Coronavirus : Le nombre de décès quotidiens en Italie au plus bas depuis deux mois… « Rentrée » pour 150.000 collégiens des zones vertes…

CORONAVIRUS Retrouvez avec nous les dernières infos liées à la pandémie de Covid-19

J.-L. D. & R. G.-V.

— 

Le Campo de' Fiori à Rome, le 17 mai 2020.
Le Campo de' Fiori à Rome, le 17 mai 2020. — AFP

L’ESSENTIEL

  • Il y a eu ce dimanche 483 nouveaux décès du Covid-19 en France pour un bilan total de 28.108 morts et mortes depuis le début de la crise. La décrue se poursuit dans les services de réanimation.
  • Alors que la France connaît son premier week-end de déconfinement, l’Italie a, elle, décidé de rouvrir ses frontières aux ressortissants de l’Union européenne dès le 3 juin, sans quarantaine.
  • Au total, dans le monde, plus de 313.000 personnes sont officiellement mortes du Covid-19, et plus de 4,6 millions de cas ont été confirmés.

A LIRE

VIDEO

 

C’est la fin de ce live et du même coup, du week-end. Rendez-vous dès maintenant par là pour continuer à suivre l’actu liée à la pandémie. Bon lundi!

6h55 : L’Acropole d’Athènes rouvre après deux mois de confinement

Le monument phare de l’Antiquité rouvrira ses portes ce lundi matin comme tous les sites archéologiques en Grèce, après deux mois de suspension de leur fonctionnement. « Les sites archéologiques nous accueillent de nouveau à partir de lundi 18 mai, première étape du redémarrage progressif des structures culturelles du pays », a indiqué dimanche le ministère grec de la Culture et des Sports dans un communiqué. Toutefois, les musées ne rouvriront que le 15 juin, selon le plan gouvernemental du déconfinement. Avec 2,9 millions de visiteurs en 2019, en hausse de 14,2 % par rapport à l’année précédente, l’Acropole d’Athènes est le monument le plus visité en Grèce.

5h07 : Le Japon entre en récession, et le pire reste à venir

La récession est de retour au Japon, qui a connu entre janvier et fin mars un deuxième trimestre de contraction d’affilée de son produit intérieur brut (PIB), alors que la crise du coronavirus commençait à frapper. Le PIB a reculé de 0,9 % au premier trimestre 2020 par rapport au quatrième trimestre 2019, où il s’était déjà contracté de 1,9 %, selon des données préliminaires publiées lundi par le gouvernement. C’est la première fois depuis 2015 que le Japon retombe en récession « technique », définie par une contraction de la richesse nationale sur au moins deux trimestres. Plus de détails à lire par là.

4h28 : Redémarrage calibré des collèges dans les « zones vertes »
Dans quelques heures, des élèves de 6e et 5e feront leur retour en classe dans les régions moins touchées par l’épidémie. Après le retour en classe la semaine passée de 1,4 million d’écoliers dans l’ensemble du pays, le déconfinement au collège coupera, cette fois, la France en deux : rien ne changera ainsi lundi pour les collégiens des quatre régions en « zone rouge », dont l’Ile-de-France, qui devront attendre la fin du mois pour savoir s’ils retourneront en classe. Pour leurs camarades de « zone verte », la rentrée se fera à pas comptés – 150.000 élèves seulement lundi – et en se pliant à des règles sanitaires draconiennes, dont le port obligatoire du masque, pour éviter tout rebond de l’épidémie, qui a tué plus de 28.000 personnes en France depuis le 1er mars. Plus d’infos à lire par ici.

4h10 : Le gouverneur de New York se fait dépister face aux caméras

« C’est rapide, facile, ça ne fait pas mal. Si j’ai le temps, alors vous aussi », a tweeté Andrew Cuomo. Le gouverneur de l’Etat de New York s’est soumis dimanche à un test de dépistage du nouveau coronavirus en direct à la télévision et a appelé davantage de ses administrés à suivre son exemple. « Pas besoin d’être un dur New-Yorkais pour faire ce test », a déclaré le démocrate lors de sa conférence de presse quotidienne consacrée à la pandémie. « Il faut être intelligent, solidaire et discipliné », a-t-il poursuivi, alors qu’un médecin en tenue de protection lui demandait de fermer les yeux le temps d’insérer une sorte de coton-tige dans son nez. « Si je ne suis pas là demain, cela voudra dire que je suis positif », a ajouté Andrew Cuomo, en regrettant que trop peu de gens se fassent actuellement dépister.

 

3h39 : Bolsonaro harangue ses partisans bravant les normes sanitaires
Le chef de l’Etat brésilien Jair Bolsonaro a salué dimanche des centaines de ses partisans massés devant le siège de la présidence, défiant la distanciation sociale imposée pour lutter contre le coronavirus, qui a tué plus de 16.000 personnes dans le pays. « C’est très gratifiant de recevoir une manifestation de soutien (…), ça nous renforce », a dit le dirigeant d’extrême droite après s’être approché de ses partisans regroupés derrière une barrière métallique, à Brasilia. 
Jair Bolsonaro a continué ce week-end à critiquer les mesures de confinement et à prôner l’usage d’hydroxychloroquine, sans un mot sur les victimes de l’épidémie au Brésil. Des partisans du président ont également manifesté ce dimanche dans les rues de Sao Paulo et Rio de Janeiro, les deux villes les plus peuplées du pays. Le Brésil est le quatrième pays du monde en termes de personnes infectées (241.080), et compte officiellement 16.118 morts, des chiffres que les scientifiques jugent largement sous-estimés par rapport à la réalité.

3h14 : Un « gant à câlin » pour enlacer sa maman malgré le virus
Une bâche en plastique dotée de quatre manches et accrochée à un fil à linge : c’est l’ingénieuse solution développée par une Canadienne pour pouvoir, en toute sécurité, faire un câlin à sa mère en pleine pandémie. A Guelph, dans le sud de la province canadienne de l’Ontario, Carolyn Ellis et son mari Andrew ont mis au point ce « gant à câlin » à la veille de la Fête des mères, célébrée cette année le 10 mai en Amérique du Nord. « Je me suis dit qu’elle ne recevait pas de câlins et qu’on devait vraiment faire quelque chose à ce sujet, et je voulais lui en donner un pour la Fête des mères », explique Carolyn Ellis à l’AFP. « Je voulais juste prendre ma mère dans mes bras. C’était surprenant, ça nous a choqués de voir à quel point c’est vite devenu viral. On était ravis que d’autres personnes aient pu bénéficier de notre câlin. On a adoré ça. Cette sensation physique, c’était comme rentrer à la maison. Un câlin de votre mère, ça fait tellement du bien ».


