Coronavirus : 96 nouveaux décès en France samedi... 310.000 morts dans le monde depuis le début de l'épidémie...

CORONAVIRUS Retrouvez avec nous les derniers développements de la pandémie de coronavirus

J.-L. D. & R. G.-V.

— 

Illustration: Une infirmière portant des gants de protection tient la main d'un patient en unité de soins palliatifs à l'hôpital Eugénie d'Ajaccio, le 23 avril 2020.
Illustration: Une infirmière portant des gants de protection tient la main d'un patient en unité de soins palliatifs à l'hôpital Eugénie d'Ajaccio, le 23 avril 2020. — Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

L’ESSENTIEL

  • Le Covid-19 a fait 27.625 morts en France depuis le 1er mars, dont 96 supplémentaires en 24 heures, mais la pression sur les services de réanimation continue de diminuer.
  • Vendredi, pour la première fois en France, un enfant est décédé d’une maladie proche d’un syndrome de Kawasaki. Ce développement pourrait être lié au Covid-19, mais les médecins ont encore des doutes.
  • Dans le reste du monde, le bilan approchait samedi soir les 310.000 décès et plus de 4,5 millions de cas recensés.

A LIRE

A VOIR

 

Il est l’heure de clore ce live, grand merci de nous avoir suivi ! Rendez-vous immédiatement dans notre direct dominical, pour suivre l’actu liée au coronavirus.

5h37 : La cote de confiance du gouvernement remonte

44 % des Français estiment que le gouvernement gère « efficacement » la crise du coronavirus, soit une hausse de cinq points en deux semaines, selon un sondage Ifop pour le JDD. Ce chiffre reste toutefois inférieur de 11 points à celui du 19-20 mars, selon la même étude. Ils sont 52 % des sondés (+5 points en deux semaines) à faire également confiance au gouvernement pour « aider les entreprises en difficulté en raison du coronavirus ». L’exécutif enregistre ses plus fortes progressions chez les plus de 65 ans et parmi les électeurs de François Fillon en 2017, ou encore chez les sympathisants d’Europe-Ecologie Les Verts.

4h49 : Le coronavirus fait fondre le patrimoine des milliardaires britanniques
Les plus grosses fortunes du Royaume-Uni ont, pour la première fois en plus de dix ans, perdu de l’argent en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, annonce dimanche le Sunday Times. Le rapport annuel sur les 1.000 plus grandes fortunes du pays, publié chaque année par le journal depuis 1989, montre que ces riches particuliers ou familles ont vu leur patrimoine fondre de 54 milliards de livres (60 milliards d’euros) en seulement deux mois. C’est la première fois depuis 2009 que la richesse cumulée de ces 1.000 résidents fortunés du Royaume-Uni diminue. Plus de la moitié d’entre eux se sont appauvris. Avec une fortune estimée à 16,2 milliards de livres, l’inventeur et industriel James Dyson fait un bond de la cinquième à la première place du classement. Le roi de l’électroménager profite à la fois des bonnes performances de ses entreprises et des déboires des autres milliardaires.

3h55 : Le gouvernement veut rouvrir un « maximum de lieux » touristiques le 21 juin

Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne souhaite la réouverture d’un « maximum de lieux » touristiques le 21 juin pour lancer la saison, précisant que le calendrier sera détaillé « autour du 25 mai », dans un entretien au JDD. « Le 21 juin, c’est le début de l’été : je souhaite qu’à cette date, et peut-être même avant si les conditions sanitaires le permettent, le maximum de lieux soit accessible pour que la saison estivale puisse vraiment démarrer », affirme-t-il. « Rendez-vous autour du 25 mai : à cette date, nous pourrons détailler le calendrier d’ouverture d’un certain nombre de sites », ajoute le secrétaire d’Etat, qui prône un été « bleu, blanc, rouge ».

3h29 : Deux joueurs de Parme testés positifs et placés en quarantaine
Le club de première division italienne l’a annoncé samedi, à deux jours de la reprise des entraînements collectifs. Le club a soumis l’ensemble de son « groupe équipe » (joueurs et encadrement) à deux types de tests (prélèvement nasal à l’aide d’un écouvillon et test sérologique) et les résultats sont négatifs « sauf pour deux joueurs qui sont positifs à l’écouvillon mais négatifs au second », précise le club dans un communiqué publié sur son site internet. « Les joueurs – tous deux en excellente condition physique et asymptomatiques – ont donc immédiatement été placés en isolement et le club les suivra constamment », poursuit le club, qui ajoute que la reprise de l’entraînement collectif reste prévue lundi « dans le respect rigoureux » des protocoles sanitaires.

3h12 : En Nouvelle-Zélande, la Première ministre se voit refuser l'entrée d'un café
La loi est la même pour tout le monde, et la Première ministre s'est vu refuser l'entrée d'un café en raison des règles de distanciation sociale qu'elle a elle-même édictées. Jacinda Ardern, son fiancé Clarke Gayford et un groupe d'amis se sont présentés dans un établissement de la capitale Wellington samedi mais ont été priés de faire demi-tour car il avait déjà atteint le nombre limite de clients. Selon un client, un employé du café a «dû dire, gêné, qu'il était plein et qu'il n'y avait pas de tables, et ils sont partis». Heureusement pour la dirigeante et ses accompagnateurs, des clients du restaurant sont partis peu après, et le personnel du café leur a couru après dans la rue pour inviter la Première ministre à revenir.

2h56 : 1.237 décès supplémentaires en 24 heures aux Etats-Unis, en baisse

Cela porte le nombre total de morts à 88.730, selon le dernier décompte publié samedi par l’université Johns Hopkins. Les Etats-Unis avaient enregistré 1.680 nouveaux décès la veille. Pays le plus endeuillé par la pandémie, ils ont maintenant un total de 1.466.682 personnes contaminées, selon la même source.

2h27 : Un premier mort au Népal

Il s'agit d'une femme de 29 ans qui a récemment accouché dans ce pays d'Asie du Sud où 281 personnes ont été contaminées. La victime, qui vivait à quelque 90 kilomètres de la capitale Katmandou, se rendait à l'hôpital pour y être soignée quand elle est décédée. Son nouveau-né et les autres membres de sa famille seront testés pour voir s'ils ont contracté le virus, ont rapporté des médias locaux.

