Coronavirus : Trump interdit les voyageurs depuis le Brésil

CORONAVIRUS Avec près de 350.000 cas confirmés, le Brésil est désormais le deuxième pays le plus touché au monde après les Etats-Unis

20 Minutes avec AFP

— 

Un policier américain à l'aéroport de Dulles en Virginie, le 13 mars 2020 (illustration).
Un policier américain à l'aéroport de Dulles en Virginie, le 13 mars 2020 (illustration). — Glenn Fawcett/CBP/Cover Images/S

Le président américain Donald Trump a interdit dimanche l’entrée aux Etats-Unis aux voyageurs en provenance du Brésil, devenu le deuxième pays le plus touché par la pandémie de coronavirus, a annoncé la Maison-Blanche.

Les Non-Américains s’étant rendu au Brésil durant les 14 jours précédant leur demande d’entrée aux Etats-Unis n’y seront pas acceptés, indique un communiqué de Kayleigh McEnany, la porte-parole de la présidence américaine. Le commerce n’est pas concerné par ces mesures. « La décision d’aujourd’hui permettra de s’assurer que des étrangers qui sont allés au Brésil ne deviennent pas une source de contaminations supplémentaires dans notre pays », a-t-elle déclaré.

« Trump tropical »

Avec près de 350.000 cas confirmés, le Brésil est désormais le deuxième pays le plus touché au monde après les Etats-Unis. Il a enregistré officiellement plus de 22.000 décès.

Le président brésilien Jair Bolsonaro est un allié politique de Donald Trump et sa façon impétueuse et agressive de s’exprimer l’a fait surnommer le « Trump tropical ». Comme le président américain, Jair Bolsonaro a minimisé la pandémie de coronavirus, comparant la maladie à une « petite grippe » et soutenant que les mesures de confinement nuisaient inutilement à la plus grande économie d’Amérique latine.