Floride : Un homme se confine sur une île de Disney World, il est arrêté par la police

INSOLITE En pleine crise sanitaire liée au Covid-19, ce quadragénaire voulait camper pendant une semaine sur l’île abandonnée du parc d’attractions, lui-même fermé depuis mi-mars

20 Minutes avec agence

— 

Disneyland fait grise mine
Disneyland fait grise mine — SIPA

Un habitant de l’Alabama âgé de 42 ans a été arrêté ce jeudi sur Paradise Island, une île abandonnée du parc d’attractions Disney World, en Floride. En pleine épidémie de coronavirus, l’homme s’était introduit quelques jours auparavant sur le site fermé pour y camper. Il a été inculpé de violation de propriété et banni de tous les parcs Disney, rapporte Newsweek.

L’Américain a cependant expliqué « ne pas avoir eu conscience » que son intrusion dans ce qu’il décrit comme un « paradis tropical » constituait un délit. Il comptait d’ailleurs y séjourner une semaine. De nombreux panneaux indiquant qu’il est interdit de pénétrer sur la propriété privée sont pourtant répartis sur le site. Les forces de l’ordre ont utilisé le système de haut-parleurs de l’île pour informer le contrevenant qu’il était en train de violer la loi et lui ordonner de partir.

L’île était inutilisée depuis 1999

La présence du quadragénaire avait initialement été détectée par les agents de sécurité qui surveillent les lieux. Un hélicoptère, plusieurs bateaux et des policiers à pied ont été nécessaires à la localisation de l’individu. Ce dernier aurait temporairement élu domicile dans un des bâtiments encore présents sur l’île.

Paradise Island n’est plus utilisée depuis 1999, mais les équipements qui s’y trouvaient n’ont pas été détruits pour autant. Disney World – comme les autres parcs d’attractions du groupe Disney – a dû fermer ses portes pour une durée indéterminée à la suite de la crise sanitaire liée au Covid-19.