Dioxine: les réponses aux questions que vous vous posez

SANTE Qu'est-ce que c'est, comment arrive-t-elle dans nos assiettes, quels sont les risques?...

J.M. avec agence

— 

Même si la commissaire à la Santé Androulla Vassiliou a assuré lundi qu'une exposition courte à la dioxine n'entraînait pas de risque pour la santé humaine, Bruxelles attend malgré tout pour mardi soir ou mercredi un "avis" de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les risques de cette viande de porc et des produits composites.
Même si la commissaire à la Santé Androulla Vassiliou a assuré lundi qu'une exposition courte à la dioxine n'entraînait pas de risque pour la santé humaine, Bruxelles attend malgré tout pour mardi soir ou mercredi un "avis" de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les risques de cette viande de porc et des produits composites. — AFP/Infographie

Après les porcs, c'est au tour des bovins irlandais d'être contaminés par la dioxine. 20minutes.fr fait le point sur cette substance inquiétante qui s'invite dans nos assiettes.

La dioxine, qu'est-ce que c'est?
Les dioxines sont pour l'essentiel des sous-produits de procédés industriels, issus de secteurs comme les incinérateurs de déchets, fonderies, la métallurgie, le blanchiment des pâtes à papier ou la production d'herbicides et pesticides. Elles appartiennent au groupe «dirty dozen», une douzaine de polluants organiques persistants dangereux. Certains types de polychlorobiphényles (PCB), sont dits «de type dioxine» et ont la même toxicité. Ce sont ces derniers qui ont été retrouvés dans le boeuf et le porc irlandais.

Comment arrive-t-elle dans la viande?
Les stocks d'huiles industrielles usagées contenant des PCB constituent une source potentielle de libération de dioxines dans l'environnement et donc dans l'alimentation, principale voie de contamination. Les dioxines s'accumulent dans les tissus graisseux des animaux, tout au long de la chaîne alimentaire jusqu'à l'homme. Elles restent longtemps dans l'organisme, puisqu'on estime qu'il faut sept à onze ans pour que leur activité diminue de moitié.

Quels sont les risques pour la santé?
Les dioxines et les PCB sont soupçonnés de provoquer des cancers, mais seule la TCDD, dite dioxine de Seveso, est officiellement classée cancérogène par l'OMS depuis 1997. Une brève exposition à de fortes concentrations en dioxine peut entraîner des lésions dermiques, comme dans le cas du président ukrainien Viktor Iouchtchenko, empoisonné par cette substance en 2004 (1.000 fois supérieure à la norme contre 80 à 200 fois dans le cas de la viande irlandaise). L'exposition de longue durée affecte le système immunitaire, le système nerveux, certaines glandes et la fonction de reproduction. Les fœtus et les nouveaux-nés sont particulièrement exposés.

Comment limiter les risques de contamination?
Plus de 90% de l'exposition de l'homme aux dioxines provient de son alimentation, mais la possibilité de réduire son exposition est très limitée. On peut cependant dégraisser la viande et consommer des produits laitiers allégés en matières grasses. Un régime équilibré et diversifié permet aussi d'éviter une exposition excessive à une source en particulier.