Coronavirus: Le bilan grimpe à 28.662 décès en France depuis le début de l’épidémie, c’est 66 morts de plus qu’hier

PANDEMIE Revivez avec nous les événements liés à la pandémie

Rachel Garrat-Valcarcel, Lucie Bras et Laure Cometti

— 

Image d'illustration d'un dépistage Covid-19.
Image d'illustration d'un dépistage Covid-19. — ALLILI MOURAD/SIPA

L'ESSENTIEL

  • 28.662 personnes sont décédées mercredi du Covid-19 en France, soit 66 de plus que la veille. Mais le bilan des décès en Ehpad n’a pas été communiqué par Santé publique France. Il devrait être connu vendredi.
  • Le gouvernement a abrogé le décret autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l’hôpital en France.
  • Les Etats-Unis ont dépassé le seuil des 100.000 morts.

A LIRE AUSSI

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci de l’avoir suivi avec nous. Bon début de journée

5h09: Le confinement prolongé jusqu’au 1er juillet en Colombie

Jeudi, la Colombie a décidé de prolonger jusqu’au 1er juillet les mesures de confinement obligatoire contre la pandémie de coronavirus, mais avec de nouvelles exceptions. Cette mesure est imposée depuis le 25 mars aux 48 millions d’habitants du pays.

Afin d’aider à relancer l’activité productive de la 4e économie d’Amérique latine, les centres commerciaux, les salons de coiffure, les musées et les bibliothèques seront toutefois autorisés à redémarrer à partir du 1er juin. Les secteurs de la santé, les transports en commun urbains, ainsi que les entités bancaires et de communication, entre autres, avaient été dès le début exemptés du confinement. Puis les secteurs manufacturiers et du bâtiment avaient pu reprendre fin avril.

4h10: 1.297 décès en plus en 24 heures aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont recensé jeudi 1.297 nouveaux décès dus au coronavirus en 24 heures, selon le comptage quotidien de l’université Johns Hopkins. Cela porte à 101.573 le nombre total de morts déplorés dans le pays, de loin le plus endeuillé par la pandémie.

Après avoir tweeté et retweeté plus d’une quarantaine de fois sur d’autres sujets depuis le franchissement du seuil de 100.000, sans y faire allusion, le président Donald Trump a présenté jeudi ses condoléances aux proches des personnes décédées du virus.

 

1h50: Le Pérou dépasse 4.000 morts

Le Pérou a dépassé jeudi la barre des 4.000 morts avec 116 nouveaux décès en 24 heures, et plus de 141.000 cas enregistrés. Ce pays andin est le troisième comptant le plus grand nombre de morts en Amérique latine, derrière le Brésil et le Mexique. C’est même le deuxième le plus touché par l’épidémie de Covid-19 dans la région après encore une fois le Brésil. Il a enregistré 5.874 nouveaux cas en 24 heures, soit un nouveau record après les 5.772 cas enregistrés mardi.

Le nombre de morts atteint désormais 4.099 dans ce pays de seulement 33 millions d’habitants. Son système de santé est saturé, avec 8.395 patients hospitalisés, et une économie à moitié paralysée. Le gouvernement a décidé en mars un confinement national, un couvre-feu et la fermeture des frontières.

22h47 : Le Sénat rejette l’allongement temporaire des délais d’IVG

Au terme d’un débat intense, le Sénat à majorité de droite a rejeté jeudi soir, à 13 voix près, un allongement temporaire des délais d’IVG de 12 à 14 semaines pendant la durée de la crise sanitaire du coronavirus.

L’amendement de Laurence Rossignol (PS) au projet de loi portant des « dispositions urgentes face à l’épidémie de Covid-19 » a recueilli 143 pour, celles des groupes PS et CRCE à majorité communiste, de la majorité du RDSE à majorité radicale et de la moitié des centristes. Mais les voix contre, dont la majorité des Républicains et des Indépendants, ont été plus nombreuses (156). Le groupe LREM s’est majoritairement abstenu.

 

22h39 : Crise sanitaire + crise économique = 16 millions d’enfants pauvres en plus

Et là, on ne parle malheureusement que de l’Amérique latine et des Caraïbes. Près d’un enfant sur deux (46 %) sera pauvre d’ici la fin de l’année, soit une hausse de 22 % par rapport à 2019, si des mesures « rapides et à grande échelle » ne sont pas prises pour atténuer la grave crise économique causée par la pandémie de coronavirus, mettent en garde jeudi l’Unicef et l’ONG Save the children.

« Cette augmentation considérable ramènerait l’Amérique latine et les Caraïbes à des niveaux similaires à ceux d’il y a près de dix ans et inverserait considérablement les progrès réalisés dans la lutte contre la pauvreté des enfants dans la majeure partie de la région au cours du XXIe siècle », s’alarme Monica Rubio, conseillère en politique sociale de l’Unicef pour la région.

22h14 : La COP26 repoussée d’un an

Jugée cruciale dans la lutte contre le changement climatique, la COP26 devait se tenir en novembre 2020 à Glasgow. L’épidémie de Covid-19 a contraint le Royaume-Uni a demandé de la repousser d’un an. Cette demande a été validée jeudi et la 26e Conférence des Parties se tiendra du 1er au 12 novembre 2021, selon le compte Twitter de la COP26, en concertation avec la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (UNFCCC) et l’Italie, partenaire de ce sommet.

22h01 : Reporté, le marathon de Boston finalement annulé

Il devait se courir le 20 avril, il avait été reporté au 14 septembre, il est finalement annulé. Le marathon de Boston 2020 ne se courra pas car sa « tenue n’est pas réalisable pour des raisons de santé publique », a tweeté le maire Martin Walsh. Le marathon de Boston attire chaque année 500.000 spectateurs.

21h49: «Et avec votre boule vanille, une boule Covid?»

Certains osent tout, et c'est à ça qu'on les reconnaît. Un glacier italien de Milan a créé la glace parfum Covid-19. Succès assuré, et d'ailleurs immédiat. «Une glace comme remède contre le Covid-19, ça me semble une idée sympa. Elle ne résoudra pas le problème médical mais elle est quand même bonne», sourit Tindara Spada. Sa création est à base de glace chocolat blanc, et de sauce pistache.

21h43 : Pas de vol inaugural pour Ariane 6 en 2020

Les retards pris sur les différents sites impliqués dans le développement du lanceur européen pendant la crise sanitaire du coronavirus contraignent l’ESA à reporter le lancement d’Ariane 6.  L’ESA ne peut pour l’instant donner une date de lancement en 2021 pour Ariane 6, qui doit permettre de relancer la compétitivité du lanceur confronté à une concurrence de plus en plus sévère, essentiellement celle de l’américain SpaceX.

