Coronavirus: Reflux des cas en Chine après un bref rebond

LIVE Revivez avec nous le premier jour du déconfinement en France et les événements liés à la pandémie de Covid-19 dans le monde

M.A, L.Br. et J-L.D

— 

Chirurgie cardiaque à l'hôpital la Roseraie, Aubervilliers
Chirurgie cardiaque à l'hôpital la Roseraie, Aubervilliers — Bastien LOUVET/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Ce lundi a débuté la première phase de déconfinement en France après huit semaines de restrictions. C’est aussi le jour du retour de 20 Minutes en version papier.
  • Depuis le début de l’épidémie, 26.643 personnes sont décédées du nouveau coronavirus en France, dont 263 ces dernières 24 heures, a annoncé la direction générale de la Santé ce lundi.
  • Les Français peuvent désormais reprendre le travail, se déplacer dans un rayon de 100 kilomètres autour de chez eux et prendre les transports, mais avec un masque et, dans certaines conditions, avec une attestation.
  • La loi d’état d’urgence sanitaire, qui doit prolonger ce dispositif jusqu’au 10 juillet, n’a pas été promulguée dimanche soir comme espéré par le gouvernement, le Conseil constitutionnel l’examinera seulement ce lundi.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur la crise sanitaire internationale. Bon début de journée

4h01: Reflux des cas en Chine après un bref rebond

La Chine a fait état mardi d’un seul nouveau cas de contamination. La personne concernée, en provenance de l’étranger, a été confirmée porteuse du nouveau coronavirus en Mongolie intérieure, a annoncé le ministère de la Santé.

Aucun cas de contamination d’origine nationale n’a été enregistré lundi et aucun décès n’a été signalé dans le pays depuis mi-avril. Le bilan est donc de nouveau encourageant après un rebond d’une trentaine de cas enregistrés en deux jours.

3h35 : Twitter durcit ses règles contre la désinformation liée au coronavirus

Twitter a de nouveau renforcé ses règles lundi pour lutter contre la désinformation sur la pandémie, en élargissant les types de messages qui pourront être signalés aux utilisateurs comme potentiellement « trompeurs » ou « controversés ».

Les réseaux sociaux rivalisent d’efforts pour contrer la vague de fausses nouvelles, théories du complot, rumeurs et faux remèdes miracles qui a envahi la toile en quelques semaines. Twitter s’était déjà attaqué en mars aux propos directement contraires aux recommandations des autorités sanitaires.

« Désormais, nous utiliserons des étiquettes et des messages d’avertissement pour fournir des explications supplémentaires et des clarifications dans les situations où des tweets ont moins de risque de nuire mais peuvent tout de même semer la confusion ou tromper des personnes », a indiqué la plateforme dans un communiqué.

3h15 : Des précisions sur l’interdiction d’alcool au canal Saint-Martin

La mesure demandée par Castaner face à « l’irresponsabilité de certains » concerne également les voies sur Berges. Elle sera effective à partir de ce mardi. Tous les détails à lire ici.

2h50: Moins de 900 morts en 24 heures aux Etats-Unis pour le second jour consécutif

La baisse semble se confirmer. Le bilan quotidien des Etats-Unis est passé sous la barre des 900 morts du coronavirus pour le deuxième jour consécutif, avec 830 décès enregistrés en 24 heures lundi à 20H30 locales (00H30 GMT mardi), selon le comptage de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

Le pays avait enregistré la veille un bilan journalier de 776 décès dus au coronavirus, selon les chiffres de l'université actualisés en continu. Ces nouveaux décès continuent à alourdir le bilan total de l'épidémie sur le territoire américain, qui a dépassé lundi les 80.000 morts

2h30 : La France rapatrie plus de 150 Européens depuis le Panama

Plus de 150 Européens qui étaient coincés au Panama et au Honduras ont été rapatriés lundi grâce à un vol vers Paris affrété par la France, qui en prévoit un autre mercredi.

L’ambassadeur de France à Panama, Brice Roquefeuil, a salué « un vaste effort de coordination » avec ses partenaires de l’Union européenne pour transporter 59 Français, 27 Espagnols, 18 Allemands, 12 Italiens ou encore 10 Néerlandais, entre autres nationalités représentées.

Beatriz Perez, Espagnole de 40 ans, a expliqué à l’AFP qu’elle devait revenir dans son pays en avril, mais que son vol avait été annulé en raison des restrictions dues à la pandémie de coronavirus. « Enfin on a pu embarquer sur ce vol, on retourne en Espagne, mais on ne sait pas comment est la situation là-bas », a-t-elle déclaré. L’avion parti de Panama a embarqué une soixantaine de passagers lors d’une escale à San Pedro Sula (nord-ouest du Honduras).

2h05 : Le patron de Boeing prédit la fin des grandes compagnies aériennes américaines

Le patron du géant aéronautique Boeing a jugé « fort probable » qu’une des grandes compagnies aériennes américaines ne soit forcée de cesser ses activités à cause du terrible impact de la pandémie sur le secteur du transport aérien.

« C’est fort probable », a répondu David Calhoun à une journaliste de NBC, qui lui demandait si un des grands transporteurs aériens américains serait amené à disparaître, selon un court extrait de l’interview publié la veille de sa diffusion en intégralité.

« Vous savez quelque chose va se passer quand septembre va arriver. Le niveau du trafic aérien ne reviendra pas à 100 %, il ne sera même pas à 25 % », a affirmé David Calhoun, dont l’entreprise souffre elle aussi de l’impact de la maladie Covid-19 sur tout ce qui touche au transport aérien, mis à genoux par les restrictions de déplacement internationaux et les mesures de confinement dans de nombreux pays.

1h25: Prêt à se faire «arrêter», Elon Musk défie les autorités et rouvre l'usine Tesla en Californie

Après avoir insulté les autorités qui refusaient de le laisser rouvrir immédiatement son usine californienne, Elon Musk les a défiées de venir «l'arrêter» et annoncé la reprise de l'activité lundi sur Twitter, malgré les consignées liées à la pandémie.

«Tesla reprend la production aujourd'hui, contre les règles du comté d'Alameda. Je serai dans les rangs avec tout le monde. Si quelqu'un est arrêté, je demande que ce soit moi, et moi seul», a tweeté le fantasque fondateur du constructeur de voitures électriques.

Elon Musk, qui vient d'avoir un fils avec la musicienne Grimes, a passé une partie du weekend à pester sur le réseau contre l'interdiction temporaire du comté. «Franchement c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Tesla va immédiatement déplacer son siège et ses futurs projets au Texas/Nevada. Et si on devait garder une activité manufacturière à Fremont, cela dépendra de la façon dont nous sommes traités», a-t-il lancé samedi dans une longue diatribe, comme à son habitude.

