Coronavirus au Québec : La réouverture des commerces reportée d’une semaine à Montréal

DECONFINEMENT La réouverture des commerces de Montréal, épicentre de l’épidémie au Canada, a été reportée au 18 mai

20 Minutes avec agences

— 

Une rue vide à Montréal, le 3 avril 2020.
Une rue vide à Montréal, le 3 avril 2020. — Graham Hughes/SIPA

Le Québec a annoncé le report d’une semaine de l’ouverture des commerces à Montréal, initialement prévue le 11 mai. Alors qu’ils ont pu rouvrir ce lundi dans tout le reste de la province francophone, le Premier ministre québécois François Legault a décidé de faire marche arrière pour ceux situés dans la région de Montréal.

Le Québec est la province la plus touchée par le coronavirus. Elle recense plus de la moitié des quelque 3.900 morts et 66.000 cas au Canada, la vaste majorité dans la métropole québécoise, épicentre de l’épidémie au pays.

L’ouverture des écoles en suspense

« Je vous annonce qu’on a décidé de reporter l’ouverture des commerces dans la grande région de Montréal, pour l’instant d’une semaine. Donc du 11 mai, on reporte au 18 mai », a déclaré François Legault devant la presse. La décision de reporter le déconfinement à Montréal a été prise en raison du trop faible nombre de lits disponibles dans les hôpitaux et du risque que la fin du confinement entraîne une augmentation des hospitalisations, a-t-il expliqué.

Pour cette même raison, le Premier ministre n’a pas exclu non plus un report de l’ouverture des écoles primaires et des garderies à Montréal, prévue le 19 mai, huit jours après les autres régions du Québec. Une décision sera prise d’ici « deux semaines » en fonction de l’évolution de la situation, a-t-il précisé. A ce jour, le Québec est la seule province au Canada à avoir décidé de rouvrir ses écoles primaires d’ici la fin de l’année scolaire en juin.