Coronavirus: Le Brésil menace de quitter l'OMS

LIVE Revivez avec nous les derniers développements de la pandémie de coronavirus à travers le monde

C. C., J.-L. D. & L. Br.

— 

La Pitie Salpetriere à Paris pendant la crise du coronavirus.
La Pitie Salpetriere à Paris pendant la crise du coronavirus. — ERIC DESSONS/JDD/SIPA

L’ESSENTIEL

  • L’épidémie de Covid-19 a fait 46 nouvelles victimes ces dernières 24 heures en France, ce qui porte le bilan total à 29.111 décès. 1.091 malades sont hospitalisés en réanimation.
  • Selon l'essai clinique majeur Recovery, l'hydroxychloroquine n'a «pas d'effet bénéfique» contre le Covid-19.
  • Le Brésil est devenu le troisième pays le plus endeuillé au monde avec 34.021 décès et 614.941 cas confirmés.

LA VIDEO

A LIRE AUSSI

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur la crise sanitaire mondiale. Bon début de week-end

5h24: Un peu plus de 900 morts en 24H aux Etats-Unis

Le nouveau coronavirus a fait 922 décès supplémentaires en 24 heures aux Etats-Unis, selon le comptage à 20H30 vendredi de l’université Johns Hopkins. Cela porte à plus de 109.000 le nombre total de morts dans le pays, où plus de 1.894.000 cas ont par ailleurs été recensés. Quelque 491.000 personnes sont déclarées guéries.

4h17: Le Brésil menace de sortir de l’OMS

Le président brésilien Jair Bolsonaro a menacé vendredi de quitter l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en dépit d’une situation sanitaire qui ne cesse de s’aggraver. « Je vous le dis ici, les Etats-Unis sont partis de l’OMS, nous y songeons, à l’avenir », a-t-il déclaré. « Soit l’OMS travaille sans parti pris idéologique, soit nous la quittons aussi. Nous n’avons pas besoin de gens de l’extérieur pour donner leur sentiment sur la santé ici ».

2h15 : Universal studios rouvre à Orlando

Masque sur le visage, les touristes ont retrouvé vendredi les manèges d’Universal Studios Orlando, en Floride, le premier des nombreux grands parcs d’attractions à rouvrir dans l’Etat après leur fermeture forcée par la pandémie de nouveau coronavirus il y a quasiment trois mois.

Le parc avait été fermé le 15 mars pour éviter la propagation du virus, et n’a rouvert vendredi qu’à 35 % de sa capacité. Les nouvelles règles incluent des contrôles de température à l’entrée et le port obligatoire de masques. Des symboles ont été placés au sol afin de faciliter la distanciation physique, et des panneaux remercient les visiteurs pour leur aide « en ces temps inédits ».

Un système de file d’attente virtuel a également été ajouté afin d’éviter aux visiteurs de faire la queue les uns à côté des autres. « Il n’y a pas trop de monde. Je peux aller d’un manège à l’autre sans avoir à attendre 40 minutes ou une heure », s’est réjoui l’un des premiers visiteurs, Terrence Wilson, 19 ans, auprès du journal local Orlando Sentinel.

1h00 : Macron et Xi ont discuté du Covid-19

Le président français, Emmanuel Macron, et son homologue chinois, Xi Jinping, ont eu un long entretien vendredi sur la gestion de la pandémie, l’aide à l’Afrique et les dossiers du climat et de la biodiversité, a annoncé l’Elysée. Le chef de l’Etat a souligné à son interlocuteur « le rôle central et incontournable de l’OMS » ainsi que l’importance de l’initiative internationale Act-A sur les diagnostics, les traitements, le vaccin et le soutien aux systèmes de santé Il a également rappelé l’importance du moratoire sur les dettes des pays africains les plus fragiles acté dans le cadre du G20 « et » la nécessité de lui donner dans les meilleurs délais une traduction multilatérale concrète».

0h10: Les joueurs NBA veulent encore discuter de certains points avant la reprise

Les joueurs NBA, favorables sur le principe à une reprise de la saison le 31 juillet à Disney World (Orlando), souhaitent néanmoins poursuivre les négociations avec la ligue sur certains points pour parvenir à un accord définitif, a indiqué le syndicat (NBPA) vendredi. Au lendemain de l'approbation par les propriétaires des franchises du plan soumis par le commissaire Adam Silver, celle des joueurs était quasiment une formalité, avaient estimé plusieurs médias. Or après une réunion ce vendredi, ceux-ci n'ont pas donné leur feu vert définitif. Une position d'attente, qui, sans être de nature à bloquer le processus, témoigne de certaines de leurs réserves.

23h35: Ecoles, bars et salles de sport vont rouvrir dans une semaine en Californie

Le gouverneur vient d'annoncer un déconfinement beaucoup plus large.

 

23h05 : Un match de foot repoussé en Grèce

La rencontre du Championnat de Grèce devant opposer dimanche Xanthi à Atromitos a été reportée en raison de la présence du coronavirus dans la région de Xanthi (nord-est), a annoncé vendredi la Ligue grecque de football.

« Le match a été reporté par mesure de précaution », a déclaré la Ligue dans un communiqué sans préciser de nouvelle date. « La santé des joueurs doit être notre premier souci et un délai supplémentaire est nécessaire pour attendre les résultats des tests effectués dans la région de Xanthi ».

La rencontre avait déjà été décalée de samedi à dimanche afin de laisser aux autorités de santé le temps de juger de la dangerosité de la situation. Vendredi au moins sept cas de coronavirus ont été recensés dans la région de Xanthi. Le championnat de Grèce doit reprendre ce week-end après un arrêt de près de trois mois à cause du coronavirus. Avant l’interruption du championnat, l’Olympiakos était en tête, devant le PAOK Salonique et l’AEK Athènes.