0h45 : Clash entre Trump et une journaliste américaine d’origine chinoise

Donald Trump a terminé de façon abrupte sa conférence de presse, lundi à la Maison Blanche, sur une altercation verbale avec une journaliste américaine d’origine chinoise, un vif échange donnant lieu à des interprétations diverses.

Weijia Jiang, une correspondante de CBS née en Chine mais qui a grandi aux Etats-Unis, a demandé au président américain pourquoi il vantait les capacités de dépistage du coronavirus aux Etats-Unis en les comparant aux autres pays, comme s’il s’agissait d’une compétition internationale.

« Peut-être s’agit-il d’une question à poser à la Chine. Ne me demandez pas à moi, demandez à la Chine ! », lui a répondu M. Trump, visiblement agacé. « Pourquoi dites-vous cela justement à moi ? », a questionné la journaliste, laissant entendre que le président avait fait cette référence à la Chine en raison de ses origines. « Je dirais cela à toute personne qui me poserait une question méchante comme celle-ci », a rétorqué le maître de la Maison Blanche avant de quitter son pupitre alors qu’une autre journaliste allait laisser Weijia Jiang relancer le président américain.

0h20 : Plusieurs suicides chez des membres d’équipage confinés des bateaux de croisières

Plusieurs membres d’équipage confinés sur des bateaux de croisière en raison de la pandémie de nouveau coronavirus semblent s’être donné la mort dernièrement. D’autres ont entamé une grève de la faim afin de pouvoir rentrer chez eux. Une Ukrainienne de 39 ans s’est fatalement jetée dimanche par-dessus bord du Regal Princess, au large du port néerlandais de Rotterdam, a confirmé à l’AFP la compagnie Princess Cruises, propriété du géant des croisières Carnival.

Le navire était en voie de rapatrier son personnel coincé à bord. Deux autres membres d’équipage de bateaux de croisière sont morts ces derniers jours dans des circonstances floues. Un homme s’est apparemment suicidé samedi à bord du Carnival Breeze, qui naviguait entre les Bahamas et l’Europe, où son équipage devait débarquer.

« Sa mort n’est pas liée au Covid-19, mais par respect pour sa famille, nous ne donnerons pas plus de détails », a commenté un porte-parole du groupe Carnival. Un employé d’un autre bateau, le Jewel of the Seas, est mort le 2 mai après être passé par-dessus bord. La compagnie Royal Caribbean a fait savoir qu’elle coopérait avec les autorités dans leur enquête. Quatorze membres d’équipage du Navigator of the Seas, ancré dans le port de Miami, ont par ailleurs entamé une grève de la faim afin de pouvoir retourner à terre.

« Nous avons le sentiment d’être tous pris en otage », a confié l’un d’eux au Miami Herald sous couvert d’anonymat. « La compagnie (Royal Caribbean) doit comprendre que nous ne sommes pas des cartons de nourriture que l’on peut bouger ici et là ». Selon les gardes-côtes américains, 104 bateaux de croisière se trouvent actuellement au large des Etats-Unis, avec près de 72.000 membres d’équipage à bord au total.

23h55 : Washington va accuser Pékin de tentative de piratage de la recherche pour un vaccin

Les Etats-Unis vont accuser publiquement la Chine de tenter de pirater la recherche américaine sur un vaccin contre le coronavirus pour s’approprier des informations utiles, ont rapporté lundi des journaux américains.

La police fédérale américaine et le ministère de la Sécurité intérieure vont publier « dans les prochains jours » une alerte officielle mettant en garde contre des tentatives présumées pour obtenir « de manière illicite des éléments précieux couverts par la propriété intellectuelle et des données de santé publique sur les vaccins, les traitements et les tests de dépistage », selon le New York Times et le Wall Street Journal.

Dans le viseur du FBI, des pirates informatiques et des « acteurs non traditionnels », autrement dit des chercheurs et étudiants qui, selon l’administration de Donald Trump, sont activés pour voler des informations au sein des instituts universitaires et les laboratoires publics où ils travaillent.

Ils sont en tout cas soupçonnés d’agir pour le compte de la Chine, affirment les deux quotidiens. Interrogé lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le président Trump n’a pas confirmé l’imminence d’une alerte, mais il a ajouté : « C’est toujours la même chose avec la Chine, qu’y a-t-il de nouveau là-dedans ? ». « Nous regardons cela de très près », a-t-il ajouté, réitérant son mécontentement à l’égard de Pékin.

23h35 : Trump pourrait limiter ses contacts avec Mike Pence

Donald Trump a évoqué lundi la possibilité de limiter ses contacts avec son vice-président Mike Pence dont il a semblé confirmer qu’il était en « quarantaine » après un cas de coronavirus dans son entourage. Interrogé lors d’une conférence de presse sur des mesures pour limiter leurs contacts de manière préventive, le président des Etats-Unis a répondu : « C’est quelque chose dont nous allons probablement parler, durant cette période de quarantaine ». « Lui et moi allons en parler, oui. On peut en parler au téléphone », a-t-il ajouté. Mike Pence, pourtant chargé de diriger la cellule de crise de la Maison Blanche pour lutter contre la pandémie, n’était pas présent à cette conférence de presse.

Le nouveau coronavirus a fait officiellement son apparition il y a quelques jours dans l’épicentre du pouvoir exécutif américain : Katie Miller, porte-parole de Mike Pence, a été testée positive en fin de semaine dernière. Un militaire au service du président également. « Je ne l’ai pas vu depuis », a assuré Donald Trump au sujet de son vice-président. Il a ajouté que Mike Pence avait été testé négatif dimanche et encore lundi. « Il est en très bonne forme, et je pense que tout va bien se passer », a-t-il insisté. Dimanche, la Maison Blanche avait démenti toute mesure de quarantaine concernant le vice-président.

23h15: La photo d'un vol plein à craquer fait débat

Un médecin qui rentrait en Californie après avoir participé aux efforts à New York a tweeté cette photo d'un vol United ce week-end

Dans le cadre de la distanciation sociale, la compagnie avait promis de bloquer les sièges du milieu mais le vol était presque plein. "Les passagers avaient peur et étaient sous le choc", écrit le médecin. United a répondu, expliquant avoir pris des mesures pour faire respecter les distances lors de l'embarquement. Il semble que la compagnie ait fait voyager gratuitement 25 personnels soignants qui rentraient de New York, et que le vol était plein pour cette raison.

22h47 : Les Etats-Unis franchissent la barre des 80.000 morts recensés

Selon le comptage de l'université Johns Hopkins actualisé en continu. C'est, de très loin, le pays comptant officiellement le plus grand nombre de victimes dans le monde. Seuls le Royaume-Uni et l'Italie en dénombrent plus de 30.000.

