Hong Kong : La loi sur la sécurité doit « s’appliquer sans le moindre délai », estime Pékin

MANIFESTATION Des milliers de manifestants ont défilé à Hong Kong ce dimanche pour dénoncer un projet de loi chinois qu’ils estiment liberticide

F.H. avec AFP

— 

Des policiers usent du gaz au poivre contre des manifestants pro-démocratie à Hong Kong, le 24 mai 2020.
Des policiers usent du gaz au poivre contre des manifestants pro-démocratie à Hong Kong, le 24 mai 2020. — Vincent Yu/AP/SIPA

Ce dimanche, des milliers de manifestants pro-démocratie se sont mesurés aux forces de l’ordre à Hong Kong. Face à cette opposition qui dure depuis plusieurs mois, le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a annoncé lors d’une conférence de presse au siège du Parlement à Pékin : « Il est impératif que la loi sur la sécurité nationale à Hong Kong et son mécanisme de mise en œuvre s’appliquent sans le moindre délai. »

« Les actes violents et terroristes continuent à monter et des forces étrangères se sont profondément et illégalement ingérées dans les affaires de Hong Kong », a-t-il estimé, dénonçant « une grave menace pour la prospérité à long terme » du territoire revenu dans le giron de la Chine​ en 1997.

Le projet de loi, déposé vendredi au Parlement de Pékin, fait craindre au mouvement pro-démocratie hongkongais un grave revers pour les libertés de la région autonome chinoise.