Non, cette photo ne montre pas des migrants arrêtés au large de l'Australie par des navires militaires

FAKE OFF Une photo devenue virale sur les réseaux sociaux est présentée à tort comme l’arrestation d’un bateau de migrants par l’armée australienne

Francois Launay

— 

Cette photo date de 2012
Cette photo date de 2012 — Capture d'écran
  • Une photo censée montrer des migrants arrêtés au large de l’Australie est devenue virale en quelques heures.
  • L’image a été sortie de son contexte
  • Elle date de 2012 et se rapporte à un conflit territorial entre la Chine et le Japon.

Un bateau cerné et empêché de passer par deux navires militaires. A en juger par une photo devenue virale en quelques heures sur les réseaux sociaux, l’Australie aurait interdit de façon brutale l’entrée à son territoire à des migrants.

« Je vous présente la méthode australienne pour stopper les migrants. Le bateau chargé de clandestins n’avait pas répondu aux sommations. Deux navires de la marine l’ont donc percuté pour l’immobiliser. Les immigrés illégaux ont tous été renvoyés », affirme ainsi un internaute sur Twitter.

Une affirmation et une photo lancée à l’origine le 4 juillet sur le site allemand unser-mitteleuropa.com. Un cliché utilisé pour insister sur le fait, selon le site, que le gouvernement australien a mis en place des mesures strictes pour lutter contre l’immigration illégale.

FAKE OFF

Depuis 2013, le gouvernement australien a bien lancé l'opération «Sovereign Borders» (frontières souveraines) qui pratique la tolérance zéro sur les bateaux de réfugiés. Ceux-ci sont forcés de rebrousser chemin s’ils sont interceptés en haute mer.

Sauf que la photo utilisée sur les réseaux sociaux n’a rien à voir avec ce programme. La recherche inversée d’images permet de remonter à de multiples articles qui datent de plusieurs années. La photo a été prise le 15 août 2012, date à laquelle deux navires japonais ont arrêté des activistes chinois qui venaient de planter un drapeau de l’empire du milieu sur l’île d’Uotsuri. Un drapeau chinois qu’on distingue d’ailleurs à l’avant du bateau encerclé sur la photo. L’action a même été filmée dans cette vidéo.

L’île d’Uotsuri fait partie de huit îlots et rochers appelés îles Senkaku. Ils ont été incorporés pour la plupart au Japon en 1895. Mais depuis 1971, ils sont revendiqués par Taïwan et la Chine. D’où ces tensions maritimes qui n’ont donc rien à voir avec l’immigration australienne.