Etats-Unis : S’ils attrapent le Covid-19 durant un meeting de Trump, aucun recours ne sera possible pour ses partisans

PROCEDURIER OUT Pour toute inscription à un meeting du président sortant, ces militants doivent signer une décharge

B.C. avec AFP

— 

Lors d'un meeting de Donald Trump à Les Vegas, en février dernier.
Lors d'un meeting de Donald Trump à Les Vegas, en février dernier. — JIM WATSON / AFP

Ils sont prévenus. Les militants de Donald Trump pourront bien participer à ses meetings annoncés prochainement dans les Etats de l’Oklahoma, la Floride, l’Arizona et la Caroline du Nord où le nombre de cas positifs au Covid-19 est reparti à la hausse.

Mais ceux qui voudraient y participer doivent désormais signe une décharge de responsabilité lors de leur inscription sur le site de campagne du président sortant. Ils s’engagent ainsi à ne pas poursuivre en justice l’équipe de campagne du candidat républicain en cas de contamination par le nouveau coronavirus.

Aucune indication sur le port du masque

« En appuyant sur le bouton d’inscription en bas, vous acceptez qu’il existe un risque d’exposition au Covid-19 dans chaque endroit public où se trouvent d’autres personnes. En participant à ce meeting, vous et les invités présents assumez tous les risques liés au Covid-19 », peut-on lire sur la page du meeting de l’Oklahoma qui aura lieu à Tulsa le vendredi 19 juin.

Si toutes les mesures sont prises pour éviter la propagation de militants procéduriers en cas de contaminations collectives, rien n’est indiqué sur le port du masque ce jour-là.