Coronavirus : Après trois mois d’attente, les premiers vols commerciaux reviennent en Tunisie

DECOLLAGE La saison touristique risque d’être plombée par les restrictions de déplacement

20 Minutes avec AFP

— 

Sur le tarmac de l'aéroport de Tunis-Carthage.
Sur le tarmac de l'aéroport de Tunis-Carthage. — FETHI BELAID

Neuf vols, en majorité en provenance de France et d’Italie, pour redémarrer. Pour la première fois depuis trois mois, des vols commerciaux ont commencé à atterrir samedi en Tunisie, où la saison touristique semble néanmoins compromise par les restrictions de déplacement visant à limiter un retour du nouveau coronavirus.

La Tunisie n’a connu officiellement jusqu’à présent que 1.164 cas de coronavirus dont 50 décès, et n’en détecte plus ces derniers temps que quelques-uns par jour, quasiment tous dans des centres de quarantaine obligatoire. Elle avait fermé ses frontières fin mars.

L’Allemagne, la Chine et l’Italie en vert

Quelque 117 personnes à bord d’un vol en provenance de Paris sont arrivées, la plupart des Tunisiens résidant à l’étranger, mais il y a aussi des Français, selon le ministère tunisien des Transports. On ignore dans l’immédiat si les personnes à bord des vols étaient bloquées à l’extérieur de la Tunisie ou si parmi elles figurent des touristes.

Seuls les voyageurs en provenance de pays considérés comme sûrs, classés dans une liste verte – dont l’Allemagne, la Chine ou l’Italie – peuvent arriver en Tunisie sans aucune condition. Ceux venant de pays classés orange, dont la France, le Maroc et l’Espagne, devront présenter un test PCR négatif fait moins de 72 heures avant le départ, a indiqué le ministère de la Santé.

Des excursions encadrées pour un séjour en hôtel

Les personnes séjournant dans des hôtels devront limiter leurs sorties à des excursions en groupe encadré. Les autres doivent s’engager par écrit à un auto-isolement de 14 jours à leur lieu de résidence. Tous peuvent sortir librement après six jours à condition de présenter un nouveau test négatif.

Les pays ne figurant sur aucune liste sont classés rouge, comme l’Algérie ou la Russie, deux gros marchés pour le tourisme tunisien, a précisé à l’AFP le ministère de la Santé. Seuls les Tunisiens peuvent arriver des pays classés rouge : ils doivent présenter un test négatif, effectuer une quarantaine obligatoire de sept jours à l’hôtel à leurs frais, puis faire un autre test avant de sortir. L’ensemble des mesures peuvent changer selon la situation, selon les autorités.