2h09 : Certains ne font « même pas semblant d’être responsables », tacle d’Obama à Trump

Lors d’un message de félicitations diffusé lors d’une cérémonie samedi après-midi pour les diplômés du réseau des universités historiquement noires (HBCU), l’ancien président américain a évoqué les conséquences de la crise du coronavirus : « Avant toute chose, cette pandémie a enfin enterré l’idée que tant de nos responsables savent ce qu’ils font », a dit Barack Obama. « Nombre d’entre eux ne cherchent même pas à faire semblant d’être responsables ». Il a également souligné que la crise sanitaire était un révélateur des inégalités qui frappent les Noirs américains, et il s’est apparemment indigné, sans le nommer, du meurtre d’Ahmaud Arbery, 25 ans, abattu le 23 février alors qu’il faisait un jogging dans un quartier résidentiel.

2h02 : 36 maires appellent à un 2e tour des municipales en juin
« La démocratie ne peut pas être plus longtemps confinée », estiment ces maires de grandes villes, dont Anne Hidalgo (Paris) et Christian Estrosi (Nice), dans une tribune parue dans le Journal du Dimanche. « Ne transformons pas le confinement sanitaire en un confinement démocratique qui serait néfaste à l’avenir de la France », exhortent les signataires, parmi lesquels figurent François Rebsamen (Dijon), Nicolas Florian (Bordeaux), Stéphane Le Foll (Le Mans) ou encore la candidate LR à Marseille Martine Vassal. Environ 5.000 communes sont en attente de ce second round, les 30.000 autres ayant élu leur maire dès le 1er tour le 15 mars. L’exécutif devrait trancher la semaine prochaine, après avoir reçu un avis du Conseil scientifique, sur la possibilité de tenir le scrutin d’ici la fin juin.

1h46 : Le Brésil franchit le seuil des 15.000 morts

Les statistiques officielles en font le cinquième pays dans le monde en terme de contaminations. Avec 15.633 décès et 233.142 cas confirmés, le Brésil est le pays d’Amérique latine le plus touché par le virus. Le nombre de contaminations pourrait cependant être jusqu’à 15 fois plus élevé, car les tests ne se sont pas généralisés, observent des experts. Le Brésil a enregistré 816 décès et 14.919 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures.

Malgré l’avancée de la pandémie, le président Jair Bolsonaro a attaqué les mesures de confinement prises par des gouverneurs de certains Etats du pays. « Le chômage, la faim et la misère seront l’avenir de ceux qui soutiennent la tyrannie de l’isolement total », a tweeté le dirigeant d’extrême droite un jour après le départ de son deuxième ministre de la Santé en raison de différends liés à la gestion de la crise.

1h31 : Près de 310.000 morts et plus de 4,5 millions de cas dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 309.296 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles samedi soir. Plus de 4.588.360 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Parmi ces cas, au moins 1.618.800 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les Etats-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 87.991 décès pour 1.456.029 cas. Au moins 250.747 personnes ont été déclarées guéries. Les pays les plus touchés sont ensuite le Royaume-Uni avec 34.466 morts pour 240.161 cas, l’Italie avec 31.763 morts (224.760 cas), la France avec 27.625 morts (178.870 cas jeudi, les autorités n’ayant pas fourni de bilan complet depuis), et l’Espagne avec 27.563 morts (230.698 cas).

21h17 : 34 cas positifs au Covid-19 dans un abattoir près d'Orléans

L'Agence régionale de santé (ARS) Centre-Val de Loire a annoncé samedi l'existence de 34 cas confirmés de Covid-19 au sein d'un abattoir de Fleury-lès-Aubrais (Loiret), près d'Orléans.

A la suite d'un signalement, par l'application Contact Covid, de trois cas confirmés de Covid-19 au sein de l'abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais, une équipe de dépistage de l'ARS et du CHR d'Orléans s'est rendue sur le site vendredi.

21h04 : Les frontières italiennes réouvriront le 3 juin, les cinémas le 15 juin

Dans une allocution télévisée, le premier ministre italien Giuseppe Conte vient de faire une série d'annonces. Il a annoncé la réouverture des cinémas le 15 juin, des piscines le 25 mai, la réouverture des frontières le 3 juin, sous réserve de restrictions locales.

20h13 : Des migrants placés en quarantaine après leur sauvetage au large des Îles Canaries

Un groupe de migrants sauvé au large des côtes de l’île espagnole de Fuerteventura, appartenant aux Canaries, a été placé en quarantaine au moment où l’Espagne s’efforce de réduire la probabilité de cas de virus importés, ont indiqué samedi des responsables locaux. Leur embarcation a été mise à l’abri par les garde-côtes espagnols vendredi soir et les 38 migrants ont été emmenés dans un port de Fuerteventura.

Ils ont été sauvés le jour où l’Espagne a commencé à imposer une nouvelle quarantaine obligatoire de 14 jours pour tous les voyageurs arrivant par la mer ou par les airs, dans le but d’éviter tout cas de coronavirus importé.

19h58 : Pas de sanction après une embrassade pour célébrer un but lors de la reprise du championnat allemand

Les célébrations de but ne respectant pas l’impératif sanitaire de distanciation sociale ne seront pas sanctionnées, a indiqué samedi un porte-parole de la Ligue allemande de football (DFL) après une embrassade entre deux footballeurs du Hertha Berlin lors de la reprise de la Bundesliga.

La façon de célébrer un but ne fait « pas partie » du protocole médico-organisationnel mis en place par la ligue afin de permettre la reprise du championnat d’Allemagne, première grande compétition de football à redémarrer malgré la pandémie de coronavirus. « Pour les célébrations, seuls des conseils ont été donnés et en conséquence, il ne peut y avoir de sanctions », a précisé un porte-parole de la DFL à l’issue des cinq premiers matchs de la 26e journée de championnat.

19h45 : Si vous en avez marre de me lire sur le coronavirus...
... Merci de quand même apporter de l'audience à notre média

 

19h35 : Je suis le seul à avoir toujours trouvé ces nounours creepy ?

