Coronavirus à Monaco : La principauté a testé sa population et le taux de séroprévalence est… très faible

COVID-19 Environ 35.000 personnes ont été volontaires pour passer un test sérologique rapide

Fabien Binacchi

— 

A gauche, un test négatif au Covid-19. A droite, un test positif. Dans ce cas, la personne testée possède dans son sang des anticorps
A gauche, un test négatif au Covid-19. A droite, un test positif. Dans ce cas, la personne testée possède dans son sang des anticorps — T. Gagnepain / 20 Minutes

La principauté de Monaco s’était donné la possibilité de diagnostiquer jusqu’à 90.000 personnes : près de 40.000 habitants et le reste de salariés frontaliers. Après trois semaines de dépistages sérologiques grâce à des tests rapides (Trod), 35.000 individus ont été volontaires. Et les résultats sont tombés lundi.

Le « taux de séroprévalence », c’est-à-dire le nombre de personnes présentant des anticorps et donc ayant été en contact le virus du Covid-19 est « assez faible », indique le gouvernement princier. Au total, il y a eu 983 Trod positifs, soit 2,8 %.

Un seul cas actif pendant les tests

« Dans ces cas, une vérification sérologique par prise de sang a été prescrite par le médecin référent présent sur le site des tests, est-il précisé. Si elle était positive à son tour, un test PCR pouvait être préconisé pour détecter les cas de maladie encore active. Un seul cas de Covid-19 en cours a été relevé et a fait l’objet d’un protocole de suivi. »

Une « session de rattrapage » va être organisée sur les quatre prochaines semaines pour « continuer à suivre la population qui le désirerait », avec des tests toujours gratuits, a annoncé Didier Gamerdinger, le ministre des Affaires sociales et de la Santé.

A Monaco, l’épidémie de nouveau coronavirus a fait quatre morts. A ce jour, 99 cas ont été diagnostiqués et confirmés. Le prince Albert-II de Monaco lui-même avait annoncé avoir été testé positif au Covid-19, avant de se remettre de la maladie.