 

2h58 : 820 nouveaux décès aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont enregistré dimanche 820 nouveaux décès du coronavirus au cours des dernières 24 heures, ce qui porte le nombre total de morts à près de 90.000, selon un dernier décompte de l’université Johns Hopkins. Publié à 20h30 dimanche (2h30 lundi, heure française), ce bilan est le plus bas enregistré depuis le 10 mai, selon la même source.

2h33 : L’Italie voit son plus faible nombre de décès depuis le début du confinement
L’épidémie a causé la mort de 145 personnes en Italie sur les dernières 24 heures, soit le plus faible bilan quotidien depuis le début du confinement le 9 mars, a annoncé dimanche la Protection civile italienne. Le 27 mars dernier, l’Italie avait enregistré le plus grand nombre de décès dus au virus en une journée, avec 969 morts. Le bilan est de 31.908 décès en tout.

La plupart des entreprises et commerces du pays rouvriront lundi, notamment les restaurants, bars et cafés, les coiffeurs et les magasins de détail. Les gymnases, les piscines, les cinémas et les théâtres seront eux autorisés à ouvrir le 25 mai. Les autorités ont averti que le virus continuait de circuler et appelé à respecter les consignes de distanciation sociale. Si les niveaux d’infection commençaient à augmenter, le gouvernement a déclaré qu’il se réservait le droit d’imposer de nouvelles restrictions.

2h10 : Quels sont les pays qui ont le plus testé ?

En pourcentage de la population testée au coronavirus, le trio de tête est composé des Iles Féroé (18,1 %), de l’Islande (16,6 %) et des Emirats arabes unis (16,2 %), selon le site Worldometer. L’Espagne est 16e, l’Italie 24e, la Russie 27e, le Royaume-Uni 36e, l’Allemagne 37e, les Etats-Unis 40es, la France 53e et le Japon 134e.

1h51 : Nombre de nouveaux cas record en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a annoncé dimanche 1.160 nouveaux cas de contamination, le bilan quotidien le plus élevé depuis l’enregistrement du premier cas en mars. Au total, le pays a enregistré 15.515 cas de Covid-19 selon le ministère de la Santé. La province touristique du Cap-Occidental cumule près de 60 % des cas. Trois décès supplémentaires ont été signalés, portant le total à 263 morts. L’économie la plus industrialisée d’Afrique compte le plus grand nombre de cas parmi les pays du continent, suivie par l’Egypte (11.719 cas, dont 612 morts).

1h34 : Aulas n’a pas dit son dernier mot

Le président de l’Olympique lyonnais a envoyé une troisième lettre aux parlementaires dimanche dans sa lutte contre l’arrêt de la Ligue 1 décidée par la LFP, et s’est attiré les critiques du patron de la FFF. Jean-Michel Aulas affirme de nouveau dans des extraits rapportés par le site internet du quotidien Le Progrès « avoir eu confirmation par l’UEFA que la date du 3 août pour les fins de championnats était seulement une recommandation et n’était ni une date officielle ni une date butoir ». Il demande encore de « décaler la décision définitive d’arrêter le championnat, comme l’on fait d’autres pays européens, ainsi que l’assemblée générale de la Ligue qui pourrait entériner une reprise ».

Dimanche en fin de journée, le président de la Fédération française, Noël Le Graët, a critiqué, dans un entretien à l’émission Canal Football Club, l’attitude de Jean-Michel Aulas. « Il défend l’intérêt de son club avec trop de vigueur quelquefois, ces derniers temps il va un petit peu trop loin », avait-il dit.

21h20 : Davantage de décès depuis 21h ou rattrapage ? 

Le dernier bilan quotidien des décès est le plus élevé depuis fin avril, avec 483 morts entre samedi et dimanche. Cette hausse est essentiellement due aux décès en Ehpad et établissements d'accueil pour les handicapés (+429 par rapport à samedi, contre +54 à l'hôpital).

Sollicitée par l'AFP, la Direction générale de la Santé (DGS) n'a pas été en mesure de donner de raison à cette hausse importante, en indiquant seulement que tous les bilans quotidiens procédaient d'une «actualisation des données transmises par les ARS (agences régionales de santé) à Santé publique France», l'agence sanitaire nationale.

Ces derniers jours, les chiffres des Ehpad avaient fait l'objet de plusieurs corrections a posteriori, témoignant de la difficulté à collecter et faire remonter ces données.

21h16 : Le gouverneur de l'Etat de New York se fait dépister en direct à la télévision

Le gouverneur de l'Etat de New York s'est soumis dimanche à un test de dépistage du nouveau coronavirus en direct à la télévision et a appelé davantage de ses administrés à suivre son exemple. «Pas besoin d'être un dur New-Yorkais pour faire ce test», a déclaré le démocrate Andrew Cuomo lors de sa conférence de presse quotidienne consacrée à la pandémie

Depuis le début de la crise, le gouverneur a subi plusieurs tests mais c'était la première fois qu'il se pliait à l'exercice devant des caméras. «Si je ne suis pas là demain, cela voudra dire que je suis positif», a-t-il ajouté, en regrettant que trop peu de gens se fassent actuellement dépister.

21h00 : Voter en juin pour les municipales ? La proposition ne convainc pas tous les politiques

« Oui » pour François Bayrou, « peut-être » pour Jean-Luc Mélenchon, « extrême prudence » pour le numéro un des Marcheurs, Stanislas Guerini : l’appel de 36 maires de grandes villes à organiser le second tour des élections municipales en juin n’a pas fait consensus. Dimanche, dans le JDD, ces édiles, dont Anne Hidalgo (Paris) ou Christian Estrosi (Nice), avaient appelé à « organiser le deuxième tour des élections municipales dès les mois de juin », alors que l’exécutif doit trancher la semaine prochaine après avoir reçu un avis du Conseil scientifique.

20h53 : La Nuit des Molières aura bien lieu, mais le 23 juin sur France 2

La Nuit des Molières, qui décerne les prix les plus prestigieux du théâtre français, se tiendra sans public et sera diffusée le 23 juin sur France 2, avec Isabelle Adjani nommée dans la catégorie meilleure comédienne.

La cérémonie annuelle, qui devait se tenir le 11 mai au Châtelet, aura lieu au même endroit mais dans un format adapté à la crise sanitaire due au nouveau coronavirus. «C'est un moyen de fêter le théâtre. Je voulais livrer ce message d'espoir alors qu'on n'a pour le moment aucune certitude», a affirmé à l'AFP Jean-Marc Dumontet, président des Molières, alors que les théâtres sont à l'arrêt depuis la mi-mars et malgré le début du déconfinement.

