Attentats de Bombay: le Pakistan ne livrera pas les responsables à l'Inde

TERRRORISME Alors que des arrestations ont eu lieu lundi, le Pakistan a annoncé qu'il jugerait les coupables sur son territoire...

MD avec agence

— 

La police a procédé vendredi soir aux premières arrestations dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Bombay en interpellant deux hommes soupçonnés d'avoir fourni au commando islamiste des cartes de téléphones portables, a annoncé samedi un officier.
La police a procédé vendredi soir aux premières arrestations dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Bombay en interpellant deux hommes soupçonnés d'avoir fourni au commando islamiste des cartes de téléphones portables, a annoncé samedi un officier. — Sajjad Hussain AFP/Archives

Les Pakistanais seront jugés…au Pakistan. C'est le message d'Islamabad à New Delhi. Le Pakistan ne livrera pas à l'Inde les personnes arrêtées récemment dans l'enquête sur les attaques de Bombay mais les jugera lui-même si elles sont soupçonnées d'y avoir participé, a annoncé mardi le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mehmood Qureshi.

 >> Tous nos articles sur les attentats de Bombay

«Ces arrestations ont lieu dans le cadre de notre propre enquête. Même si les accusations (indiennes) contre eux sont démontrées, nous ne les livrerons pas à l'Inde», a-t-il déclaré dans un discours à Multan, dans le centre du Pakistan. «Nous jugerons nous-mêmes ceux qui ont été arrêtés en vertu de la loi pakistanaise», a-t-il ajouté.