 

19h25 : « Déconfinement progressif » à partir de lundi au Congo

Le Congo va procéder à partir de lundi à un « déconfinement progressif et par paliers », en maintenant la fermeture des frontières et l’isolement des deux principales villes, Brazzaville et Pointe-Noire, du reste du pays.

Décrétée fin mars face aux premiers cas de coronavirus importés d’Europe, « la fermeture des frontières aériennes, terrestres, fluviales et maritimes » demeure en place, sauf pour le transport des marchandises, a indiqué samedi le Premier ministre Clément Mouamba. Les bars, restaurants, hôtels restent fermés. Le couvre-feu de 20h à 5h du matin est maintenu « dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ».

19h15 : Pulvériser du désinfectant dans les rues est dangereux et pas efficace, alerte l’OMS

« La pulvérisation ou la fumigation d’espaces extérieurs, tels que les rues ou les marchés, n’est pas recommandée pour tuer le virus Covid-19 ou d’autres pathogènes car le désinfectant est inactivé par la saleté », explique l’OMS dans un document sur le nettoyage et la désinfection des surfaces dans le cadre de la riposte au nouveau coronavirus.

« Même en l’absence de matières organiques, il est peu probable que la pulvérisation chimique couvre correctement toutes les surfaces pendant la durée du temps de contact nécessaire pour inactiver les agents pathogènes », ajoute l’OMS.

19h05 : 96 nouveaux morts en France, 27.625 décès au total

19.432 personnes (contre 22.614 il y a une semaine) sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 350 nouvelles admissions (265 il y a une semaine) ont été enregistrées en vingt-quatre heures. 2.132 malades sont hospitalisés en réanimation. 46 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation. Le solde reste négatif en réanimation, avec 71 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier.

Depuis le début de l’épidémie, 98.449 personnes ont été hospitalisées, dont près de 17.500 en réanimation. 61.066 personnes sont rentrées à domicile.

19h00 : Un homme crache sur des pompiers puis est testé positif au coronavirus

Un homme qui était placé en cellule de dégrisement au commissariat de Valenciennes (Nord) a craché sur deux pompiers venus le transporter au centre hospitalier où il a été testé positif au coronavirus, a-t-on appris samedi auprès de la police et des pompiers.

«Les pompiers sont intervenus jeudi pour prendre en charge cet individu et lors de son transport au centre hospitalier, il a été virulent à l’encontre des sapeurs pompiers, il les a insultés et a craché sur eux», a indiqué le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) du Nord.

Puis l’individu, qui présentait des symptômes du virus, «a été testé au centre hospitalier et les résultats étaient positifs», a affirmé une source policière. Le service départemental d’incendie et de secours a porté plainte contre cette personne et les deux sapeurs pompiers ont été mis en «quatorzaine» par précaution, a ajouté le Codis.

18h50 : La police suisse disperse des manifestants anti-restrictions à Berne

La police suisse a dispersé samedi des manifestants venus près du siège du gouvernement à Berne pour protester contre les mesures anti-coronavirus dans le pays.

En Suisse, où l'épidémie de Covid-19 a fait plus de 1.600 morts pour quelque 8,5 millions d'habitants, tout rassemblement, même spontané, de plus de cinq personnes est interdit en raison de la pandémie. Mais depuis début mai, les appels à manifester se multiplient, à l'instar de ce qui se déroule dans d'autres pays. Deux manifestations similaires ont déjà eu lieu à Berne.

18h40 : Projet d’aide de 57 milliards d’euros pour les communes

Le ministre allemand des Finances Olaf Scholz a indiqué samedi préparer un projet d’aide de 57 milliards d’euros pour soulager les communes face à l’impact souvent catastrophique pour elles du nouveau coronavirus.

« J’ai dit dans le passé que je voulais faire des propositions à ce sujet, je crois que le moment est venu d’en discuter », a déclaré le responsable à Berlin au siège de son parti social-démocrate (SPD). L’idée du ministre est à la fois de compenser en partie le manque à gagner en recettes fiscales des communes allemandes du fait des restrictions liées à la pandémie, mais aussi de résoudre un problème structurel et ancien de surendettement de certaines d’entre elles, souvent en situation de quasi-faillite.

18h30 : Les « gilets jaunes » se déconfinent

De Montpellier à Nantes, quelques centaines de « gilets jaunes » ont bravé l’interdiction de manifester en ce premier samedi post-confinement, les forces de l’ordre procédant souvent à des verbalisations.

A Toulouse et Nantes, qui avaient connu de fortes manifestations en 2018 et 2019, les « gilets jaunes » ont tenu de petits regroupements épars en centre-ville en début d’après-midi, en présence d’importantes forces de police, qui ont procédé à des verbalisations. A Bordeaux, ancien bastion du mouvement, la préfecture a compté une cinquantaine de manifestants.

18h20 : Masqués et émus, les pèlerins au rendez-vous pour la réouverture du sanctuaire de Lourdes

Derrière les grilles, l’impatience était tangible ce samedi : quelques dizaines de pèlerins de tous âges, masqués, à attendre avec émotion la réouverture du sanctuaire de Lourdes, fermé pour la première fois de son histoire pendant deux mois, pour cause d’épidémie.

« En ouvrant ce portail, je souhaite ne plus jamais avoir à le refermer, (…) et accueillir bientôt à nouveau des pèlerins des quatre coins du monde », s’adressait aux visiteurs le recteur du sanctuaire Mgr Olivier Ribadeau Dumas. A 14h00, au son des cloches de la basilique Notre-Dame du Rosaire, le religieux, lui aussi masqué et vêtu d’une chasuble blanche, a invité ces pèlerins, habitants de Lourdes ou des environs, à le suivre en entonnant un Ave Maria.

18h10 : Jair Bolsonaro critique à nouveau les mesures de confinement

« Le chômage, la faim et la misère sera le futur de ceux qui sont en faveur de la tyrannie d’un isolement total », a twitté le dirigeant. Le Brésil, avec au moins 218.223 cas détectés et 14.817 morts, est pour l’instant le sixième pays au monde le plus touché par la pandémie. Mais des experts estiment que, faute de tests en nombre suffisant, les cas pourraient être jusqu’à quinze fois plus nombreux.