20h45 : Selon Parly, le budget des Armées a un "rôle majeur" à jouer pour soutenir l'industrie de défense

Le budget du ministère des Armées, premier budget d'investissement de l'Etat, a un «rôle majeur à jouer» pour soutenir l'industrie de défense française, dont de nombreuses entreprises sont affaiblies par la crise, a affirmé dimanche la ministre Florence Parly.

«Nous avons un rôle majeur à jouer pour répondre aux besoins de nos forces et pour soutenir l'ensemble de la base industrielle et technologique de défense, ses grands groupes et ses milliers de PME et PMI, et leur éviter d'être impactées par la crise du coronavirus», déclare-t-elle dans un entretien à Ouest-France.

L'industrie de défense en France représente près de 200.000 emplois. De nombreuses entreprises du secteur de la défense ont aussi un pan de leur activité dans le secteur civil, notamment dans l'aéronautique, très fortement touché par la pandémie. Le secteur, réuni au sein du Conseil des industries de défense française (Cidef) juge ainsi «fondamental» un plan de relance de l'économie, dont il bénéficierait.

20h30: Le Royaume-Uni débloque 94 millions d'euros pour la recherche d'un vaccin

Le gouvernement britannique a annoncé dimanche débloquer 84 millions de livres supplémentaires (94 millions d'euros) pour soutenir la recherche d'un vaccin contre l'épidémie de nouveau coronavirus, qui a fait dimanche 170 nouveaux morts dans le pays, son plus faible bilan quotidien depuis le début du confinement.

Le gouvernement conservateur avait déjà investi 47 millions de livres (53 millions d'euros) dans les recherches effectuées par l'Imperial College de Londres et l'institut Jenner de l'université d'Oxford, membres de la «task force» qu'il avait lancé mi-avril pour lutter contre le virus.

19h50 : Au Qatar, jusqu’à trois ans de prison pour non-port du masque

Le Qatar a commencé ce dimanche à appliquer les sanctions les plus sévères au monde contre les personnes ne portant pas de masque en public, pouvant aller jusqu’à trois ans de prison, pour endiguer l’épidémie de coronavirus qui progresse rapidement dans le pays.

Le gouvernement a rendu obligatoire le port du masque en public et indiqué que sa décision s’appliquerait à partir de dimanche, et ce « jusqu’à nouvel ordre ». Les peines mises en place sont très lourdes pour les contrevenants : jusqu’à trois ans de prison et jusqu’à 200.000 rials (environ 50.900 euros) d’amende.

19h40 : Billets d’avion au tarif négocié pour le retour des étudiants​

Un tarif négocié avec Air France et Air Austral a été mis en place pour les étudiants des départements et régions d’outre-mer qui souhaitent retourner dans leur territoire, a indiqué dimanche le ministère des Outre-mer. Des billets aller-simple seront disponibles, pour un voyage entre le 1er juin et le 31 août, à partir de 342 euros pour les Antilles, 414 euros pour la Guyane et 460 euros pour La Réunion.

« La possibilité de mettre en place un tarif spécial pour Mayotte sera étudiée lorsque la situation sanitaire sur place le permettra », a indiqué le ministère dans un communiqué, en précisant que « les étudiants qui disposent déjà d’un billet retour mais ne souhaitent pas ou ne peuvent pas l’utiliser avant la fin de l’année universitaire pourront obtenir un avoir ou une prolongation de leur billet jusqu’à fin 2020 ».

19h30 : Dans l’abattoir breton, le nombre de personnes positives au Covid grimpe à 69

L’Agence régionale de santé (ARS) Bretagne a annoncé ce dimanche que le nombre de personnes positives au Covid au sein d’un abattoir des Côtes-d’Armor atteignait désormais 69 cas.

« Ces personnes sont isolées à leur domicile et leur suivi sera assuré par l’ARS Bretagne », peut-on lire dans un communiqué diffusé dimanche soir. Mercredi, le Centre hospitalier de Saint-Brieuc détectait un patient atteint du Covid-19, employé de cet abattoir, dont le nom n’a pas été précisé par les autorités. « Les premières investigations sanitaires menées avaient permis d’identifier cinq autres cas confirmés, ayant exercé leurs activités professionnelles dans une zone circonscrite de l’entreprise », a indiqué l’ARS.

19h20 : 483 nouveaux morts en France, 28.108 décès au total

19.361 personnes (contre 22.569 il y a une semaine) sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 152 nouvelles admissions (253 il y a une semaine) ont été enregistrées en 24 heures.

2.087 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 (2.776 il y a une semaine) sont hospitalisés en réanimation. 24 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (38 il y a une semaine). Le solde reste négatif en réanimation, avec 45 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. Quatre régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 74 % des cas hospitalisés.

18h50 : Timide réouverture des églises au Liberia

Les Chrétiens du Liberia ont renoué dimanche avec les messes après la réouverture officielle des églises dont la majorité est cependant restée fermée par crainte du coronavirus.

Le président libérien Goorge Weah a annoncé le 6 mai une réouverture des églises à partir de dimanche dans ce pays majoritairement chrétien, après les mosquées vendredi. Les lieux de culte « doivent réduire leurs effectifs habituels à 25 % » et les consignes de précaution « strictement respectées », avait déclaré le président.

18h40 : Des tests sur les hamsters à Hong Kong prouvent l’efficacité des masques

Des tests sur les hamsters révèlent que l’utilisation de masques réduit notablement la propagation du coronavirus, ont indiqué dimanche des experts de l’université de Hong Kong.

Ces recherches sont parmi les premières à étudier si le port du masque peut empêcher des porteurs symptomatiques ou asymptomatiques du virus Covid-19 d’infecter d’autres individus. Dirigé par le professeur Yuen Kwok-yung, expert reconnu des coronavirus, les chercheurs ont placé des cages contenant des hamsters préalablement infectés près de celles d’animaux en bonne santé.

18h30 : Alors, le football allemand ça donne quoi ?
On vous a saoulé tout le week-end dans le live avec la reprise de la Bundesliga, donc promis c’est la dernière fois qu’on en parle, avec ce magnifique papier de Nicolas Camus qui fait le point sur cette journée de football historique.

 

18h20 : Le chef de l'OMS demande à un comité de se saisir de la question taïwanaise

L'Organisation mondiale de la santé a soumis à l'un de ses comités la question de la participation de Taïwan comme observateur à l'Assemblée mondiale de la santé, qui s'ouvre lundi virtuellement mais que l'OMS espère poursuivre physiquement fin 2020.

En pleine escalade des tensions entre Washington et Pékin autour du nouveau coronavirus, l'administration du président américain Donald Trump a réclamé à plusieurs reprises, malgré l'opposition de la Chine, la participation de Taïwan à l'Assemblée mondiale de la santé (AMS). De nombreux chefs d'Etat, de gouvernement et de ministres sont attendus pour cette réunion virtuelle de deux jours sur la pandémie. Près d'une quinzaine de pays, parmi lesquels Belize, le Guatemala, les îles Marshall et le Honduras, ont envoyé ces derniers jours des lettres au chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, demandant que soit ajoutée à l'agenda de la réunion la question de la participation taïwanaise.