Le vol inaugural était initialement annoncé pour la toute fin de l’année 2020 et, « même avant la crise du Covid-19, certaines activités étaient déjà sur le chemin critique, ce qui remettait en question la date d’un vol inaugural », alors que le programme est dans sa « phase terminale », a précisé Daniel Neuenschwander, directeur du transport spatial européen de l’ESA.

21h37 : Un Français puni en Autriche

Le LASK Linz, club de foot entraîné par Valérien Ismaël, a perdu jeudi sa place de leader du championnat autrichien, rétrogradé en deuxième position du classement pour avoir enfreint les consignes sanitaires et repris prématurément l’entraînement en effectif complet.

A quelques jours de la reprise des matchs prévue le 2 juin, le club a été sanctionné par les instances de la Ligue d’un retrait de six points et d’une amende de 75.000 euros. Le LASK a annoncé qu’il comptait faire appel.

20h50 : Restaus, bars, plages, musées, campings... On vous résume les nouvelles mesures du déconfinement ici ! 

 

20h27 : Le musée du Louvre-Lens rouvre à partir du 3 juin

Le musée du Louvre-Lens rouvrira « progressivement » ses portes à partir de mercredi, grâce à un plan de circulation balisé en « sens unique » permettant la distanciation sociale, a-t-il annoncé ce jeudi, précisant que la visite serait « gratuite » jusqu’à fin juin.

20h19 : Anne Hidalgo satisfaite après la réouverture des parcs et jardins à Paris

« Enfin ! Le bon sens a fini par l’emporter », a réagi la maire PS de Paris Anne Hidalgo sur Twitter après l’annonce ce jeudi de la réouverture des parcs et jardins en zone orange, y compris dans la capitale. Une mesure qu’elle réclamait depuis plusieurs semaines contre l’avis du gouvernement.

 

20h15 : Le sport déconfiné, oui, mais comment ?

 

20h03 : En Italie, la Serie A va reprendre le 20 juin

Le championnat d’Italie de football, interrompu le 9 mars par l’épidémie de coronavirus, reprendra le 20 juin, a annoncé ce jeudi le ministre des Sports Vincenzo Spadafora.

« Le Comité technique et scientifique a donné son accord sur le protocole et la fédération m’a assuré qu’elle avait un plan B et un plan C. A la lumière de ces considérations, le championnat peut reprendre le 20 juin », a déclaré Vincenzo Spadafora à l’issue d’une réunion avec les instances dirigeantes du football italien.

19h59 : Comme chaque soir depuis un bon moment, la baisse est continue dans les services de réanimation

1.429 malades atteints d’une forme sévère de la maladie sont hospitalisés en réanimation (contre 1.745 il y a une semaine). 36 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (contre 28 il y a une semaine). Le solde reste négatif, avec 72 malades en moins par rapport à hier.

19h59 : En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 116 hospitalisations, dont 19 en réanimation

19h49 : Le bilan grimpe à 28.662 décès en France depuis le début de l’épidémie, c’est 66 morts de plus qu’hier
Les hôpitaux ont déclaré 18.326 décès depuis le début de l’épidémie. Le bilan actualisé des établissements sociaux et médico-sociaux (dont les Ehpad) n’a pas été donné et sera communiqué demain.

19h44 : Renault va supprimer environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France

Le constructeur automobile français Renault envisage de supprimer environ 15.000 emplois dans le monde, dont 4.600 en France, dans le cadre d’un plan d’économies de 2 milliards d’euros sur trois ans, a-t-on appris jeudi soir de sources proches concordantes.

Le projet, qui doit être rendu public vendredi matin, a été annoncé jeudi soir aux organisations syndicales de l’entreprise. Il prévoit de réduire les effectifs « sans licenciement sec », via des départs volontaires, des mesures de mobilité interne ou de reconversion, ont indiqué ces sources à l’AFP.

19h19 : Cette année, il y a moins de risque de contracter une maladie tropicale dans le Sud

 

19h13 : L’aéroport de Nice, deuxième plus gros aéroport français après Orly, va pouvoir profiter de la fin de limitation des déplacements à partir de lundi

 

18h49 : Les refuges de montagnes sont autorisés à rouvrir

Enfin ! Les montagnards vont pouvoir retrouver les joies des longues courses en montagne, avec la réouverture des refuges à partir du 2 juin, même si celle-ci sera progressive et devra répondre à un strict protocole sanitaire. Pour ne pas créer de faux espoirs, propriétaires et gardiens le précisent bien : la plupart des refuges ne seront pas ouverts le 2 juin. Les premiers commenceront à être prêts « vers le 5-6 juin » pour les refuges de bord de route du Parc national de la Vanoise, selon sa directrice Eva Eliacar, qui espère ensuite ouvrir ceux d’altitude le 15 juin.

D’ici là, des aménagements vont devoir être réalisés dans ces lieux où règne habituellement une réelle promiscuité, au niveau par exemple de la gestion des déplacements dans les bâtiments ou encore du décalage des heures de repas…

18h52 : Pour rassurer nombre d’entre vous (et mon collègue Thibaut Chevillard), voici les annonces d’Edouard Philippe sur les mariages

« Pendant une longue période, les mariages ont été retardés. Heureusement, cette période est révolue. Mais le moment de relâcher totalement l’attention dans les cérémonies religieuses et civiles n’est pas venu. Dans les églises, les temples, les synagogues, les mosquées, dans les mairies, il faudra donc qu’on soit extrêmement attentifs à la distanciation physique et) à des règles de densité qui correspondent aux protocoles qui ont été acceptés et mis en œuvre. »

18h26 : Les sportifs professionnels pourront reprendre l’entraînement le 2 juin, avec un « protocole strict »

18h22 : Les rassemblements restent limités à 10 personnes dans l’espace public

« Les rassemblements resteront limités à 10 personnes » jusqu’au 21 juin dans l’espace public, a annoncé Edouard Philippe. « Dans les lieux qui ne sont pas organisés, qui ne sont pas sous la responsabilité d’un gestionnaire d’équipement, dans l’espace public par exemple, les rassemblements resteront limités à 10 personnes », a déclaré le Premier ministre en présentant la deuxième phase du déconfinement. « Les événements culturels et sportifs resteront donc suspendus », et les « discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes resteront fermés au public jusqu’au 21 juin », a-t-il ajouté.

18h19 : Musées et monuments rouverts dès le 2 juin, port du masque obligatoire

Les musées et les monuments seront rouverts « à travers le territoire » à partir du 2 juin et le port du masque y sera obligatoire, a annoncé le Premier ministre.

« Dans les zones vertes, les salles de spectacle et les théâtres vont ouvrir à compter du 2 juin », a ajouté Edouard Philippe, en précisant que le port du masque sera obligatoire et que « les règles de distanciation physique devront y être respectées ».