Le président Bolsonaro plaide en faveur d’un « retour à la normale » avec des arguments économiques. Il a également re-twitté samedi une vidéo de quatre minutes intitulée « Comment parvenir au rêve de l’immunité ».

18h00 : Naf Naf aussi touchée par la crise

André, La Halle, Orchestra-Prémaman, et désormais Naf Naf : plusieurs enseignes de vêtements et de chaussures, qui connaissaient déjà des difficultés avant la crise du coronavirus, se retrouvent désormais la tête sous l’eau.

Le tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a ordonné vendredi la mise en redressement judiciaire de Naf Naf, deux ans après son rachat par un consortium d’investisseurs mené par le groupe chinois La Chapelle, à Vivarte, un groupe engagé depuis plusieurs années dans un plan de cessions et de restructuration, a indiqué ce samedi une source proche de l’entreprise. Une audience aura lieu début juin pour étudier les deux offres de reprises présentées pour Naf Naf, qui emploie 1.170 personnes et dispose de 160 boutiques et 74 boutiques affiliées.

17h50 : Les Anglais profitent de l’allègement du confinement, des zones touristiques inquiètes

Les Anglais profitent ce samedi de leur premier weekend en extérieur depuis que l’allègement du confinement, mais certaines zones touristiques s’inquiètent d’un afflux trop important de visiteurs, encouragés par le beau temps, qui compromettrait le respect des consignes sanitaires.

Certaines zones du parc national de Peak District (centre) étaient « très fréquentées » samedi matin, rendant difficile le respect des consignes de distanciation sociale, ont indiqué les autorités du parc sur Twitter. Dans celui de Yorkshire Dales (nord), plusieurs parking affichaient complet à la mi-journée, malgré la mise en garde de l’office du tourisme du Yorkshire, qui avait demandé dès mardi aux gens « d’agir de manière responsable et d’y réfléchir à deux fois avant de visiter les lieux touristiques », assurant n’être « pas prêt à accueillir un afflux de visiteurs ».

17h40 : Allez, parce que ça nous a fait rire

Et que Raiponce est un Disney extrêmement sous-coté (et oui je sais que les gens le trouvent très bien hein, mais justement, il est plus que très bien, c'est un Disney cinq étoiles)

 

17h30 : La justice suspend le couvre-feu dans trois communes de l’Oise

Le tribunal administratif d’Amiens a ordonné samedi la suspension du couvre-feu appliqué dans trois communes de l’Oise pour prévenir l’épidémie du Covid-19, estimant que ces mesures portaient une « atteinte grave » à « la liberté fondamentale d’aller et venir ».

Le tribunal était saisi par la Ligue des droits de l’homme au sujet de trois arrêtés préfectoraux pris le 10 mai, soit la veille du début du déconfinement, pour les villes de Compiègne, Creil et Nogent-sur-Oise, qui prolongeaient des décisions similaires du 23 mars dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

17h20 : Les Etats-Unis autorisent un nouveau kit de test à domicile pour le Covid-19

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé ce samedi un nouveau kit de prélèvement d’un échantillon nasal dans le but de dépister le nouveau coronavirus, augmentant la panoplie disponible dans un pays qui cherche à accélérer le dépistage de sa population.

La FDA avait homologué le 21 avril le premier test d’un échantillon autoprélevé par un patient à la maison, dans le nez, et expédié à LapCorp, une grande chaîne de laboratoires. Le 8 mai, l’agence avait approuvé un test, conçu par l’université Rutgers, qui utilise un échantillon de salive prélevé à domicile par le patient et expédié ensuite au laboratoire.

17h20 : Les Etats-Unis autorisent un nouveau kit de test à domicile pour le Covid-19

L’Agence américaine des médicaments (FDA) a autorisé ce samedi un nouveau kit de prélèvement d’un échantillon nasal dans le but de dépister le nouveau coronavirus, augmentant la panoplie disponible dans un pays qui cherche à accélérer le dépistage de sa population.

La FDA avait homologué le 21 avril le premier test d’un échantillon autoprélevé par un patient à la maison, dans le nez, et expédié à LapCorp, une grande chaîne de laboratoires. Le 8 mai, l’agence avait approuvé un test, conçu par l’université Rutgers, qui utilise un échantillon de salive prélevé à domicile par le patient et expédié ensuite au laboratoire.

17h10 : Le CIO appelle à être « patient » pour les JO de Tokyo

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a indiqué samedi qu’il suivrait les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2021 si aucun vaccin contre le coronavirus n’est trouvé d’ici là, appelant le monde à « être patient ».

Interrogé en conférence de presse sur la façon dont le CIO allait gérer la question des contacts corporels, notamment entre les athlètes, si aucun vaccin n’est trouvé d’ici l’ouverture des JO en juillet 2021, Thomas Bach a souligné qu’il était encore trop tôt pour se prononcer. « Nous sommes à un an et deux mois de ces Jeux, et nous prendrons alors toutes les décisions nécessaires au bon moment en nous appuyant sur les conseils de l’Organisation mondiale de la santé, en en discutant au sein de notre groupe de travail conjoint », a-t-il déclaré, au cours d’une conférence de presse virtuelle.

17h00 : Retour des étudiants ultramarins: quatorzaines dans deux hôtels proches de Roissy

Deux hôtels proches de l'aéroport de Roissy, près de Paris, ont été réquisitionnés pour assurer la quatorzaine d'étudiants ultramarins volontaires, désireux de retourner dans leurs Territoires, dans le cadre du déconfinement, a indiqué samedi la préfecture de police de Paris.

Les étudiants concernés par cette mesure doivent être originaires de cinq des douze territoires d'Outre-mer: Guyane, la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion et Saint-Pierre-et-Miquelon, a précisé la préfecture de police dans un communiqué. Cette quatorzaine dispensera les étudiants des mesures obligatoires imposées à l'arrivée dans les Territoires ultra-marins. 

16h50 : La belle Bordeaux reprend vie

Sous les yeux admiratifs et poètes de Marion Pignot, l'une de nos journalistes sur place.