22h10: L'Estonie teste une application de «passeport immunitaire»

Férue de nouvelles technologies, l'Estonie a développé une application dite «passeport immunitaire», permettant aux personnes ayant développé des anticorps de témoigner, par exemple auprès des employeurs, du risque réduit de propager le coronavirus.

Ce pays balte n'est pas le seul à explorer le potentiel d'un tel passeport, bien que les autorités sanitaires mondiales et les experts appellent à la prudence, compte tenu des inquiétudes sur l'exactitude des tests anticorps. L'application Immuunsuspass (Passeport immunitaire), en tests ce mois-ci, a été développée par les sociétés estoniennes Transferwise et Guardtime, en coopération avec des experts de la santé, pour l'organisation non gouvernementale Back to Work.

21h40: On approche de la barre des 400.000 morts dans le monde

La pandémie a fait au moins 392.878 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi à 21h. Plus de 6.696.690 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.886.800 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

20h55 : Le monde d’après sera « résolument écologique », affirme Emmanuel Macron

« Nous avons une opportunité historique de reconstruire notre économie et notre société sur de nouvelles bases », a tweeté le président de la République.

 

19h30 : En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 118 hospitalisations, dont 18 en réanimation

19h27 : La baisse se poursuit en réanimation, où 1.091 malades sont actuellement soignés

Ils étaient 1.361 il y a une semaine. Depuis hier, 19 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (contre 29 il y a une semaine). Le solde reste négatif avec 69 malades en moins par rapport à hier.

19h11 : 29.111 personnes sont décédées en France depuis le début de l’épidémie, soit 46 morts en 24 heures

A l'hôpital, la DGS compte 18.761 morts et en établissements sociaux et médico-sociaux (dont les Ehpad), 10.350 personnes sont décédées. Ce dernier chiffre date du 2 juin et ne sera actualisé que le 9 juin prochain, indique la direction générale de la santé.

18h52 : Washington allège finalement l'interdiction de vols envers les compagnies aériennes chinoises

18h29 : Dés nettoyés, cartes pilonnées… Comment les casinos ont-ils repris à Monaco ?

C’est la question que vous ne vous posiez peut-être pas mais le casino de Monte-Carlo a rouvert ce vendredi après près de trois mois de fermeture en raison du coronavirus, et le décor a changé : sous les dorures et les boiseries, des panneaux de plexiglas ont fait leur apparition pour séparer les clients et, sur le tapis vert, du gel hydroalcoolique est mis à disposition.

Impossible de s’approcher à plus de 1,50 mètre des tables ou de se positionner derrière un joueur. Tout le monde est masqué et comme dans les grands hôtels, des macarons « Just cleaned » signalent que la place a été nettoyée, ou doit l’être.

Les clients ne doivent plus toucher les cartes, c’est l’employé qui le fait. La roulette française n’accepte plus que quatre joueurs, au lieu d’un nombre illimité auparavant. Les dés sont nettoyés et les cartes pilonnées chaque soir. Le casino n’attend plus que ses clients étrangers, qui doivent eux attendre le rétablissement des transports et l’ouverture des frontières pour se déplacer jusqu’à Monaco.

18h16 : Le bilan italien toujours à la baisse

En Italie, les chiffres de l’épidémie sont toujours encourageants, avec 22 lits libérés en réanimation en 24 heures (316 patients restent hospitalisés dans ces services pour des cas graves de Covid-19). 33.774 personnes sont décédées, dont 85 en 24 heures et 518 cas de Covid-19 ont été diagnostiqués depuis hier, en très légère augmentation de 0,2 %.

 

18h14 : Le Royaume-Uni dépasse les 40.000 décès

Le Royaume-Uni a dépassé vendredi le seuil des 40.000 décès de personnes testées positives au nouveau coronavirus, qui selon une étude accélère légèrement sa propagation, un constat inquiétant au moment où le pays tente un progressif déconfinement.

Le bilan total de la maladie est en réalité plus lourd que ces chiffres limités aux tests positifs : les services de statistiques britanniques (ONS) avaient déjà recensé à début juin plus de 48.000 décès dont la maladie Covid-19 était la cause suspectée.

18h00 : La justice enjoint la ville de Marseille de rouvrir les petites sections de maternelle

La justice a enjoint vendredi la ville de Marseille d’accueillir les élèves des petites et toutes petites sections de maternelle, dans le respect des règles sanitaires, allant à l’encontre d’une décision de la mairie qui avait renvoyé à septembre leur rentrée après le déconfinement.

« La décision du maire de la commune de Marseille de maintenir fermées les classes de petites sections et toutes petites sections pour les enfants âgés de trois ans porte une atteinte immédiate au droit à l’éducation et à l’instruction », écrit dans son jugement le tribunal administratif de Marseille, qui avait été saisi en référé par des parents d’élèves : « Il n’apparaît pas (…) qu’un intérêt public suffisant s’attache à son maintien ».

17h50 : La Bourse de Paris clôture en fort rebond (+3,71%) une semaine de hausse historique

Si les lecteurs égarés des Echos de ce matin sont restés jusqu'ici, ils seront heureux d'y lire que la Bourse de Paris a fini en état de grâce vendredi (+3,71%), bouclant une semaine historique entretenue par les anticipations de sursaut économique accompagnant le déconfinement.

17h40 : L’OMS recommande les masques en cas de « transmission généralisée » et si pas de distance physique possible

L’Organisation mondiale de la santé a mis à jour ses recommandations concernant le port du masque, et recommande désormais son port en cas de « transmission généralisée » et lorsqu’il est difficile de maintenir une distance physique.

« Compte tenu de l’évolution des données, l’OMS conseille aux gouvernements d’encourager le grand public à porter des masques lorsque la transmission est généralisée et la distance physique difficile, par exemple dans les transports publics, dans les magasins ou dans d’autres milieux fermés ou très fréquentés », a déclaré le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d’une conférence de presse virtuelle.