18 h 05 : « Nous savons tous que le début d’un relâchement (…) pourrait faire repartir dans certains territoires l’épidémie. C’est pourquoi je demande à chacun d’avoir le bon sens de comprendre ces règles et dans toute la mesure du possible de les respecter et de les appliquer. »

18 h 04 : « Les décrets seront pris ce week-end pour traduire en droit les mesures annoncées »

18 h 03 : Le prochain point d’étape aura lieu avant le 22 juin

18 h 02 : Les déplacements entre les outre-mer et la France hexagonale restent soumis aux motifs impérieux

Des mesures de contrôles « très strictes des déplacements » vers les Outre-mer sont maintenues avec des « mesures stricts de quatorzaine » à l’arrivée, a annoncé ce jeudi le Premier ministre, mais une « ouverture plus large des vols pour les vacances » est envisagée « si les conditions sanitaires le permettent ».

« D’ici là, nous allons expérimenter une nouvelle forme de quatorzaine dans certains territoires, avec un test qui sera réalisé au bout de sept jours », et pourra conduire s’il est négatif « à adapter les contraintes » de la quatorzaine. « Il faut que nous soyons en mesure d’imaginer les bons dispositifs pour les territoires insulaires », a-t-il ajouté.

18 h 01 : « Pour limiter ces contacts les personnes qui travaillent de chez elles doivent continuer à télétravailler »

18 h 00 : « Pour les citoyens les plus vulnérables, Edouard Philippe conseille de limiter les contacts »

17 h 58 : Événements culturels et sportifs dans l’espace public suspendus jusqu’au 21 juin au moins

Les discothèques, les salles de jeux, les hippodromes resteront fermés au public jusqu’au 21 juin.

17 h 57 : « Dans les espaces de plein air, une jauge maximale de 5.000 personnes sera fixée »

17 h 56 : Les cinémas vont rouvrir le 22 juin partout

17 h 56 : « Les règles de distanciation physique devront être respectées et le port du masque y sera obligatoire »

17 h 55 : Salles de spectacles, salles de sport, parcs de loisirs, théâtres et piscine rouverts le 2 juin en zone verte, le 22 juin en zone orange

17 h 54 : « La France est favorable à la réouverture des frontières intérieures de l’Europe, sans quatorzaine obligatoire, à partir du 15 juin »

« Nous appliquerons la réciprocité » si jamais certains pays imposaient des quatorzaines aux Français, a-t-il toutefois déclaré. Pour les frontières extérieures de l’Europe, « la décision sera prise collectivement avec l’ensemble des pays européens, à l’horizon du 15 juin », a-t-il ajouté.

17 h 52 : Edouard Philippe annonce la fin de la limite de déplacement à plus de 100 km de son domicile

17 h 51 : « Toutes les personnes qui ont choisi de dîner ou déjeuner ensemble pourront s’asseoir à la même table mais il devra y avoir une distance d’un mètre entre les différents groupes dans les bars, ans les zones vertes, il faut éviter les risques à l’intérieur. Nous demandons de ne pas autoriser la consommation debout à l’intérieur »

17 h 49 : « Compte tenu de l’évolution de la crise, les restaurants bars et cafés pourront rouvrir dans tous les départements à partir du 2 juin mais avec des restrictions temporaires dans les zones orange »

17 h 48 : Philippe reprend le micro

« Le redémarrage de ce secteur (les restaurants) fait l’objet d’une très forte attente des Français. »

17 h 47 : L’épreuve d’oral de français du bac est annulée

 

17 h 46 : « Dans les lycées généraux, d’ici la fin de l’année, nous nous fixons l’objectif d’un entretien pour suivre leur orientation, et pour les autres élèves, un suivi de Parcoursup »

17 h 44 : Blanquer annonce une priorité à la réouverture des lycées professionnels

L’ensemble des lycées vont rouvrir en zone verte pour accueillir les élèves sur au moins un des trois niveaux. En zone orange, les lycées pros ouvrent mais avec les élèves de terminale et de CAP. En lycée général, accueil sur convocation pour de tout petits groupes.

17 h 43 : « S’agissant de la phase 2 : l’ensemble des collèges vont désormais ouvrir, en zone verte ou orange »

17 h 42 : Collèges ouverts à 95,5 % en zone verte

17 h 40 : « Dans la phase 2, toutes les écoles seront ouvertes »

17 h 38 : 82,5 % des écoles primaires ont été ouvertes « ce chiffre progresse chaque jour »

90 % des communes ont choisi de rouvrir les écoles et « objectif de 100 % dès la semaine prochaine ».

17 h 37 : Jean-Michel Blanquer prend la parole pour l’Education nationale

17 h 36 : « Nous avons comme je m’y étais engagé pris toutes les garanties nécessaires sous le contrôle du parlement pour que StopCovid respecte les données personnelles et la vie privée de ceux qui l’utiliseront »

17 h 34 : Edouard Philippe reprend

« La nouvelle phase va entraîner une multiplication des contacts, notamment dans les lieux publics. Il peut arriver qu’on connaisse ces personnes, et ça permet de casser la chaîne de contamination. Mais il peut arriver que l’on soit en contact rapproche avec des gens qui ne nous connaissent pas et que l’on ne connaît pas. » Le premier ministre fait la « publicité » de l’application de traçage « StopCovid ».

17 h 33 : C’est fini pour Olivier Véran

17 h 32 : « Je voudrais ajouter un mot sur la sérologie : ces tests ne permettent pas de détecter la présence d’un virus mais la réaction immunitaire, ce qui veut dire qu’il a été exposé à la maladie et qu’il en a gardé une mémoire immunitaire »

« Un test sérologique positif ne doit pas changer votre comportement : vous pouvez contaminer quelqu’un sans le savoir. »

17 h 31 : « En cas de symptôme, fièvre douleur respiratoire toux, doit vous conduire à appeler votre médecin »

17 h 30 : « A ce stade, plus de 80 % des résultats de tests PCR sont rendus en moins de 36 heures »

« En ce moment il y a moins de cas contacts rapprochés que nous avions anticipés, compte tenu du maintien des mesures barrières. »

17 h 28 : « Dans le département de Mayotte, la vigilance renforcée est liée à la circulation toujours rapide de l’épidémie. En Guyane, la vigilance renforcée est liée à un nombre R-0 supérieur à 1 qui atteste d’une circulation élevée du virus sur le territoire »

En région parisienne c’est à cause de la très forte densité de population.