22h45 : La finale de la Coupe d'Allemagne reportée au 4 juillet

La finale de la Coupe d'Allemagne de football, qui devait avoir lieu le 23 mai à Berlin, est reprogrammée au 4 juillet à huis clos. Les demi-finales, prévues en avril et également reportées à cause de la pandémie de coronavirus, se joueront les 9 et 10 juin, a annoncé la fédération allemande de football (DFB). Le Bayern Munich, tenant du titre, accueillera l'Eintracht Francfort, alors que le Bayer Leverkusen se déplacera chez le club de quatrième division de Sarrebruck. Samedi, la Bundesliga sera le premier championnat européen de premier rang à reprendre, sans spectateurs.

22h15 : Le canal Saint-Martin bientôt sans alcool

Comme beaucoup aujourd'hui, le ministre de l'Intérieur a été choqué par les images de ces Parisiens agglutinés le long du canal Saint-Martin, au soleil et bien souvent sans masques. Il annonce donc ce soir demander l'interdiction de la consommation d’alcool le long des voies d'eau de la capitale.

 

22h05 : Inquiétude pour les « décrocheurs »

Alors que les classes s'apprêtent à rouvrir progressivement cette semaine, la perspective de revoir ces élèves « fragiles » cette semaine est incertaine. Les élèves en difficultés scolaires font partie des publics jugés prioritaires par le ministère de l’Education nationale, mais leurs familles semblent plus nombreuses à craindre une contamination. Nous étudions cette question dans notre enquête ce soir.

 

21h45 : Le Maire promet des aides aux viticulteurs

La viticulture française va bénéficier d’aides pour faire face à la terrible crise qui la touche, notamment liée aux conséquences de l’épidémie de coronavirus mais aussi aux taxes américaines, a annoncé lundi le gouvernement. « Le gouvernement va procéder à des exonérations de cotisations sociales pour les TPE et PME du secteur viticole les plus en difficulté et met en place un dispositif de distillation de crise de 140 millions d’euros », a annoncé lundi soir, sans plus de précisions, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, sur son compte Twitter. Des mesures inférieures, au moins pour la distillation, à ce que réclamait la filière viticole française la semaine dernière.

 

21h30: Un texte plein de passion de Dave Grohl sur les concerts

Le leader des Foo Fighters a publié une tribune sur le site The Atlantic. Le groupe devait célébrer les 25 ans de son premier album avec un concert géant le 4 juillet près de Washington. «Well, things have changed», écrit Grohl. "I don’t know when it will be safe to return to singing arm in arm at the top of our lungs, hearts racing, bodies moving, souls bursting with life. But I do know that we will do it again, because we have to. It’s not a choice. We’re human. We need moments that reassure us that we are not alone.

(«Je ne sais pas quand cela sera sans danger de chanter bras dessus, bras dessous, à plein poumons, le coeur battant, le corps en mouvement et l'âme explosant de vie. Mais je sais qu'on le fera à nouveau, car on y est obligé. Ce n'est pas un choix. On est humains. On a besoin de moments pour nous rassure qu'on n'est pas tout seul».)

21h15: 284.000 morts dans le monde

C'est le bilan établi par l'AFP à 21h00. La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 283.978 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi. Plus de 4.148.350 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 1.396.200 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

Depuis le comptage réalisé la veille, 3.294 nouveaux décès et 77.313 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès sont les Etats-Unis avec 836 nouveaux morts, le Brésil (496) et la France (263).

20h55 : Le Maroc veut suspendre l’obligation de remboursement des voyages

Le ministère marocain du Tourisme a présenté lundi un projet de loi visant à permettre aux opérateurs touristiques et compagnies aériennes de ne plus devoir rembourser les prestations annulées en pleine pandémie de coronavirus, afin de les « sauver de la faillite ».

Le texte, présenté devant une commission parlementaire, porte sur les « réservations de voyage, les séjours touristiques et le transport aérien » annulés « entre le 1er mars 2020 et le 30 septembre 2020 » en raison de la crise sanitaire. Il vise à permettre aux opérateurs de proposer une prestation équivalente, plutôt qu’un remboursement.

 

20h50 : Et merci pour vos messages soit dit en passant !

Aujourd’hui, on nous a relayés à nous les liveurs et les liveuses plein de vos messages trop mimiiiiiis tout plein nous remerciant pour ces lives tout au long du confinement. Et même si on fait genre qu’on est uniquement des journalistes férus d’actualité et de blagounettes, on a aussi un ptit coeur et ça nous a beaucoup touchés ! Alors un grand merci !

20h45 : L’OMS recommande une « extrême vigilance » aux pays engagés vers le déconfinement

L’OMS s’est félicitée lundi du reflux de la pandémie de nouveau coronavirus dans un certain nombre de pays mais appelé à exercer «une extrême vigilance» en période de déconfinement. Une partie de l’Europe, dont la France et l’Espagne, a commencé lundi à assouplir les mesures de restriction à la circulation des personnes mises en place pour limiter la propagation du virus et éviter une submersion de leurs systèmes de santé.

Merci, on n'y aurait pas pensé sans eux.

20h40 : Paris in the deconfinement

Vous trouviez que Le fabuleux destin d’Amélie Poulain était la plus belle vision artistique de Paris que vous pouviez avoir ? C’était sans compter sur Vincent Vantighem, ses jambes en béton armé qui ont parcouru tout Paname en long en large et en travers, et sa plume acéré, toujours prêt à sublimer le détail et à dépeindre le réel tel un Michel Ange de l’actualité (ça se voit qu’il me tarde de retrouver ma copine non ?)

 

20h35 : « Frustration et inquiétude » du secteur aérien britannique face au projet de quarantaine

Le secteur aérien britannique affichait lundi ses « sérieuses inquiétudes et sa frustration » face à la quarantaine annoncée par le gouvernement pour les voyageurs entrant au Royaume-Uni au moment où le secteur fait face à une crise historique.

Dans une lettre au Premier ministre Boris Johnson, compagnies aériennes et aéroports britanniques enjoignent le gouvernement britannique de revenir sur cette décision « sans date de fin » d’instaurer deux semaines d’isolement, « qui va aggraver une situation déjà critique pour l’aviation britannique ».

20h30 : Bon dites moi, c'est comment dehors ?

 

 

20h25 : Erdogan annonce un nouveau confinement de quatre jours en Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé lundi un nouveau confinement de quatre jours à partir de samedi pour prévenir la propagation du coronavirus, tout en soulignant que les mesures restrictives allaient être progressivement levées.

« Une interdiction de sortir dans la rue sera en vigueur du 16 au 19 mai », a déclaré Reep Tayyip Erdogan lors d’une adresse à la nation à l’issue d’un Conseil des ministres à Istanbul. Le gouvernement turc interdit depuis plusieurs semaines aux habitants de sortir de chez eux pendant le weekend, une mesure prise pour éviter les rassemblements.

