Coronavirus : L'épidémie a fait 29.296 morts en France, dont 87 lors des dernières 24 heures...

CORONAVIRUS Retrouvez avec nous les dernières nouvelles de la pandémie de Covid-19 en France et dans le monde

Béatrice Colin, Jean-Loup Delmas et Lucie Bras

— 

Un service hospitalier à Maubeuge (image d'illustration).
Un service hospitalier à Maubeuge (image d'illustration). — MARCEAU VOITURON/SIPA

L’ESSENTIEL

  • La baisse des hospitalisations à cause du Covid-19 se poursuit en France. Ce mardi, 955 personnes se trouvent en réanimation, soit 69 de moins par rapport à vendredi dernier. Le nombre total de décès s’élève désormais à 29.296 en France.
  • Si le nombre de cas décline en Europe, pour le directeur de l’Organisation mondiale de la Santé, la situation « s’aggrave dans le monde » avec pas moins de 136.000 nouveaux cas enregistrés sur la seule journée de dimanche, en particulier en Amérique latine et en Asie du sud-est.
  • Pour éviter le crash du secteur aéronautique français affecté par le trou d’air du trafic aérien, Bruno Le Maire a annoncé ce mardi un plan de soutien à la filière de 15 milliards d’euros.

A LIRE

A VOIR

 

Et il est l’heure de refermer ce live. Mais vous pouvez continuer à suivre l’actualité liée à la pandémie de coronavirus dès maintenant, par ici

6h56 : L’Australie rejette la déclaration de la Chine déconseillant aux étudiants de s’y rendre

Les autorités et les principales universités australiennes ont rejeté mercredi la déclaration de la Chine déconseillant à ses étudiants de se rendre dans ce pays pour y étudier. Pour justifier cet avertissement, le ministère chinois de l’Education a invoqué mardi « de multiples cas de discrimination à l’encontre des Asiatiques en Australie » à la faveur de l’épidémie de coronavirus, apparue fin 2019 en Chine. Cette déclaration est intervenue alors que Pékin a très mal pris en avril la suggestion de Canberra d’ouvrir une enquête internationale sur la gestion par la Chine de l’apparition du nouveau coronavirus. Pékin avait violemment réagi à cette demande en brandissant dans un premier temps la menace d’un boycott des produits australiens par les consommateurs chinois. Depuis, elle a également déconseillé à ses touristes et ses étudiants de s’y rendre. Les étudiants chinois sont de loin les plus nombreux parmi les étrangers à suivre des études en Australie, et ils constituent une véritable manne pour les universités du pays.

6h48 : Un peu plus de 800 nouveaux décès aux Etats-Unis
Le coronavirus a causé 819 décès supplémentaires en vingt-quatre heures aux Etats-Unis, selon le comptage de l’université Johns Hopkins mardi. Le nombre total de morts liées au Covid-19 dans le pays est de 111.750, et près de deux millions de cas ont par ailleurs été recensés, d’après les chiffres de l’université actualisés en continu.

6h28 : Des parents d’élèves réclament en justice l’ouverture des écoles d’Aubervilliers
Un collectif de parents d’élèves d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) a déposé un recours devant le tribunal administratif de Montreuil pour demander la réouverture de « l’ensemble » des écoles primaires et un accueil plus régulier des enfants, a-t-on appris mardi. « On réclame un assouplissement des ouvertures pour permettre à un plus grand nombre d’élèves d’aller à l’école et plus souvent », a expliqué à l’AFP Élodie Brunel, membre de ce collectif « apolitique » qui rassemble une quinzaine de parents d’élèves élus, dans différentes écoles. Une audience doit se tenir mercredi après-midi devant le tribunal administratif. Dans leur référé (procédure d’urgence) déposé lundi, les parents d’élèves reprochent à la municipalité communiste des modalités d’accueil qui ne permettent « qu’à un nombre trop restreint d’enfants d’aller à l’école », ce qui constitue selon eux une « atteinte illégale » à l’éducation. Quatorze groupes scolaires rouvraient progressivement à partir de mardi, avec la mise en place d’un système de roulement et de conditions sanitaires drastiques.

5h49 : Damartex (Damart) pourrait supprimer 159 emplois et fermer trois magasins
Le groupe textile Damartex qui avait engagé un ambitieux plan de transformation avant la crise sanitaire, envisage la fermeture de trois magasins Damart et la suppression de 159 emplois dans le groupe en France, a-t-il annoncé mardi. « Pour supporter le plan stratégique et accélérer l’agilité et l’efficacité de ses différentes marques, Damartex a initié un processus d’information consultation auprès des différents CSE du groupe », a indiqué Damartex dans un communiqué. « Après une revue du portefeuille, la fermeture de trois magasins Damart en France est envisagée », détaille-t-il. « Ces projets de recentrage et de réduction de coûts entraîneraient la suppression de 195 postes dont 159 France (où 25 nouveaux postes seront également créés) ». Le groupe, « qui s’attend à de lourdes pertes pour son exercice annuel », a été contraint pendant la crise sanitaire de fermer ses 170 magasins pendant deux mois et a enregistré une diminution de 23,9 % de son activité entre mars et mai alors qu’il commençait à toucher les bénéfices de son plan de transformation.
 

