Affaire Maddie: La police allemande fouille un jardin ouvrier à Hanovre

ENQUETE Le porte-parole du parquet n'a pas donné davantage de précisions, alors que les enquêteurs allemands estiment que la jeune fille disparue il y a treize ans est décédée

20 Minutes avec AFP

— 

Gerry et Kate McCann posent avec le portrait de leur fille Madeleine "Maddie", disparue au Portugal en 2007.
Gerry et Kate McCann posent avec le portrait de leur fille Madeleine "Maddie", disparue au Portugal en 2007. — FRANCISCO LEONG / AFP

L'enquête continue... La police allemande effectue depuis ce mardi matin des fouilles dans un jardin ouvrier près de Hanovre, a annoncé le parquet de Braunschweig, chargé du dossier de la mystérieuse disparition de Maddie McCann.

« Ces fouilles sont liées à notre enquête sur l’affaire Maddie McCann », a indiqué Julia Meyer, porte-parole du parquet, sans donner davantage de précisions, alors que les enquêteurs allemands estiment que la jeune fille disparue il y a 13 ans est décédée.

Un récidiviste allemand dans le viseur

La police allemande a annoncé en juin qu’elle enquêtait sur un nouveau suspect, un pédophile multirécidiviste de 43 ans, actuellement incarcéré en Allemagne pour trafic de drogue, qu’elle soupçonne du meurtre de la fillette britannique.

Présenté comme « Christian B. », il a vécu et travaillé pendant plusieurs années, entre 1995 et 2007, dans la région portugaise d’Algarve, où la fillette a disparu. « Pour que la police allemande rende publique cette information, c’est qu’elle doit certainement avoir d’autres éléments », a jugé Rogério Alves, l’avocat portugais des McCann.

La police allemande, qui a lancé un appel à témoins, n’exclut pas qu’il soit entré par effraction dans l’appartement des McCann pour y commettre un vol et, une fois sur place, qu’il ait décidé d’enlever la petite fille.

Madeleine McCann a disparu de sa chambre le 3 mai 2007, à quelques jours de son quatrième anniversaire, dans la petite station balnéaire de Praia da Luz, dans le Sud du Portugal, où elle séjournait en vacances avec sa famille.

Après 14 mois d’investigations controversées, marquées notamment par la mise en examen des parents de la fillette, Gerry et Kate McCann, finalement blanchis, la police portugaise avait classé l’affaire en 2008 avant de rouvrir le dossier cinq ans plus tard.