20h20 : Au Canada, pas d'aide aux entreprises sans mesure écologique

Le Canada a annoncé lundi un nouveau plan d'aide aux grandes entreprises durement touchées par la pandémie de coronavirus, conditionné notamment au respect des engagements climatiques d'Ottawa. Ce plan d'aide de plusieurs dizaines de millions de dollars, sous forme de prêts, est destiné aux entreprises qui ont des revenus annuels de 300 millions de dollars canadiens (197 millions d'euros) pour atténuer les conséquences économiques du confinement. 

Les entreprises qui recevront ce financement devront s'engager à respecter les engagements d'Ottawa sur le climat, a indiqué le ministre des Finances Bill Morneau, lors d'une conférence de presse. Le Canada s'est engagé, en signant l'accord de Paris sur le climat, à réduire de 30% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) d'ici 2030, par rapport à leur niveau de 2005. 

20h15 : Mes Parisiens sûrs et responsables, coeur sur vous

 

20h10 : Déconfinement en vue dans l'Etat de New York, mais pas à New York même

Certaines régions de l'Etat de New York, le plus touché par l'épidémie aux Etats-Unis, vont pouvoir relancer progressivement leur économie à compter du 15 mai, mais pas la ville de New York même, où le confinement devrait durer au moins jusqu'en juin, ont indiqué lundi les autorités locales. La ville de New York, capitale économique du pays et métropole la plus touchée avec près de 20.000 morts confirmées ou probables du virus, n'est pas prête de retrouver son effervescence. 

Aucune date n'y a été fixée pour le déconfinement, et le maire Bill de Blasio a indiqué lundi qu'il risquait de durer au moins jusqu'en juin. Même si les chiffres actuels «pointent dans la bonne direction, il faut qu'ils se confirment de façon plus durable. A l'heure actuelle, ça nous mène jusqu'en juin», a déclaré Bill de Blasio. «Quand juin approchera, on pourra dire si les choses se mettent vraiment en place, et ensuite quels seront les secteurs où on pourra assouplir», a-t-il ajouté.

20h07 : Excusez nous pour l'absence

Non je n'avais pas abandonné mon poste pour flâner le long du Canal Saint-Martin ou retrouver ma chérie pas vue depuis deux mois. Le site a simplement planté pendant une heure. Mais nous voilà de retour

20h05 : Le Conseil constitutionnel valide le prolongement de l’état d’urgence

Le Conseil constitutionnel a validé lundi la loi prorogeant jusqu’au 10 juillet l’état d’urgence sanitaire et organisant le déconfinement, mais en a censuré des éléments liés à l’isolement des malades et au « traçage » de leurs contacts.

Le Conseil, saisi par le président Emmanuel Macron, le président du Sénat Gérard Larcher et d’autres parlementaires, « valide plusieurs » des dispositions de la loi adoptée samedi par le Parlement, selon un communiqué de la Haute juridiction. Mais « concernant les traitements de données à caractère personnel de nature médicale aux fins de traçage », il a décidé « deux censures partielles » pour limiter le nombre de personnes pouvant accéder à ces données, et pour qu’un juge des libertés puisse effectuer un « contrôle » si le malade ne peut pas sortir plus de 12 heures de son lieu d’isolement.

20h00 : 263 nouveaux morts en 24 heures en France, 26.643 décès au total

L’épidémie de coronavirus a causé la mort de 263 personnes sur les dernières 24 heures en France, de nouveau en forte hausse après plusieurs jours de baisse record, selon le bilan publié lundi par la direction générale de la Santé, au premier soir du déconfinement de la population.

Au total depuis le 1er mars, 26.643 décès ont été enregistrés mais la pression sur les services d’urgence hospitaliers se réduit toujours, avec 64 malades graves en moins en réanimation, précise-t-elle. Entre dimanche et lundi, 178 décès ont été enregistrés dans les hôpitaux et 85 dans les établissements médico-sociaux et Ehpad, dont les pensionnaires ont été durement frappés.

18h45 : Marine Le Pen choquée par les transports en commun

« En ce jour de déconfinement, que la RATP et la SNCF proposent uniquement 70 % de leur offre, et avec des retards considérables (ligne 13), des stations fermées, des "trains courts", est une honte », a écrit sur Twitter la présidente du Rassemblement national. « On attend des explications sur cette aberration ! », a-t-elle ajouté.

La ministre de la Transition écologique et des Transports, Elisabeth Borne, lui a répondu sur Twitter. Elle a jugé « honteux » de « chercher à polémiquer sur TWITTER pendant que tout le monde cherche des solutions sur le TERRAIN ». « Les équipes RATP SNCF augmentent leur offre le plus rapidement possible, les Français appliquent les gestes barrières. Stop au dénigrement permanent ! », a ajouté la ministre.

18h40 : Moi ce soir pendant que tout le monde retrouve ses proches

 

18h35 : L’armée française installera dix lits de réanimation à Mayotte

Sur les trente lits que pouvaient accueillir l’EMR de Mulhouse pour soulager les hôpitaux du Grand Est, « dix lits de réanimation seront déployés au sein de l’hôpital de Mayotte et seront acheminés par deux rotations d’A400 M d’ici la fin du mois mai », a-t-elle ajouté.

Ces déclarations confirment l’annonce vendredi par la ministre des Outre-mer Annick Girardin que des « moyens supplémentaires » allaient être envoyés à Mayotte.

Vendredi, l’archipel comptait 890 cas déclarés, 11 décès, 35 personnes hospitalisées (dont 9 en réanimation). Mais le territoire, où 82 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, est fragilisé par une faible offre sanitaire.

18h25 : Un plan de soutien au tourisme de 1,3 milliard d’euros en préparation

Les autorités françaises finalisent cette semaine les contours d’un plan d’investissement de 1,3 milliard d’euros en vue de soutenir le secteur du tourisme, durement touché par la crise sanitaire, a fait savoir lundi la Caisse des Dépôts.

« C’est un programme de fonds propres qui va être validé et arbitré par le comité interministériel du tourisme, cette semaine, qui est présidé par le Premier ministre. Et c’est ce qu’on appelle des fonds propres, ce n’est pas du prêt, (…) c’est véritablement de l’investissement », a déclaré Olivier Sichel, directeur adjoint de la Caisse des Dépôts, sur France Info.

18h15 : Pas de bol

 

 

18h05 : Moins de 1.000 malades en soins intensifs, une première depuis deux mois

L'Italie a comptabilisé lundi moins de 1.000 malades en soins intensifs, 999 exactement, une première depuis le 10 mars, au lendemain de la décision de confiner la population, a indiqué la protection civile.

Le nombre de morts, 179, a enregistré un léger rebond par rapport à la veille, 165, mais reste pour le troisième jour consécutif sous la barre des 200, selon la même source.

17h54 : Médecins et cliniques demandent la levée du « plan blanc » pour libérer les hôpitaux

Des syndicats de médecins libéraux, ainsi que la fédération des cliniques privées demandent au gouvernement de lever le « plan blanc élargi », qui bloque l’activité chirurgicale depuis deux mois, même si Olivier Véran assure ce lundi que certains établissements « peuvent reprogrammer des opérations ».