17h30 : CGT et kiosquiers appellent à une reprise d’activité de Presstalis

«La situation est catastrophique, il faut trouver une solution immédiatement», ont martelé vendredi à Marseille les représentants CGT de la filiale du distributeur de journaux Presstalis mis en liquidation judiciaire et des kiosquiers privés de presse depuis un mois.

Le 15 mai, le tribunal de commerce de Paris a prononcé la liquidation judiciaire des deux filiales du très endetté distributeur de journaux Presstalis, la SAD à Marseille et la Soprocom, chargées de répartir les journaux et magazines.

17h20 : Liverpool autorisé à jouer à Anfield ses matches à domicile

Liverpool pourra bien disputer dans son antre d’Anfield Road ses matches à domicile quand le championnat anglais reprendra dans un peu moins de deux semaines, selon un premier calendrier des journées à venir publié ce vendredi par la Premier League.

(Oui j’avais dit que j’attendrais demain pour meubler avec du sport, mais que voulez-vous, j’ai cédé à la facilité)

17h10 : Une école attend la fin du confinement pour évoquer des soupçons de pédophilie

Un enseignant d'une école de Décines-Charpieu, près de Lyon, a été mis en examen pour agression sexuelle en mars, juste avant le confinement, et des parents d'élèves regrettent de n'avoir été informés qu'à la réouverture récente de l'établissement.

L'instituteur concerné a été placé en détention provisoire le 11 mars dans le cadre d'une information judiciaire qui ne concerne qu'une victime née en 2010 à ce stade des investigations, a indiqué le parquet à l'AFP, confirmant des informations du quotidien régional Le Progrès. Le suspect est un instituteur de CM1 qui aurait été interpellé par la police dans l'école même, quelques jours avant sa fermeture en raison du confinement sanitaire, et après un dépôt de plainte.

17h00 : Donald Trump affirme que les Etats-Unis ont « largement surmonté » la pandémie

Donald Trump a affirmé vendredi que les Etats-Unis avaient « largement surmonté » la pandémie de Covid-19, qui continue de faire autour d’un millier de morts chaque jour dans le pays.

Commentant la baisse surprise du chômage en mai, le président des Etats-Unis a vanté la « force » de l’économie américaine. « Cette force nous a permis de surmonter cette horrible pandémie, nous l’avons largement surmontée », a-t-il dit lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

16h45 : La branche britannique de la marque de lingerie Victoria’s Secret fait faillite

La branche britannique de la marque de lingerie Victoria’s Secret s’est déclarée en faillite, ce qui menace 800 emplois, après avoir subi un coup d’arrêt de son activité du fait de la pandémie. L’enseigne s’est placée sous le régime des faillites britanniques et le cabinet Deloitte a été nommé administrateur, a annoncé ce dernier dans un communiqué vendredi.

La marque compte 25 magasins au Royaume-Uni et 800 salariés, dont 785 bénéficient du dispositif de chômage partiel mis en place par le gouvernement. Cette mise en faillite ne concerne pas les activités en ligne au Royaume-Uni puisqu’elles ne sont pas détenues par la branche britannique elle-même.

16h30 : Vers une réouverture des frontières extérieures de l’UE à partir de début juillet

Les ministres européens de l’Intérieur sont convenus vendredi de se coordonner pour une réouverture progressive des frontières extérieures de l’Union européenne et de l’espace Schengen, qui n’est pas attendue avant le 1er juillet, a indiqué le Conseil, institution représentant les Etats membres.

L’interdiction des voyages non essentiels vers l’UE, en vigueur actuellement jusqu’au 15 juin, a été mise en place le 17 mars de façon coordonnée entre les Etats membres et la Commission européenne pour lutter contre la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus, et prolongée à deux reprises.

16h15 : L’Irlande va accélérer son déconfinement

Le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a annoncé vendredi accélérer l’assouplissement du confinement mis en place fin mars pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

« J’annonce une accélération de la feuille de route », a déclaré M. Varadkar lors d’une conférence de presse, indiquant que le gouvernement procéderait dès lundi à des allégements, avec notamment la réouverture des commerces, et prévoyait de mettre fin le 29 juin à toutes les restrictions sur les déplacements.

16h00 : La pandémie, une occasion unique de verdir l’économie mondiale ?

Les plans de relance pour se relever de la pandémie de coronavirus offrent une occasion unique de verdir massivement l’économie mondiale afin d’éviter une crise climatique, estiment vendredi plusieurs banquiers centraux.

« A moins que nous agissions maintenant, la crise climatique sera le scénario privilégié de demain et contrairement au Covid-19 personne ne pourra s’isoler pour l’éviter », selon cette tribune publiée dans le quotidien britannique The Guardian.

15h45 : Les élections professionnelles dans les TPE reportées à début 2021

Les élections professionnelles dans les très petites entreprises, de moins de 11 salariés, et des particuliers employeurs vont se tenir du 25 janvier au 7 février 2021, au lieu de fin 2020, à cause de la crise sanitaire, a annoncé vendredi la direction générale du travail dans un communiqué.

Voici les principales dates des élections TPE et de leur préparation : ouverture du site web election-tpe.travail.gouv.fr (information, consultation de la liste électorale et vote) le 2 novembre, envoi du matériel et des codes de vote aux électeurs début/mi-janvier 2021.

15h30 : « Pas d’effet bénéfique » de l’hydroxychloroquine, selon un essai clinique majeur

L’hydroxychloroquine ne montre « pas d’effet bénéfique » pour les malades du Covid-19, selon les responsables de l’essai clinique britannique Recovery qui ont annoncé dans un communiqué l’arrêt « immédiat » de l’inclusion de nouveaux patients pour ce traitement.

