Affrontements à Bombay: la prise d'otages est terminée

INDE Le dernier bilan est de 195 morts et de 295 blessés...

20minutes.fr avec agence

— 

Les forces spéciales indiennes continuaient vendredi à traquer les islamistes armés retranchés à Bombay, deux jours après les spectaculaires attaques, accompagnées de prises d'otages, qui ont fait 130 morts et plongé dans le chaos la capitale économique de l'Inde
Les forces spéciales indiennes continuaient vendredi à traquer les islamistes armés retranchés à Bombay, deux jours après les spectaculaires attaques, accompagnées de prises d'otages, qui ont fait 130 morts et plongé dans le chaos la capitale économique de l'Inde — Pedro Ugarte AFP

Tous les terroristes qui tenaient tête aux forces de sécurité à l'intérieur de l'hôtel Taj Mahal ont été abattus, samedi matin. Seul l'un d'entre eux a été interpellé vivant. La police a annoncé la fin des opérations (à lire ici). Retrouvez la timeline (la chronologie visuelle) de l'événement ici, et les vidéos par là.

>> Les évènements de jeudi, c'est ici. Et ceux de mercredi soir, c'est là.

Voici les évènements de vendredi:

20h38: Un avion avec une centaine d'Européens attendu samedi à Paris
Un avion envoyé à Bombay par la France est attendu samedi en milieu de journée à Paris avec une centaine d'Européens, dont une trentaine de Français, à son bord.
L'appareil médicalisé, un Airbus A310, avait été envoyé jeudi par les autorités françaises. Il n'est toutefois pas prévu à ce stade qu'il transporte des blessés. L'avion doit embarquer des parlementaires européens et leur délégation qui se trouvaient à Bombay. Les eurodéputés (un Espagnol, deux Allemands, deux Britanniques, un Polonais et un Hongrois) membres de la commission du Commerce extérieur du Parlement européen étaient accompagnés en Inde de six fonctionnaires du PE et de trois interprètes.

20h25: Dernier bilan des attentats: 155 morts et 327 blessés
C'est le nombre de victimes d
es attaques coordonnées perpétrées à Bombay par des extrémistes islamistes, selon la chaîne de télévision CNN-IBN. Pour l'agence d'information Press Trust of India (PTI), citant un ministre non identifié, le bilan final pourrait atteindre 200 morts. Des commandos indiens poursuivaient aux premières heures de la journée de samedi leurs opérations pour sécuriser l'hôtel Taj Mahal, à l'intérieur duquel un ou deux islamistes lourdement armés étaient toujours retranchés. Des explosions et des tirs sporadiques sont toujours entendus par les journalistes près de l'établissement.

20h00: Le groupe d'armement français DNCS rapatrie une partie de ses salariés
L'entreprise a confié que «la moitié» de ses 27 salariés présents à Bombay allaient être rapatriés, après les attentats meurtriers. Pour l'instant, les salariés sont confinés dans leurs appartements ou leurs hôtels, a précisé le directeur d'établissement de Cherbourg, Daniel Cauchon.

18h25: Le rabbin et sa femme parmi les victimes du centre juif
Le Rabbin Gavriel Noach Holtzberg et sa femme seraient deux des cinq victimes découvertes lors de la libération du centre juif Chabad House de Bombay, selon le site de «CNN», citant le Rabbin Zalman Shmotkin, porte-parole de Chabad-Lubavitch International aux Etats-Unis.

17h59:
Un terroriste était au Trident/Oberoi avec des armes quatre jours avant le début des attaques
Un responsable indien affirme que les extrémistes islamistes avaient stocké à l'avance des armes, dont 40 grenades de fabrication chinoise, et des explosifs, au Trident/Oberoi. Le service des renseignements intérieurs annonce également avoir arrêté un terroriste du nom d'Abu Islami qui y avait pris une chambre quatre jours avant que ses complices n'arrivent par la mer. Dans sa chambre, des cartes de crédit et une carte d'identité venant de l'île Maurice ont été saisies.

16h59: D'autres Américains «en danger»
Les Etats-Unis s'inquiètent du sort d'autres Américains à Bombay, où deux Américains ont été tués et deux blessés, indique un porte-parole du département d'Etat, Gordon Duguid.

16h35: La fondatrice de Princesse Tam Tam parmi les victimes

On en sait plus sur l'identité des victimes françaises. Loumia Hiridjee, fondatrice de la marque de lingerie Princesse tam tam, a été abattue lors des attaques terroristes de Bombay. Elle et son mari ont été tués alors qu'ils dînaient au restaurant de l'hôtel Oberoi. L'information a été confirmée par le président de l'entreprise. D'origine indienne, Loumia Hiridjee, 46 ans, était une amie de Rachida Dati, elles étaient membres du Club XXIe siècle.