17 h 27 : Plus de zones rouges, mais Ile-de-France, Guyane et Mayotte en orange, le reste de la France en zone verte

17 h 26 : « Le troisième indicateur, c’est le taux d’occupation des services de réanimation. Nous avons abaissé le seuil de vigilance à 40 %, et le seuil d’alerte à 60 % »

« Sur la carte les tensions sanitaires restent importantes dans la région Ile-de-France et à Mayotte. »

17 h 25 : « L’autre facteur c’est le R-0 : la probabilité de quelqu’un qui est contaminé de contaminer d’autres personnes »

 

17 h 24 : « Dans d’autres départements, c’est le taux de circulation du virus qui reste élevé qui fait monter ce taux d’incidence. »

17 h 24 : « Le taux d’incidence reste au-dessus du seuil de vigilance dans plusieurs départements. Cette incidence s’explique par la présence de clusters, qui sont repérés et isolés. »

17 h 23 : Olivier Véran prend la parole pour parler des indicateurs

« Le premier indicateur, c’est l’incidence : c’est le nombre de personnes infectées sur une semaine pour 100.000 habitants. Au-delà de 10 personnes nous atteignons un seuil de vigilance. Au-dessus de 50 nous atteignons le seuil d’alerte. »

17 h 22 : Edouard Philippe annonce la réouverture des collèges, lycées, bars et restaurants en zone verte

17 h 21 : « Le pays va devoir se battre contre une récession inédite »

17 h 19 : « La liberté va redevenir la règle et l’interdiction l’exception »

17 h 18 : « Tous les départements vont bénéficier de nouvelles mesures fortes de déconfinement »

Mais des inquiétudes spécifiques demeurent sur l’Ile-de-France, la Guyane et Mayotte.

17 h 17 : « Les nouvelles ne sont pas suffisamment bonnes pour dire que tout redeviendrait normal. Nous devons continuer à être prudents et vigilants. »

17 h 15 : « Nous sommes mieux que nous espérions être »

17 h 14 : « Tous les indicateurs sont au vert, à l’exception du Val-d’Oise et de Mayotte »

17 h 13 : « Les résultats sont bons sur le plan sanitaire (…) Les nouvelles sont plutôt bonnes. »

17 h 13 : Le premier ministre annonce une phase 2 du déconfinement pour le 2 juin et une phase 3 pour le 22 juin

17 h 11 : Edouard Philippe prend la parole à Matignon pour expliquer la deuxième phase du déconfinement

17 h 02 : Mic-mac sur l’ouverture des Parcs à Paris ?

L’information que nous vous avons partagé il y a quelques minutes sur l’ouverture des Parcs et jardins à Paris n’est pas encore officielle et a été démentie par la Mairie de Paris. La Mairie de Paris a expliqué qu’il s’agissait « d’une erreur interne ». « Les parcs et jardins sont bien fermés à l’heure actuelle et nous ne connaissons pas la date de réouverture », a-t-elle ajouté, en assurant attendre « bien évidemment » les déclarations d’Edouard Philippe. Ce qui ne la remet pas pour autant en question. Réponse dans quelques minutes dans la bouche du premier ministre.

16 h 57 : Chez 20 Minutes, dites-vous qu’on est dans les starts'

16 h 56 : Réponse dans quelques minutes ?

Un papier de Gilles Varela, de notre bureau de Strasbourg.

 

16 h 47 : La CGT tire la sonnette dans les transports de Saint-Etienne

Deux contrôleurs de la Société des transports en commun de l’agglomération stéphanoise (STAS), qui avaient retiré leur visière de protection, obligatoire en plus de leur masque, sont menacés de licenciement, a-t-on appris jeudi de source syndicale et auprès de la direction. « Les deux agents sont en mise à pied conservatoire, sans salaire, depuis la date des faits, le 14 mai », selon la section syndicale CGT de cette filiale du groupe Transdev. Selon la CGT, ces quinquagénaires « avaient dû retirer leur visière à cause de la buée importante qui s’était formée sur leurs lunettes de vue ».

16 h 38 : Circulez, y’a rien à voir

Le Premier ministre britannique Boris Johnson juge « close » la vive controverse provoquée par les déplacements de son conseiller Dominic Cummings pendant le confinement, qui constituent selon la police une violation « mineure » insuffisante pour mener des poursuites, a indiqué jeudi Downing Street. « Le Premier ministre a dit qu’il estime que M. Cummings a agi de manière responsable et légale étant données les circonstances et considère que l’affaire est close », a déclaré un porte-parole.

16 h 32 : La Premier League anglaise va reprendre le 17 juin

C’est ce qu’annonce la BBC au sujet du championnat masculin de football professionnel anglais.

16 h 29 : Les parcs rouvriront à Paris le 2 juin

Les squares, jardins et parcs parisiens vont rouvrir à partir du 2 juin : c’est en tout cas ce qu’indique le site Internet de la Mairie de Paris, avant même les annonces du Premier ministre dont une conférence de presse doit avoir lieu à 17 h 00.

Depuis le milieu de l’après-midi de jeudi, le site de la capitale assure par exemple que les Buttes-Chaumont seront à nouveau accessibles au public, à partir de mardi, de 7 h 00 à 22 h 00, de même que les Tuileries, entre le Louvre et la place de la Concorde seront rendues aux visiteurs 24H/24 à partir de la même date. L’ouverture des parcs et jardins de Paris était jusqu’alors l’objet d’une âpre bataille entre la maire de la capitale, Anne Hidalgo, qui y était favorable, et le gouvernement qui s’y refusait en faisant valoir que Paris était classé « rouge ».

16 h 28 : Pivot

L’usine PSA de Mulhouse (Haut-Rhin) va produire à partir du mois d’août les masques de protection pour les salariés du constructeur automobile dans le monde, a-t-on appris jeudi auprès de sa direction. Une « ligne automatisée » de fabrication de masques chirurgicaux sera installée en août dans l’atelier de peinture de Mulhouse, afin de « couvrir les besoins d’équipement des salariés du groupe », a annoncé la direction de PSA dans un communiqué.

Les machines de production seront achetées auprès d’un « industriel français », a-t-elle précisé, sans en dévoiler l’identité. Le constructeur sera ainsi en mesure « à terme » de fabriquer 10 millions de masques chaque mois.

16 h 23 : Pécresse sort le chéquier

Prêts à taux zéro, aides à la formation, soutien à la relocalisation : la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, mise sur un plan massif de 1,3 milliard d’euros de soutiens aux entreprises pour relancer l’économie francilienne. Ce plan, financé par 689 millions d’euros de redéploiement et 592 millions d’euros de crédits supplémentaires, sera débattu dans le cadre d’un budget supplémentaire le 11 juin au Conseil régional, précise l’Assemblée dans un communiqué.

« Il s’agit d’un effort exceptionnel », souligne Valérie Pécresse dans un entretien à Challenges. Elle y précise que ce plan sera complété à l’automne « par un pacte d’investissement pluriannuel cofinancé avec l’État (…) sur l’écologie, la recherche, les transports et la culture ».

16 h 17 : Minute Papillon !

C’est philo aujourd’hui avec Laure Cometti aux manettes.