5h22 : Merkel et Macron pressent l’UE de se préparer à une prochaine pandémie
Plusieurs dirigeants européens dont le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, estimant que l’Union européenne n’avait pas été à la hauteur face au Covid-19, ont demandé mardi à l’UE que soient étudiés les moyens de mieux se préparer à la prochaine pandémie. La réponse chaotique face au nouveau coronavirus, qui a officiellement fait 184.256 dans l’UE, a « soulevé des questions » sur le niveau de préparation, et souligné le besoin d’une approche à l’échelle de l’Europe, singulièrement alors qu’il est question d’une deuxième vague de la pandémie, analysent-ils dans une lettre à la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, qui accompagne un document d’orientation.

23h30 : Le Pérou franchit la barre des 200.000 cas déclarés

Le Pérou, deuxième pays le plus touché d’Amérique latine et huitième dans le monde par l’épidémie de coronavirus, a franchi mardi la barre des 200.000 infections déclarées, a annoncé le ministère de la Santé. Le nombre de contaminations s’élève à 203.736 et celui des décès atteint 5.738, selon le dernier bilan officiel. Au cours des dernières 24 heures, 167 personnes supplémentaires sont décédées et 4.040 nouvelles contaminations ont été enregistrées.

Le pays de 32 millions d’habitants est le deuxième le plus touché d’Amérique latine après le Brésil (210 millions d’habitants) en nombre de contaminations, et le troisième après le Brésil et le Mexique (127 millions) pour les décès. Le Pérou, en confinement obligatoire depuis 12 semaines, se classe désormais au huitième rang mondial des pays où l’on recense le plus grand nombre de cas de coronavirus, dépassant la France, l’Allemagne et l’Iran.

20h50 : Des « centaines de milliers » de personnes vont perdre leur emploi en France, annonce Bruno Le Maire

« Nous avons devant nous une vague de faillites, une vague de difficultés sur le front de l’emploi très violentes. Nous nous y préparons et nous voulons faire face en trouvant des solutions nouvelles », a assuré le ministre de l’Economie sur RTL mardi soir. « Nous sommes à un peu plus de 8 % de taux de chômage et je vous parle de centaines de milliers de chômeurs en plus, c’est sans doute la perspective la plus réaliste aujourd’hui », a reconnu Bruno Le Maire.
Le gouvernement se dit ouvert à des « solutions nouvelles » comme la création de « chèques » ciblés pour aider les ménages les plus en difficulté.

20h21 : L’Ethiopie enregistre ses premiers cas de coronavirus dans un camp de réfugiés

L’Ethiopie a enregistré les premiers cas de nouveau coronavirus dans un des camps de réfugiés érythréens à forte densité de population qu’elle abrite sur son territoire, a annoncé ce mardi un responsable sanitaire régional.

Le premier cas est une adolescente de 16 ans du camp d’Adi-Harush, qui s’est rendue fin mai dans un monastère grec-orthodoxe et est tombée malade peu après son retour, a indiqué ce responsable de la région du Tigré (nord), Samuel Aregay. Elle a été testée positive vendredi, ainsi que deux autres réfugiés mardi, a-t-il ajouté.

L'Ethiopie, qui a enregistré ses premiers cas de Covid-19 à la mi-mars, n'en compte officiellement à ce jour que 2.336, dont 32 morts.

20h05 : En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 115 hospitalisations, dont 18 en réanimation

20h03 : Le nombre des malades en réanimation passe sous la barre des 1.000 lits

955 malades sont hospitalisés en réanimation pour une forme grave de Covid-19 (contre 1.253 le 2 juin). 15 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (contre 33 le 2 juin). Le solde reste négatif, avec 69 malades en moins dans ces services par rapport à vendredi.

20 heures : Le nombre d’hospitalisations toujours en baisse et c’est bon signe

Depuis hier, 169 nouvelles admissions à l’hôpital ont été enregistrées (contre 229 le 2 juin). Le nombre total de personnes hospitalisées s’élève à 11.961 personnes (contre 14.028 le 2 juin). Une hausse des hospitalisations signifierait une reprise de l’épidémie. Ce n’est pas le cas.

19h53 : 29.296 morts en France depuis le début de l’épidémie, dont 87 décès en 24h

Dans le détail donné par la Direction générale de la santé, 18.912 personnes sont décédées au sein des établissements hospitaliers et 10.384 en établissements sociaux et médico-sociaux (dont les Ehpad).

C’est la première fois depuis la semaine dernière que les chiffres des établissements médico-sociaux étaient actualisés : on compte ainsi 34 décès de plus en une semaine dans ces établissements.

