Coronavirus à Madagascar : Le président annonce la mort de deux parlementaires

PANDEMIE Andry Rajoelina a également indiqué que des employés de la présidence avaient aussi été infectés

20 Minutes avec agences

— 

Le président de Madagascar Andry Rajoelina, le 22 octobre 2019 à Sotchi.
Le président de Madagascar Andry Rajoelina, le 22 octobre 2019 à Sotchi. — Yegor Aleyev/TASS/Sipa USA/SIPA

Le président de Madagascar Andry Rajoelina a indiqué ce dimanche que deux parlementaires étaient morts du coronavirus. « Un député est décédé, un sénateur a trouvé la mort aussi, et après test, il y a maintenant 11 députés porteurs du virus du Covid-19, et au niveau du Sénat, 14 personnes sont infectées », a indiqué le président malgache à la télévision.

Le pic de l’épidémie pas atteint

Le décès du député, issu du parti présidentiel, n’a pas été enregistré sur la liste officielle des personnes mortes de la pandémie, sous prétexte qu’il n’a pas fait l’objet d’un test de dépistage du coronavirus. Andry Rajoelina a ajouté que des employés de la présidence avaient aussi été infectés. « Je ne peux pas dévoiler son identité, mais un proche collaborateur autour de moi est aussi infecté par cette maladie », a indiqué le chef de l’Etat.

Depuis le début de l’épidémie, 2.573 personnes ont été infectées à Madagascar, dont 35 sont mortes. Le gouvernement estime que le pic de l’épidémie n’aura lieu que vers la fin août.