Coronavirus en Belgique : Les autorités alertent sur une augmentation « inquiétante » des contaminations dans l’ensemble du pays

ÉPIDÉMIE En moyenne, 279 personnes par jour ont contracté une infection au Covid-19 au cours de la dernière semaine en Belgique, contre 163 la semaine précédente

C.P. avec AFP

— 

Illustration d'un centre de dépistage du coronavirus à Deurne, en Belgique, le  24 juillet 2020.
Illustration d'un centre de dépistage du coronavirus à Deurne, en Belgique, le 24 juillet 2020. — Shutterstock/SIPA

Réunion de crise en Belgique ce lundi. Les autorités belges ont réuni à 9 heures un Conseil national de sécurité, pour envisager des mesures nationales supplémentaires face à la hausse des cas de coronavirus.

« L’augmentation rapide du nombre de cas est inquiétante », a déclaré ce lundi en conférence de presse la professeure Frédérique Jacobs, qui dirige la clinique de maladies infectieuses à l’hôpital Erasme de Bruxelles.

La province d’Anvers dans le viseur

Elle a souligné que la situation était particulièrement problématique dans la province d’Anvers, qui a enregistré 47 % des nouvelles infections la semaine passée. Des mesures ont été prises localement pour tenter de contenir l’épidémie.

Mais « le nombre d’infections augmente également considérablement dans le reste du pays », a ajouté Frédérique Jacobs. En moyenne, 279 personnes par jour ont contracté une infection au Covid-19 au cours de la dernière semaine, contre 163 la semaine précédente. Et le « seuil d’alarme » (de 20 contaminations supplémentaires pour 100.000 habitants en une semaine) a été dépassé dans 101 communes, souligne SudInfo.

« La plupart des infections surviennent encore dans la population active, c’est-à-dire les personnes âgées de 20 à 59 ans », a souligné la spécialiste.

« Ajuster nos comportements »

« Il faudra un certain temps afin de remettre de l’ordre dans la situation et pour cela nous devrons tous ajuster nos comportements », a-t-elle insisté.

« C’est indéniablement une courbe inquiétante qui se dessine actuellement », a déclaré un porte-parole du Centre national de crise, Antoine Iseux, au cours de la conférence de presse. Mais « ensemble, nous pouvons éviter une envolée de cette vague », a-t-il ajouté.

Mesures renforcées depuis samedi

Des mesures renforcées sont entrées en vigueur samedi, en particulier le port obligatoire du masque dans les endroits à forte fréquentation, comme les marchés, les brocantes, les rues commerçantes, les hôtels, les restaurants et les cafés.

Le masque était déjà obligatoire depuis le 11 juillet dans les transports en commun, les magasins, les cinémas, les lieux de culte ou encore les musées et bibliothèques.

Les Belges, qui sont actuellement autorisés à voir 15 personnes par semaine, pourraient voir lundi cette « bulle de contact » réduite.

Le pays comptait lundi 66.026 cas recensés depuis le début de la pandémie et 9.821 décès. La mort d’une fillette de trois ans, la plus jeune victime de Belgique, a été annoncée vendredi. L’enfant présentait plusieurs pathologies associées.

La Belgique est un des pays qui compte le plus grand nombre de morts du Covid-19 par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100.000 habitants. Le recensement, par les autorités belges, des morts du coronavirus est un des plus exhaustifs du monde puisque sont intégrés les décès possiblement liés au virus sans que cela ait pu être prouvé par un test.