19h37 : Les restaurants pourraient rouvrir avant le 22 juin en Ile-de-France
Les restaurants d’Ile-de-France, qui ne peuvent encore exploiter que leurs terrasses, pourraient rouvrir « un peu plus tôt que le 22 juin » si la situation sanitaire évolue favorablement, a affirmé ce mardi le secrétaire d’État en charge du tourisme Jean-Baptiste Lemoyne.

« S’agissant des restaurants, il me semble que l’évolution des conditions sanitaires en Ile-de-France, le recul progressif du virus, devrait permettre, je l’espère, d’avancer de quelques jours la réouverture des restaurants dans leur ensemble », a-t-il déclaré.

19h24 : Un millier d’hirondelles mortes de faim en Afghanistan

Plus de mille hirondelles sont mortes de faim ces dernières semaines à la grande mosquée bleue de Mazar-e-Charif, capitale du nord de l’Afghanistan, ont déploré des responsables ce mardi.

« Les oiseaux étaient majoritairement nourris par les visiteurs (…), mais depuis les mesures de confinement, les portes de la mosquée sont fermées. Plus personne ne vient et les oiseaux meurent de faim », a expliqué à l’AFP Ahmad Naweed, qui s’occupe des hirondelles. « Chaque jour, environ 30 hirondelles meurent. Nous les enterrons à la mosquée », a raconté Qayum Ansari, directeur des affaires culturelles de la mosquée.

19h03 : Au Royaume-Uni, tous les commerces pourront rouvrir le 15 juin

Tous les commerces de détail pourront rouvrir à partir de lundi prochain en Angleterre. Seuls les commerces jugés essentiels, comme les supermarchés et les pharmacies, avaient été autorisés à rester ouverts après la mise en place du confinement destiné à contenir la propagation du virus, le 23 mars. Les bars, restaurants et coiffeurs devront en revanche attendre le 4 juillet « au plus tôt » pour pouvoir lever le rideau.

18h54 : Les asymptomatiques transmettent-ils le virus ? L’OMS clarifie sa position

Une responsable de l’OMS a apporté mardi une « clarification » à ses propos sur les asymptomatiques. Maria Van Kerkhove avait déclaré lundi que sur la base d’études réalisées dans plusieurs pays la transmission du virus par une personne asymptomatique semblait « très rare ». Des propos qui ont fait vivement réagir une partie de la communauté scientifique.

Dès lundi soir, Maria Van Kerkhove avait apporté sur Twitter des précisions à ces déclarations : « Les études complètes sur les personnes asymptomatiques sont difficiles à mener, mais les preuves disponibles à partir du traçage de contacts fournies par les Etats membres (de l’OMS) suggèrent que les personnes contaminées et asymptomatiques sont beaucoup moins susceptibles de transmettre le virus que celles qui développement des symptômes », a-t-elle précisé.

18h45 : Des zones d’emploi plus vulnérables, d’autres moins touchées par la crise

Si la crise a un impact massif sur tout le territoire, toutes les zones d’emploi ne sont pas exposées de la même manière du fait de leur spécialisation économique, selon une note de France Stratégie publiée ce mardi.

Entre avril 2019 et avril 2020, 42 zones d’emplois ont ainsi vu leur taux de demandeurs d’emploi augmenter de plus de 4 points dont 8 au-dessus de 6 points, dans les Alpes (Tarentaise, Vallée de l’Arve), en Corse (Sartène-Propriano, Calvi, Porto-Vecchio) ou sur le littoral méditerranéen (Arles, Agde-Pézenas, Fréjus-Saint-Raphaël). Les autres hausses les plus marquées se situent dans quelques zones très touristiques (Sarlat, Lourdes, Honfleur) ou industrielles (Saint-Nazaire, Châtellerault, Issoudun). De Verdun à Mont-de-Marsan, la crise est moins palpable. « La diagonale partant du Luxembourg jusqu’à l’Espagne, moins densément peuplée et moins dynamique que le reste du territoire, semble moins vulnérable. »

18h31 : Quel bilan chez nos voisins italiens ?

En attendant le bilan quotidien de la direction générale de la santé en France, voici le bilan en Italie : 79 personnes sont décédées en 24 heures, 2.062 malades sont guéris depuis hier et la présence de malades dans les services de réanimation a encore diminué, avec 20 lits libérés en 24h.

Ci-dessous, l’évolution des cas (à gauche) et des décès (à droite) en deux courbes depuis le déconfinement.

 

17h55 : En Espagne, « l’équité » prévaudra pour le retour du public dans les stades

« Garantir l’équité » sera la priorité du gouvernement pour un retour limité du public dans les stades du Championnat d’Espagne, qui reprend jeudi à huis clos, a annoncé le ministre de la Santé Salvador Illa mardi en conférence de presse.

« A mon avis, il faut garantir l’équité dans la compétition. Il n’est pas possible que l’on joue d’une manière dans un stade, et d’une autre manière dans un autre », a indiqué Illa après le Conseil des ministres.