 

18h10 : Accueil glacial pour la Première ministre belge dans un hôpital

Le personnel soignant d'un hôpital de Bruxelles a réservé un accueil glacial à la Première ministre Sophie Wilmes, lui tournant le dos lors de sa visite sur le front de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Les infirmières et les autres soignants se sont alignés à l'entrée de l'hôpital Saint Pierre de Bruxelles lorsque Mme Wilmes est arrivée samedi et lui ont ostensiblement tourné le dos lorsque la voiture officielle a fait son apparition.

Le personnel protestait contre le manque de ressources des hôpitaux et des décrets officiels qui pourraient les obliger à travailler si la crise du Covid-19 le demande, selon la presse belge.

18h00 : L’économie américaine ne se remettra pas totalement sans un vaccin, selon le patron de la Fed

Le patron de la Banque centrale américaine a estimé ce dimanche que la première économie du monde ne pourra se remettre totalement du choc provoqué par la pandémie de Covid-19 qu’avec un vaccin, dans une rare interview au ton plutôt optimiste.

« Si on part du principe qu’il n’y aura pas de seconde vague (d’infections) par le coronavirus, je pense qu’on verra l’économie guérir graduellement pendant tout le second semestre de cette année », a déclaré Jérome Powell, selon un court extrait d’une rare interview accordée à la chaîne CBS, dont l’intégralité sera diffusée dimanche soir. « Toutefois, pour que l’économie se rétablisse complètement, il faut que les gens retrouvent pleinement confiance, il faudra peut-être attendre l’arrivée d’un vaccin », a souligné Jérome Powell.

17h50 : L’Egypte renforce les restrictions pendant l’Aïd el-Fitr

Le couvre-feu nocturne ainsi que d’autres mesures de lutte contre le nouveau coronavirus seront renforcés en Egypte pendant l’Aïd el-Fitr, qui marquera la fin du ramadan, a annoncé dimanche le Premier ministre.

Du 24 au 29 mai, les transports en commun seront interrompus et le couvre-feu sera imposé à partir de 17H00 (15H00 GMT), a annoncé le Premier ministre Mostafa Madbouli lors d’une conférence de presse. Le début du couvre-feu avait été initialement fixé à 19H00 (17H00 GMT) à partir du 25 mars puis progressivement retardé, passant à 20H00 début avril puis 21H00 fin avril. Il se termine à 06H00 locales (04H00 GMT).

17h40 : Le puissant chef de la Bavière suggère de « renforcer » les consignes sanitaires

Le puissant chef du gouvernement régional de Bavière Markus Söder suggère à la Ligue allemande de football (DFL) de « renforcer ses consignes » pour empêcher les joueurs de s’embrasser pour célébrer les buts.

« La DFL va sûrement renforcer ses consignes. Le football a une très importante fonction d’exemplarité, c’est pourquoi il faut respecter les consignes la semaine prochaine », a déclaré à la chaîne Sport1 Markus Söder, dont la Bavière héberge deux clubs de D1, Augsbourg et le Bayern Munich. En matière de règles sanitaires, l’avis des responsables régionaux est décisif en Allemagne, pays fédéral, car ce sont eux qui décident des mesures de lutte contre le nouveau coronavirus.

17h30 : Pluie sur le sud-est lundi, soleil partout ailleurs

Le temps lundi sera marqué par une dégradation pluvieuse et orageuse dans le sud-est et en Corse, mais de belles éclairicies sur le reste du pays, selon Météo-France. 

Sur le massif alpin et l'intérieur de la région PACA, après une accalmie et des éclaircies matinales, il y aura de nouveau quelques averses, parfois accompagnées d'orages dans l'après-midi. Sur le reste du pays, le beau temps calme se maintiendra toute la journée. Quelques grisailles et bancs de brouillards retarderont un peu le retour du soleil le matin au sud de l'Aquitaine et près de la Manche. Mais comme ailleurs, le soleil s'imposera l'après-midi.

17h20 : Reprise du déconfinement lundi au Liban après quatre jours de fermeture totale

Le Liban a annoncé dimanche la fin du reconfinement total, décrété cette semaine pour quatre jours en raison d’une hausse des cas de contamination au Covid-19, et le retour au plan initial de déconfinement progressif. « Nous allons ouvrir le pays de nouveau à partir de demain, en nous basant sur le plan de déconfinement en cinq phases », a annoncé le Premier ministre Hassan Diab lors d’une conférence de presse retransmise par les chaînes locales.

Le gouvernement libanais avait décrété mardi un reconfinement total de quatre jours, à partir de mercredi soir, en raison d’une reprise du nombre de contaminations au nouveau coronavirus après l’assouplissement des restrictions.

17h10 : En Russie, un bébé naît contaminé par le coronavirus

Un bébé est né contaminé par le nouveau coronavirus dont était porteuse sa mère en Ossétie du Nord, dans le Caucase russe, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires.

« Une femme enceinte a été contaminée par le coronavirus, son bébé est né infecté », a indiqué un porte-parole du ministère de la Santé régional à l’agence de presse officielle russe TASS. « Ils sont actuellement à la maison, leur état est satisfaisant », a-t-il précisé.

17 h 02 : Médaille en chocolat

La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a défendu aujourd’hui la création d’une « médaille de l’engagement » pour « récompenser tous ceux qui ont contribué à l’effort dans la lutte contre le coronavirus », malgré les critiques de plusieurs soignants.

« Nous voulons qu’elle vienne récompenser tous ceux qui, dans notre pays, en première ligne, en deuxième ligne, en troisième ligne ont contribué à l’effort dans la lutte contre le coronavirus », a expliqué la porte-parole du gouvernement sur Radio J, en citant « des gens qui ont fait des efforts considérables », « des soignants », « mais aussi des gens, parfois anonymes, en tenant la caisse d’un supermarché » « C’est tous ces gens-là pour lesquels il me semble nécessaire d’avoir une marque de reconnaissance nationale », a soutenu Sibeth Ndiaye.

16 h 53 : Zoo Tycoon

Frédéric Brenon est journaliste à 20 Minutes Nantes.

 

16 h 44 : On pavoise, mais aux fenêtres, à Oslo

Des fanfares sans public, les traditionnels défilés d’enfants annulés pour la première fois depuis la guerre, l’hymne chanté depuis les balcons : la fête nationale norvégienne, habituellement grand moment de liesse populaire, s’est muée dimanche, pandémie oblige, en une multitude de célébrations intimes et numériques.

