Barack Obama présent sur tous les fronts

Sophie Cois - ©2008 20 minutes

— 

Hillary Clinton secrétaire d'Etat, Robert Gates maintenu à la Défense et Janet Napolitano secrétaire à la Sécurité intérieure. C'est maintenant officiel, Barack Obama a confirmé ces nominations hier (lire ci-dessous), lors d'une conférence de presse à Chicago. Après un long et méticuleux processus de sélection par le président élu et ses conseillers, l'équipe de sécurité finalement retenue reflète la stratégie d'ouverture voulue par Barack Obama. Ainsi, Robert Gates, actuel secrétaire à la Défense, restera à son poste dans la nouvelle administration démocrate. Autre symbole, la nomination d'Hillary Clinton, malgré la bataille qui l'a opposée au Président pendant les primaires démocrates.

Après la sécurité hier, place à l'économie. Barack Obama et son vice-président, Joe Biden, rencontrent aujourd'hui les gouverneurs américains au sujet de la crise financière. Selon le Bureau national de la recherche économique, la récession en cours aurait démarré en décembre 2007. Et ses effets sur l'économie réelle se confirment tous les jours. A Philadelphie, où aura lieu la réunion, le maire, Michael Nutter, vient par exemple d'annoncer la fermeture de onze bibliothèques, entraînant le licenciement de 220 employés. Signe des temps, il a également tenu à baisser son salaire de 10 %.

Depuis son élection, le 4 novembre, Barack Obama prépare activement la transition avant sa prise de fonction le 20 janvier. Conférences de presse quasi quotidiennes, réunions pour choisir les futurs membres de son administration... la tâche du nouveau président n'est pas simple, d'autant que son administration devra gérer la guerre en Afghanistan, le retrait des troupes d'Irak et la crise financière. Lors d'une interview la semaine dernière sur la chaîne ABC, Barack Obama confiait même qu'il avait du mal à trouver le sommeil.