17h35 : Des « états généraux » italiens sur la relance économique post-coronavirus

Le gouvernement italien de Giuseppe Conte organisera à partir de vendredi des « états généraux » sur la relance économique du pays après la crise liée à l’épidémie de Covid-19, a indiqué mardi un ministre.

« Les état généraux débuteront en fin de semaine, vendredi et samedi, et se poursuivront la semaine suivante aussi », a déclaré Federico D’Inca, ministre pour les rapports avec le Parlement à une chaîne d’information locale.

16h50 : La Tour Eiffel rouvrira au public le 25 juin

La Tour Eiffel va rouvrir au public à partir du 25 juin après trois mois de fermeture, seulement jusqu’au 2e étage, avec port du masque obligatoire à partir de 11 ans et montée uniquement par les escaliers, a annoncé la société d’exploitation du monument.

« Après plus de 3 mois de fermeture dans le contexte de la pandémie de Covid-19, soit la fermeture la plus longue depuis la Seconde Guerre mondiale, la Tour Eiffel rouvrira ses portes au public le 25 juin 2020 à 10h », annonce le site internet, précisant que le nombre de visiteurs sera limité sur le parvis et dans les étages, et les montées se feront par l’escalier Est (pilier Est) et les descentes par l’escalier Ouest (pilier Ouest).

16h32 : Le Conseil d’Etat suspend les relégations d’Amiens et Toulouse et déboute Lyon

Le Conseil d’Etat a suspendu la relégation en Ligue 2 d’Amiens et de Toulouse, et rejeté le recours introduit par Lyon qui exigeait de reprendre la saison 2019-2020 arrêtée face au coronavirus.

Le juge des référés « valide la fin de la saison et le classement mais suspend les relégations », est-il écrit dans un communiqué de presse résumant cette ordonnance très attendue. Le magistrat enjoint la Ligue de football professionnel (LFP), en lien avec la Fédération française (FFF), de réexaminer, d’ici au 30 juin 2020, la question du format de la Ligue 1 pour le prochain exercice, qui pourrait se jouer à 22 équipes au lieu de 20 actuellement.

16h21 : Combien d’Iraniens ont-ils été contaminés ?

Près de 15 millions d’Iraniens pourraient avoir été contaminés par le coronavirus, a rapporté l’agence iranienne Isna, en citant un médecin membre du comité national de lutte contre la maladie.

« Selon les résultats [de diverses études], environ 15 millions d’Iraniens pourraient avoir connu une contamination par ce virus », écrit Isna en citant le Dr Ehsan Mostafavi. Ce chiffre correspondrait à un peu moins de 19 % de la population de l’Iran (environ 81 millions d’habitants), où, selon les derniers chiffres officiels 175.927 cas de contaminations par le coronavirus ont été confirmés.

15h50 : Abad (LR) demande au gouvernement de retirer son projet de commission d’enquête

Le président du groupe LR à l’Assemblée Damien Abad a demandé au gouvernement de retirer son projet de commission d’enquête sur sa gestion de la crise du coronavirus en dénonçant « un acte de défiance » vis-à-vis du Parlement. Selon une source proche de l’exécutif, le gouvernement envisage la création d’une telle commission pour porter un regard « indépendant et collégial » sur la gestion de la crise.

Cette perspective a suscité une levée de bouclier de représentants de l’opposition qui craignent que le gouvernement ne veuille court-circuiter les commissions d’enquête à venir de l’Assemblée et du Sénat.

15h31 : Des gens « affamés » en Corée du Nord, selon un expert de l’ONU

L’insécurité alimentaire s’accroît en Corée du Nord, où certains sont « affamés » depuis la fermeture de la frontière avec la Chine et les autres mesures prises contre la pandémie de coronavirus, a averti un expert de l’ONU. Pyongyang, qui n’a confirmé aucun cas de Covid-19, a fermé sa frontière avec la Chine le 21 janvier et mis en place une série de mesures contre l’épidémie. Tomas Ojea Quintana, rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits humains en Corée du Nord, a appelé la communauté internationale à une action urgente.

15h26 : Le Conseil scientifique favorable à la tenue du second tour des municipales

Le Conseil scientifique a rendu un avis favorable à la tenue du second tour des élections municipales le 28 juin. « En France métropolitaine, considérant les éléments relatifs à la situation épidémiologique ainsi que les risques associés à la tenue du second tour des élections municipales, le Conseil scientifique estime ne pas avoir à apporter d’éléments de nature à modifier substantiellement l’avis qu’il a rendu le 18 mai 2020. Il appartient aux autorités publiques de choisir les dispositions qu’elles décident de mettre en œuvre dans ce contexte », apprend-on dans un communiqué. Il rendra un nouvel avis le 14 juin. 
Le second tour, qui devait se tenir le 22 mars, a été reporté en raison de la crise sanitaire. Un rapport doit être remis au Parlement par le Premier ministre le 23 mai au plus tard pour déterminer s’il peut avoir lieu en juin. Ce second tour concerne environ 5.000 communes sur un total de 35.000.