Recovery, essai clinique majeur dont les résultats étaient très attendus, était l’un des seuls à n’avoir pas suspendu ses tests sur l’hydroxychloroquine après une étude controversée du Lancet, depuis retirée, qui pointait du doigt l’inefficacité voire l’effet néfaste de la molécule controversée.

15h15 : Bombardier annonce 2.500 suppressions de postes

Le groupe canadien Bombardier a annoncé environ 2.500 suppressions de postes dans sa branche aviation, pendant l’année 2020, en raison de l’impact de la pandémie de coronavirus sur ses activités.

« Bombardier Aviation a pris la décision difficile de réduire ses effectifs d’environ 2.500 employés. La majorité de ces réductions toucheront les activités manufacturières au Canada et elles seront effectuées progressivement pendant l’année 2020 », a annoncé le groupe dans un communiqué.

15h00 : Des entraîneurs de football allemand demandent un assouplissement du protocole sanitaire

Les entraîneurs de Bundesliga ont plaidé cette semaine pour un assouplissement des mesures de protection contre le coronavirus imposées en Allemagne depuis la reprise du football mi-mai, arguant de l’amélioration générale de la situation.

A Leverkusen, qui accueille samedi le Bayern Munich (15h30), l’entraîneur Peter Bosz a déclaré vendredi : « C’est super que puissions rejouer, la DFL (Ligue allemande) a très bien fait les choses. Mais le protocole a été élaboré en mars, et nous sommes en juin ». « Le mieux, a-t-il dit, ce serait d’avoir le droit de célébrer de nouveau un but » tous ensemble.

14h45 : Baisse surprise du taux de chômage en mai aux Etats-Unis

Le taux de chômage des Etats-Unis a déjoué tous les pronostics en mai, diminuant à 13,3% et l'économie, pourtant mise à genoux par la pandémie de coronavirus, a créé 2,5 millions d'emplois, selon les données publiées vendredi par le département du Travail.

Les analystes attendaient un chômage proche de 20%, en nette hausse après avoir déjà grimpé en avril, à 14,7%. Mais les premières réouvertures de commerces et restaurants dans certains Etats au mois de mai, ont permis à la première économie mondiale de se redresser.

14h30 : Un numéro vert pour donner du « répit » aux personnes handicapées et à leurs familles « épuisées »

Un numéro vert pour épauler les personnes handicapées et leurs familles « épuisées » par 2 mois et demi de confinement sera lancé à partir de lundi dans 25 départements, a annoncé vendredi à Bordeaux la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

Ce numéro, 800 360 360, activé à titre expérimental dans 7 régions, permettra aux familles de « trouver des solutions pendant la crise, parce que ça va être beaucoup plus long pour les personnes en situation de handicap de retrouver une vie normale », a déclaré Sophie Cluzel lors d’un point presse à Bordeaux. La secrétaire d’Etat s’est notamment arrêtée au Café joyeux, une chaîne de restauration employant des équipiers ayant un handicap mental ou des troubles cognitifs, qui a ouvert son cinquième établissement à Bordeaux mardi, après Rennes et Paris.

14h10 : La Suisse rouvrira ses frontières avec l'UE le 15 juin, plus tôt que prévu

La Suisse a décidé vendredi de rouvrir plus tôt que prévu ses frontières avec tous les pays de l'UE le 15 juin, une mesure réclamée par l'Italie. Le gouvernement suisse avait annoncé à la mi-mai le projet de réouverture des frontières le 15 juin avec l'Autriche, l'Allemagne et la France, en faisant part quelques jours plus tard de son intention de rétablir la libre circulation des personnes et la liberté de voyage avec tous les Etats de l'espace Schengen d'ici le 6 juillet.

Mais l'Italie ayant décidé elle de lever ses restrictions d'entrée aux frontières intérieures à Schengen avec ses voisins le 3 juin, Rome avait demandé la réciprocité à ses voisins.

14h01 : British Airways envisage de contester en justice la quarantaine britannique pour les voyageurs

Le groupe IAG, maison mère de British Airways, a délaré ce vendredi envisager une action en justice contre la décision du gouvernement d’imposer une quarantaine aux visiteurs arrivant au Royaume-Uni, une mesure fustigée par le secteur aérien et du tourisme.

« Nous pensons que c’est irrationnel, nous pensons que c’est disproportionné et nous envisageons une action en justice contre cette législation », a dit Willie Walsh, patron de IAG, sur la chaîne Sky News. Ryanair a d’ores et déjà indiqué qu’elle allait « soutenir toute action en justice lancée par IAG contre cette quarantaine inefficace et inutile ».

13h58 : Hutchinson (Total) veut supprimer 800 à 1.000 postes en France via des départs volontaires

Hutchinson, filiale du groupe Total, veut supprimer 800 à 1.000 postes en France via un plan de départs volontaires. La CFDT a dénoncé « un plan social déguisé ».

« Compte tenu de la situation actuelle dans l’automobile et l’aéronautique, Hutchinson envisage un plan de départs volontaires concernant entre 800 et 1.000 postes en France », qui « fera bien sûr l’objet de négociations avec les organisations syndicales », a indiqué la direction à l’AFP.

« Il n’y aura aucun licenciement », a souligné la direction de cette filiale de Total spécialisée dans la transformation des élastomères, notamment pour l’étanchéité des carrosseries. En France, le groupe compte environ 8.500 salariés permanents.

13h44 : Avec le confinement, la Terre s’aère (un tout petit peu)

 

13h21 : Après un pic, les nouveaux cas de Covid-19 repassent sous les 3.000 par jour en Iran

Les autorités sanitaires ont recensé 2.886 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus en 24 heures, ce qui porte à 167.156 le nombre de personnes ayant contracté la maladie en Iran depuis l’annonce des premiers cas en février.

