Menteur narcissique, tricheur, influence du père… La nièce de Trump fait la psychanalyse du président américain

ETATS-UNIS Titulaire d’un doctorat en psychologie, Mary Trump décrit un climat familial de « convoitise, trahisons et tensions fratricides »

P.B. avec AFP

— 

Donald Trump (2e à droite) aux côtés de ses quatre frères et soeurs, dont Fred Jr, au centre.
Donald Trump (2e à droite) aux côtés de ses quatre frères et soeurs, dont Fred Jr, au centre. — Trump Campaign

Après le livre de John Bolton, voici celui de Mary Trump. Les mémoires de la nièce de Donald Trump, Too Much and Never Enough : How My Family Created the World’s Most Dangerous Man (Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux du monde), ne paraîtront que le 14 juillet, mais ils sont déjà en tête des ventes sur Amazon. Mardi, les médias américains ont publié des extraits dans lesquels la fille du frère aîné de Donald Trump règle ses comptes avec une famille façonnée par un patriarche « dominateur » qui voulait faire de ses fils des « tueurs ».

Le frère cadet de Donald Trump, Robert, a tenté de faire interdire l’ouvrage en justice, estimant que Mary Trump était tenue par un accord de confidentialité, mais un juge a donné son feu vert à l’éditeur Simon & Schuster pour le publier.

Donald Trump accusé d’avoir triché pour rentrer à l’université

Le président américain répète régulièrement qu’il est un « génie », et cite souvent son diplôme obtenu à la prestigieuse business school de Wharton comme une preuve de son intelligence. Mais Mary Trump accuse son oncle d’avoir triché au SAT, un examen standardisé qui joue un rôle majeur dans les admissions à l’université aux Etats-Unis.

La nièce du président américain affirme qu’il a payé un ami, Joe Shapiro, pour passer ce test à sa place. Norm Eisen, ex-Mr éthique de l’administration Obama, a appelé l’université à enquêter car il n’y a, selon lui, pas de prescription pour le plagiat ou la triche.

Selon sa nièce, Donald Trump est « menteur narcissique »

Mary Trump, titulaire d’un doctorat en psychologie, est la fille de Fred Trump Jr., frère aîné du président, décédé en 1981 à 42 ans, des suites de son alcoolisme. Donald Trump a, selon elle, grandi dans une famille dysfonctionnelle dirigée par un père « dominateur », qui a contribué à faire de lui un « menteur narcissique ». Elle explique notamment comment son père était méprisé et « moqué » par son grand-père « dominateur », Fred Sr. Et comment Donald Trump, sept ans plus jeune que Fred Junior, a appris « à mentir pour se mettre en valeur » après avoir été témoin des humiliations subies par son aîné de sept ans.

La nièce du président décrit un climat familial de « convoitise, trahisons et tensions fratricides » pour expliquer comment Donald Trump a acquis des « comportements tordus ». « Les pathologies de Donald sont si complexes et ses comportements souvent si inexplicables qu’établir un diagnostic complet demanderait toute une batterie de tests psychologiques et neurophysiques qu’il ne passera jamais », écrit-elle.

« C’est un livre mensonger », a contre-attaqué mardi la porte-parole de la Maison Blanche Kayleigh McEnany. « Ce sont des allégations ridicules, absurdes, qui n’ont absolument aucun fondement. Je n’ai pas encore vu le livre, mais c’est un livre mensonger. » La Maison-Blanche a assuré que le président américain, qui n’a jamais voulu publier ses notes, n’avait pas triché au SAT.