14h45 : 84 milliards de dollars de pertes nettes anticipées pour 2020 pour l'aéronautique, 15 milliards en 2021

Les compagnies aériennes pourraient subir plus de 84 milliards de dollars de pertes nettes lors de leur exercice 2020, et plus de 15 milliards de pertes encore en 2021, des suites de la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi l’Association internationale du transport aérien (Iata).

« Après 84 milliards de dollars de pertes nettes cette année, nous prévoyons des pertes supplémentaires de 15 milliards de dollars en 2021 », a expliqué lors d’une conférence de presse l’Iata, dont les 290 compagnies aériennes membres sont durement frappées par les fermetures de frontières décidées partout dans le monde pour freiner la propagation du coronavirus.

14h30 : Vol d'identité numérique: Comment l'éviter? 
Voilà quelques temps que je ne vous avais point partagé des podcasts de la merveilleuse Anne-Laetitia Béraud. Fin de cette relation de boulot épistolaire, dispute entre nous, bouderie pour l'audio au profit du seul ? Point du tout et voici le podcast du jouuur.

Avec le confinement, les vacances d’été, l’attention se relâche, et le vol d'identité en ligne peut survenir: qu'est-ce que c'est ? Comment l'éviter? Quelle est l’utilité d’un gestionnaire de mot de passe? Ecoutez aujourd'hui les conseils de Jonathan Farhi, directeur marketing et commercial grands comptes chez F-Secure.

 

14h15 : Le parquet de Paris ouvre une vaste enquête sur la gestion critiquée de la crise

Le procureur de Paris Rémy Heitz a annoncé à l’AFP l’ouverture mardi d’une vaste enquête préliminaire sur la gestion critiquée de la crise du Covid-19 en France visant notamment les chefs d'« homicides involontaires » ou « mise en danger de la vie d’autrui ».

Cette enquête est une première réponse judiciaire à une quarantaine de plaintes, plus ou moins circonstanciées reçues par le parquet de Paris pendant le confinement. Elles ont été déposées par des proches de victimes, des organisations professionnelles ou encore, dans une « démarche pétitionnaire », via des plaintes-types publiées sur le site internet plaintecovid.fr. Ces plaintes contre X ciblent parfois nommément des responsables de l’administration, notamment le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, en première ligne médiatique lors de l’épidémie en France, ou encore Santé Publique France. Sont également visés, entre autres, l’administration pénitentiaire et le ministère du Travail.

 

13h45 : Masque obligatoire en Espagne jusqu’à ce que le virus soit « définitivement vaincu »

Le masque restera obligatoire sous peine d’amende en Espagne une fois le déconfinement achevé, jusqu’à ce que le coronavirus soit « définitivement vaincu », a annoncé mardi le ministre de la Santé espagnol Salvador Illa.

Une amende de 100 euros pourra être infligée aux personnes ne le portant pas sur la voie publique ou dans les lieux fermés quand elles ne peuvent pas maintenir une distance de sécurité de 1,5 mètre avec ceux qui les entourent.

13h30 : Manifestation au Népal contre le gouvernement

La police népalaise a dispersé mardi une manifestation de 500 personnes dans la capitale Katmandou, qui protestaient contre la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement, et interpellé dix personnes. Le Népal a imposé un confinement national le 24 mars pour freiner la propagation de l’épidémie de Covid-19. Celui-ci est actuellement en vigueur jusqu’au 14 juin.

Plusieurs centaines de manifestants portant des pancartes proclamant « ça suffit » se sont rassemblés à Katmandou pour réclamer davantage de tests de dépistage, de meilleures infrastructures de quarantaine pour les migrants de retour de l’étranger et plus de transparence dans les dépenses du gouvernement.

13h15 : Un demi-million de malades du Covid-19 attendus à New Delhi d'ici fin juillet

La capitale indienne New Delhi s’attend à compter plus d’un demi-million de malades du nouveau coronavirus d’ici fin juillet, soit une multiplication par près de vingt en deux mois, a annoncé mardi le gouvernement local.

Le mégalopole de 20 millions d’habitants recense à ce jour 874 morts de la maladie Covid-19 sur 29.943 cas confirmés. De nombreux témoignages font état d’hôpitaux et d’établissements funéraires déjà sous pression. « Nous allons avoir besoin d’au moins 80.000 lits pour 550.000 contaminations à Delhi d’ici au 31 juillet », a déclaré à la presse Manish Sisodia, numéro deux du gouvernement de la capitale indienne, à la sortie d’une réunion consacrée à la crise sanitaire avec des hauts responsables de la ville.

12h44 : Près de 50.000 décès liés au coronavirus au Royaume-Uni ?

Presque 50.000 personnes étaient mortes fin mai au au Royaume-Uni avec pour cause suspectée ou avérée le nouveau coronavirus, selon des chiffres publiés ce mardi par le Bureau national du statistiques (ONS) établissant un bilan plus lourd que celui des autorités sanitaires.