Instauré mi-mars afin de libérer un maximum de lits de réanimation pour les malades du coronavirus, le « plan blanc élargi » pose aujourd’hui problème car il « freine la réouverture des blocs opératoires et des services d’endoscopie », affirme la CSMF lundi dans un communiqué. Selon le premier syndicat de médecins libéraux, les agences régionales de santé (ARS) « avancent une pénurie » de certains médicaments (curares, anesthésiques) « pour empêcher la reprise progressive de l’activité dans les cliniques ».

17h41 : La RDC franchit la barre des 1.000 cas de coronavirus

La République démocratique du Congo a franchi la barre des 1.000 cas officiellement déclarés de nouveau coronavirus. « Le cumul est de 1.024 cas confirmés. Au total, il y a eu 41 décès et 141 personnes guéries », selon les autorités sanitaires de la République démocratique du Congo dans leur dernier bulletin daté de dimanche.

Kinshasa concentre l’immense majorité des cas, avec pour nouvel épicentre la zone de santé où se trouve la prison militaire de Ndolo (188 des 938 cas recensés dans la capitale).

17h36 : « Le shopping nous manquait trop ! » Atlantis, le plus grand centre commercial l’Ouest, a déjà rouvert

Certains rêvaient d’une promenade en forêt ou d’un apéro entre amis. Pour Laurine et Elisa, ce premier jour de déconfinement aura rimé avec… achats de vêtements. Suivez notre journaliste Julie Urbach, qui s’est rendue ce lundi dans ce centre commercial à Nantes, avec les tout premiers clients.

 

17h25 : Le gouvernement anglais valide l’idée d’une reprise de la Premier League le 1er juin (à huis clos)

 

17h15 : La Biennale Paris reportée d’un an à septembre 2021

La crise du coronavirus a contraint à reporter d’un an, à septembre 2021, la 32e édition de la Biennale Paris, en raison des « risques sanitaires » liés à la venue de participants du monde entier, ont annoncé les organisateurs. Plus de 85 marchands d’antiquités avaient confirmé leur participation à cette édition de septembre.

En 2021, le Grand Palais sera fermé pour grands travaux et la Biennale Paris se déroulera donc au sein du « Grand Palais Ephémère » conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte au Champ de Mars.

16h41 : L’Unsa « alarmée » après « une affluence excessive » dans les transports, soutiendra tout droit de retrait

L’Unsa-RATP, premier syndicat de la régie des transports franciliens, a « tiré la sonnette d’alarme avec solennité » ce lundi, s’inquiétant d'« une affluence excessive » sur certaines lignes pendant la première heure de pointe de la matinée.

Lundi, « la première heure de la période de pointe matinale a été compliquée avec une affluence excessive, notamment sur la partie nord/nord-ouest de nos réseaux », par exemple la ligne 13 du métro, le RER B et le tramway T1, précise l’Unsa-RATP. Le syndicat « soutiendra tout salarié RATP ayant fait usage de son droit de retrait parce qu’il se sent en danger », ajoute-t-il dans un communiqué. « A nos dirigeants de créer les conditions pour que ce droit ne soit pas utilisé », met-il en garde.

16h34 : Jean Castex, le « M. Déconfinement » du gouvernement parle de « reconfinement »

« Un reconfinement en urgence doit être anticipé », prévient dans son rapport sur le déconfinement publié lundi le haut fonctionnaire Jean Castex. « La possibilité d’une réversibilité des mesures doit ainsi toujours pouvoir être offerte et l’éventualité d’un reconfinement en urgence doit rester dans les esprits et être anticipée par les pouvoirs publics », exhorte-t-il.

En cas de reconfinement, Jean Castex appelle d’ores et déjà à « prévoir des dispositifs d’accompagnement sociaux et économiques de la nature de ceux mis en place durant la période de confinement », mais aussi à « mieux prévenir les risques psycho-sociaux du confinement, aujourd’hui mieux connus ».

16h26 : Le virus a été introduit sur le porte-avions Charles de Gaulle en Méditerranée, avant l’escale de Brest mi-mars, explique Florence Parly

Le commandement du porte-avions contaminé a fait preuve d'« excès de confiance », ajoute la ministre des Armées.

16h15 : Conséquence inévitable du port du masque, les iPhones ne reconnaissent plus leur propriétaire

De nombreux internautes se sont fait la réflexion sur Twitter : leur masque les empêche d’utiliser la reconnaissance faciale pour déverrouiller leur téléphone. « FaceID » était d’ailleurs en trending topic sur Twitter cet après-midi.

 

15h48 : Des idées pour se déconfiner en pleine nature

15h32 : Cinq militants écologistes en garde à vue à Marseille pour avoir participé à un défilé

Cinq personnes ont été placées en garde à vue à Marseille lundi après avoir participé à un « déconfilé » organisé par l’organisation écologiste Extinction Rébellion sur la Canebière. Ils protestaient contre un retour « à une consommation excessive ». Une cinquantaine de personnes étaient présentes à la manifestation. 

15h26 : Pas grand monde dans Saint-Malo déconfinée

Notre journaliste Jérôme Gicquel est sur place.

 

15h22 : En Russie, Poutine ordonne la fin de la période chômée (et payée) à l’échelle nationale, en vigueur depuis fin mars

« A partir de demain, le 12 mai, la période chômée en vigueur dans tout le pays et dans tous les secteurs de l’économie s’achève. Mais la lutte contre l’épidémie (du nouveau coronavirus) ne s’achève pas. Le danger demeure », a dit Vladimir Poutine dans des propos retransmis à la télévision.

Le plus grand pays du monde a dénombré officiellement 221.344 contaminations depuis le début de la crise, dont 11.656 au cours des dernières 24 heures. La mortalité officielle reste cependant relativement basse avec 2.009 victimes.

15h20 : Castres, premier club du Top 14 à signer un accord de baisse des salaires

Un accord sur une baisse « maximale » des salaires de « 15 % pour les joueurs » et de « 20 % pour l’encadrement sportif » pour la saison prochaine a été accepté ce lundi au Castres Olympique, a annoncé le club sur son site Internet.

L’accord, valable pour la saison 2020/2021 a été signé « à l’unanimité » des membres du CSE et prévoit « une baisse des salaires d’un montant maximal de 15 % pour les joueurs et de 20 % pour l’encadrement sportif, la catégorie des joueurs espoirs n’étant pas concernée », a précisé le club.