 

16 h 11 : Bruxelles rassure

Bruxelles s’est employé jeudi à dissiper les craintes sur les conditions d’accès au plan de relance européen, promettant qu’elles ne seraient pas aussi strictes qu’à l’époque de la crise grecque. « Ce n’est pas un instrument de sauvetage avec des conditionnalités qui lui sont liées », a déclaré le Commissaire européen aux Affaires économiques, Paolo Gentiloni, interrogé sur les contreparties du plan.

Mercredi, la Commission européenne a proposé un plan de relance de 750 milliards d’euros -500 milliards de subventions non remboursables et 250 milliards de prêts- pour stimuler les économies des pays les plus touchés par la pandémie de coronavirus et ses conséquences.

16 h 05 : Mais on en trouve moins qu’au début de la crise…

C’est ce que nous raconte Julie Urbach, de notre bureau de Nantes.

 

15 h 59 : Plus qu’une heure avant la prise de parole d’Édouard Philippe à Matignon

On est au taquet.

15 h 53 : La folie du vélo ne s’arrête pas

 

15 h 47 : L’Ecosse se déconfine doucement à son tour

Les autorités écossaises, après avoir refusé jusqu’à présent de suivre le déconfinement entamé en Angleterre par le gouvernement britannique, ont annoncé jeudi un début d’assouplissement des mesures prises pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Les Ecossais vont pouvoir s’asseoir et profiter du soleil dans les parcs et y rencontrer les membres d’un autre foyer, s’ils respectent une distance de deux mètres entre chaque personne, a annoncé la Première ministre Nicola Sturgeon, tout en continuant de recommander aux Ecossaises et Ecossais de « rester chez eux autant qu’ils peuvent ». « Ce que j’ai annoncé aujourd’hui, ce sont des étapes importantes vers un retour à une sorte de normalité, mais elles sont nécessairement prudentes », a souligné la dirigeante indépendantiste.

15 h 41 : Stress test pour StopCovid

Tous les codeurs et les codeuses qui le souhaitent peuvent accéder au code source de l’application, dont « une bonne partie » a été mise en ligne, selon l’institut public de recherche en informatique Inria, maître d’oeuvre de la contestée application. Ils et elles peuvent ainsi vérifier qu’elle fonctionne correctement et n’est pas détournée par ses promoteurs à des fins non avouées de surveillance.

Parallèlement, une petite trentaine de renommés chasseurs et chasseuses de primes du numérique ont commencé à attaquer l’application dans le cadre d’une campagne de recherche de vulnérabilités orchestrée par la société spécialisée Yes We Hack, à la demande de l’Inria et de l’agence publique Anssi, gardienne française de la sécurité des réseaux. L’objectif de ces chercheurs de bugs : se mettre dans la peau d’un ou une pirate informatique et trouver une vulnérabilité, en échange d’une prime pouvant aller jusqu’à 2.000 euros.

15 h 35 : Les présidents et présidentes de régions montent au créneau

Les présidents des régions appellent Emmanuel Macron à « faire le pari des territoires » en engageant notamment un plan de relance économique « co-construit avec les régions », à l’issue de la crise sanitaire.

« Nous l’appelons à le faire d’une part en engageant un plan de relance et de reconstruction co-construit avec les régions et d’autre part en fixant une grande ambition décentralisatrice à notre pays », écrivent les élus, très engagés dans la gestion de la crise dans une tribune à paraître jeudi dans Le Monde. « Nous sommes prêts à écrire avec l’Etat d’ici à l’été un accord politique pour cela », poursuivent les présidents de 19 régions et collectivités de métropole et d’outre-mer.

15 h 29 : L’Europe devra éviter les coupes dans le secteur de la santé, dit l’OMS

« Nous nous inquiétons que les pays répondent à la crise de la même manière qu’ils l’ont fait il y a dix ans (…) en faisant des coupes dans les dépenses publiques de santé », a déclaré le directeur de la branche Europe de l’Organisation mondiale de la Santé, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse diffusée en ligne depuis Copenhague.

« Aujourd’hui notre priorité doit être d’investir dans la santé, la protection sociale et éviter l’austérité », a-t-il martelé, rappelant que la reprise économique ne sera possible que si la circulation du virus est sous contrôle. Selon les chiffres de l’OMS, entre 2008 et 2013, le budget public par personne consacré à la santé avait diminué dans près de la moitié des pays de la région.

15 h 23 : Les chiffres du chômage américain un poil moins catastrophiques

Le nombre total de chômeurs indemnisés aux Etats-Unis a baissé pour la première fois depuis le début de la crise, tandis que 2,12 millions de personnes se sont de nouveau inscrites au chômage la semaine passée, selon les chiffres publiés jeudi par le département du Travail. Un peu plus de 21 millions de personnes ont touché une allocation-chômage au cours de la semaine du 10 au 16 mai, contre 24,9 millions la semaine précédente, un niveau jamais vu.

Néanmoins, un peu plus de 2,12 millions de personnes ont de nouveau pointé au chômage pour la première fois au cours de la semaine du 17 au 23, les données étant publiées en décalé par rapport au nombre total de chômeurs indemnisés.

15 h 17 : Les députés et députées MoDem veulent un vote par correspondance… qui a peu de chance d’arriver pour les municipales

Les députés MoDem ont préparé une proposition de loi qui vise à rétablir le vote par correspondance pour les élections municipales, jugeant cette possibilité « indispensable » dans le cadre de la crise sanitaire, selon le texte consulté jeudi par l’AFP.

« Alors que le pays traverse une crise sanitaire sans précédent dont personne n’est capable, aujourd’hui, d’en déterminer la durée, il apparaît indispensable de rétablir cette possibilité de vote par correspondance qui permettrait à de très nombreuses personnes de participer aux scrutins à venir et d’en assurer ainsi la légitimité », écrivent les élus dans l’exposé des motifs de leur proposition de loi.

15 h 08 : A commencer par ma grosse envie à moi de retourner au resto

Une interview réalisée par Mickaël Bosredon.

 

14 h 59 : Grands-Boulevards

Le grand magasin Printemps Haussmann à Paris, fermé depuis mi-mars dans le contexte de l’épidémie de coronavirus, a pu rouvrir ses portes jeudi à des clients masqués.

Une file d’attente s’était formée avant l’ouverture des portes, programmée à 11 h 00, et les clients sont venus en nombre dans ce lieu phare du 9e arrondissement de Paris, après plus de deux mois de fermeture. Les jours précédents, les employés du Printemps avaient préparé le grand magasin à accueillir du public dans le respect des règles de précaution sanitaire, via la mise en place de parcours fléchés, la distribution de gel hydroalcoolique, des messages de sensibilisation.

14 h 50 : Comme chacun et chacune le sait…

…sur une ligne droite, sans personne, on fait ce qu’on veut.

 

14 h 41 : Bonne nouvelle pour les fans

Un papier de Mathilde Ceilles, de notre bureau phocéen.