Les chiffres publiés de manière hebdomadaire par l'ONS diffèrent des bilans quotidiens du gouvernement se limitant aux personnes testées positives au Covid-19. Le dernier bilan du gouvernement, publié lundi, était de 40.597 morts. Que ce soit en prenant l'un ou l'autre de ces bilans, le Royaume-Uni est le deuxième pays le plus endeuillé au monde par la pandémie, après les États-Unis.

12h25 : Certains misent sur la carte de l’exode urbain

Et si vous goûtiez aux charmes d’une petite ville plantée au milieu de la campagne. On vous présente Mazamet, 10.000 habitants dans le Tarn. Son maire, interrogé par notre journaliste Nicolas Stival, ouvre les bras à tous ceux qui ont survécu au confinement en ville…

 

12h15 : Des saisonniers testés massivement après la détection de cas de Covid-19

Plus de 1.200 personnes ont déjà été testées selon l’agence régionale de santé de Paca qui a lancé une nouvelle campagne de dépistage du coronavirus auprès des saisonniers des Bouches-du-Rhône. Parmi ceux déjà testés, 80 se sont avérés positifs nous explique notre journaliste marseillais, Adrien Max​, alors qu’une nouvelle campagne de dépistage est lancée.

12h10 : Et si l’Eurostar faisait son retour dans les gares du Nord de la France ?

Depuis fin mars, les services Eurostar aux gares de Lille et Calais sont arrêtés fin, et malgré le déconfinement, ces services n’ont toujours pas repris. « Or la liaison Eurostar entre Lille, Calais et Londres est essentielle pour l’attractivité de la région Hauts-de-France », ont plaidé dans une lettre commune Martine Aubry et Natacha Bouchart, maires de Lille et Calais, ainsi que Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France. Ils demandent au PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, la reprise de ces liaisons vers Londres « dès la levée de la quarantaine » par le gouvernement britannique.

11h58 : Il n’y aura pas de Rallye de Grande-Bretagne cet automne

Il devait avoir lieu du 29 octobre au 1er novembre au Pays de Galles. Le Rallye de Grande-Bretagne, qui compte pour Championnat du monde WRC, vient d’être annulé à cause de la pandémie de coronavirus. « L’évolution de la pandémie de Covid-19 et les restrictions de sécurité imposées aux grands rassemblements et aux voyages internationaux suscitant toujours des inquiétudes, il y a trop d’inconnues pour que l’organisation d’un événement sportif aussi important soit une option réaliste ou raisonnable en ces temps incertains », ont expliqué mardi les organisateurs dans un communiqué.

 

11h55 : Messi et Benzema rechaussent cette semaine les crampons (pour de vrai, pas dans leur salon)

La Liga est de retour ! Pour les fans de foot, sevrés du ballon rond durant près de trois mois d’arrêt forcé, c’est une délivrance. Lionel Messi, Karim Benzema et les autres vedettes du football espagnol vont rejouer à partir de jeudi, sous haute vigilance sanitaire dans un pays très endeuillé par le coronavirus. Le FC Barcelone samedi à Majorque, le Real Madrid dimanche contre Eibar : les stars des deux grands d’Espagne, à la lutte pour le titre à onze journées de la fin, retrouvent les pelouses ce week-end dans des stades à huis clos et en suivant un strict protocole médical.

 

11h45 : Et si on gardait les effets bénéfiques du confinement (nos poumons nous diraient merci)

Caroline Girardon, notre « supergirl » version journaliste de Lyon, nous parle ici de pollution, de la baisse des émissions de dioxyde d’azote dans la métropole de Lyon et du bénéfice du télétravail sur notre qualité de l’air…

 

11h15 : Chute du PIB confirmée au premier trimestre, moins lourde qu’annoncée

Le Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro a reculé de 3,6 % au premier trimestre, un chiffre légèrement moins important que les -3,8 % initialement annoncés, selon une troisième estimation mardi de l’Office européen des statistiques Eurostat. Il s’agit cependant du repli le plus important du PIB depuis la création de la monnaie unique en 1999.

Ce recul s’explique par les mesures de confinement liées au Covid-19, qui ont commencé à être largement mises en place par les Etats membres au mois de mars. Le PIB avait augmenté de 0,1 % dans la zone euro lors du quatrième trimestre 2019.

10h45 : La Bourse de Paris en repli avant la réunion de la Réserve fédérale américaine

La Bourse de Paris reculait mardi matin (-0,71%) après avoir vainement essayé de suivre l'exemple de Wall Street, la prudence prenant le dessus avant le début d'une réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine (Fed).A 09H38, l'indice CAC 40 refluait de 36,88 points à 5.138,64 points. La veille, il avait fini en recul de 0,43%, marquant une pause après une semaine de hausse exceptionnelle.

