Pilotes chevronnés, meilleurs amis… Qui sont Behnken et Hurley, les deux astronautes qui vont s’envoler avec SpaceX ?

DECOLLAGE IMMINENT Les deux hommes, amis dans la vie, s’apprêtent à tester pour la première fois le Crew Dragon, la capsule de SpaceX qui doit les conduire vers l’ISS

20 Minutes avec AFP

— 

Bob Behnken (à gauche) et Doug Hurley doivent décoller ce mercredi vers l'ISS.
Bob Behnken (à gauche) et Doug Hurley doivent décoller ce mercredi vers l'ISS. — JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Dans leur combinaison blanche et grise façon « Odyssée de l’espace », Bob Behnken et Doug Hurley sont les premiers astronautes américains à partir pour l’ISS depuis les Etats-Unis, depuis 2011. Un parcours logique pour ces deux pilotes et astronautes chevronnés, recrutés à la Nasa la même année, et mariés à des astronautes.

Les deux ont l’allure traditionnelle des hommes de la Nasa : la coupe de cheveux militaire, le verbe court et précis, jamais l’air pressé. Souriants, raisonnables, compétents, fiables : la marque de fabrique des astronautes. Ils se sont rencontrés en 2000 au début de leur formation à l’agence spatiale, et sont devenus depuis meilleurs amis, a raconté Doug Hurley, 53 ans.

Ils ont déjà voyagé dans l’espace

Comme une longue tradition d’astronautes avant eux, ils venaient de la voie royale pour être recrutés par l’agence spatiale : être un pilote d’essai militaire. Behnken, 49 ans, titulaire d’un doctorat en ingénierie mécanique à l’Institut technologique de Californie, s’est enrôlé pendant ses études et a fini à la mythique école des pilotes d’essai de l’armée de l’air à Edwards Air Force Base en Californie. Colonel, il a volé à bord de 25 appareils différents, dont le chasseur F-22. Doug était également colonel mais comme aviateur dans le corps des Marines, pilote spécialiste des F-18.

Entre 2008 et 2011, ils ont chacun voyagé deux fois, séparément, à bord des navettes spatiales, le précédent moyen de transport spatial américain. En 2015, la Nasa leur a donné leur prochaine mission : le premier vol de démonstration habité de la capsule Crew Dragon, construite par une toute jeune société nommée SpaceX, en Californie - un vol alors prévu vers 2017. « En tant qu’anciens d’écoles de pilotes d’essai militaires, si nous avions pu choisir un travail de rêve un jour, cela aurait été d’embarquer dans un nouvel appareil spatial et de conduire une mission d’essai », a dit Bob Behnken le 20 mai, en arrivant au centre spatial Kennedy depuis Houston, au Texas, la maison des astronautes américains.

« Vous êtes sûrs ? »… Le SMS du patron de la Nasa

C’est à Houston qu’ils ont fondé leurs familles, chacun avec une astronaute : Bob est marié à Megan McArthur, ils ont un fils de 6 ans, Theodore. Doug est marié à Karen Nyberg, avec qui il a eu Jack, 10 ans. Elles ont chacune volé dans l’espace.

Le lien d’amitié qui les unit est un atout évident pour une mission aussi risquée, où il leur faudra peut-être prendre les commandes de l’appareil, qui est autrement en pilotage automatique. Doug Hurley est le plus méticuleux, voire maniaque, des deux, selon Behnken. « Si on a besoin d’informations inutiles, Doug les a », a-t-il ironisé dans une vidéo de la Nasa. Hurley admet lui-même être le spécialiste des « procédures obscures ». Quant à Behnken, son ami dit de lui qu’il anticipe tout, « il a toujours tout prévu ». Mais son visage est transparent : « Il ne sait pas bluffer ».

Lundi, le patron de la Nasa a vérifié une dernière fois par texto avec ses deux astronautes : « Vous êtes sûrs ? » « Ils ont répondu tous les deux qu’ils étaient prêts au lancement », a raconté Jim Bridenstine, insistant : « Ils sont prêts ». Patiemment, Bob et Doug se sont entraînés depuis cinq ans pour ce moment.