Reparti à la hausse depuis le début du mois de mai, l’indicateur des nouvelles contaminations avait atteint un record jeudi avec 3.574 nouveaux patients recensés en 24 heures, après trois jours au-dessus de la barre des 3.000 cas quotidiens.

13h18 : Les enfants moins contagieux que les adultes, selon de nouvelles données

Plus de 600 jeunes enfants ont été testés du 14 avril au 12 mai par des chercheurs français pour cette recherche francilienne à paraître. Ces travaux tendent à confirmer que les enfants semblent moins infectés et moins contaminants que les adultes, contrairement à l’hypothèse qui dominait au début de l’épidémie.

« On ne connaissait rien de ce virus il y a 3 ou 4 mois » mais désormais « on sait que les enfants sont moins porteurs, ils sont moins contaminants », a déclaré ce vendredi sur RTL le professeur Robert Cohen, pédiatre infectiologue à l’hôpital intercommunal de Créteil et vice-président de la Société française de pédiatrie.

L’étude présente des limites, comme l’éventuelle surreprésentation des familles déjà touchées par le Covid-19, « plus susceptibles de consulter et d’accepter de participer à l’étude ».

12h50 : Les Outre-mer réclament de lever les restrictions de vol, comme en Corse

La Fédération des entreprises d’outre-mer (FEDOM) a demandé vendredi au gouvernement de modifier, comme il l’a fait pour la Corse, le décret sur les restrictions de déplacement et de substituer au principe d’interdiction un principe « d’autorisation sécurisée ».

Dans le décret publié lundi sur les nouvelles dispositions liées à la deuxième phase du déconfinement, il était indiqué que les trajets en avion entre la France continentale et l’Outre-mer et la Corse étaient limités aux motifs impérieux familiaux et professionnels, jusqu’à nouvel ordre. Mais le décret a été modifié mercredi en supprimant la mention de la Corse. Les Français peuvent donc prendre l’avion vers la Corse même sans raison impérieuse.

12h40 : Mask, sea and sun

Les masques à usage unique ont envahi les plages de Hong Kong où depuis plusieurs mois les habitants se couvrent le visage pour se protéger du nouveau coronavirus. Selon les défenseurs de l’environnement, ces masques viennent s’ajouter au nombre déjà inquiétant de déchets plastiques qui flottent dans les eaux hongkongaises. « Le masque en plastique à usage unique n’est qu’un poids de plus que nous laissons aux générations futures », a déclaré Gary Stokes, co-fondateur d’OceansAsia.

Peu avant le début de la pandémie, cette organisation environnementale basée à Hong Kong avait lancé une étude d’un an sur les débris marins et les microplastiques trouvés sur l’une des îles les plus éloignées et inhabitées du territoire. Les cinq articles les plus fréquemment trouvés sont des bouteilles, des emballages en polystyrène, des briquets, des couverts jetables et des pailles.

12h30 : Emmanuel Macron demande à Larcher, Ferrand et Bernasconi de lui proposer des priorités d'action du monde d'après

Parole aux jeunes pour le monde de demain (il y a du sarcasme dans cette phrase, saurez-vous le trouver ?). Emmanuel Macron a demandé par courrier aux présidents des trois chambres (Sénat, Assemblée, CESE) de lui remettre d'ici à un mois des propositions pour «tracer de nouvelles perspectives, redéfinir les solidarités, dessiner un nouvel horizon» pour la suite du quinquennat.

Dans ce courrier, il demande de «mener des consultations les plus larges pour déterminer et préciser les priorités essentielles qui dans ce moment font consensus ou qui émergent au premier rang des préoccupations» des Français. Cette demande intervient dans le cadre des consultations que le chef de l'Etat mène actuellement pour préparer des annonces d'ici au 14 juillet sur ses choix pour la suite de son quinquennat.

12h20 : L’intersyndicale claque la porte de la 1ère réunion post-confinement

Cinq des neuf syndicats de la Fonction publique ont claqué la porte vendredi de la première réunion organisée physiquement après le confinement, jugeant « inacceptable » de discuter de la suppression des CHSCT avant même de « tirer les enseignements de la crise », selon une conférence de presse sur place.

CGT, FA-FP, FO, FSU et Solidaires soulignent qu'« alors que les CHSCT sont en première ligne pour défendre la santé des personnels, c’est par la suppression de cette institution que la direction de la fonction reprend la négociation ». « On reprend l’agenda comme si de rien n’était, nous demandons de tirer avant tout les enseignements de la crise, alors que les personnels ont fait la preuve de leur dévouement, particulièrement dans la fonction publique hospitalière », a souligné pour la CGT Jean-Marc Canon.

12h10 : Tokyo ne va pas fêter le compte à rebours d’un an avant les JO

Douce prudence… (Oui je suis aussi de live demain et je sais que je vais devoir meubler l’absence d’actualité du samedi avec des posts sur la Bundesliga donc je ne vais pas trop vous saouler avec le sport dès aujourd’hui).

12h00 : Erdogan annule une mesure de confinement pour ménager l'économie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annulé vendredi une mesure de confinement brusquement annoncée la veille par son gouvernement, faisant part de son souci de ménager une économie fragilisée par la pandémie de nouveau coronavirus, alors que la Turquie continue d'enregistrer près d'un millier de nouveaux cas chaque jour.

«Une circulaire de notre ministère de l'Intérieur, suivant les recommandations de notre ministère de la Santé, avait annoncé hier soir qu'une restriction sur les sorties serait mise en place dans 15 provinces ce week-end. Cependant, nous avons décidé de réévaluer cette décision après avoir reçu les avis de nos concitoyens», a déclaré le président turc.

11h50 : L’économie française sans doute l’une des plus affectées par la pandémie

Placée sous confinement strict, l’économie française a sans doute été l’une des plus affectées par la pandémie de Covid-19, qui révèle progressivement ses spécificités par rapport aux crises passées, selon une note de l’OFCE publiée aujourd'hui. Selon cette note, qui étudie l’impact du Covid-19 sur le mois d’avril, moment où de nombreux pays ont confiné leur population, l’économie mondiale a connu ce mois-là une récession de 19 %, tandis que le commerce mondial a chuté de 25 %.

