Corée du Sud : Pour la première fois, aucun nouveau cas de coronavirus enregistré

EPIDEMIE L’épidémie a contaminé 10.765 personnes et a fait 247 morts en Corée du Sud

20 Minutes avec AFP

— 

En Corée du sud, deuxième foyer mondial, le niveau d'alerte a été relevé.
En Corée du sud, deuxième foyer mondial, le niveau d'alerte a été relevé. — Steve Cho/Penta Press/REX/SIPA

Pour la première fois depuis que la maladie est apparue dans le pays il y a plus de 70 jours, la Corée du Sud a annoncé, ce jeudi, n’avoir enregistré aucun nouveau cas de transmission du nouveau coronavirus.

« Pour la première fois en 72 jours, nous n’avons aucun nouveau cas domestique », a déclaré jeudi le président Moon Jae-in sur son compte Facebook. Le pays a recensé 10.765 cas depuis que le premier cas d’infection a été signalé le 18 février et, pendant plusieurs semaines, il a été le deuxième pays le plus touché par cette pandémie qui a fait un total de 247 morts sur son territoire.

Un scrutin organisé en pleine épidémie

D’autres régions d’Asie semblent également être en passe de maîtriser l’épidémie. Hong Kong n’a enregistré jeudi aucune nouvelle contamination depuis cinq jours et Taïwan depuis quatre jours. La Corée du Sud a réussi à mener une vaste campagne de dépistage et d’identification des personnes ayant été en contact avec des porteurs de la maladie. La population a également largement respecté les mesures de distanciation sociale. Le nombre de cas ayant diminué, le pays a même organisé un scrutin parlementaire le 15 avril.

Les électeurs étaient obligés de prendre des précautions et notamment de porter un masque et des gants. Le taux de participation a été le plus élevé depuis une génération et a donné au parti démocratique du président Moon une majorité parlementaire, ce qui a été vu comme un plébiscite de la façon dont les autorités ont géré l’épidémie. Personne n’a été infecté dans les bureaux de vote, s’est félicité le président Moon, louant « la force de la Corée du Sud et de son peuple ».