16h00: Retour à la normale pour les vols Paris-Bombay et Bombay-Paris
Deux vols avaient été annulés ce jeudi (Paris-Bombay et Bombay-Paris). Ils sont maintenus ce vendredi. Enfin, le vol Air France de samedi Bombay / Paris CDG est reporté au dimanche 30 Novembre à 00h55. Les vols en direction de Delhi, Bengalore, Madras et Chenai sont assurés, a précisé Air France à 20minutes.fr.

15h40: Les corps de cinq otages retrouvés au Centre juif
Le ministre des Affaires étrangères israëlien a confirmé cette découverte, la Chabad House semble sous contrôle. Des tirs sont néanmoins entendus près de l'établissement. Un terroriste est toujours retranché au Taj Mahal, il continue de faire feu et de lancer des grenades sur les commandos de l'armée indienne.

15h20: Deux Français parmi les victimes
Un couple de Français, qui séjournait à l'hôtel Oberoi, a trouvé la mort lors de la série d'attentats déclenchés mercredi selon plusieurs envoyés spéciaux de médias français présents à Bombay. Selon une source diplomatique, il s'agit d'un couple qui résidait en Inde et qui s'est retrouvé pris dans une fusillade. Bernard Kouchner vient de confirmer cette nouvelle et a adressé ses condoléances aux familles.

Par ailleurs, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a expliqué qu' «il y avait environ 25 Français identifiés comme étant sur la zone. Nous avons de bonnes nouvelles à propos de 15 membres d'équipage d'Air France, de bonnes nouvelles pour une petite dizaine d'autres Français et nous attendons des informations pour un tout petit nombre de Français».

14h25: Le Centre juif de Bombay serait libéré
Selon CNN, les commandos indiens ont pris le contrôle de cet établissement, le Chabad House. L'hôtel Taj Mahal est donc le dernier lieu d'affrontements, l'un des preneurs d'otage retient toujours plusieurs personnes avec lui.

13h35: Gordon Brown invite à la prudence
Le Premier ministre britannique a jugé prématuré ce vendredi de commenter des informations du gouvernement indien selon lesquelles plusieurs Britanniques d'origine pakistanaise auraient pris part aux attentats de Bombay. Le Foreign office a pour sa part indiqué «n'être pas au courant de quoi que ce soit qui vienne étayer ces informations pour le moment».

13h20: Nouveau bilan pour les ressortissants étrangers: 8 morts et 22 blessés
«Trois des étrangers tués sont des Allemands, deux sont Américains, un autre Japonais, un Canadien et un Australien», a précisé L.M. Kumawat, responsable de la Sécurité intérieure indienne. Le dernier bilan officiel provisoire fait état de 130 morts dans les attaques menées depuis mercredi soir.

12h58:
Assaut à la grenade de l'armée sur le Taj Mahal
L'armée indienne a lancé une opération sur l'hôtel Taj Mahal, selon un photographe de l'AFP sur place. Quatre grenades ont été lancées dans une partie du palace où un extrémiste au moins se serait caché. Des tirs de représailles ont blessé une reporter video de l'AFP. Elle a été conduite à l'hôpital.
En vidéo, le témoignage d'un rescapé du Taj Mahal:



12h52:
Huit étrangers tués, et 22 blessés au total
Le bilan communiqué par un responsable des services de sécurité annonce que huit ressortissants étrangers ont été tués et 22 autres blessés dans les attaques perpetrées mercredi.

11h58:
Le Taj Mahal piégé aux explosifs
Les forces de sécurité annoncent avoir découvert des explosifs susceptibles de provoquer des «dégâts majeurs» au Taj Mahal. Elles indiquent avoir repris le contrôle de l'hôtel, mais il y aurait toujours un preneur d'otages.
En vidéo, un membre des Black Cats, les commandos d'élite indiens, raconte la découverte du carnage:


11h46:
Neuf terroristes tués, un arrêté
Un responsable indien annonce que neuf des extrémistes islamistes qui ont attaqué différentes cibles mercredi à Bombay ont été tués. Un autre a été arrêté.

11h31:
Le chef des services de renseignements pakistanais se rend en Inde
Le général Ahmed Shuja Pasha, qui dirige l'lInter-Services Intelligence (ISI), va quitter Islamabad pour aller partager des renseignements avec les enquêteurs en Inde, a annoncé Zahid Bashir, le porte-parole du premier ministre pakistanais. Le responsable veut aider au moment où New Delhi accuse des «éléments» du Pakistan d'être responsables des attaques.

10h15: L'armée indienne prend le contrôle de l'hôtel Trident/Oberoi
L'hôtel Oberoi/Trident de Bombay est «sous contrôle», annonce un responsable militaire indien après une intervention des forces de sécurité menée dans l'hôtel. La police annonce avoir découvert 24 corps dans les locaux.