 

16h40 : Au Vietnam, les touristes de retour dans la baie d’Ha Long

Au début du mois, le régime communiste de Hanoï a levé les restrictions de déplacement à l’intérieur du pays et permis l’accès à ses plages et ses sites touristiques aux Vietnamiens, pour relancer son secteur touristique frappé par la crise. Mais il a pour le moment laissé ses frontières fermées.

Une pensée émue pour Laure et Emilie, deux supers collègues de 20 Minutes, qui aurait dû être là-bas.

16h30 : Les compagnies aériennes envisagent la reprise des vols nationaux en juin

Le directeur général de l’Association internationale du transport aérien (Iata), Alexandre de Juniac, envisage la reprise des vols nationaux en juin et continentaux dès juillet, mais avec un processus sanitaire qui doit être présenté à la fin du mois.

« Normalement, si nous sommes suivis par les gouvernements avec lesquels nous discutons, on devrait pouvoir voyager en France à partir de juin, puis en Europe en juillet-août, avec un trafic réduit et un nombre de destinations qui sera un peu plus limité », a expliqué Alexandre de Juniac sur France Inter. L’Iata prévoit la reprise des vols inter-continentaux au dernier trimestre dans le cadre d’un plan qui doit faire redécoller le secteur aérien, l’un des plus durement touchés depuis le début de la crise du coronavirus.

16h20 : Demain pluies éparses au sud, soleil ailleurs

Le temps dimanche sera marqué par quelques pluies résiduelles sur les reliefs au sud du pays alors que le soleil dominera partout ailleurs, selon Météo-France. Au voisinage des Pyrénées, le ciel sera encore nuageux et donnera quelques averses, principalement sur l'est de la chaîne. Sur les Alpes et l'intérieur de la Provence, il faudra encore s'attendre à des ondées localement orageuses dans la journée.

Près du Golfe du Lion et en Corse en revanche, de belles éclaircies se développeront dans l'après-midi. Vers le Roussillon, la tramontane soufflera jusqu'à 70 km/h en rafales. Sur le reste du pays, les rares bancs de brouillards matinaux laisseront la place à un temps bien ensoleillé.

16h10 : A Toulouse, « gilets jaunes » épars et contre-manifestation commerçante

Quelques dizaines de commerçants ont manifesté samedi à Toulouse, soutenus par le maire LR Jean-Luc Moudenc, en riposte à des appels de « gilets jaunes » à reprendre les défilés du samedi avec le déconfinement.

Le rassemblement, qui a réuni pour l’essentiel des représentants d’associations de commerçants, a donné lieu à plusieurs échanges tendus avec quelques « gilets jaunes » et militants anticapitalistes. Ces derniers ont pour leur part tenu de petits regroupements épars dans le centre-ville en début d’après-midi, dispersés par d’importantes forces de police, qui ont procédé à des verbalisations.

16h00 : Les plages proches d’Athènes envahies

A une vingtaine de kilomètres du centre de la capitale, les plages aménagées comme Kavouri, situées le long du golf Saronique, ont été envahies par de milliers d’Athéniens, qui parfois oublient de respecter la distanciation sociale.

A un kilomètre de Kavouri, sur la Vouliagmeni, une escapade traditionnelle pour les habitants d’une capitale extrêmement dense, un message est diffusé au mégaphone : « Respectez les distances de sécurité ». « C’est bourré de monde mais nous sommes conscients de la situation et nous faisons attention », assure Vassilis Demetis, 36 ans, maître nageur. Seuls bars et restaurants à emporter sont ouverts. En mer, bateaux et planches à voile témoignent du « retour à la normale », entamé progressivement le 4 mai, après six semaines de confinement pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

15h50 : Le Kenya ferme ses frontières avec la Tanzanie et la Somalie

Le président kényan Uhuru Kenyatta a annoncé samedi la fermeture des frontières terrestres avec la Tanzanie et la Somalie et prolongé les principales mesures mises en place dans le pays pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus, dans une adresse télévisée à la Nation.

L’interruption de tous les mouvements de personnes ou de véhicules, hormis de marchandises, « entrera en vigueur ce jour à minuit » aux frontières avec la Somalie et la Tanzanie, a déclaré le président kényan. « Parmi les cas positifs enregistrés cette semaine dans le pays, 43 avaient récemment traversé la frontière avec la Somalie ou la Tanzanie », soit près d’un quart des 166 cas enregistrés sur la même période, a justifié le président kényan.

15h40 : Le manager de Watford redoute un mort en cas de reprise du football en Angleterre
« Que Dieu nous préserve qu’il y ait un mort », a déclaré au Times l’entraîneur, déplorant le fait que « les gens ferment les yeux sur la menace. »

Les équipes anglaises de haut niveau pourraient retrouver les terrains d’entraînement la semaine prochaine après une réunion lundi de la Premier League consacrée au « Project Restart », une feuille de route pour essayer de disputer les 92 matches qu’il reste pour achever la saison. Les clubs discuteront notamment des protocoles médicaux à mettre en place

15h30 : Bon j'allais vous annoncer que la Bundesliga a repris officiellement maintenant mais je crois que vous avez compris l'idée hein

C'est pas comme si on en avait parlé dix fois dans ce live depuis ce matin.

 

15h10 : 35 nouveaux décès en Iran, bilan le plus bas depuis le 7 mars

Téhéran a annoncé samedi 35 morts supplémentaires dus au nouveau coronavirus, soit le bilan quotidien le plus bas depuis le 7 mars, et prévoit un nouvel assouplissement des mesures contre la propagation du virus.

« En dépit de la perte malheureuse de 35 de nos compatriotes au cours des dernières 24 heures, ce chiffre est le plus bas (enregistré) depuis les 70 derniers jours », a indiqué Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé, lors de son point de presse quotidien.

15 h 00 : Coup de sifflet

Un match de football professionnel d’élite va commencer en Europe occidentale, c’est en Allemagne. Cela signe le grand retour du service des sports de 20 Minutes et de ses lives, avec William Pereira aux commandes.

 

14 h 54 : Groupir

Christophe Castaner a jugé samedi, « essentiel » de coordonner les décisions sur la réouverture des frontières à l’intérieur de l’espace européen, regrettant que ça ne soit pas le cas, après des décisions espagnoles et italiennes, cette semaine.

