Thaïlande: les vols pourraient reprendre d'ici à 24 heures

ASIE Un accord a été trouvé avec les opposants après que la Cour constitutionnelle qui ait ordonné la dissolution du parti au pouvoir...

MD avec agence

— 

Un manifestant bloque l'accès à l'aéroport de Bangkok, Thaïlande, le 26 novembre 2008.
Un manifestant bloque l'accès à l'aéroport de Bangkok, Thaïlande, le 26 novembre 2008. — S. SUKPLANG / REUTERS

Un premier vol pourrait partir «d'ici à 24 heures, s'il n'y a pas de problème technique», a annoncé l'autorité chargée des aéroports de Thaïlande. La crise thaïlandaise a connu mardi deux rebondissements majeurs avec le départ forcé du Premier ministre Somchai Wongsawat et l'annonce d'un accord avec les manifestants antigouvernementaux en vue d'une reprise rapide du trafic aérien à Bangkok.

Les manifestants, qui occupaient depuis une semaine les deux grands aéroports commerciaux de la capitale, ont lâché du lest après le verdict de la Cour constitutionnelle qui a ordonné la dissolution du parti au pouvoir et l'exclusion de Somchai Wongsawat de la scène politique pendant cinq ans.

La PAD donne l'autorisation

«La PAD (les opposants royalistes de l'Alliance du peuple pour la démocratie) a autorisé des vols à décoller et à atterrir immédiatement, à la fois pour les passagers et le fret», a confirmé un dirigeant des manifestants, Somkiat Pongpaiboon.

La fermeture des plateformes aériennes de Bangkok a bloqué en Thaïlande plus de 350.000 passagers, touristes étrangers et Thaïlandais qui avaient réservé des vols internationaux en partance de la capitale, selon le ministère du Tourisme.

Les Français arrivent au compte-gouttes à Roissy

La plupart des étrangers en souffrance tentaient encore mardi de quitter la Thaïlande depuis les petits aéroports internationaux de Phuket (sud), Chiang Mai (nord) et une base militaire à 190km au sud-est de Bangkok. Un avion affrété par le gouvernement français a quitté Paris lundi soir pour la Thaïlande, d'où il a ramené 500 ressortissants français et européens mercredi soir. Les Français bloqués sont arrivés au compte-gouttes mardi matin à l'aéroport de Roissy.

Fin des manifestations mercredi

Les manifestants thaïlandais de l'Alliance du peuple pour la démocratie (PAD) arrêteront toutes leurs actions dans Bangkok à partir de mercredi, a annoncé mardi le fondateur du mouvement.