Présidentielle américaine : Donald Trump contredit par un journaliste de Fox News sur des déclarations de Joe Biden

FREIN Joe Biden devance Donald Trump de neuf points de pourcentage dans la moyenne des sondages nationaux

L.Gam. avec AFP

— 

Donald Trump en 2016, sert la main de Chris Wallace.
Donald Trump en 2016, sert la main de Chris Wallace. — SAUL LOEB / AFP

Donald Trump et les fake news, une histoire bien plus solide qu’avec la chaîne Fox News ? Pourtant bien rarement contredit par la télévision conservatrice, le président américain a été repris lors de sa dernière interview, par un journaliste de la chaîne sur des propos attribués à son adversaire démocrate Joe Biden sur la police.

Pendant l’interview, filmée en extérieur devant le Bureau ovale et dont un extrait a été publié avant sa diffusion en entier dimanche sur Fox News Sunday, Donald Trump a attribué la montée de la violence dans certaines villes des Etats-Unis à la faiblesse, selon lui, de leurs dirigeants démocrates.

Le contre impeccable de Chris Wallace

« Ils les ont mal gérées », a insisté Donald Trump après que le journaliste, Chris Wallace, lui eut opposé que beaucoup des villes étaient dirigées par des maires démocrates depuis des décennies. « Ça a toujours été mauvais, mais c’est maintenant totalement hors de contrôle. Et c’est vraiment parce qu’ils veulent couper les fonds à la police, et Biden veut couper les fonds à la police », a lancé le président.

« Non monsieur, il ne le veut pas », a contré Chris Wallace. Donald Trump a alors affirmé que Joe Biden avait signé une charte avec le sénateur de gauche Bernie Sanders pour diminuer le budget des forces de l’ordre. Encore une fois contredit par son intervieweur, le président a demandé à son équipe de lui apporter le texte en question, mais l’allégation n’y figurait pas, a ensuite précisé Chris Wallace sur Fox.

« Defund the police », ou « coupez les fonds à la police », est l’un des slogans qui ont fait leur apparition dans les manifestations antiracistes qui ont secoué les Etats-Unis après la mort de George Floyd fin mai. Joe Biden devance le président républicain de neuf points de pourcentage dans la moyenne des sondages nationaux effectuée par le site RealClearPolitics.