Brésil : Le chef Raoni dans un état « stable » après une transfusion sanguine

INQUIETUDES L’emblématique défenseur de la forêt amazonienne est dans un état de grande faiblesse depuis jeudi

20 Minutes avec AFP

— 

Le chef Raoni Metuktire le 17 mai 2019 à Bruxelles.
Le chef Raoni Metuktire le 17 mai 2019 à Bruxelles. — Francisco Seco/AP/SIPA

Âgé de 90 ans, son état de santé continue d’inquiéter. Toutefois, le cacique Raoni, emblématique défenseur brésilien de l’environnement, se trouve dans un état « stable » après avoir reçu une transfusion sanguine, a indiqué dimanche l’hôpital de Sinop, où il est hospitalisé depuis samedi.

L’hypothèse coronavirus écartée

Dans un état de grande faiblesse depuis jeudi, le porte-parole des indigènes du Brésil subit toujours des examens pour déterminer la nature de l'« hémorragie gastro-intestinale » qui pourrait être à l’origine de ses problèmes de santé, a précisé l’établissement médical, situé dans le Centre-Ouest du Brésil.

L’hypothèse d’une contamination au nouveau coronavirus, qui a causé près de 80.000 décès au Brésil, a cependant été écartée samedi par le président de l’ONG française Planète Amazone, qui a organisé plusieurs levées de fonds pour le peuple Kayapo.

Les populations indigènes ont été durement frappées par la pandémie en raison entre autres d’une immunité faible : plus de 16.000 autochtones ont été contaminés et 535 en sont morts, selon les données de l’APIB, l’Association des peuples indigènes du Brésil. Raoni a récemment accusé le président brésilien Jair Bolsonaro de vouloir « profiter de cette maladie » pour éliminer son peuple.