« L’Espagne, l’Italie et la France font partie des pays les plus affectés » avec une chute de leur valeur ajoutée « de plus de 30 points », détaille l’Observatoire français des conjonctures économiques, organisme indépendant de recherches. A l’inverse, les Etats-Unis (-22 points) ou l’Allemagne (-24 points) s’en sortent un peu moins mal, tandis que les économies émergentes résistent mieux à ce stade (-15 points).

11h40 : Une ville russe de l'Arctique mise en quarantaine

Une ville de 180.000 habitants de l'Arctique russe a été placée en quarantaine vendredi pour une durée indéterminée en raison de l'aggravation de l'épidémie de coronavirus, ont annoncé les autorités locales. Depuis vendredi minuit, les entrées et sorties de Severodvinsk sont strictement contrôlées et autorisées seulement pour raison médicale, pour les voyages officiels ou pour les travailleurs disposant d'un laissez-passer. Les autorités ont aussi recommandé aux grandes entreprises locales d'arrêter d'organiser le transport collectif de leurs travailleurs vivant en dehors de la ville.

Severodvinsk, dans la région d'Arkhangelsk (nord-ouest), est un important centre militaro-industriel. Plusieurs chantiers navals y sont implantés, qui emploient une grande partie de la population, et la plupart des sous-marins russes y sont construits.

11h30 : Trop de prudence dans les écoles ?

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a estimé vendredi que « certaines mairies ont surinterprété le protocole sanitaire » et freinent ainsi le retour à l’école des élèves dans la phase II du déconfinement. « Vous avez des endroits où vous avez des classes avec cinq élèves, avec dix élèves, alors que nous savons que nous pouvons aller jusqu’à la quinzaine », a souligné la secrétaire d’Etat au micro de Sud Radio.

« Ce que nous souhaitons c’est que les mairies qui n’ont pas encore ouvert leurs écoles puissent le faire le plus rapidement possible », a ajouté Sibeth Ndiaye. « Nous souhaitons que le maximum d’enseignants puissent être présents » en classe, a-t-elle précisé, tout en ajoutant qu'« évidemment, il faut aussi que leur sécurité sanitaire soit garantie ». Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a dit jeudi espérer que le protocole sanitaire qui encadre l’accueil des élèves dans les écoles pourra être assoupli « bientôt ».

11h20 : La Premiership anglaise vise une reprise le 15 août

La saison 2019/2020 du championnat d’Angleterre de rugby pourrait reprendre le 15 août, a annoncé vendredi Premiership rugby qui gère la compétition. « Lors d’une réunion du conseil d’administration hier soir (jeudi), nous nous sommes mis d’accord sur la date-cible pour une reprise après l’annonce, plus tôt dans la semaine, du retour des entraînements sans contact », a expliqué l’instance dans son communiqué.

« Rien ne se passera avant que la situation ne le permette mais nous ferons tout ce que nous pourrons pour reprendre le championnat le 15 août », a commenté le président de Premiership Rugby, Darren Childs, cité dans le communiqué.

11h10 : Résultats sur l'efficacité du vaccin Oxford/ AstraZeneca attendus en septembre

Le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a estimé vendredi attendre en septembre des résultats sur l'efficacité du vaccin contre le nouveau coronavirus sur lequel il travaille avec l'université d'Oxford. «En septembre on devrait savoir si on a un vaccin efficace ou non», a déclaré vendredi le directeur général de l'entreprise, Pascal Soriot, sur les ondes de la BBC.

L'université d'Oxford, dont le projet est également financé par le gouvernement britannique, a noué un partenariat avec le laboratoire pharmaceutique pour la fabrication et la distribution dans le monde entier du vaccin en cours de développement. Les essais sur l'homme ont commencé fin avril au Royaume-Uni, ainsi qu'au Brésil, pays qui est désormais «l'épicentre de l'épidémie», a déclaré Pascal Soriot.

11h00 : « Réunions publiques » possibles pour la campagne municipale, indique Christophe Castaner

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a indiqué vendredi que des réunions publiques seront possibles en vue du second tour des municipales le 28 juin, la campagne ne devant pas être « exclusivement numérique ». « Oui, des réunions publiques pourront être organisées » en zone verte dans les établissements recevant du public, a déclaré le ministre devant l’Assemblée, qui examine un projet de loi de précaution prévoyant le report du second tour en cas d’aggravation de l’épidémie de coronavirus.

« La question se pose en zone orange, en Ile-de-France. Je souhaite travailler en lien avec le conseil scientifique pour que des possibilités soient offertes », a-t-il ajouté, précisant qu’une circulaire devait être diffusée sur l’organisation de la campagne. « Il ne s’agit nullement de revendiquer de faire une campagne numérique et exclusivement numérique (…) Une grande partie de la population passerait à côté », selon Christophe Castaner. Et de lancer : « Nous avons un enjeu : celui de la participation et faire comprendre aux Français qu’il y a une élection le 28 juin. Nous devons utiliser tous les moyens possibles pour cela ».

10h50 : Un label sanitaire inédit dans la métropole lilloise

La métropole européenne de Lille a dévoilé jeudi un label inédit pour l’ensemble des établissements (hôtels, restaurants, magasins, lieux culturels…) respectant une charte sanitaire afin de lutter contre le Covid-19.

Créée en partenariat avec l’Institut Pasteur de Lille, cette charte, présentée comme une première en France, rassemble dix engagements visant à lutter contre l’épidémie, comme le respect des gestes barrières, de la distanciation sociale, le nettoyage spécifique et la désinfection des lieux ou encore la sécurisation des systèmes de climatisation et ventilation. Plus de 200 signataires de cinq secteurs – hôtels, culture, shopping, tourisme et événementiel – se sont déjà engagés à la respecter.