Au menu normalement de ce grand moment de communion nationale, d’innombrables défilés d’écoliers, glaces et hot dogs à gogo et, en point d’orgue, une grande parade en « bunad », épais costume traditionnel, dans une ambiance bon enfant devant le Palais royal à Oslo. Rien de tel cette année. Le roi Harald, en haut-de-forme, et sa famille ont salué leurs sujets via les chaînes de télévision. Et Karl-Johans gate, l’artère principale normalement noire de monde, est restée quasi déserte.

16 h 35 : Ouf !

 

16 h 26 : Voitures en quinconces

Mon amie Marion Pignot, journaliste à 20 Minutes Bordeaux, s’est aussi fait une toile en plein air, hier soir.

 

16 h 17 : L’Inde prolonge le confinement jusqu’à la fin mai

L’Inde a prolongé dimanche le confinement du pays jusqu’à la fin mai, mais avec des assouplissements possibles afin de « faciliter les activités économiques », a indiqué le ministère de l’Intérieur. Dans un communiqué, il précise que « les mesures de confinement pour enrayer la propagation du Covid-19 restent en vigueur jusqu’au 31 mai » et l’Autorité de gestion nationale des situations d’urgence a ajouté que les restrictions seront modifiées « si nécessaire, afin de faciliter les activités économiques tout en contenant le virus ».

16 h 15 : Bide et musique

Coup dur pour France 2, l’année dernière l’Eurovision, annulé pour cause de pandémie cette année, avait été l’une des plus grosses audiences de la chaîne en prime time.

 

16 h 06 : Bayrou se met au vert

« Je trouve qu’on devrait ouvrir les parcs et jardins [à Paris] : si l’on veut bien regarder ce qu’a été l’épidémie, alors on s’aperçoit que la contagion est beaucoup plus forte lorsque vous êtes dans des espaces fermés que si vous êtes en plein air », a estimé François Bayrou dans Questions politiques sur France Inter.

L’ouverture des parcs et jardins à Paris est l’objet d’une bataille rangée depuis plusieurs jours entre la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, favorable à la mesure – depuis rejointe par la branche parisienne du premier syndicat des médecins libéraux, le CMCF – et le gouvernement, qui la juge inopportune « compte tenu de la vivacité de la circulation du virus en région Ile-de-France ».

15 h 57 : Festival en voiture

Notre journaliste azuréen, Fabien Binacchi, était au drive-in hier soir.

 

15 h 48 : Quelques infos en plus sur cette messe en voiture

A Châlons-en-Champagne, la messe redémarre… en voiture ! Dimanche, environ 500 fidèles dans quelque deux cents véhicules se sont rangés à un mètre l’un de l’autre sur le parking du hall des expositions pour entendre une messe célébrée par l’évêque local. « Cette messe en voiture, c’est plus qu’un dépannage. C’est une vraie messe. C’est une victoire de la vie », explique à l’AFP Mgr Touvet, évêque de Châlons. Une première en France selon lui. « On est catholiques. On a des idées », ajoute en écho Mgr Touvet avant de gagner son autel de campagne installé dans une remorque de camion.

Au bas de l’estrade improvisée où la croix et une statue de la Vierge trônent en majesté, une dizaine de prêtres et de diacres sont disposés en arc de cercle, leurs sièges soigneusement distants les uns des autres. Ils distribueront les hosties, « 3 à 4.000, au cas où », indique Florent Masson, en charge de la communication au diocèse de Châlons. « La consigne c’est : si les gens veulent recevoir la communion, ils mettront leurs feux de détresse », leur avait expliqué peu avant la messe l’un des prêtres en charge de la liturgie.

15 h 39 : Un été sympa à Nantes

Un article de Frédéric Brenon, de notre bureau ligérien.

 

15 h 30 : Contretemps

« Nous rentrons dans une nouvelle phase où on a besoin de l’énergie de tous, ce n’est plus le moment de critiquer ou de polémiquer, même si ces critiques ont été très utiles et auraient dû être entendues », a dit Ségolène Royal sur BFMTV à propos de la gestion de crise du gouvernement.

« Tout a été dit à la fois sur les choses positives qui ont pu être faites, notamment sur les décisions économiques, et sur les failles et les manquements », a poursuivi l’ancienne candidate socialiste à la présidentielle de 2007, rappelant au passage qu’elle avait pointé tôt dans la crise du coronavirus le manque de masques disponibles en France.

15 h 21 : « Je manvol ! »

Un papier de Jérôme Gicquel de notre bureau de Rennes.

 

15 h 12 : Un petit passement de jambe vers le retour de la Liga

LaLiga (le championnat masculin de football pro espagnol) a annoncé aux clubs qu’ils pourront passer de l’entraînement individuel à des séances « par petits groupes » dès lundi, a indiqué samedi à l’AFP une source au sein du gestionnaire du football professionnel espagnol. Tous les clubs pourront ainsi suivre les consignes de la phase 3 du « plan de désescalade » progressif voulu par le gouvernement espagnol, qui autorise des groupes de 10 joueurs au maximum, selon une source interne à LaLiga.

15 h 03 : Direction Dunkerque

Mikaël Libert, de notre bureau de Lille, était en reportage à Malo ce matin, le chanceux.

 

14 h 54 : Des frites, des frites, des frites, des frites, des frites !

« A cette époque-ci, normalement, je n’ai plus rien », souffle Christophe Delebarre, producteur de pommes de terre dans le Pas-de-Calais, devant les 150 tonnes d’invendus dans son hangar. Depuis la fermeture des restaurants pour lutter contre le coronavirus, la consommation de frites a chuté en France et les agriculteurs peinent à écouler leurs stocks.

Vendredi, 17 h 00. Des particuliers affluent dans la ferme d’Emmanuel Leclercq à Comines (Nord), à la frontière belge, pour acheter des kilos de patates à 21 ou 40 centimes. « Pour écouler notre production, on nous conseille de les donner à manger aux animaux, mais je ne plante pas des pommes de terre pour les bêtes ! », s’agace l’agriculteur. Alors, depuis le 1er mai, il a mis en place un drive.

14 h 45 : Perfide Albion

Pour remplacer les test-matchs d’automne de rugby, les Britanniques réfléchissent précisément à un nouveau tournoi britannique. Soit un Tournoi des 6 Nations sans la France et l'Italie.

 

14 h 36 : La cloche a sonné

 

14 h 27 : Vélomania

Bouger à nouveau mais aussi fuir les transports en commun : à Strasbourg comme ailleurs en France, déconfinement va de pair avec ruée sur les magasins de vélos, pour acheter mais également pour faire réparer l’engin de la liberté.