9h45: L'armée confirme qu'un terroriste détient au moins deux otages dans le Taj Mahal
Le lieutenant général Thamburaj indique qu'un homme armé encore dans l'hôtel pouvait retenir des otages. «Il y a eu des contacts avec un terroriste, c'est confirmé. Il se déplace entre deux étages», raconte-t-il. Le responsable militaire annonce avoir entendu «le son d'une femme et d'un homme».

9h26:
Pas le Pakistan, mais peut-être des Pakistanais, selon Kouchner
Le ministre des Affaires étrangères estime que le gouvernement du Pakistan n'est pas impliqué dans les attentats de Bombay, même si des ressortissants pakistanais ont pu y participer. Islamabad avait déjà réagi aux accusations du gouvernement indien jeudi.

9h24: Echanges de tirs dans l'hôtel Taj Mahal

Des coups de feu, qui ont duré environ 10 minutes, se sont produits à l'intérieur de l'hôtel Taj Mahal de Bombay, où les forces de sécurité tentent de venir à bout d'un combattant islamiste.

9h11: Deux Français manquent à l'appel
Alors que les ressortissants français sont libérés par les autorités, deux personnes séjournant à l'hôtel Trident/Oberoi restent introuvables. Selon «France Info», leur téléphone portable ne répond pas.

8h47:
Atterrissage du premier vol Air France Bombay-Paris depuis les attentats.
Un Boeing 777 est arrivé à 07H15 à l'aéroport de Roissy. A son bord, plus de 230 personnes et un équipage d'Air France qui se trouvait bloqué à Bombay, près de l'aéroport.

8h29:
Bernard Kouchner annonce que 20 Français ont été «récupérés»
Le ministre des Affaires étrangères annonce sur la radio France Inter qu'en plus de l'équipage d'Air France 20 Français ont été «récupérés» sains et saufs par les autorités consulaires françaises.

8h20: L'équipage d'Air France «vient d'être libéré»
L'équipage d'Air France «vient d'être libéré avec la plupart des gens qui étaient retenus à l'hôtel Trident à Bombay», a indiqué vendredi matin sur RTL l'ambassadeur de France en Inde, Jérôme Bonnafont.

7h44: 93 personnes libérées du Trident

Au moins 93 personnes, en majorité des ressortissants étrangers, ont été libérées de l'hôtel Trident/Oberoi de Bombay, indique la police.

7h: Un homme armé pourrait encore détenir deux otages
Un homme armé pourrait encore détenir deux otages à l'intérieur de l'hôtel Oberoi/Trident, plus de 36 heures après l'attaque de l'hôtel par des extrémistes islamistes, a indiqué un responsable de l'armée. «Il y a eu des contacts avec un terroriste, c'est confirmé. Il se déplace entre deux étages», a déclaré le lieutenant général S. THamburaj, responsable militaire.

6h43: Une deuxième victime australienne
La mort d'un deuxième Australien dans les attaques coordonnées mercredi soir à Bombay est confirmée par un élu australien. La victime, Doug Markell, âgé de 71 ans, en vacances à Bombay, était un ancien élu de la région de Sydney, a indiqué Malcolm Turnbull, chef du parti libéral d'opposition australien. La victime, Doug Markell, âgé de 71 ans, en vacances à Bombay, était un ancien élu de la région de Sydney, a indiqué Malcolm Turnbull, chef du parti libéral d'opposition australien.

6h37: Une trentaine de personnes de nouveau libérées au Trident
Une trentaine de personnes, la plupart étrangères, sortent ce vendredi matin de l'hôtel Oberoi, plus de 36 heures après l'attaque de l'hôtel par des extrémistes islamistes qui y retiennent des otages, selon un photographe de l'AFP.

5h48: Cinq Chinois encore bloqués dans l'hôtel Trident-Oberoi
Les cinq citoyens chinois, qui n'osent pas sortir de l'hôtel en raison des coups de feu, «sont bloqués et sont en danger», selon la télévision CCTV qui cite le consul général chinois à Bombay, Zhang Ruhai. «Le consulat général déploie tous les efforts possibles pour les secourir, les échanges de coups de feu se poursuivent», ajoute CCTV.

5h10: Le bilan s'élève à 130 morts
Selon un nouveau bilan donné ce vendredi par la police, 130 personnes ont été tuées à Bombay.

2h53: Intervention des soldats au centre juif
Au moins 17 soldats des forces spéciales sont largués d'un hélicoptère au-dessus du Centre juif de Bombay où des islamistes armés retiennent des otages. Des explosions sont entendues, selon un journaliste de l'AFP. Le Centre juif, situé dans la Nariman House, un complexe résidentiel et de bureaux, est l'une des nombreuses cibles attaquées mercredi soir par des islamistes lourdement armés. Selon des sources officielles, un nombre indéterminé de personnes y seraient retenues par des islamistes, dont un rabbin et des ressortissants israéliens.