10h30 : Retour à la normale à Moscou, 6.000 morts en Russie

La Russie a franchi mardi le cap des 6.000 morts du nouveau coronavirus, tandis que le confinement pour endiguer l'épidémie a été levé à Moscou, malgré des milliers de nouvelles contaminations dans le pays. Selon les chiffres officiels, le nombre total de cas de Covid-19 en Russie a atteint 485.253, dont 6.142 morts. Le pays reste à la troisième place mondiale en nombre de contaminations.

Ces dernières 24 heures, le pays a enregistré 8.595 nouveaux cas, un chiffre stable depuis plus de trois semaines, et 171 nouveaux décès.  La capitale Moscou demeure l'épicentre de l'épidémie avec presque la moitié du nombre de morts, même si les contaminations détectées quotidiennement y ont chuté, passant de quelque 6.000 début mai à 1.572 mardi.

10h15 : « Nous sommes loin d’être sortis d’affaire » selon le gouverneur de la Banque de France

Si l’activité a redémarré (ouiiiiii) depuis la levée progressive du confinement le 11 mai, « nous sommes loin d’être sortis d’affaire » (nooooooon), a estimé mardi le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, l’institution anticipant une récession d’environ 10 % cette année.

« L’économie française est en train de remonter assez rapidement du plongeon brutal de mars, mais nous sommes loin d’être sortis d’affaire », a-t-il déclaré sur France Info peu après la publication par la Banque de France de ses projections économiques jusqu’en 2022. Depuis le début du déconfinement, « nous avons remonté en gros la moitié » de la perte d’activité enregistrée durant le confinement, et il faudrait attendre la mi-2022 pour retrouver le niveau d’activité d’avant la crise, a-t-il ajouté.

10h00 : A la recherche de l’avion neutre

Quelque 1,5 milliard d’euros de financement public seront consacrés dans les trois prochaines années à la recherche-développement dans le but de « parvenir à un avion neutre en carbone en 2035 », a annoncé le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire.

Alors que près d’un tiers de 35.000 emplois consacrés à la R & D dans la filière aéronautique sont remis en question par les difficultés du secteur, l’objectif est de préparer les prochaines générations d’avions commerciaux, d’hélicoptères et avions d’affaires dotées de nouveaux modes de propulsion émettant moins de CO2.

9h45 : L’économie française devrait mettre au moins deux ans à se relever de la pandémie

Après sa mise à l’arrêt pendant le confinement et son redémarrage progressif, l’économie française va mettre du temps à se remettre de la pandémie de Covid-19, prévient la Banque de France, qui anticipe une chute record d’environ 10 % du PIB cette année. « Comme l’ensemble du monde, l'économie française a subi un choc d’une ampleur inédite au premier semestre 2020 » avec le confinement strict mis en place mi-mars et levé mi-mai, constate la Banque centrale française dans ses projections macroéconomiques jusqu’en 2022 publiées mardi.

9h30 : « Un effort total de 15 milliards d’euros » pour le plan de soutien français à l’aéronautique, annonce Bruno Le Maire

8 h 55 : Enfin une bonne nouvelle… Ça se passe en librairie

Nous sommes des millions à avoir dévoré la saga de L’Amie prodigieuse. Elena Ferrante, la plus secrète des romancières italiennes, sort ce mardi La vie mensongère des adultes. Un livre attendu par les librairies touchées de plein fouet par la crise du coronavirus. Si cet opus, au tirage exceptionnel de 200.000 exemplaires, connaît le même succès que les précédents livres de l’Italienne, cela pourrait donner un petit coup de pouce aux libraires.

 

8 h 45 : Presque un million « perdu » cette année selon la Banque de France

La France devrait perdre « presque un million » d’emplois cette année. C’est ce qu’a annoncé ce matin sur l’antenne de France Info le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. Le taux de chômage pourrait atteindre un pic historique de 11,8 % à la mi-2021, avant de « diminuer ensuite progressivement en dessous de 10 % fin 2022 », poursuit la Banque de France. Le retour d'avant la crise n'est pas prévue avant deux ans.

 

8 h 34 : Un recul du PIB de 15 % au deuxième trimestre selon la Banque de France

La Banque de France prévoit un recul de 15 % du produit intérieur brut (PIB) au deuxième trimestre, marqué par un mois et demi de confinement puis une reprise progressive à partir du début du déconfinement le 11 mai. «L’activité rebondit au mois de mai (…) tout en restant à un niveau très inférieur à la normale», relève l’institution. Un pic du chômage supérieur à 11,5 % est aussi attendu pour la mi-2021. 

8 h 30 : Hong Kong renfloue la compagnie Cathay Pacific

Cathay Pacific a dévoilé mardi un plan de recapitalisation de 39 milliards de dollars hongkongais, soit 4,4 milliards d’euros, porté essentiellement par le gouvernement hongkongais, et ce afin d’aider la compagnie asiatique, plombée par les conséquences sur le secteur aérien de la crise du coronavirus. En parallèle, Cathay Pacific a annoncé de nouvelles baisses de salaire et un second plan de prise de congés sans solde pour les employés.