« Il est essentiel que nous puissions avoir des décisions coordonnées au niveau européen surtout sur l’infra-Schengen. Ce n’est pas le cas aujourd’hui », a déclaré le ministre de l’Intérieur, lors d’un déplacement à Veules-les-Roses (Seine-Maritime). Christophe Castaner réagissait notamment à la réouverture des frontières de l’Italie aux touristes de l’UE et à l’annulation de la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule, annoncées par Rome, ce samedi.

14 h 43 : Le vélo, valeur refuge

Olivier Razemon est journaliste spécialisé dans les questions de mobilité.

 

14 h 32 : Record

D’après l’université Johns-Hopkins, qui fait référence pour le comptage des cas et des décès de la pandémie, la journée du 15 mai a, jusque-là, été la journée avec le plus de nouveaux cas : 102.000. Au total, 4,564 millions de cas comptabilisés.

14 h 21 : Le travail c’est la santé ?

 

14 h 09 : Comment remplacer le facepalm ?

 

13 h 50 : Pedro Sanchez annonce vouloir prolonger pendant un mois l’état d’urgence en Espagne

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi vouloir prolonger l’état d’urgence, qui devait prendre fin le 24 mai, pendant « environ un mois » jusqu’à la fin du processus de déconfinement.

« Cela devrait être le dernier état d’urgence et durer jusqu’à la fin du déconfinement », a-t-il déclaré durant une allocution télévisée.

13 h 40 : Le football allemand a officiellement repris !

L’Allemagne est devenue ce samedi la première grande ligue européenne de football à relancer ses compétitions, avec le coup d’envoi de quatre matches de deuxième division donnés à 13 heures, à huis clos, en attendant l’entrée en lice des stars de la Bundesliga à 15h30.

La D2 allemande reprend sur les mêmes bases que la D1, sans spectateurs et dans le respect d’un protocole sanitaire draconien.

13 h 30 : Le secret de Brokeback Mon pain

(Bon c’est pas ma meilleure mais c’est pas ma pire)

 

13 h 20 : Reprise des vols commerciaux à l’aéroport de Lille au plus tard le 15 juin

Les vols commerciaux vont reprendre à l’aéroport de Lille au plus tard le 15 juin avec des vols des compagnies Air France et Ryanair vers Lyon et Marseille, a annoncé samedi l’aéroport dans un communiqué.

« C’est par une reprise très progressive que les compagnies Air France et Ryanair redémarreront leurs programmes de vols à l’aéroport de Lille », a ainsi indiqué l’aéroport. A compter du 15 juin, « Air France reliera Lille à Lyon trois fois par semaine, avec des vols chaque lundi, vendredi et dimanche » et à compter du 23 juin, « Ryanair opérera deux vols chaque semaine, les mardis et samedis, vers Marseille ». Une reprise des vols avant le 15 juin d’autres compagnies n’est pas à exclure, selon un porte-parole.

13h10 : Au Pakistan, des léopards profitent du virus

Des léopards, des chacals et d’autres animaux profitent aux portes d’Islamabad d’un calme inhabituel grâce au coronavirus qui a chassé les hordes quotidiennes de joggeurs et promeneurs hors des collines boisées de Margalla. Les gardes forestiers ont observé dans le parc national des collines de Margalla, situé sur le territoire de la capitale pakistanaise, un développement rapide de l’activité animale après le confinement imposé en mars à la ville.

« Il y a une forte hausse du nombre d’animaux (aperçus) dans le parc national », explique à l’AFP un garde, Imran Khan « Les animaux sauvages sont à l’aise quand il n’y a pas de visiteurs là-bas. Ils se baladent tranquillement, ce qui est bon signe pour la jungle », ajoute Imran Khan

13 h 00 : Bon alors cette petite semaine ?

 

 

12h50 : Olivier Véran a quelques mots pour vous

Soyez sages et à distance dans ce premier week-end de déconfinement

 

12h40 : Christophe Castaner « n’apprécie pas » la décision unilatérale de l’Italie de rouvrir ses frontières

Le ministre de l’Intérieur souhaite que l’Europe prenne des décisions communes sur ces sujets. Il a prévenu que la France pourrait garder elle ses frontières fermés pour éviter la propagation du virus.

12h30 : Petit rappel également du ministre de l'Intérieur sur l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes

Notamment vis à vis de plusieurs manifestations prévus cet après-midi. 

12h20 : Christophe Castaner maintient que la « réouverture des plages » n’est pas la règle

Afin de « protéger les français », même si le maire/préfet peut décider d'ouvrir exceptionnellement des plages.

 

12h10 : Le Bayern Munich a faim de ballons et de titres

« L’équipe qui s’adaptera le mieux aux nouvelles conditions sera championne d’Allemagne ». Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern, donne le ton. Plus de deux mois après leur dernier match, les stars du « Rekordmeister » retrouvent la compétition en déplacement à Berlin ce dimanche. La Bundesliga reprend dès aujourd’hui et sera livé par l’excellent et mégalomane William Pereira.

12h00 : L’UE doit maintenir une « discipline collective » face au « rival » chinois selon le chef de sa diplomatie

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a exhorté les Européens à « maintenir la discipline collective nécessaire » à l’égard de la Chine, qu’il a qualifiée de « rival systémique dans la promotion d’autres modèles de gouvernance ». « La relation que l’UE entretient avec la Chine est si multiforme que notre approche ne saurait se réduire à un seul prisme », relève l’Espagnol dans cette tribune publiée vendredi dans le journal français Le Monde.

La Chine est « un partenaire avec lequel l’UE partage des objectifs étroitement intégrés », un « partenaire de négociation avec lequel l’UE doit trouver un juste équilibre », un « concurrent économique dans la course à la domination technologique » et « un rival systémique dans la promotion d’autres modèles de gouvernance », estime Josep Borrell.

11h50 : Des milliers de manifestants anti-restrictions attendus en Allemagne dimanche

Venus de l’extrême droite, de l’ultra gauche ou de la mouvance conspirationniste, des milliers de personnes doivent manifester dimanche dans plusieurs villes d’Allemagne pour dénoncer les restrictions restantes face au coronavirus, un mouvement qui prend de l’ampleur et inquiète les autorités.