« Il leur faut le vélo tout de suite. Ils en ont besoin, ils n’ont pas envie d’avoir le vélo dans une semaine et de prendre les transports en commun pendant une semaine », explique à l’AFP le directeur du magasin Mondovelo de Geispolsheim, près de Strasbourg, Jean-Christophe Wintz. Ce commerçant constate un doublement de son chiffre d’affaires par rapport à la même période, l’année dernière. Mais il vend plus de vélos « entrée de gamme » que d’habitude.

14 h 18 : Ah oui l’ennui je connais

 

14 h 09 : Is this la deuxième vague ?

(En Iran, hein)

 

14 h 00 : L’annonce d’un « Ségur de la santé » accueillie avec circonspection

« Il faut travailler à une augmentation » des salaires des personnels hospitaliers « au-delà des primes », a déclaré Olivier Véran dans un entretien au Journal du Dimanche. Il annonce le lancement le 25 mai d’un « Ségur de la santé » avec une « grande réunion multilatérale des partenaires sociaux au ministère » en vue d’un plan « cet été ».

« On s’est dit : et de trois ! » a réagi Thierry Amouroux, porte-parole du syndicat national des professionnels infirmiers sur Europe 1 : « Il y a eu le grand plan Ma santé 2022, le grand plan hôpital de novembre dernier annoncé par le Premier ministre et puis là il y a le Ségur de la santé ». « Cet entretien au JDD vise à calmer une contestation que le gouvernement sent monter en puissance dans les hôpitaux », a déclaré à l’AFP Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes de France. « Ils savent qu’une bombe sociale risque d’exploser dans les hôpitaux, très populaires auprès des Français ».

13 h 50 : C’est meugnaaaaaaan

 

13 h 40 : Marine Le Pen accuse l’exécutif d’avoir « menti » dans sa gestion de la crise sanitaire

Marine Le Pen a accusé ce dimanche l’exécutif d’avoir « menti » dans sa gestion de la crise sanitaire, et appelé les électeurs à « trancher ».

Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, la présidente du Rassemblement national a notamment reproché au gouvernement d’avoir décidé initialement un confinement de quinze jours tout en sachant, selon elle, qu’il devrait durer plus longtemps. « Chacun savait que ça durerait 45 jours. Mais cette infantilisation a des conséquences : beaucoup de commerçants auraient pu s’organiser et revoir leur production », a-t-elle assuré.

13 h 30 : Tous les salariés d’un abattoir « cluster » vont être dépistés

Les quelque 400 salariés d’un abattoir de Fleury-lès-Aubrais (Loiret), où un « cluster » de 34 cas confirmés de Covid a été mis au jour samedi sans cas grave, subiront un dépistage d’ici à mardi, a annoncé l’Agence régionale de santé (ARS).

« Compte tenu de l’importance de la circulation du virus » dans l’abattoir, l’ARS de Centre-Val-de-Loire a décidé de « procéder au dépistage de l’ensemble des salariés de l’entreprise au-delà de la seule unité de découpe qui était l’objet des investigations premières », a déclaré dimanche Laurent Habert, directeur général de l’ARS Centre-Val-de-Loire, lors d’une conférence de presse.

13 h 20 : Sky Allemagne bat ses records d’audience avec la Bundesliga

La reprise de la Bundesliga samedi a attiré plus de six millions de téléspectateurs en Allemagne, permettant au diffuseur Sky de battre ses records d’audience pour le championnat, rapporte dimanche le site spécialisé DWDL. de. A 15 h 30, heure du coup d’envoi, Sky a réuni 3,68 millions de téléspectateurs sur ses seules chaînes payantes, soit plus du double du score habituel pour un samedi de foot.

A quoi il faut ajouter 2,45 millions de personnes qui ont suivi le multiplexe sur le canal gratuit de la chaîne, qui a décidé de diffuser les multiplexes des deux premiers samedis de la reprise sur son canal Sport News, accessible à tous.

13 h 10 : « 72 % de reprise d’activité sur les chantiers » annonce le ministre du Logement Julien Denormandie

Dans le secteur du bâtiment, « l’activité repart. (…) Ce matin, nous sommes à 72 % de reprise d’activité » selon les chiffres des fédérations, a dit Julien Denormandie pendant Le Grand Rendez-vous d’Europe 1/CNews/Les Echos. Depuis la fin du confinement lundi, le gouvernement met l’accent sur ce secteur pour incarner la reprise économique à laquelle il souhaite assister.

Julien Denormandie avait annoncé mardi sur BFMTV qu’il visait l’objectif d’une « reprise de tous les chantiers avant la fin du mois » alors que cette proportion n’était que d’un gros tiers début avril.

12 h 57 : Plateau épidémique en Russie ?

La Russie a annoncé dimanche 9.709 nouveaux cas d’infection au coronavirus en vingt-quatre heures, avec 94 décès, enregistrant pour la troisième fois en une semaine un chiffre de contaminations sous la barre des 10.000. La Russie se situe au deuxième rang mondial, après les Etats-Unis, pour les contaminations avec au total 281.752 cas recensés.

Le nombre des nouveaux décès en vingt-quatre heures est légèrement inférieur à celui de la veille (119) qui constituait un record pour la Russie depuis le début de la pandémie, apparue en décembre en Chine. Au total, le pays comptabilise 2.631 décès.

12 h 48 : Obama sort les poings

Donald Trump a récemment allumé une sorte de contre-feu en pleine crise avec sa cible préférée, l’ancien président des Etats-Unis.

 

12 h 39 : Berger VS Roux de Bézieux

« Il va falloir amorcer une discussion sur les salaires, les parcours professionnels, la reconnaissance, sinon on aura été hypocrites » vis-à-vis des salariés en première ligne, estime le numéro 1 de la CFDT Laurent Berger dans Le Parisien Dimanche. « Chacun doit prendre sa responsabilité », ajoute le secrétaire général de la CFDT, interrogé en face-à-face avec le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux.

Le patron des patrons juge pour sa part que « cela va être compliqué pour les entreprises dans le rouge d’augmenter significativement les salaires ». Il prend l’exemple des agents de nettoyage qui « travaillent souvent pour des sous-traitants qui ont du mal à augmenter les salaires sans augmenter les coûts ».

12 h 32 : France miniature

Mikaël Libert, de notre bureau du Nord, vous parle de l’initiative de ces Lillois.

