Mexique : Un juge et son épouse tués par un commando armé, leurs enfants ont survécu

MEURTRE Le bureau du procureur général a annoncé qu’il « prenait en charge pleinement » l’enquête sur cette attaque

20 Minutes avec agences

— 

La police d'Etat mexicaine. Illustration.
La police d'Etat mexicaine. Illustration. — Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Un juge fédéral qui avait enquêté sur des affaires liées au crime organisé a été tué par balle, ce mardi, avec son épouse à son domicile dans l’Etat de Colima (Mexique), a annoncé la Cour suprême. Le juge Uriel Villegas se trouvait chez lui, lorsque des hommes armés ont fait irruption et ouvert le feu. Son épouse et lui ont été tués.

Deux mineurs, les enfants du magistrat, et une employée de maison ont survécu à l’attaque. « Nous demandons aux autorités compétentes leur soutien pour garantir la sécurité des juges fédéraux et de leurs familles, et que les responsabilités correspondantes fassent l’objet d’enquête et soient déterminées », a déclaré Arturo Zaldivar, président de la Cour suprême.

En charge d’une affaire sur un cartel

Le secrétariat à la Sécurité a également condamné le meurtre du juge et de sa femme. Le bureau du procureur général a annoncé sur son compte Twitter qu’il « prenait en charge pleinement » l’enquête sur cette attaque. Le juge travaillait depuis février dans un tribunal pénal fédéral dans la ville de Colima, capitale de l’Etat du même nom.

Auparavant, il avait été juge dans l’État de Jalisco et, selon la presse mexicaine, il avait été en charge de l’affaire Ruben Oseguera, du nom du fils de Nemesio Oseguera « El Mencho », chef du puissant cartel ​Jalisco Nueva Generacion. Uriel Villegas avait ordonné le transfert d’Oseguera Jr. vers une prison d’Oaxaca en 2018, d’où il a été extradé vers les États-Unis en février.