10h40 : Avec le coronavirus, des cyclistes bénévoles au secours des diabétiques

Lioudmila Koutenkova, diabétique de 73 ans, est restée confinée des semaines à Bichkek à cause du nouveau coronavirus. Et pendant tout ce temps, à 50 ans, Talant Akynbekov lui portait son insuline à vélo. Son « gars », comme le surnomme affectueusement Lioudmila Koutenkova, est un des 20 volontaires à avoir sillonné à bicyclette la capitale du Kirghizstan, petit pays montagneux d’Asie centrale, quand les autorités ont bouclé la ville en mars pour ralentir la propagation du virus.

Fin mai, les magasins ont rouvert et les bus ont repris leur marche, mais de nombreuses personnes particulièrement à risque face au Covid-19 compte sur cette culture du bénévolat née de la crise pour faire face aux mois à venir, la crainte d’une deuxième vague étant bien présente.

10h30 : Au Japon, un tissu électrique pour détruire microbes, virus et bactéries

Détruire les microbes, virus et bactéries grâce à un tissu capable d’utiliser le mouvement pour produire de petites quantités d’électricité : voici la dernière invention de deux groupes japonais, Murata Manufacturing et Teijin Frontier. Appelé PIECLEX, le tissu est déclinable pour de nombreux usages, allant des vêtements capables de détruire les odeurs corporelles aux équipements de protection comme les masques, très populaires en ces temps de pandémie.

L’électricité est produite par l’étirement et la contraction du tissu, notamment lors des mouvements habituels d’une personne, dans des quantités tellement faibles qu’elles ne peuvent pas être senties par le porteur mais suffisantes malgré tout pour griller les bactéries, microbes et virus qui seraient sur ou dans le tissu, assurent les deux groupes.

10h20 : Macron « continue de déconstruire la France » en annulant le défilé selon le Rassemblement national

Pour adapter la célébration du 14 juillet aux exigences sanitaires, le traditionnel défilé sur les Champs-Elysées sera remplacé par une cérémonie militaire place de la Concorde, qui rendra aussi hommage aux soignants, a annoncé l’Elysée jeudi.

« Tout un chacun peut légitimement comprendre qu’un hommage particulier de la République soit rendu à celles et ceux qui pendant des semaines se sont battus avec abnégation et un courage exemplaire pour accueillir, soigner et sauver des vies », écrit le RN dans un communiqué. Mais « il est difficilement concevable et pour ne pas dire parfaitement incompréhensible, qu’un défilé militaire qui, par définition, respecte scrupuleusement des règles d’organisation strictes, ne puisse pas rendre hommage et honorer les différents corps des armées françaises », ajoute la formation politique présidée par Marine Le Pen.

10h10 : Giuseppe Conte, le miraculé du coronavirus

On disait de lui qu’il était une marionnette aux mains des partis, un pâle personnage : sa gestion de la crise du coronavirus a permis au chef du gouvernement italien Giuseppe Conte de redorer son blason et même, un peu, celui de l’Italie.

Selon un récent sondage cité par la RAI, 59 % des Italiens ont « très ou assez » confiance en Giuseppe Conte, qui a su créer un lien direct avec les Italiens via Facebook. « Conte n’est pas perçu comme un politicien traditionnel mais plutôt comme un homme libre qui donne des informations et le fait de manière indépendante », analyse Gianfranco Pasquino, professeur de Sciences politiques à l’université John Hopkins de Bologne. « On peut dire qu’il a progressivement appris son métier », ajoute l’expert.

10h00 : En Espagne, l'industrie s'inquiète sur son avenir post-pandémie

Trois mille emplois supprimés chez Nissan, cinq cents dans l'aluminium: pandémie et confinement ont précipité des décisions de fermeture d'usines en Espagne où le futur de l'industrie préoccupe. La semaine dernière, une foule d'employés en colère manifestait devant l'usine Nissan de Barcelone, après l'annonce de la décision du groupe de la fermer en décembre, supprimant 3.000 emplois directs et quelque 22.000 indirects selon les syndicats.

Au même moment, des pneus brûlaient devant le site du fabricant américain d'aluminium Alcoa à Lugo en Galice (nord-ouest), où la multinationale compte supprimer 534 emplois et arrêter la quasi-totalité de la production de l'une des deux usines du complexe. L'américain Ford lançait lui un plan de départs volontaires de 350 postes pour son usine de Valence. Dans ce contexte amer, le chef du gouvernement Pedro Sanchez a annoncé qu'un plan de soutien au secteur automobile était en préparation.

9h50 : Les Fidji débarrassées du coronavirus

Les Fidji ont annoncé être débarrassées du coronavirus, l’île ne comptant plus aucune personne porteuse de la maladie. Mi-mars, un vent de panique s’était emparé de cette île de 930.000 habitants à l’annonce du premier cas de Covid-19.

La mise en place d’une politique stricte, comme le placement à l’isolement et des contrôles aux frontières, ont permis à l’île de contenir la propagation de l’épidémie. Au total, seuls 18 cas ont été recensés. Le Premier ministre Frank Bainimarama a attribué cette victoire « aux prières, au travail acharné et à la science ».

9h40 : La République tchèque ouvre ses frontières avec l'Autriche et l'Allemagne plus tôt que prévu

Le gouvernement tchèque a annoncé vendredi que ses frontières avec l'Autriche et l'Allemagne ouvriraient dès ce jour à midi, dix jours plus tôt que prévu.Les voyages vers la Hongrie sont également autorisés, à partir de cette même heure. La République tchèque avait fermé toutes ses frontières le 16 mars pour lutter contre la contamination par le coronavirus. Elle avait déjà rouvert jeudi sa frontière avec la Slovaquie.