 

12 h 25 : Des tarifs privilégiés pour les étudiants et étudiantes ultramarines qui veulent rentrer chez elles
Le ministère des Outre-mer annonce la mise en place d’un tarif spécial négocié avec Air France et Air Austral destiné aux étudiants des départements et régions d’outre-mer qui souhaiteraient retourner dans leur territoire entre le 1er juin et le 31 août 2020. Pour les Antilles à partir de 342 euros avec Air France ; pour la Guyane à partir de 414 euros avec Air France ; pour La Réunion à partir de 460 euros avec Air France et Air Austral.
Les étudiants qui disposent déjà d’un billet retour mais ne souhaitent pas ou ne peuvent pas l’utiliser avant la fin de l’année universitaire pourront obtenir un avoir ou une prolongation de leur billet jusqu’à fin 2020. Les vols restent réduits, des délais seront éventuellement nécessaires pour bénéficier de ce tarif. Les réservations seront ouvertes dès le lundi.

12 h 18 : Moins de 100 décès en Espagne pour la première fois depuis le début du confinement

87 nouvelles personnes sont mortes du Covid-19 en Espagne hier. Certes, nous sommes un week-end, où on compte moins de morts et de mortes, mais tout de même, c’est un symbole. 27.650 personnes sont mortes de la pandémie en Espagne au total.

12 h 11 : Gig bisou

Il manquerait plus qu’on sanctionne les bisous entre hommes.

 

12 h 04 : La Tunisie veut miser sur le tourisme local

Touchée par une rechute de son tourisme en raison du nouveau coronavirus mais relativement épargnée par la pandémie, la Tunisie cherche à limiter les dégâts pour ce secteur clé, en mettant l’accent sur de strictes mesures d’hygiène et en ciblant un marché surtout local. Le tourisme tunisien souffre d’un manque à gagner de six milliards de dinars (deux milliards d’euros) à cause de la pandémie de Covid-19, estime l’Office national du Tourisme tunisien (ONTT), avec 400.000 emplois menacés, au moment où le pays est déjà plongé dans une situation économique et sociale difficile.

Le secteur, qui pèse environ 14 % du PIB selon le ministère du Tourisme, est à l’arrêt depuis fin mars, et la fermeture des espaces aériens avec l’Europe, son principal marché, est appelée à se prolonger une bonne partie de l’été.

11 h 57 : Claquettes-chaussettes

Empêchés de profiter de leur résidence secondaire sous le soleil de l’île espagnole de Majorque, de nombreux Allemands se plaignent auprès des autorités. Mais Madrid a été clair cette semaine : ils devront attendre la fin du déconfinement. Depuis fin avril, plusieurs centaines d’entre eux ont envoyé des lettres souvent incendiaires demandant à l’archipel des Baléares, où se trouve Majorque, de permettre aux propriétaires étrangers de venir.

Estimant les restrictions de voyage prises face à la pandémie « complètement exagérées », ils exigent la fin de l’état d’urgence face à la baisse du nombre de nouveaux cas de Covid-19, et vont même jusqu’à menacer de retirer leurs investissements sur l’île.

11 h 50 : « Mourir ? » « Courir »

Il y a des règles pour accéder aux plages quand elles sont ouvertes. On parle de « plages dynamiques » : pas de bronzette ou de pique-nique mais des balades, souvent en sens unique et en respect de la distance physique. J’en veux pour preuve le témoignage de cette jeune femme, peintre, venue se confiner en Bretagne auprès d’une « bonne amie » :

 

11 h 43 : Côte médocaine ? Bassin ?

Le point sur le déconfinement des plages en Gironde avec Mickaël Bosredon, de notre bureau de Bordeaux.

(Côte landaise>Côte girondine, déso pas déso)

11 h 36 : Plus ou moins masqués dans les avions

Depuis lundi le port du masque est obligatoire sur tous les vols aux Etats-Unis pour éviter la propagation du coronavirus. Officiellement, n’en sont dispensés que les passagers ayant une raison médicale ou les très jeunes enfants. Les consignes sont claires, souligne-t-on chez American Airlines et chez United Airlines : si un client se présente à l’embarquement sans masque, il ne peut pas monter dans l’avion.

Mais le problème reste entier une fois que l’appareil a décollé. Et les compagnies ont, semble-t-il, décidé qu’en dernier ressort, les passagers pouvaient rester le visage découvert.

11 h 29 : Encore plus de risque d’abuser du vin de messe

 

11 h 22 : En Italie non plus, la reprise du championnat de foot n’est pas pour demain

Nicolas Camus, du service des sports, précise les choses.

 

11 h 15 : Premier league VS santé

« Les joueurs sont inquiets » : si la Premier League, le championnat de football anglais, espère avancer lundi en vue d’un redémarrage de la saison en juin, l’idée est très loin de faire l’unanimité chez les footballeurs, partagés entre crainte face au coronavirus et volonté de rejouer. Tout le monde reconnaît l’impact financier désastreux d’un abandon de la saison, mais les dirigeants de la Premier League se sont engagés à consulter les joueurs alors que l’assemblée générale prévue lundi pourrait être décisive.

L’un des footballeurs les plus virulents contre le scénario d’une reprise de la compétition a été l’attaquant et capitaine de Watford, Troy Deeney. « Je ne parle même pas de football pour le moment. Je parle de la santé de ma famille », a-t-il écrit sur Instagram.

11 h 08 : Viruskiller

Caroline Girardon de notre bureau de Lyon, vous parle de l’initiative d’une entreprise iséroise.

 

11 h 01 : Manque

Les saisies de drogue, envoyée par courrier et cachée dans des cartes ou même un dessin d’enfant, ont augmenté dans les prisons australiennes depuis que la pandémie de coronavirus a entraîné la suspension des visites, ont annoncé dimanche les autorités. En Nouvelle-Galles du Sud, Etat le plus peuplé du pays, l’administration pénitentiaire a ainsi annoncé avoir saisi en avril 135 courriers frauduleux, contre une moyenne mensuelle de seulement 22 en 2019. Cette hausse intervient après la suspension, mi-mars, des visites aux détenus dans 38 prisons de l’État en raison de la pandémie de nouveau coronavirus.

10 h 54 : Télétravail

La reprise du championnat, c’est pas pour demain en Espagne. Alors, Antoine Griezmann prépare sa reconversion du Football Manager.

 

10 h 47 : La reprise de la Bundesliga est critiquée

Y compris chez cet ancien footballeur pro, qui raille les mesures sanitaires prises.

 

10 h 40 : Chefs et cheffes en réinvention

Les restaurants pourront rouvrir le 2 juin dans les zones vertes. Mais la clientèle sera-t-elle au rendez-vous ? Les chefs redoutent le monde d’après et beaucoup ont choisi de continuer la vente à emporter, inaugurée pendant leur confinement. A Lyon, capitale de la gastronomie, ou sur les rives du lac d’Annecy, les plus grandes tables anticipent des lendemains difficiles, obscurcis par la peur du virus et la distanciation imposée dans les salles.