14h46 : Bruno Le Maire souhaite des relocalisations en contrepartie d'une aide pour le secteur automobile

«Je pense que l'industrie automobile française a trop délocalisé, elle doit pouvoir relocaliser certaines productions», a déclaré Bruno Le Maire sur BFM Business. «Si on dit aux constructeurs automobiles "nous sommes prêts à vous aider, nous sommes prêts à améliorer par exemple les primes à la conversion, nous sommes prêts à regarder ce qui peut améliorer votre compétitivité sur les sites de production français", la contrepartie ça doit être "quelle relocalisation est-ce que vous envisagez?"», a estimé le ministre.

14h20 : L’Allemagne au secours de ses trains

Le gouvernement allemand prévoit de recapitaliser à hauteur de plusieurs milliards d’euros le groupe ferroviaire Deutsche Bahn, dont il est l’unique actionnaire, pour compenser les pertes liées à la pandémie de coronavirus.

Deutsche Bahn pourrait recevoir entre « 6,9 et 8,4 milliards d’euros » de Berlin pour surmonter ses difficultés, causées par une chute drastique de la fréquentation de ses trains, selon un document de travail consulté par l’AFP.

14h10 : Et aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Lulu !

Après Rachelou hier, c'est une deuxième liveuse qui souffle ses bougies aujourd'hui (décidément). Lucie, que vous connaissez sous le pseudonyme L. Br. sur ce live, ses sondages avec un fond derrière (un art si technique que je n'arrive pas encore à le faire, c'est dire), sa bonne humeur et son amour pour la science et la planète. Alors un bon anniversaire et un bon déconfinement à Lucie, une top collègue comme on en fait peu (pour moi c'est le 16 octobre, alors j'espère qu'il n'y aura plus de live coronavirus à ce moment là hein). 

14h00 : La Géorgie commence à lever des restrictions

La Géorgie a commencé lundi à lever une partie des restrictions, notamment économiques, qui avaient été imposées pour lutter contre le nouveau coronavirus dans ce pays du Caucase, relativement peu touché selon les chiffres officiels. La production, ainsi que la vente en gros et au détail, à l'exception des grands centres commerciaux et des boutiques de prêt-à-porter, ont ainsi repris en Géorgie lundi matin.

L'interdiction d'entrée et de sortie de Tbilissi, la capitale, mise en place à la mi-avril, a également été levée. Cet assouplissement, accompagné toutefois d'une obligation de porter le masque, a été accueilli avec joie et soulagement dans la capitale géorgienne.

13h50 : L’Iran met en garde contre un « retour en arrière »

L’Iran a mis en garde lundi contre un « retour en arrière » dans ses efforts contre le nouveau coronavirus en cas de non respect des consignes sanitaires, et annoncé 45 décès supplémentaires liés à la maladie Covid-19.

Les autorités ont rétabli les restrictions de déplacement dans la province du Khouzestan (sud-ouest), où la situation est jugée particulièrement inquiétante par le gouvernement. « Nous avons connu un retour en arrière au Khouzestan en raison de la hausse du nombre des personnes hospitalisées et du non-respect des protocoles » sanitaires, a indiqué le vice-ministre de la Santé, Aliréza Raïsi, à la télévision d’Etat.

13h40 : L'Europe reprend le chemin de l'école

Dans plusieurs pays européens, élèves et enseignants ont progressivement repris le chemin de l'école ce lundi, après plusieurs semaines de confinement dû à la crise sanitaire planétaire, à l'exception notamment des Italiens dont la rentrée n'interviendra pas avant septembre.

Si un certain nombre de petits Européens ont déjà repris les classes, comme au Danemark ou en Norvège, les enfants néerlandais, grecs, suisses, croates et serbes ont fait leur rentrée par alternance et tranches d'âge ce lundi.

13h30 : Pendant ce temps, Vincent Vantighem poursuit sa marche parisienne

 

13h20 : Réouverture des écoles aussi au Bénin

Les écoles du Bénin ont rouvert leurs portes lundi, avec des consignes strictes de distanciation, d’hygiène et distribution de masques, après plusieurs semaines de fermeture pour freiner la propagation du nouveau coronavirus.

Tous les établissements scolaires, à l’exception des maternelles et des universités, accueillent à nouveau leurs élèves protégés par des masques, dont le port est obligatoire au Bénin, et en imposant une distanciation sociale d’un mètre. Le gouvernement du président Patrice Talon a également lancé une grande campagne de dépistage des enseignants au coronavirus, pour tenter de rassurer parents et élèves.

13h10 : Questionnement de déconfinement

 

 

12h42 : Cyclistes, il va falloir laisser 10 mètres entre deux vélos

La règle de distance entre deux vélos a été fixée pour les cyclistes : ils sont désormais autorisés à des sorties sous conditions, à la satisfaction de la Fédération française de cyclisme (FFC). « Le point le plus important est la possibilité pour chaque pratiquant de retrouver une activité cycliste, sur route ou sur des chemins pour le VTT », s'est félicité ce lundi Michel Callot, président de la FFC.

« Les activités collectives sont permises dans le respect d’un plafond de dix personnes et de l’espace de dix mètres. On sort d’une période d’isolement et pouvoir retrouver une activité de club, même si elle est très particulière, a un vrai enjeu, c’est de faciliter le retour à une animation, une dynamique », a ajouté Michel Callot.

12h26 : Le PCF demande le remboursement des masques par la Sécu

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a demandé ce lundi au gouvernement que les masques soient remboursés par la Sécurité sociale, « une question de santé publique » parce que « leur port est obligatoire » dans certains lieux, a-t-il déclaré à l’AFP. « Nous demandons la gratuité des masques » et leur « remboursement par la Sécurité sociale comme pour les tests », (…) parce qu’ils « représentent un coût de 200 euros par mois pour une famille de quatre », a expliqué Fabien Roussel à l’AFP. « Nous le demandons pour le mois prochain parce que nous constatons que les collectivités locales ont déjà assuré la distribution de masques pour mai », a-t-il précisé. Le PCF compte déposer une proposition de loi en ce sens à l’Assemblée nationale.

12h12 : Chaleur, froid et masques... Ce qu’il faut savoir pour le déconfinement

Après 55 jours de confinement, la France se remet progressivement en mouvement. Mais le virus SARS-CoV-2 n’a pas disparu et les inquiétudes demeurent face à ces nouvelles habitudes à prendre : port du masque, distanciation sociale… Julie Bossart et Anne-Laëtitia Béraud, journalistes à 20 Minutes, reviennent sur ce qu’il faut savoir au jour 1 du déconfinement dans notre podcast Minute Papillon.

12h02 : Comment bien mettre un masque ? Le quintuple champion olympique Martin Fourcade s'y colle et montre l'exemple

 

11h57 : « Nous rentrons dans un monde nouveau », estime Bruno Le Maire

« Nous rentrons dans un monde qui est nouveau, dans lequel il faut que nous apprenions à conjuguer activité économique, travail et circulation du virus, et le succès de ce défi que nous avons à relever, il dépendra de chacun d’entre nous », a affirmé le ministre sur BFM Business. « Ce n’est pas uniquement les chefs d’entreprise, ce n’est pas uniquement les responsables politiques, c’est chaque citoyen qui doit se sentir personnellement concerné », a-t-il insisté, tout en souhaitant « une reprise importante du travail ».