 

14 h 32 : La police britannique conclut à une violation « mineure » du confinement par le conseiller de Johnson (officiel)

La police britannique a estimé que le conseiller spécial du Premier ministre Boris Johnson, Dominic Cummings, avait bien commis une entorse « mineure » aux règles du confinement instauré pour lutter contre le nouveau coronavirus, mais n’entend pas mener de poursuites. Dans un communiqué, la police de Durham explique que l’un des déplacements de Dominic Cummings, à l’origine d’une vive controverse politique, peut être considéré comme une infraction aux règles, mais « mineure » dans la mesure où les règles de distanciation physique étaient apparemment respectées.

14 h 23 : Hauts les masques !

Avec mon collègue Pierre Cloix.

 

14 h 14 : 4.000 morts et mortes en Russie

La Russie a passé jeudi la barre des 4.000 personnes décédées du coronavirus, avec 174 morts supplémentaires lors des dernières 24 heures, selon les derniers chiffres officiels, qui montrent un recul des nouvelles contaminations.

Le nombre de décès en Russie s’établit à 4.142 personnes, pour un total de 379.051 cas de coronavirus avérés, dont 150.993 guérisons. Epicentre de l’épidémie, la capitale Moscou recense près de la moitié des contaminations, avec 173.497 cas et 2.254 morts. Le nombre de nouvelles contaminations poursuit néanmoins un déclin progressif, avec 8.371 nouveaux cas lors des dernières 24 heures.

14 h 05 : Le plein de super

Et à moins de 100 km de Lyon, nous dit Elisa Frisullo.

 

13 h 56 : Contre la seconde vague, Israël mise sur les tests

Les autorités israéliennes ont commencé à mener des tests sérologiques sur 100.000 de leurs citoyens, l’une des plus grandes campagnes de dépistage au monde. Ces tests visent à mesurer « l’immunité collective » de la population israélienne et à déterminer les personnes les plus susceptibles d’être affectées en cas d’une nouvelle vague contamination.

« Nous avons commencé (…) et cela ne devrait pas prendre trop de temps avant que nous puissions identifier des tendances intéressantes », a déclaré jeudi à l’AFP le Docteur Yair Schindle.

Si les autorités ont accéléré ces dernières semaines le déconfinement, elles se préparent néanmoins à une potentielle « seconde vague » de contamination cet hiver ou même avant.

13h36 : Le Sri Lanka reconfine face à une flambée de contaminations

Le Sri Lanka va remettre en place à partir de dimanche des mesures ciblées de confinement pour interdire les grands rassemblements.

Le pays avait assoupli mardi les mesures de confinement imposées dans la capitale Colombo et les districts alentour, deux semaines après avoir fait de même dans le reste du pays. Mais le ministère de la Santé a annoncé mercredi que 252 Sri Lankais sur un groupe de 460 rentrés dans la semaine du Koweït ont été testés positifs au nouveau coronavirus. L'ensemble du groupe a été placé en quarantaine.

De nouveaux cas de maladie Covid-19 ont également été découverts dans une base navale, près de Colombo, où 771 marins et leurs proches ont été testés positifs, soit plus de la moitié des 1.469 cas recensés au niveau national.

13h36 : Le Medef veut s'inspirer de la Belgique pour relancer l'économie

Le Medef a proposé ce jeudi la distribution d'« éco-chèques » aux ménages sous conditions de ressources, dans le cadre d’une présentation de ses propositions pour le plan de relance de l’économie après la crise sanitaire.

« On s’est inspiré d’une mesure belge. Les éco-chèques, c’est transverse… ça concerne à la fois la nourriture bio mais aussi les équipements ménagers moins consommateurs (en énergie) », ainsi que « des éléments d’isolation thermique des bâtiments », a expliqué lors d’une conférence de presse en ligne le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux.

13h18 : A Bali, un girafon appelé « Corona »

Après les petits pumas appelés Pandémie et Quarantaine dans un zoo au Mexique, voici le girafon baptisé « Corona » à Bali. « Comme elle est née pendant la pandémie, le ministre de l’Environnement l’a appelée "Corona" », a expliqué le porte-parole du zoo Anak Agung Ngurah Alit Sujana.

« Corona est en pleine santé et tète sa mère. Nous allons la garder sous observation pendant trois mois », a-t-il ajouté.

12 h 54 : Calcio ou pas ?

Journée décisive pour le football italien : à l’issue d’une réunion jeudi à 16 h 30, le ministre des Sports doit dire si la Serie A peut reprendre, près de trois mois après avoir été interrompue par la pandémie de coronavirus qui a très durement frappé le pays. Le Championnat d’Allemagne est reparti, celui d’Espagne pourra le faire à partir du 8 juin et la Serie A espère désormais obtenir elle aussi un feu vert.

La décision devrait sortir du bureau du ministre des Sports Vincenzo Spadafora à l’issue de cette visioconférence en fin d’après-midi avec tous les principaux dirigeants du football italien, notamment le président de la fédération Gabriele Gravina et celui de la Ligue Paolo Dal Pino.

12 h 45 : Mais oui mais oui, l’école a repris

Clément Carpentier vous raconte comment ça se passe à Bordeaux.

 

12 h 36 : Les embrassades reviendront

Du Sud-Est de la France à la Tunisie, en passant par l’Espagne et l’Algérie, la lutte contre le Covid-19 a obligé à proscrire embrassades, accolades et poignées de main, des rituels pourtant fondamentaux en Méditerranée, région marquée par « une culture du contact et de la proximité », souligne le sociologue tunisien Mohamed Jouili. Certains ont instauré de nouvelles salutations, jouant du coude – comme cela a été fait parfois en Afrique au moment d’Ebola- ou du pied, mettant la main sur le cœur, mimant des bises à distance, mais avec la nostalgie des vraies embrassades.

Yvon Tapias, retraité et organisateur de balades dans Marseille, a lui opté pour le « Wuhan shake », du nom de la ville chinoise où le nouveau coronavirus est apparu. « On se touche avec le flanc du pied, comme ça », dit-il en montrant le côté intérieur du pied. « Nous les gens du Sud, on a besoin de contact », souligne cet habitant de l’île du Frioul. Mais d’Espagne en Tunisie, les experts estiment que ces adaptations sont « de circonstance » et devraient disparaître avec le virus. Car en Méditerranée, souligne Mohamed Jouili, « le contact physique est un complément indispensable du contact social et symbolique ».

12 h 27 : On revient sur les exceptionnels chiffres du chômage en avril en France

Jean Bouclier vous explique ça clairement.

 

12 h 18 : L’aspirine ne suffit pas, non

Nos équipes du service Fake off ont vraiment beaucoup de boulot depuis le début de l’épidémie, comme ici Mathilde Cousin.

 

12 h 09 : On vous rappelle notre rendez-vous de 17 h !

