Trump menace de détruire tous les bateaux iraniens qui menaceraient les navires de l'US Navy

DIPLOMATIE La semaine dernière, des bateaux iraniens se sont approchés des bâtiments de l’US Navy dans le golfe Persique

20 Minutes avec AFP

— 

Des bateaux des gardiens de la révolution iranienne naviguent le 15 avril autour des navires militaires américains dans le golfe Persique près du Koweït.
Des bateaux des gardiens de la révolution iranienne naviguent le 15 avril autour des navires militaires américains dans le golfe Persique près du Koweït. — US NAVY / AP/SIPA

« J’ai donné l’ordre à l'US Navy d’abattre et de détruire toute embarcation iranienne qui harcèlerait nos navires en mer ». C’est l’annonce tweetée sans détour par Donald Trump sur son réseau social préféré.

Le président des Etats-Unis fait ainsi suite aux remontées des forces américaines présentes dans le Golfe, près du Koweit. Il y a une semaine, le Pentagone a accusé Téhéran de « manœuvres dangereuses » en mer.

Selon Washington, photo à l’appui, onze vedettes rapides des Gardiens de la révolution ont approché à plusieurs reprises la proue et la poupe de navires américains, « à distance extrêmement rapprochée et à grande vitesse ».

Les responsables iraniens n’ont pas reconnu immédiatement les faits, avant d’indiquer qu’il s’agissait d’une trop « hollywoodienne » donnée par les Etats-Unis. Téhéran a accusé l’US Navy de s’être illustrée par son « comportement non professionnel » dans le Golfe persique et d’avoir « empêché le passage » début avril du Shahid Siavoshi, un navire iranien.

Intensification des tensions

Cette nouvelle déclaration est symbolique des tensions persistantes, et de plus en plus intenses, entre les Etats-Unis et la République islamique depuis mai 2018 et la dénonciation unilatérale de l’accord international sur le nucléaire iranien.

L’élimination du général iranien Qassem Soleimani​, tué dans une frappe de drone américaine à Bagdad le 3 janvier dernier, n’a fait que les amplifier.