« Les mois à venir seront compliqués. C’est pourquoi, même rouverts, on va diversifier nos offres », explique à l’AFP Gaëtan Gentil, chef étoilé du restaurant Prairial, au cœur de Lyon. « On a été les premiers sur Lyon à se lancer dans les plats à emporter pendant le confinement. Un succès : quelque 80 menus chaque mercredi et samedi ».

10 h 31 : Le retour des ours dans les rues du quartier des Gobelins à Paris

Pardon mais on dirait plutôt qu’ils sont empalés sur les barrières, non ?

 

10 h 22 : Décrue mais surchauffe en Ile-de-France

L’Ile-de-France est passée sous les 1.000 patients et patients en réanimation ou en soins intensifs. 917 sur 2.132 en France. C’est pas mal : mais la capacité « normale » de réanimation dans la région parisienne est d’environ 500 lits. Franciliens et Franciliennes sont loin de passer en « zone verte ». Si la tendance se poursuit il faudra encore une dizaine de jours pour être à moins de 100 % des capacités normales.

10 h 11 : A fond la forme

William Pereira, du service des sports de 20 Minutes, me permet de faire un petit coucou à ma maman, qui bosse à Décathlon à La Rochelle !

 

10 h 00 : Covid et conséquences

 

9 h 51 : Schengen, mais Schengen tranquilou en Grèce

La fermeture des frontières pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus prive la Grèce de milliers de cueilleurs saisonniers qui viennent depuis trois décennies en majorité de l’Albanie voisine. Les autorités grecques ne peuvent fournir de chiffre exact, précisant que la main-d’œuvre étrangère entre souvent dans le pays avec un visa touristique et travaille illégalement dans les vergers.

Quelque 15.000 personnes, en majorité des Albanais, travaillent d’habitude sur les exploitations des départements de Pella et Imathia. Face à la pénurie de travailleurs saisonniers, le ministère grec de l’Agriculture a lancé le 1er mai « un plan » d’assouplissement des restrictions frontalières décidées pendant la pandémie, pour faciliter l’entrée en Grèce de main-d’œuvre étrangère.

9 h 42 : Acte Covid-19

Laure Gamaury vous résume ça.

 

9 h 33 : Cabanes suédoises

Enfin un mode d’emploi Ikea !

 

9 h 24 : Capitécole

Le point avec Béatrice Colin, de notre bureau dans la ville rose.

(Vous l'avez ?)

9 h 15 : Une présidentielle américaine complètement chamboulée

L’affrontement pour la Maison-Blanche entre Donald Trump, 73 ans, et Joe Biden, 77 ans, a pris une tournure inédite. Seule certitude, le virus meurtrier, qui a paralysé la campagne et rendu le candidat démocrate presque inaudible, accentue encore une tendance : le scrutin du 3 novembre sera un référendum sur M. Trump, son style, ses outrances. L’histoire, les sondages, l’avantage au président sortant, les grandes leçons sur l’importance de l’économie à l’approche du scrutin : c’est comme si plus rien n’avait de valeur.

« Nous n’avons vraiment pas la moindre idée de la manière dont la dynamique va évoluer », résume Christopher Arterton, professeur à l’université George Washington, soulignant à quel point les grilles d’analyse traditionnelles sont inopérantes. Vivement critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire et son manque d’empathie, navigant à vue dans une tempête économique à l’issue incertaine, Donald Trump a, depuis quelques jours, choisi une nouvelle cible : Barack Obama, l’un des grands atouts de son rival.

9 h 06 : Olivier Véran toujours

 

8 h 57 : Promesses

« Il faut travailler à une augmentation » des salaires des personnels hospitaliers, « au-delà des primes », a déclaré Olivier Véran, le ministre dans un entretien au Journal du Dimanche, sans donner plus de détails. Il a annoncé le lancement le 25 mai d’un « Ségur de la santé » avec une « grande réunion multilatérale des partenaires sociaux au ministère » afin de présenter un plan « cet été, pour traduire tout ce qui peut l’être dans le prochain budget de la Sécurité sociale ».

Concernant les 35 heures, le ministre qui a récupéré son portefeuille mi-février, assure que « la question n’est pas de déréglementer le temps de travail ». « Il ne s’agit pas d’obliger des gens à travailler davantage, mais de créer un cadre beaucoup plus souple pour permettre à ceux qui le souhaitent de le faire, ou d’organiser leur temps de travail différemment. Sans pression », détaille Olivier Véran.

8 h 48 : Chantons sous les masques

Ça va être sympa cette Fête de la musique.

 

8 h 39 : Audace

C’est aujourd’hui la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT) et, en Pologne, un couple d’homme a décidé de créer des masques aux couleurs du drapeau arc-en-ciel. Audacieux dans un pays désormais connu pour ses zones décrétées « anti-LGBT » ou « sans-LGBT ».

 

8 h 30 : Ils et elles veulent voter dès le 21 ou le 28 juin

« La démocratie ne peut pas être plus longtemps confinée » : 36 maires de grandes villes, dont Anne Hidalgo (Paris) et Christian Estrosi (Nice), appellent à organiser le second tour des élections municipales en juin, dans une tribune parue dans Le Journal du Dimanche. « Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l’avenir de la France et organisons le deuxième tour des élections municipales dès le mois de juin », exhortent les signataires, parmi lesquels figurent François Rebsamen (Dijon), Nicolas Florian (Bordeaux), Stéphane Le Foll (Le Mans) ou encore la candidate LR à Marseille Martine Vassal.

Selon ces élus, l’organisation rapide du scrutin est nécessaire car « des millions de Français attendent d’avoir un maire, une équipe municipale et communautaire en place, capable de prendre des décisions capitales pour nos écoles, nos transports, nos emplois ». En effet, environ 5.000 communes sont en attente de ce second round. Les 30.000 autres que compte la France ayant élu leur maire dès le 1er tour le 15 mars.

8 h 21 : On dépiste en Russie

La Russie, deuxième pays au monde en nombre de contaminations avec plus de 270.000 cas, a choisi la stratégie d’un dépistage tous azimuts de la population. Samedi, les autorités se vantaient ainsi d’avoir réalisé 6,6 millions de tests depuis le début de la pandémie.

Cette stratégie vise à identifier et à isoler les cas asymptomatiques de coronavirus, qui représentent un peu moins de la moitié des infections en Russie. Elle explique aussi, selon les autorités, le faible taux de mortalité dans le pays : plus de 2.500 victimes, bien que certains doutent de la véracité de ces statistiques.

Bonjour bonjour ! C’est le live coronavirus de 20 Minutes du dimanche. Même si c’est le premier week-end du déconfinement, on est toujours là pour vous informer, et parfois un peu vous détendre. Ici Rachel Garrat-Valcarcel jusqu’à 17h, puis Jean-Loup Delmas, pour vous servir.

Retrouvez toutes les infos de la nuit dans notre précedent live.