Une « nouvelle culture du travail » doit « se mettre en place partout dans l’économie française », a précisé le ministre plus tard dans la matinée au micro de BFM TV, lors de la visite d’un chantier à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

11h51 : Nouveaux cas de coronavirus au Portugal, Benfica touché

Au moins huit cas de footballeurs contaminés par le coronavirus ont été signalés depuis ce week-end parmi les effectifs de quatre clubs portugais de 1re division. Benfica a annoncé dimanche soir que le milieu offensif portugais David Tavares avait été testé positif lors d’un dépistage réalisé vendredi. Le joueur est asymptomatique et en quarantaine, a précisé le club lisboète.

La veille, le Vitoria Guimaraes a confirmé la détection de trois cas. Depuis, Moreirense a signalé un autre cas et, selon l’agence de presse Lusa, trois joueurs et deux membres de l’encadrement de Famalicao ont également été contaminés. Les clubs se préparent à la reprise de la compétition, avec un championnat qui devrait se dérouler à huis clos.

11h49 : Vous prendez bien un petit sondage avant midi ?

Le premier sondage post-déconfinement, j'espère que vous êtes aussi émus que moi.

 

11h34 : Nezha, en première ligne

Dans le cadre de nos reportages pour rendre hommage aux travailleurs de la première ligne, Nezha, employée dans un supermarché, a livré son témoignage à notre journaliste Romarik Le Dourneuf… Fatigue, pénurie, distances de sécurité, entraide, elle raconte son expérience de ces 56 jours confinés.

 

11h25 : Dans le tram bordelais, des passagers sans masque rappelés à l'ordre

Marion Pignot est journaliste pour 20 Minutes à Bordeaux.

 

11h22 : Des maires insistent sur la reprise progressive de l’école

Le retour à l’école est encadré par un protocole sanitaire strict et concernera cette semaine moins d’un écolier sur six. « La progressivité et la prudence sont indispensables », a déclaré Roland Ries, maire PS de Strasbourg, pour qui « il y a un cadre national et puis il y a une application locale ». « C’est une sorte de pré-rentrée qui prépare la rentrée de septembre », a-t-il estimé.

De son côté, le maire LR de Cannes David Lisnard a jugé « absolument pas raisonnable » le souhait exprimé par le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer que chaque enfant retourne à l’école « au moins une fois » avant fin mai. « L’enjeu cette semaine, c’est la reprise des transports publics et des écoles, il faut prendre patience », a pour sa part affirmé Delphine Bürkli, maire LREM du 9e arrondissement de Paris. « On a une épée de Damoclès, la région Ile-de-France est très exposée », a-t-elle poursuivi, ajoutant avoir « bon espoir que les squares et les parcs (…) pourront rouvrir dès la fin du mois de mai ».

10h55 : Il n’y a « pas de raison que l’Etat continue à payer l’intégralité des salaires » du privé, affirme Pénicaud

La ministre du Travail a confirmé ce lundi que le dispositif de prise en charge du chômage partiel allait être progressivement réduit. « Aujourd’hui, il y a 12,2 millions de salariés qui sont couverts par le chômage partiel », soit « six emplois sur dix du secteur privé », a déclaré Muriel Pénicaud sur LCI, assurant que ce dispositif avait permis d’éviter une vague de licenciements massifs.

Mais « aujourd’hui, les conditions de la reprise sont là. Donc il n’y a pas tellement de raison que ce soit l’Etat qui continue à payer l’intégralité des salaires de 12 millions de salariés en France », a poursuivi la ministre. « C’est pour ça qu’on va définir je pense dans la semaine quelle est la part de salaire que paiera l’entreprise », un montant « pas encore décidé ». « Ce sera modeste dans un premier temps mais progressif », a-t-elle promis.

10h46 : Les coiffeurs n'ont pas le monopole du poil : un toiletteur pour chiens débordé au jour 1 du déconfinement

 

10h30 : Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, se rend dans une école du 9e arrondissement de Paris ce lundi, indique son cabinet

10h25 : « Aucun incident majeur n’a été constaté sur le réseau »… En région parisienne, la RATP dresse un premier bilan du déconfinement

« Les retours du terrain montrent un respect global des consignes sur le réseau », d’après un communiqué publié ce lundi. Et ce, malgré une infiltration d’eau sur la ligne 13, qui a conduit à une surpopulation momentanée des voyageurs dans les rames. « La RATP reste pleinement mobilisée pour les prochaines heures et la pointe du soir », indique le communiqué.

3.400 agents de la RATP étaient présents sur le terrain pour accompagner le déconfinement, avec le renfort des forces de police.

10h23 : En Italie, la production industrielle en recul de près de 30% en mars sur un an

La production industrielle a diminué de près de 30% en mars en Italie, en raison de la fermeture de nombre d'entreprises du fait de l'épidémie de coronavirus, a indiqué ce lundi l'Institut de statistiques italien, l'Istat.

Corrigée des effets de calendrier, la baisse atteint 29,3% sur un an. Par rapport à février 2019, le recul s'élève à 28,4%, selon l'Institut national des statistiques.

10h17 : Les sportifs de retour à l’entraînement en intérieur

Le décret est paru ce lundi au Journal officiel. Il stipule que les sportifs inscrits sur les listes de haut niveau, les sportifs Espoirs et ceux des collectifs nationaux, ainsi que les sportifs professionnels, peuvent s’entraîner dans des établissements couverts, à l’exception des pratiquants de sports collectifs et de combat.

Pour ces activités, « la limite » des regroupements à « dix personnes (…) ne s’applique pas ». Le ministère des Sports doit publier lundi plusieurs guides à destination des sportifs amateurs et de haut niveau pour préciser les conditions dans lesquelles ils peuvent pratiquer. Pour le sport loisir, il va falloir patienter : l’entraînement en salle n’est toujours pas autorisé.

9h49 : Gaëlle Hermet, capitaine du XV de France, ergothérapeute dans un Ehpad de Cadours (Haute-Garonne)

La Toulousaine s’est retrouvée confrontée dès ses débuts à l’exceptionnel, avec la pandémie de coronavirus et ses conséquences. « Personne n’est préparé à cela. On essaie de faire le maximum pour limiter la détresse, l’anxiété des personnes âgées, pour les épauler au mieux », a-t-elle raconté à notre journaliste Nicolas Stival. Son témoignage est à lire ci-dessous !

 

9h48 : « Première matinée de déconfinement réussie », tweete Valérie Pécresse

 

9h42 : Des airs de dimanche à la Défense

L’esplanade de la défense, où des dizaines de milliers de travailleurs se croisent chaque jour, était vide ce matin.