A partir du 15 juin, les Tchèques seront également autorisés à voyager, y compris vers des pays beaucoup plus touchés par le virus, mais où celui-ci est en nette régression, comme notamment la Belgique, la France, l'Italie, l'Espagne. En revanche, les personnes venant de ces pays devront avoir un certificat de test négatif au virus. Préparez vous à vous faire enfoncer le nez si vous voulez voir Prague (mais ça vaut le coup).

9h30 : Les intérimaires, la première ligne fauchée par la crise ?

Le patronat de l’intérim, qui n’hésite pas à parler de « sidération » devant les 500.000 emplois intérimaires disparus des radars pendant les deux premières semaines du confinement, a fait état jeudi d’une baisse de 61 % pour le mois d’avril.

Cela représente quelque 475.000 emplois, en équivalent temps plein, selon ses calculs, sur un secteur de l’intérim qui en compte près de 800.000. Dès les premiers jours du confinement en effet, bâtiment et industrie, plus gros pourvoyeurs d’intérimaires, se sont stoppés net. En mai, la reprise laisse entrevoir une amélioration, mais avec tout de même une baisse qui tournerait autour de « 50 % », selon les pronostics de Prism’emploi qui fédère les entreprises du secteur.

9h20 : La Bourse de Paris ouvre en hausse de 0,98 %

Les lecteurs des Echos qui se seraient par mégarde égarés sur notre live seront heureux d’apprendre que la Bourse de Paris a ouvert en hausse ce vendredi (+0,98 %), reprenant son ascension interrompue le temps d’accueillir les nouvelles annonces de la BCE, avant de prendre connaissance du rapport sur l’emploi aux Etats-Unis en mai. La veille, il avait fini en repli de 0,21 % après trois séances de nette hausse.

Voilà, on peut reprendre les blagounettes sur les voisins flûtistes et les bots du Portrait de la jeune fille en feu.

9h10 : Des symptômes looooooongs

Environ « 10 à 15 % de patients » se plaignent de symptômes persistants de fatigue et d’essoufflement un mois et demi (quel enfer, force à vous les gens concernés) après avoir été infectés par le coronavirus, selon l’infectiologue Pierre Tattevin du CHU de Rennes, président de la Société de pathologie infectieuse de langue française.

8h40 : L’épidémie de Covid-19 « est contrôlée » en France selon le président du Conseil scientifique

Selon Jean-François Delfraissy sur France Inter, « on peut dire raisonnablement que l’épidémie est contrôlée. Le virus continue à circuler, mais il circule à une petite vitesse. Surtout, on a tous les outils pour dépister les nouveaux cas. »

Le conseil scientifique a présenté jeudi un plan avec quatre scénarios possibles pour les prochaines semaines : « Nous pensons que c’est le scénario numéro 1, celui d’un contrôle de l’épidémie, qui est le plus probable. Le scénario 4, le plus grave, c’est celui qu’on ne veut pas voir : faisons tout pour ne pas y arriver. Il serait extrêmement difficile d’avoir un nouveau confinement généralisé », ajoute son président.

8h20 : Un monument français rouvre ses portes ce vendredi

Le château de Chambord est de nouveau accessible au public. Le sens de circulation des visites a dû être repensé afin de faire respecter les mesures de distanciation sociale.

 

8h05 : Les maires mis en demeure de rouvrir les écoles en Guadeloupe

Le préfet et le rectorat ont envoyé aux maires de Guadeloupe une mise en demeure de rouvrir les écoles fermées depuis le début de la crise du coronavirus. Ils demandent aux maires de « définir pour le 6 juin, les modalités d’accueil dans les établissements scolaires maternelles et élémentaires, en prenant les mesures proportionnées aux risques sanitaires encourus ».

« Aujourd’hui, la situation sanitaire est sous contrôle en Guadeloupe, classée en zone verte, écrivent-ils. Dans ces conditions, la privation pour un enfant de toute possibilité de bénéficier d’une scolarisation ou d’une formation scolaire adaptée, obligatoire dès l’âge de trois ans, est susceptible de constituer une atteinte grave et illégale à une liberté fondamentale garantie par la constitution ».

Le 4 mai, lors d’une conférence territoriale de l’action publique, presque tous les élus locaux avaient signé une « motion » validant un retour à l’école en septembre, au motif que « les conditions n’étaient pas réunies pour une rentrée dès le 11 mai ».

 

7h50 : La pollution liée au Covid-19, un enjeu important !

Comment la gérer et surtout l’éviter ? Notre journaliste, Fabrice Pouliquen, s’est penché sur le sujet. Il y a quelques solutions…

 

7h35 : Nouvelle étape pour les Ephad ce vendredi

La reprise des visites de proches pourra se faire à « plus de deux personnes à la fois », lorsqu’elle se déroulera à l’extérieur.

 

7h15 : La situation empire au Brésil…

Le Brésil vient encore de gagner une place dans le funeste classement des pays déplorant le plus de décès liés au nouveau coronavirus. Le dernier bilan du ministère de la Santé fait état de 34.021 décès et 614.941 cas confirmés, sachant que les chiffres officiels sont largement sous-estimés selon les spécialistes. Le Brésil passe ainsi devant l’Italie et devient le troisième pays le plus endeuillé au monde.

La société civile brésilienne se mobilise de plus en plus à travers des pétitions en ligne « en défense de la démocratie », en réponse aux demandes « d’intervention militaire » des partisans du président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Bonjour à toutes et tous !! Une bonne nouvelle attend nos aînés (et leurs proches) ce vendredi. Même s’ils sont considérés à risque, eux aussi ont le droit de se déconfiner très progressivement avec un nouvel assouplissement des conditions de visite dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. On suivra bien sûr aussi tout ce qu’il se passe de nouveau sur la planète.