 

12 h 00 : 843.000 chômeurs et chômeuses supplémentaires en avril en France

Soit une augmentation de 22 % en un mois du nombre de personnes sans aucune activité. Tous les records sont battus depuis que le chômage est ainsi calculé par l’Insee, depuis 1996.

11 h 51 : Le tour des Hauts-de-France

Pour les vacances ou un week-end, les bons conseils de Gilles Durand, de notre bureau de Lille.

 

11 h 42 : Encore quelques précautions en Nouvelle-Calédonie

La Nouvelle-Calédonie va poursuivre jusqu’au 31 juillet la limitation drastique de son trafic aérien ainsi que le confinement pendant trois semaines de tout nouvel arrivant, pour éviter l’introduction du Covid-19, a indiqué jeudi le gouvernement local.

Totalement déconfiné, à l’exception de rares rassemblements comme les compétitions sportives, l’archipel a enregistré mercredi son premier nouveau cas de la maladie depuis 52 jours. Le total des cas est désormais de 19. Il s’agit d’une personne qui avait été rapatriée de Métropole, testée positive après deux semaines de confinement en hôtel.

11 h 33 : Le député LR de Paris Claude Goasguen est mort alors qui se remettait du Covid-19

Claude Goasguen, député LR et figure de la droite parisienne, est décédé jeudi matin à l’âge de 75 ans d’un « arrêt cardiaque » alors qu’il se remettait tout juste du coronavirus, ont annoncé sa famille et son entourage à l’AFP. En réanimation pendant « 22 jours » à cause du coronavirus, l’ancien maire du 16e arrondissement de Paris « allait mieux » et « remarchait », mais il a connu par la suite des complications cardiaques et est décédé à 9 h 00 à l’hôpital Corentin-Celton d’Issy-Les-Moulineaux.

11 h 24 : Plus d’enfants pauvres à la faveur du Covid

Les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 pourraient pousser jusqu’à 86 millions d’enfants supplémentaires dans la pauvreté d’ici la fin de l’année, selon une étude conjointe de l’ONG Save the Children et de l’agence onusienne Unicef. Au total, ce serait ainsi 672 millions d’enfants touchés par la pauvreté, soit une augmentation de 15 % par rapport à l’année précédente, précisent les deux organisations dans un communiqué mercredi. Près des deux tiers de ces enfants vivent en Afrique sub-saharienne et en Asie du sud.

11 h 15 : Le confinement a fait du mal aux plantes vertes

Heureusement certains et certaines ont des idées. Fabrice Pouliquen vous en dit plus.

 

11 h 06 : Mauvaise nouvelle venue de Séoul

Une nouvelle venue de Corée du Sud a ravivé les inquiétudes concernant la possibilité d’une fameuse « deuxième vague » de contamination, que redoutent tous les pays. Les autorités ont rapporté la détection de 79 nouveaux cas en une journée, dont 69 dans l’entrepôt d’une société de commerce en ligne dans la banlieue de Séoul, soit le chiffre le plus élevé depuis le 5 avril. Les plus de 4.000 personnes travaillant dans ce bâtiment ont immédiatement été mises à l’isolement et testées.

Les autorités coréennes, dont la réponse à la pandémie a été ces derniers mois érigée en modèle d’efficacité, ont immédiatement rétabli pour deux semaines des restrictions qu’elles avaient récemment levées, comme notamment la fermeture de musées, de parcs et galeries d’art.

10 h 57 : Des vacances à moins de 100 km de Paris ?

Guillaume Novello, du service Grand Paris de 20 Minutes, vous fait le tour des popotes.

 

10 h 48 : Le BCG contre le Covid-19 ?

La Bulgarie attend avec impatience de savoir si le traditionnel vaccin contre la tuberculose peut également protéger du Covid-19. Plusieurs études à travers le monde, en Australie, en Afrique du Sud, en Europe ou aux Etats-Unis, sont en cours pour vérifier l’hypothèse de l’effet bouclier qu’offrirait ce vaccin centenaire face au nouveau coronavirus.

« On sait depuis des dizaines d’années que le BCG a des effets bénéfiques non spécifiques », c’est-à-dire qu’il protège contre d’autres maladies que celle pour laquelle il a été créé, la tuberculose, expliquait en avril à l’AFP Camille Locht, directeur de recherche Inserm à l’Institut Pasteur de Lille. Cette piste de recherche intéresse la Bulgarie à double titre : le pays des Balkans est un important fabricant du vaccin antituberculeux ; il est aussi l’un des Etats qui a maintenu la vaccination obligatoire de tous les nourrissons quand de nombreux pays l’ont abandonnée au profit d’une prescription ciblée.

10 h 39 : La Guyane reste sous couvre-feu

Le tribunal administratif de Cayenne a en partie rejeté mercredi une requête en référé-liberté de la Ligue des droits de l’homme (LDH) qui demandait notamment la suspension du couvre-feu en vigueur dans les principales villes de Guyane, où la pandémie est en extension. Exceptionnellement composée de trois juges (contre un habituellement), la Chambre des référés constate « que la situation sanitaire de la Guyane s’est dégradée dès lors que le nombre de cas positifs a évolué de 144 cas au 10 mai à 328 cas au 25 mai », selon une décision que l’AFP a pu consulter.

Le préfet a attesté de faits répétés de rassemblements, de violences urbaines et envers les forces de l’ordre, notamment pendant le confinement dans ces huit villes touchées par le virus, sur ce territoire français d’Amérique du Sud de 300.000 habitants et habitantes. Dans ces conditions, « la mesure réglementant tout déplacement entre 23 h et 5 h » est « nécessaire » sur ces huit communes, ont estimé les juges.

10 h 30 : Jusqu’ici, tout va bien

C’est, en gros, ce que dit l’infectiologue Karine Lacombe, au micro de BFMTV et RMC ce matin.

 

10 h 21 : Les voyants au vert en Turquie, affirment les autorités

Lorsque le nombre de cas de nouveau coronavirus s’est mis à exploser en Turquie en avril, nombreux sont ceux qui redoutaient un scénario « à l’italienne », avec des hôpitaux débordés et une mortalité élevée. Et même si le gouvernement avait très tôt fermé les écoles, les mosquées et les espaces publics, le président Recep Tayyip Erdogan était critiqué pour son refus d’imposer un confinement total afin de ménager la fragile économie.

Mais moins d’un mois plus tard, la Turquie affirme avoir maîtrisé l’épidémie, mettant en avant un taux de mortalité remarquablement bas. Et elle a commencé à assouplir les mesures restrictives. Depuis l’apparition du premier malade officiellement testé positif au Covid-19, la Turquie a enregistré environ 160.000 cas et moins de 4.500 morts, soit un taux de mortalité de 2,8 %. Ce taux est inférieur à celui des pays voisins, comme la Grèce (6 %), l’Iran (5,4 %) et l’Irak (3,5 %)

10 h 12 : Précarité visible

La précarité se voit plus en temps de crise, les crises sanitaires ne font visiblement pas exception.

