Coronavirus : Plus de 100 convives testés positifs en Inde après le mariage puis les funérailles d’un jeune homme

EPIDEMIE Ces personnes avaient toutes participé au mariage d’un jeune homme le 15 juin puis à son enterrement deux jours plus tard

20 Minutes avec AFP

— 

Lors d'un test Covid-19 en Inde, à Mumbai.
Lors d'un test Covid-19 en Inde, à Mumbai. — Satish Bate/Hindustan Times/Shutterstock/SIPA

Un foyer géant de coronavirus a été détecté il y a peu en Inde. Plus d’une centaine de personnes ont en effet été testées positives au Covid-19 après avoir participé au mariage d’un jeune homme au nord du pays, dans l'Etat du Bihar, le 15 juin.

Malade du coronavirus lors de ses noces, le jeune époux de 26 ans est décédé deux jours plus tard. Cet ingénieur informaticien de Guargaon, près de New Delhi, était rentré chez lui une semaine seulement avant son mariage et souffrait de poussées de fièvre et de diarrhée, a expliqué le responsable médical en chef de Patna, la capitale régionale du Bihar.

Hospitalisé brièvement, il a pu célébrer quand même son mariage où étaient invités 300 convives. Il était près de 200 deux jours plus tard pour ses obsèques. Si aucun de ses proches, ni sa nouvelle épouse, n’a été testé positif, « jusqu’ici 111 personnes, qui ont soit participé au mariage soit aux funérailles, ont été testées positives. Toutes les autres ont été identifiées et mises à l’isolement », a poursuivi le responsable médical.

Mariages limités à 50 personnes

Pour mener cette vaste campagne de tests, les autorités ont établi un camp spécial dans le village concerné. Une enquête a par ailleurs été ouverte contre la famille du marié, sans que l’on sache s’il est la source des contaminations, son corps ayant été incinéré par sa famille avant qu’il ne soit testé.

En Inde, les mariages sont limités à 50 personnes et les funérailles à 20 personnes en raison de la crise sanitaire. Le pays recense désormais 17.400 morts du coronavirus pour 585.493 cas déclarés.