Rien qu’à Stuttgart, 5.000 personnes ont été autorisées à battre le pavé, malgré les interdictions en principe de grands rassemblements du fait de la pandémie, là où les organisateurs affirmaient vouloir réunir 500.000 personnes. Des manifestations sont aussi attendues, comme déjà au cours des dernières semaines, à Munich, Berlin, ou encore Dortmund, sous étroite surveillance policière. Vous pouvez arrêter avec vos « Gnagnagna les autres pays respectent grave le confinement, y a que les Français pour ne pas accepter ce sacrifice gnagnagna », merci bien.

11h40 : L’Italie prépare ses plages à un été à l’abri du virus

Transats et parasols à distance, désinfection systématique… L’Italie fait tout pour être en mesure d’accueillir cet été les vacanciers sur ses plages qui représentent une manne non négligeable pour son économie au bord de l’asphyxie. « En Vénétie, la région la plus touristique d’Italie avec 18 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 9 (milliards) avec les plages (…), parler de plage est une question de vie ou de mort pour l’économie », a prévenu cette semaine Luca Zaia, président de cette région du nord-est du pays qui inclut Venise.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le gouvernement de Giuseppe Conte a annoncé la réouverture des frontières du pays aux touristes européens à partir du 3 juin. Bien conscient de l’importance du secteur touristique qui représente 13 % du PIB, le gouvernement a par ailleurs édicté cette semaine une série de règles pour éviter les contagions : distance d’au moins 4,5 mètres entre les parasols, désinfections de tous les espaces communs comme les douches et les bars, distributeurs de gel hydroalcoolique dans les zones de passage, entrées et sorties distinctes…

11h30 : Nombre record de décès quotidien en Russie

Le pays a connu 119 décès au cours des dernières 24 heures, le nombre le plus élevé enregistré jusqu'ici en Russie. mais le nombre de nouveaux cas de contamination est descendu à son niveau le plus bas depuis deux semaines.

La Russie se situe au deuxième rang mondial, après les Etats-Unis, avec 272.043 cas recensés, dont 9.200 nouveaux cas annoncés samedi. Ce chiffre est le plus bas depuis le 2 mai. 

11h20 : La Fédération des cinémas mécontente des drive-in

Alors que les salles sont toujours fermées à cause de l’épidémie de Covid-19, le festival Drive-in démarre samedi à Bordeaux pour 10 jours avant d’aller à Marseille et dans les Hauts-de-France. Le programme est varié : l’oscarisé « Parasite », la comédie « le Grand Bain », « Les invisibles », etc. Ce qui a passablement tendance à énerver la Fédération des cinémas français.

« La FNCF regrette profondément les dégâts médiatiques et économiques que provoqueront ces manifestations qui détournent les spectateurs, les médias, l’administration locale et nationale du seul combat à mener : la réouverture des salles », a-t-elle jugé dans un communiqué qui vise à la fois les drive-in et les projections de films en extérieur classiques.

11h10 : Bon alors, ce week-end de déconfinement, comment ça se passe ?

 

 

10 h 54 : On est déconfinés mais l’ennui persiste quand même

 

10 h 48 : On peut compter sur les agences de notation dans ce bas monde

 

10 h 42 : Un cas auprès d’une employée chargée d’une cantine scolaire en Dordogne

La mairie de Sorges-et-Ligueux (Dordogne) a reporté la reprise des cours prévue la semaine prochaine dans son école après la confirmation d’un cas de Covid-19 parmi le personnel de l’établissement, a-t-on appris samedi. L’employée municipale en charge de la cantine scolaire a été testée positive au coronavirus vendredi, après un premier test réalisé dans la semaine du 4 mai qui s’était avéré négatif, a indiqué la municipalité à un correspondant de l’AFP. Elle présente des symptômes depuis la fin du mois d’avril.

Mobilisée pendant le confinement notamment pour la garde des enfants des soignants, l’employée de la cantine scolaire n’a plus été en contact avec des élèves et ses collègues depuis le 24 avril. En arrêt de travail depuis le 1er mai, elle est isolée à son domicile. Alertée, l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine, région en vert sur la carte épidémique, devrait retracer les cas contacts et engager une série de dépistages.

10 h 31 : Allez, on ne se lâche pas !

 

10 h 19 : Plages sous conditions

Béatrice Colin vous explique les règles dans l’Aude.

 

10 h 13 : C’est pas demain, la fin des fakes news

Sylvain Chazot est journaliste à Libération.

 

10 h 07 : Ok boomers

Passionnant thread de la chercheuse en stylistique Laélia Véron sur la recommandation de l’Académie française de dire « la Covid-19 » et non « le Covid-19 ». Et surtout : pourquoi on s’en moque ?

Chez 20 Minutes, on a décidé de dire « le Covid-19 ».

10 h 01 : Timides réouvertures pour les collèges

Masque obligatoire pour professeurs et élèves et nouvelles règles sanitaires : environ 150.000 jeunes de 6e et 5e reprennent lundi le chemin des collèges en zone verte, nouvelle étape du déconfinement progressif à l’école. Après le retour de 1,4 million d’écoliers cette semaine, 85 % des collèges en France, soit 4.000 établissements, rouvrent partiellement leurs portes dans les régions les moins touchées par l’épidémie. Le sort des collèges en zone rouge doit être tranché à la fin du mois, tout comme celui des lycées.

Les collèges ont eu un peu plus de temps que les écoles primaires pour se préparer mais « cela reste une organisation très compliquée à mettre en place », confie à l’AFP Audrey Chanonat, principale d’un collège à La Rochelle et responsable au SNPDEN, premier syndicat des chefs d’établissement.

9 h 55 : Déconfinement du cerveau

 

9 h 49 : Un peu plus d’infos pour vos éventuels futurs voyages en Italie

Le gouvernement italien va donc rouvrir à partir du 3 juin ses frontières aux touristes de l’UE, et annuler la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers dans la péninsule. Ces mesures ont été annoncées dans la nuit de vendredi à samedi, à l’issue d’un Conseil des ministres de près d’une dizaine d’heures autour du Premier ministre Giuseppe Conte. Elles pourraient néanmoins évoluer en fonction d’un éventuel « risque épidémiologique », précise un communiqué gouvernemental.