 

10 h 03 : Dans un rayon de 100 km de Nice, y’a surtout la mer

Des vacances pas loin de Nice si les restrictions ne sont pas levées ? Fabien Binacchi, de notre bureau azuréen, vous dit tout.

 

9 h 54 : « Je crois qu’il faut réouvrir »

La présidente divers droite de la région Ile-de-France est pour rouvrir les parcs, avec des précautions. Elle était sur Europe 1 ce matin.

 

9 h 45 : Les ventes de logements anciens chutent de 20 % en Ile-de-France au premier trimestre, d’après les notaires

Les ventes de logements anciens ont chuté de 22 % au premier trimestre en Ile-de-France, à cause des mesures de confinement mises en place mi-mars pour lutter contre le coronavirus, ont détaillé jeudi les notaires de la région.

 

9 h 36 : La CFDT dit attention

Laurent Berger demande à ce qu’il n’y ai pas de baisse des indemnités de chomage partiel. Il était sur LCI ce matin.

 

9 h 27 : Solutions

Un problème de dette publique à cause de la crise sanitaire ? Pas de problème : le député européen RN Jordan Bardella propose de supprimer purement et simplement les soins aux clandestins. Il était ce matin sur France Inter.

 

9 h 18 : Ça va un peu mieux à la Bourse de Paris

La Bourse de Paris a ouvert en hausse jeudi (+0,63 %), continuant à grimper pour la 4e séance d’affilée et revenant au-dessus des 4.700 points, toujours animée par l’espoir d’une reprise économique. A 09 h 00, l’indice CAC40 prenait 29,37 points à 4.718,11 points. La veille, il avait fini en nette progression de 1,79 %, portant sa hausse depuis lundi à 5,4 %.

9 h 09 : Et voici notre une du jour !

Pour retrouver notre journal en PDF, c'est par ici.

 

8 h 30 : La compagnie aérienne EasyJet annonce une réduction d’un tiers de ses effectifs

La compagnie britannique a annoncé ce jeudi son objectif de supprimer un tiers de ses effectifs, soit près de 4.500 postes, afin de faire face au choc de la pandémie de coronavirus. Elle espère toutefois reprendre ses vols dès le 15 juin.

« EasyJet lancera dans quelques jours un processus de consultation des employés sur des propositions de réduction des effectifs jusqu’à 30 % », écrit l’entreprise dans un communiqué de presse. « Bien que nous reprenions notre activité le 15 juin, nous anticipons une augmentation lente de la demande, qui ne reviendra pas au niveau atteint en 2019 avant environ trois ans », a déclaré le patron Johan Lundgren.

La compagnie rejoint ses concurrentes British Airways, Ryanair ou Virgin Atlantic, qui ont toutes annoncé des suppressions de postes récemment. EasyJet emploie 1.700 personnes en France.

7 h 45 : Le gouvernement augmente son plan vélo

Dans le magazine Paris Match, la ministre de la Transition écologique Elisabeth Borne annonce ce jeudi des moyens supplémentaires pour inciter les Français à la pratique du vélo dans la perspective du déconfinement, afin d’éviter un report massif des transports en commun sur la voiture.

Le gouvernement va porter à 60 millions d’euros le fonds qu’il a créé fin avril. « Nous avons décidé de tripler ce budget, à 60 millions d’euros, et de viser le million de vélos remis en état d’ici à la fin de l’année », a indiqué à Paris Match Elisabeth Borne.

Initialement doté de 20 millions d’euros, ce fonds permet de financer une aide de 50 euros pour la remise en état d’un vélo (changement de chaîne, freins, pneus, dérailleur…) au sein d’un réseau référencé de réparateurs, répertoriés sur le site Internet de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) et une plateforme dédiée.

Il sert aussi à financer des places de stationnement temporaires et des formations pour apprendre ou réapprendre à rouler à vélo.

7 h 30 : De bonnes nouvelles en zone verte ?

Selon une source gouvernementale, l’exécutif envisage la réouverture le 2 juin des hôtels-cafés-restaurants en zone verte. En revanche, en zone rouge, et donc à Paris, ils ne pourraient rouvrir leurs portes que… le 1er juillet. Autre bouffée d’air envisagée : la réouverture des parcs et jardins partout mais avec le port du masque en zone rouge.

Les conditions sanitaires s’améliorent, avec un reflux continu du nombre de malades graves en réanimation (1.501 mercredi, soit 54 de moins que la veille). Depuis début mars, le virus a tué 28.596 personnes (+66 en vingt-quatre heures), dont près de la moitié résidaient en Ehpad et autres établissements.

7 h 30 : L’acte 2 du déconfinement

Les bars et restaurants pourront-ils ouvrir ? Et les parcs ? Edouard Philippe et son gouvernement présentent l’acte 2 du déconfinement ce jeudi avec des assouplissements attendus à partir du 2 juin, au vu d’une situation sanitaire encourageante.
Les mesures seront tranchées jeudi matin en Conseil de Défense, après un premier déverrouillage le 11 mai, avec en ligne de mire la relance de l’activité économique. Le tout sera présenté à 17 h par Edouard Philippe et plusieurs ministres.

7 h 20 : Feu vert pour l’appli controversée StopCovid

Autre info nocturne : hier soir le Sénat a approuvé l’application pour smartphone StopCovid, après l’Assemblée. Le Parlement a donc donné son feu vert à cet outil de traçage supposé aider à lutter contre l’épidémie, mais jugé « liberticide » par ses détracteurs, dont quelques voix dissonantes au sein même du parti présidentiel LREM.

7 h 16 : Cette nuit, la barre des 100.000 morts a été franchie aux Etats-Unis

Triste bilan. Les Etats-Unis ont franchi mercredi le cap des 100.000 morts recensés du nouveau coronavirus, un bilan nettement supérieur à tous les autres pays du monde, selon l’université Johns-Hopkins. Le premier mort du Covid-19 aux Etats-Unis avait été annoncé fin février. Le pays enregistre aujourd’hui près de 1,7 million de cas de nouveau coronavirus, dont quelque 385.000 personnes sont déclarées guéries, selon le comptage de cette université qui fait référence. Le nombre réel des décès et des contaminations est toutefois nettement plus élevé, estiment les experts.

7 h 15 : Un discours du Premier ministre très attendu en France

Comment se passera la poursuite du déconfinement dans l’Hexagone ? On en saura plus dès 17 h, car Edouard Philippe doit faire une conférence de presse à Matignon sur la deuxième étape, qui doit démarrer le 2 juin selon le calendrier fixé par le gouvernement. Un discours que vous pourrez bien sûr suivre ici en direct avec nous !

Bienvenue dans ce nouveau live consacré à l’épidémie de Covid-19

Pour retrouver toutes les infos du mercredi 27 mai, c'est par ici.