Qui est Mary Trump, la nièce du président qui promet de révéler des secrets de famille dans ses mémoires ?

REBELLE Fille du frère aîné du président américain et titulaire d’une thèse en psychologie clinique, Mary Trump s’apprête à faire des vagues à moins de cinq mois de la présidentielle

P.B. avec AFP

— 

Donald Trump (2e à droite) aux côtés de ses quatre frères et soeurs, dont Fred Jr, au centre.
Donald Trump (2e à droite) aux côtés de ses quatre frères et soeurs, dont Fred Jr, au centre. — Trump Campaign

C’est la première du clan Trump à défier aussi frontalement le président américain. Mary L. Trump, la seule nièce du locataire de la Maison-Blanche, s’apprête à publier ses mémoires, a confirmé l’éditeur Simon & Schuster. Too Much and Never Enough : How My Family Created the World’s Most Dangerous Man (soit « Trop et jamais assez : comment ma famille a créé l’homme le plus dangereux du monde » en français), sortira le 28 juillet.

Mary Trump, 55 ans, est la fille de Fred Trump Jr, le frère aîné du milliardaire républicain, décédé en 1981 à l’âge de 42 ans des suites d’alcoolisme. Dans ce livre de 240 pages, elle raconte des événements dont elle a été témoin dans la maison de ses grands-parents à New York, où ont grandi les cinq enfants de Fred et Mary Anne Trump. « Elle décrit un cauchemar fait de traumatismes, de relations destructrices, et un mélange tragique de négligence et d’abus », assure la maison d’édition.

Spécialiste en psychologie clinique

Mary Trump, spécialiste en psychologie clinique, affirme ainsi que le président « a rejeté et ridiculisé » son père, Fred Trump, quand ce dernier a commencé à souffrir de la maladie d’Alzheimer. Elle explique « comment des événements particuliers et des schémas familiaux ont créé l’homme abîmé qui occupe actuellement le Bureau ovale », notamment « la relation étrange et dangereuse » entre Fred Trump, mort en 1999, et ses deux premiers fils, Fred Jr et Donald.

« Elle est la seule à pouvoir raconter cette saga fascinante et troublante, pas seulement à cause de sa proximité avec le sujet mais aussi parce qu’elle est la seule Trump prête à dire la vérité sur l’une des familles les plus puissantes et dysfonctionnelles du monde », assure l’éditeur.

Source du New York Times sur les finances de Trump

Selon le site d’information Daily Beast, qui avait annoncé dimanche la sortie du livre, Mary Trump devrait aussi révéler qu’elle est la source principale d’une grande enquête sur les finances de Donald Trump publiée par le New York Times fin 2018. L’enquête, qui a valu un prix Pulitzer au quotidien, affirme que le président a reçu l’équivalent aujourd’hui de 400 millions de dollars, hérités de l’empire immobilier de son père, en grande partie à travers des montages financiers frauduleux.

Jusqu’à présent, Mary Trump avait réussi à fuir la lumière des projecteurs. En ligne, rien ou presque, à l’exception d’un profil LinkedIn récemment supprimé, et d’un compte Twitter qui semble être le sien depuis 2015, via lequel elle a affiché son soutien à Hillary Clinton et Nancy Pelosi.

Dans sa description, le hashtag #blacklivesmatter, le drapeau arc-en-ciel et le pronom féminin « she » (« elle »). Mary Trump a d’abord principalement tweeté des photos de chatons, mais le soir de la victoire de son oncle, elle a écrit à plusieurs reprises qu’il s’agissait de « l’une des pires nuits de [sa] vie ». Le règlement de comptes s’annonce sanglant.