 

9h35 : La fin du piano partagé dans les gares, une conséquence des mesures contre l’épidémie

Bonne nouvelle pour certains, drame pour d’autres… Les pianos en libre-service ont été retirés des gares, épidémie oblige, a annoncé la SNCF. « On ne pourra plus jouer au piano en gare », a annoncé samedi lors d’une conférence de presse Marlène Dolveck, directrice générale de SNCF Gares et connexions.

9h25 : Disneyland rouvre ses portes à Shanghai (mais pas comme avant)

Le parc Disneyland de Shanghai a rouvert lundi ses portes au public. Le parc de loisirs situé dans la plus grande ville de Chine est le premier site Disney dans le monde à accueillir à nouveau des visiteurs depuis le début de l’épidémie. Mais les clients vont devoir se plier aux mesures de lutte contre la propagation du virus : contrôle de température, port du masque et application stop-Covid de couleur verte sur le téléphone portable pour pouvoir pénétrer dans le parc. A l’intérieur, des haut-parleurs rappellent aux clients de garder leurs distances dans les queues. Au sol, des lignes jaunes matérialisent la distance minimum à respecter entre les personnes.

Selon la presse locale, les tickets pour cette première journée se sont vendus en quelques minutes vendredi dès la réouverture du guichet en ligne.

9h18 : Bruno Le Maire dénonce une « mauvaise » décision après la fermeture de Renault-Sandouville

« Je regrette la décision de la CGT à Sandouville » car cette fermeture « est une décision qui est mauvaise pour Sandouville » mais aussi pour Renault alors que l’industrie automobile est « en grande difficulté », a indiqué le ministre de l’Economie Bruno Le Maire sur BFM Business.

Alors que l’usine de Sandouville (Seine-Maritime) avait repris le 28 avril, le tribunal judiciaire du Havre, saisi par la CGT, a condamné jeudi dernier en référé Renault « à suspendre la reprise de la production » car celle-ci ne « permet pas d’assurer (…) la sécurité des travailleurs ».

9h06 : Une journée dans Paris déconfinée

Suivez notre journaliste Vincent Vantighem qui se déplace toute la journée dans plusieurs lieux et commerces de la capitale (et sans attestation !) : cimetières, coiffeurs, métro…

 

8h51 : La journée de reprise dans les transports « pour l’instant, se déroule correctement », assure Jean-Baptiste Djebbari

«C'est une première journée qui, pour l'instant, se déroule correctement», a déclaré sur Cnews le secrétaire d'Etat chargé des Transports.

Une partie des Français reprenaient le chemin du travail après deux mois de confinement et de nombreuses opérations de contrôle sont prévues dans les transports.

8h47 : Un masque en tissu gratuit pour chaque Parisien

Dimanche, la Mairie de Paris a lancé, sur son site Internet, une page d'inscriptions pour obtenir gratuitement un masque en tissu réutilisable. Ce site génère un bon de retrait que les Parisiens pourront échanger contre un masque dans une pharmacie de leur choix, à un créneau horaire choisi.

8h30 : Un nouveau confinement possible si l’épidémie repart

Invité sur BFMTV ce lundi matin, Olivier Véran, le ministre de la Santé, a été interrogé sur le déconfinement : « On le sait : quand on va lever le confinement, il y aura une augmentation du R0 (le taux de personnes contaminées par une personne). Ce que l’on veut, c’est qu’il reste en dessous de 1 », a-t-il expliqué. « Si le virus continue sa course folle », un nouveau confinement pourra être envisagé, a également averti le ministre.

8h24 : Cinq leçons politiques à tirer de la crise sanitaire

L’épidémie de coronavirus a aussi bousculé la vie des Français mais aussi la vie politique. Dans un contexte de crise sanitaire et économique, l’unité nationale et le retour de l’ancien monde ont été évoqués… avant d’être rapidement balayés. Nos journalistes politiques Laure Cometti et Thibaut Le Gal font le point sur le cinq leçons politiques à tirer de la crise sanitaire. C'est à lire juste ici.

8h08 : Amis automobilistes, ça roule très bien en région parisienne

Selon le site Sytadin, seulement 40 kilomètres de bouchons sont recensés sur les routes d’Ile-de-France, ce lundi à 8 heures. C’est bien en dessous des 250 kilomètres de bouchons en moyenne à cette heure-là.

Capture d'écran du site Sytadin ce lundi à 8h.
Capture d'écran du site Sytadin ce lundi à 8h. - Sytadin

 

7h53 : Affluence différente en fonction des gares

Le combat semble différent, ce matin, en fonction de la gare ou de la ligne que vous prenez, selon plusieurs journalistes. Mais globalement, peu de monde dans les gares et des distanciations sociales plus ou moins bien respectées.

 

7h51 : 20 Minutes rend hommage à ceux qui sont restés mobilisés pendant la crise

A l’occasion du premier numéro de reprise, 20 Minutes a choisi de rendre hommage à celles et ceux qui sont restés mobilisés pendant la crise sanitaire.

 

7h30 : Ce que vous allez pouvoir (re)faire à partir d’aujourd’hui

Si le confinement est levé ce lundi, les activités des Français vont tout de même être réduites. On fait le point sur ce que vous allez pouvoir (re)faire à partir d’aujourd’hui. C'est à lire juste ici. 

7h25 : Pas de vote de l’état d’urgence, deux mesures repoussées

La loi d’état d’urgence sanitaire n’a pas été promulguée dimanche soir comme espéré par le gouvernement, le Conseil constitutionnel devant l’examiner seulement ce lundi. Dès lors l’exécutif fait appel « au sens de la responsabilité des Français » pour respecter certaines de ses dispositions dans l’intervalle, ont annoncé l’Elysée et Matignon dans un communiqué.

Ceci repousse à lundi soir, sous réserve de cet aval, l’entrée en vigueur de deux dispositions phare : la limitation des déplacements à 100 km et l’attestation obligatoire dans les transports en commun.

7h20 : Jour J pour le déconfinement

Après 55 jours de restrictions, la France entame, ce lundi, sa première phase de déconfinement avec port du masque obligatoire dans les transports et casse-tête sanitaire à l’école, sur fond de crainte que la reprise déclenche une nouvelle flambée de l’épidémie de coronavirus.

Bonjour et bienvenue dans ce live

C’est le grand jour. Après près de huit semaines de restrictions de déplacements, la France entame aujourd’hui la première phase de son déconfinement. Ce lundi marque aussi le grand retour de votre journal préféré en version papier en toute sécurité. Une fois n’est pas coutume, 20 Minutes vous accompagne toute la journée pour suivre toute l’actualité liée à la pandémie du nouveau coronavirus. Et une petite précision, nos lives continuent même après la levée du confinement (et pour certainement un bon petit moment). Et pour celles et ceux qui veulent jeter un œil sur les infos d’hier, c’est par ici.