Pacifique : Deux pêcheurs retrouvés après six semaines d’errance

RETOUR Trois hommes avaient quitté l’île d’Ebeye dans l’archipel des Marshall le 2 avril pour une partie de pêche

20 Minutes avec AFP

— 

En Martinique, les pêcheurs tentent de mettre à l'abri leur bateau avant le passage de l'ouragan.
En Martinique, les pêcheurs tentent de mettre à l'abri leur bateau avant le passage de l'ouragan. — Dominique Chomereau-Lamo

Après six semaines d’errance dans le Pacifique, deux pêcheurs des Îles Marshall sont finalement parvenus à gagner la rive d’un petit atoll, ont annoncé les autorités locales, ce jeudi, mais aucune indication n’a été donnée sur le sort d’un troisième homme qui les accompagnait.

Les deux pécheurs ont accosté à bord de leur petite embarcation, équipée seulement d’un moteur hors-bord, à Namoluk, le plus petit atoll de la Micronésie, à quelque 1.600 km de l’endroit d’où ils étaient partis. « Ils étaient maigres et faibles comme on pouvait s’y attendre après 40 jours en mer », a déclaré le secrétaire à la Santé des Îles Marshall, Jack Niedenthal.

Des problèmes de moteur, du vent et une mer forte

Ils ont été identifiés comme étant Godfrey Capelle et Thomas Benjamin, mais aucune information n’a été donnée sur la troisième personne qui les accompagnait au départ, Junior Joram. Les trois hommes avaient quitté l'île d'Ebeye dans l’archipel des Marshall le 2 avril pour une partie de pêche.

Mais, leur embarcation a rapidement rencontré des problèmes de moteur, par vent puissant et mer forte, et les recherches alors lancées par les garde-côtes n’ont rien donné. Les récits de naufrage et d’errance dans le Pacifique ne sont pas rares. En 2006, des Mexicains avaient été récupérés sains et saufs aux Îles Marshall après neuf mois de mer, et en 2014 un Salvadorien l’avait été au même endroit après seize mois d’errance dans le Pacifique.