 

8 h 26 : Elisabeth Borne pour « avoir le plus tôt possible l’avion à faible émission »

Alors que le plan de soutien doit être annoncé ce matin par Bruno Le Maire, Elisabeth Borne a redit ce matin à l’antenne de BFM Business qu’il fallait « avoir le plus tôt possible l’avion à faible émission ». Le plan, de « près de 9 milliards », prévoit le soutien à l’innovation pour accélérer la construction de l’avion « vert ».

 

8 h 20 : Le Chili pas tant au top que ça

Dans les premiers temps, le Chili était considéré comme un modèle en Amérique latine dans la gestion de la pandémie de coronavirus, avec « seulement » 16.000 infections et 230 décès fin avril. Un mois plus tard, les chiffres ont été presque décuplés : le pays sud-américain de 18 millions d’habitants compte désormais 140.000 cas de contamination et plus de 2.200 décès. « Il y a eu deux aveuglements très importants de la part du gouvernement qui ont affecté la courbe des infections », critique Maria Soledad Barria, directrice d’un département de santé à l’université du Chili. « Premièrement, le gouvernement n’a pas anticipé ou reconnu les inégalités profondes de notre pays. Deuxièmement, nous n’avons pas vu l’intérêt de travailler sur les premiers soins » afin de centraliser la stratégie de suivi de la contagion, analyse l’ex-ministre de la Santé sous le premier mandat de la présidente de gauche Michelle Bachelet.

8 h 10 : Le grand couac des masques

Tout est parti d’un élan de solidarité de l’industrie textile pour produire des maques en tissu. Aujourd’hui, c’est en train de virer au fiasco, certaines des 400 entreprises ayant joué le jeu durant la crise regrettant même de s’être lancé dans l’aventure. Car aujourd’hui elles se retrouvent pour la plupart avec une partie de leur production sur les bras. Notre journaliste Julien Laloye a interviewé la directrice de l’Atelier d’Ariane qui fait part de ses inquiétudes.

 

7 h 56 : Des intentions d’embauche en berne

Plus d’emplois détruits que créés. C’est la prévision du nouveau baromètre réalisé par ManpowerGroup qui prévoit un solde négatif à - 11 % sur le 3e trimestre 2020. Alain Roumilhac, président de ManpowerGroup France, était sur BFM Business ce matin ou il a présenté ces résultats sur les intentions d’embauche. Les perspectives ne sont donc pas bonnes, mais contrastées selon les régions et les secteurs d’activité. Selon ces prévisions, les intentions d’embauche diminuent le plus dans le Centre -Est (-15 %) que dans le Nord (-5 %).

7 h 40 : Et si on allégeait un peu le protocole dans les écoles ?

Alors que dans les rues, certains bars et terrasses affichent parfois complets, la question de l’allégement du protocole sanitaire dans les écoles se pose. Delphine Bancaud, notre journaliste es Education fait le point sur ce dossier on ne peut plus chaud, car les entreprises et de nombreuses familles y sont plus que favorables.

 

7 h 32 : Le retour héroïque des médecins cubains

Cuba a accueilli avec ferveur ses "héros en blouses blanches". Les médecins envoyés durant deux mois en Italie pour aider à lutter contre le coronavirus seront revenus lundi soir dans leur pays. Ils sont apparus fatigués, brandissant des drapeaux italiens et cubains. Ces 36 médecins, 15 infirmiers et un administrateur étaient partis le 22 mars en Lombardie, alors l’épicentre de la maladie. Leur envoi ne fait pas l’unanimité, notamment du côté des Etats-Unis et du Brésil, qui dénoncent notamment les conditions de travail de ces professionnels, dont une grande partie du salaire revient à l’Etat.

 

7 h 25 : Des millions de personnes pourraient basculer dans l’extrême pauvreté

On n’avait rien connu de pire en termes de récession depuis la Grande Dépression des années 1870. C’est ce qu’a indiqué la Banque mondiale. L’institution estime que 70 à 100 millions de personnes pourraient basculer dans l’extrême pauvreté.

 

7 h 15 : L’Etat au chevet du secteur aéronautique

Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, doit dévoiler ce matin le plan de soutien à la filière aéronautique et ses 200.000 emplois en France, frappés par la crise du secteur aérien dont la majorité des avions sont cloués au sol. Plusieurs milliards devraient être annoncés et des mesures telles que des prêts garantis en contrepartie d’investissements dans l’avion « vert ». A Toulouse, où Airbus a son siège, on scrute ces annonces essentielles pour la vie économique de la ville. Notre journaliste, Hélène Ménal, fait le point ici.

 

Soyez les bienvenues et bienvenus dans ce nouveau live de 20 Minutes sur la pandémie du nouveau coronavirus. Tout au long de la journée, nous allons vous tenir informés de ce qui se passe ici bas et dans le reste du monde.

Retrouvez les infos de la nuit sur notre précédent live ici​.