Norvège : Un riche homme d’affaires arrêté pour le meurtre de sa femme disparue depuis 18 mois

ENQUETE Le 31 octobre 2018, Anne-Elisabeth Hagen, femme d’un riche homme d’affaires norvégien, avait disparu de son domicile sans laisser de traces

Manon Aublanc
— 
La police en Norvège
La police en Norvège — SIPA

Une affaire à rebondissements qui a tenu en haleine le paisible pays nordique. Un riche homme d’affaires, dont l’épouse avait mystérieusement disparu il y a 18 mois, a été arrêté par la police norvégienne ce mardi.

Le 31 octobre 2018, Anne-Elisabeth Hagen, femme au foyer alors âgée de 68 ans, avait disparu de son domicile de Lørenskog, à l’est d’Oslo, sans laisser de traces.

Un meurtre maquillé en enlèvement ?

Une demande de rançon en cryptomonnaie assortie de menaces retrouvée sur place et des contacts sporadiques sur une plateforme numérique avec de prétendus ravisseurs avaient d’abord accrédité la thèse d’un enlèvement crapuleux. Mais, en juin 2019, la police avait changé de théorie, estimant désormais qu’il s’agissait sans doute d’un meurtre maquillé en enlèvement.

Mardi, elle a arrêté son époux, Tom Hagen, 70 ans, à la sortie de son domicile. L’homme d’affaires, 164e plus grande fortune de Norvège selon le magazine Kapital, est officiellement soupçonné de « meurtre ou complicité de meurtre », a indiqué la commissaire Ida Melbo Øystese lors d’une conférence de presse.

Le corps toujours introuvable

La police n’a pas fourni d’éléments concrets étayant ses soupçons ni de motif mais a évoqué « une volonté délibérée de brouiller les pistes ».

Des zones d’ombre demeurent sur le rôle exact de Tom Hagen, la localisation du corps de son épouse officiellement considérée comme probablement morte, ou encore d’éventuelles complicités. Le suspect n’a toujours pas été entendu par les enquêteurs.