Coronavirus: La pandémie détruit 20,5 millions d'emplois en avril aux Etats-Unis, chômage record à 14,7%

CRISE Cette hausse, la plus élevée depuis la création de ces données en 1948, est due à la mise à l’arrêt brutal de l’économie face au Covid-19

20 Minutes avec AFP

— 

Donald Trump fait le point sur le coronavirus depuis les jardins de la Maison Blanche, le 27 avril 2020.
Donald Trump fait le point sur le coronavirus depuis les jardins de la Maison Blanche, le 27 avril 2020. — Alex Brandon/AP/SIPA

Très attendus, les chiffres de l’économie américaine sont tristement historiques. La crise du coronavirus a détruit 20,5 millions d’emplois au mois d’avril, du jamais vu en si peu de temps, et le taux de chômage a bondi à 14,7 %, au plus haut depuis les années 1930, selon les données du département du Travail publiées vendredi.

Cette hausse, la plus élevée depuis la création de ces données en 1948 aux Etats-Unis, est due à la mise à l’arrêt brutal de l’économie face au Covid-19. « L’emploi a fortement chuté dans tous les principaux secteurs, avec des pertes d’emplois particulièrement importantes dans les loisirs et l’hôtellerie », précise le département du Travail dans un communiqué.

Un taux de chômage passé de 4.4 % en mars à 14.7 % aujourd’hui

Le nombre de personnes sans emploi est passé de 15,9 millions à 23,1 millions. Par ailleurs, le nombre de personnes qui occupent un emploi à temps partiel pour des raisons économiques a presque doublé, et atteint 10,9 millions.

Le taux de chômage de mars était de 4,4 %. Au cœur de la crise financière de 2009, le taux de chômage avait été, au plus haut, de 10,1 %.