9 h 43 : Visite difficile bis

Toujours Emmanuel Macron, toujours hier, toujours à la Pitié-Salpêtrière, mais cette fois avec des infirmières qui le prennent par le col (c’est une image, hein, une expression).

 

9 h 37 : Visite difficile

Les images de la visite (surprise) d’Emmanuel Macron, hier, à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, ont commencé à sortir. Ça ne s’est pas hyper-hyper bien passé. Il s’est par exemple agacé face à des soignants et soignantes disant ne pas vouloir de la médaille annoncée par le gouvernement cette semaine.

 

9 h 31 : Enfants en danger ?

C’est l’inquiétude du moment : un éventuel lien entre une maladie proche d’un syndrome de Kawasaki chez les enfants et le Covid-19.

 

9 h 25 : Vidal pas optimiste sur le vaccin

Un éventuel vaccin contre le Covid-19 ne sera sans doute pas disponible avant 18 mois, a jugé samedi la ministre de la Recherche Frédérique Vidal, contredisant le président américain Donald Trump, selon qui ce serait possible d’ici à la fin de l’année. « Ça n’est pas raisonnable de penser qu’on puisse aller plus vite que ça, sauf à mettre en danger la sécurité des gens », a déclaré Frédérique Vidal sur Europe 1.

Elle était interrogée sur les affirmations de Donald Trump qui avait espéré quelques heures plus tôt « avoir (un vaccin) d’ici à la fin de l’année, peut-être avant », comme il l’avait déjà déclaré début mai. De son côté, l’agence européenne du Médicament (EMA) avait évoqué jeudi un délai d’un an, mais selon un scénario « optimiste ».

9 h 19 : Voyage en Italie ?

L’Italie va réouvrir ses frontières aux ressortissants et ressortissantes de l’Union européenne, sans quarantaine, dès le 3 juin. Ce qui réjouit notre rédactrice en chef adjointe.

 

9 h 13 : Promenade des confinés

Christian Estrosi était sur France Info ce matin. Le maire de Nice a expliqué que les plages de sa ville allaient rouvrir aujourd’hui.

 

9 h 07 : Droit à la corbeille

Nouvel échec pour l'hydroxychloroquine, chère au professeur Raoult.

 

9 h 00 : Patrico-pratique

Un papier de Charles Montmasson.

 

8 h 51 : Merkel bousculée

Des protestataires contre les restrictions imposées en Allemagne à cause du nouveau coronavirus ont déposé une imitation de pierre tombale devant la permanence électorale d’Angela Merkel, a-t-on appris samedi auprès de la police. Cette action intervient alors que plusieurs milliers de personnes, proches souvent de l’extrême droite, de l’ultra-gauche et de la mouvance conspirationniste, doivent à nouveau participer samedi dans plusieurs villes du pays à des manifestations visant à dénoncer ce qu’ils perçoivent comme les signes avant-coureurs d’une dictature.

Autour de la reproduction de pierre tombale, découverte devant la permanence de députée de la chancelière allemande à Stralsund, dans le nord-est de l’Allemagne, les auteurs avaient déposé des roses rouges et des cierges. Un masque de protection était aussi accroché à l’imitation, selon la police.

8 h 42 : Course au vaccin

Et c’est Julien Laloye qui vous raconte ça.

 

8 h 33 : On déconfine aussi en Côte d’Ivoire

Les Abidjanais étaient de retour vendredi soir dans leurs chers « maquis », ces bars-restaurants populaires emblématiques de la capitale économique ivoirienne, rouverts après presque deux mois de fermeture pour cause de coronavirus, mais l’affluence restait modérée.

« Je suis trop contente ! On se défoule, on se relaxe, on en avait besoin ! » s’exclame Estelle Lebehi, une cliente du maquis Chez Gnawa, un vaste établissement de Yopougon, la grande commune populaire d’Abidjan, cœur battant de sa vie nocturne réputée. Cette jeune conseillère de clientèle est sortie « entre filles » avec une demi-douzaine d’amies. A leur table, une bassine remplie de bières fraîches.

Mais malgré le DJ au taquet et la musique à fond, l’ambiance était beaucoup plus calme que d’habitude, c’est-à-dire avant la crise du coronavirus qui a conduit l’Etat ivoirien à décréter un couvre-feu et fermer tous les maquis à la mi-mars. Le gouvernement estimant l’épidémie contenue – 2.017 cas dont 24 décès vendredi – il a finalement levé les mesures de restriction. On comptait une centaine de clients seulement chez Gnawa, alors que ce grand établissement semi-couvert peut en accueillir jusqu’à 700.

8 h 24 : Et vous, vous déconfinez où ?

Au vert, à la mer ou à la montagne, les Français vont pouvoir prendre un bol d’air samedi pour le premier week-end post-confinement, mais sous conditions et sous l’œil d’autorités appelant à la prudence face au coronavirus. Fermés pendant près de deux mois, des sites emblématiques - Mont-Saint-Michel, cathédrale de Chartres - sont de nouveau accessibles, mais à des visiteurs de proximité, les escapades n’étant autorisées que dans la limite de 100 km, et dans le respect des gestes barrière.

Nageurs, plaisanciers, pêcheurs à pied et surfeurs peuvent retrouver le chemin des plages, de la Méditerranée à l’Atlantique et la Manche. Pas question pour autant de bronzer ou de pique-niquer : elles sont réservées à un usage « dynamique », ont prévenu les autorités, qui y ont prohibé sports et jeux collectifs.

Bonjour à toutes et à tous ! Vous êtes là ? Non parce que comme c’est le premier week-end de déconfinement on se pose la question… Sachez, quoi qu’il en soit, que vous pouvez compter sur nous pour vous donner les dernières nouvelles de la pandémie. L’équipe du week-end est à nouveau réunie : Rachel Garrat-Valcarcel puis Jean-Loup Delmas aux manettes.

Les infos de la nuit ? Retrouvez-les dans notre live précédent.