Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell, l'ex-collaboratrice du milliardaire, inculpée notamment de trafic de mineures

JUSTICE Arrêtée aux Etats-Unis, elle est accusée par des victimes d’Epstein d’avoir joué le rôle de rabatteuse. Elle vient d'être inculpée notamment de trafic de mineures au bénéfice du milliardaire

B.C. avec AFP

— 

La Britannique Ghislaine Maxwell est accusée d'avoir joué les rabatteuses pour Jeffrey Epstein.
La Britannique Ghislaine Maxwell est accusée d'avoir joué les rabatteuses pour Jeffrey Epstein. — Montage 20 Minutes / Photos Sipa

Dans le cadre de l’affaire Epstein, la justice américaine s’intéressait de près à Ghislaine Maxwell depuis un moment, sans jamais la mettre en cause formellement. La fille du magnat des médias Robert Maxwell vient d’être arrêtée aux Etats-Unis et inculpée, notamment, de trafic de mineures au bénéfice d’Epstein.

Le parquet de Manhattan doit annoncer lors d’une conférence de presse ce jeudi à 18 h « les charges retenues contre Ghislaine Maxwell pour son rôle dans l’exploitation et les abus sexuels​ de plusieurs filles mineures par Jeffrey Epstein ».

Selon l’acte d’accusation obtenu par 20 Minutes, Ghislaine Maxwell est inculpée de six charges, notamment de « détournement de mineures en bande organisée dans le but de participer à des actes sexuels illégaux ». Quatre charges concernent le trafic de mineures et deux autres sont pour « parjure » pour avoir menti lors de plusieurs auditions. Elle est également accusée d’avoir « participé » aux abus sexuels sur deux victimes, dont une mineure de 14 ans.

Rabatteuse devant les lycées

Fille du magnat des médias britanniques Robert Maxwell et d'une universitaire française, Ghislaine Maxwell, qui est née à Maison-Laffitte, est accusée par plusieurs femmes d’avoir joué un rôle de rabatteuse dans le réseau de jeunes filles mis en place par Jeffrey Epstein. Plusieurs victimes affirment avoir été abordée par Maxwell à la sortie du lycée. Le financier américain, qui s’est donné la mort en prison le 10 août 2019, aurait agressé sexuellement plusieurs d’entre elles.

Cette femme de 58 ans reconnaît avoir été l’employée d’Epstein de 1999 à 2006 « au moins ». Selon certaines victimes présumées, elle aurait activement recruté de jeunes adolescentes afin de satisfaire l’appétit sexuel du milliardaire. Elle aurait même participé aux abus. L’une d’elle, Virginia Giuffre, affirme que Ghislaine Maxwell l’aurait forcée à avoir des relations sexuelles avec Epstein. De son côté, la principale intéressée à toujours nié.

Cette affaire a éclaboussé le prince Andrew, le deuxième fils d’Elisabeth II. Une femme affirme en effet avoir eu à trois reprises des relations sexuelles avec le duc d’York, sous la contrainte d’Epstein alors qu’elle avait 17 ans. Le prince Andrew lui a toujours démenti.