Coronavirus : Le bilan mondial de l'épidémie estimé à 164.016 morts...

EPIDEMIE Retrouvez les derniers événements liés à la pandémie de Covid-19

R. G.-V. & J.-L. D.
— 
En Grande-Bretagne, une morgue a été installée à proximité d'une mosquée.
En Grande-Bretagne, une morgue a été installée à proximité d'une mosquée. — PAUL ELLIS / AFP

L’ESSENTIEL

  • Près de 20.000 personnes sont mortes du Covid-19 en France. Mais il y a des nouvelles encourageantes : le nombre de personnes en réanimation baisse encore, pour la dixième fois de suite, elles sont moins de 6.000 désormais.
  • Edouard Philippe et Olivier Véran, le ministre de la Santé, se sont exprimés sur l'épidémie.
  • Plus de 164.000 personnes sont mortes dans le monde depuis le début de l'épidémie.

A VOIR

A LIRE

Merci à tous ceux qui nous ont suivi jusque-là. Ce live est désormais terminé, mais le suivi en direct de l’actualité liée au coronavirus continue sur 20minutes.fr

6h32 : Le foot mondial scrute le championnat chinois

Le championnat chinois de football de première division, dont le début est retardé en raison de l’épidémie, devrait commencer fin juin ou début juillet, a affirmé un PDG de club. Les ligues du monde entier, notamment en Europe, suivent avec intérêt cette Super League afin d’avoir des indications sur les obstacles qui les attendent afin de relancer leurs propres compétitions. Le championnat chinois était censé commencer le 22 février. Mais la première journée a été reportée en raison de l’épidémie, qui a débuté en Chine en décembre avant de s’étendre à l’ensemble de la planète.

5h36 : Levée progressive du confinement à Madagascar
Le confinement imposé dans les trois principales villes de Madagascar sera progressivement levé à partir de ce lundi, a annoncé dimanche le président Andry Rajoelina, qui a également présenté son « remède » contre la maladie. « On va rétablir progressivement le cours normal de la vie de la population et ses moyens de subsistance. On va commencer par le faire une demi-journée, le matin de 6h à 13h ». Dès lundi matin, les transports en commun vont reprendre leur service dans la capitale Antananarivo et à Fianarantsoa (centre) et Toamasina (est) et les écoles rouvriront pour certaines classes mercredi, a-t-il précisé. Les habitants ne pourront toutefois « pas sortir de leur ville » et leur déconfinement passera par le port obligatoire sur la voie publique de masques qui commenceront à être distribués dès lundi. Ceux qui n’en portent pas seront sanctionnés d’un travail d’intérêt général, a menacé le chef de l’Etat.

5h11 : Le déconfinement progressif contesté en Nouvelle-Calédonie

La levée progressive du confinement est entrée en vigueur lundi en Nouvelle-Calédonie mais plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer une décision jugée prématurée. Dans un communiqué, le Sénat coutumier, où siègent les représentants des chefferies traditionnelles kanak, a exprimé son « opposition au déconfinement, qui lui paraît hâtif et sans préparation suffisante ». « Le risque est grand pour le personnel des écoles et pour les écoliers », a déclaré Hippolyte Sinewami, président de l’institution, recommandant « un port généralisé du masque et des tests sur le plus grand nombre ». Avec 18 cas de Covid-19 recensés et l’absence de nouveau malade depuis le 4 avril, les autorités de Nouvelle-Calédonie ont annoncé jeudi dernier une levée progressive du confinement, qui avait début le 24 mars, à partir du lundi 20 avril. Tous les commerces, services et entreprises ont rouvert leurs portes, à l’exception des bars, des discothèques, des cinémas ou encore des salles de sport.

4h52 : « Pas raisonnable d’imaginer voyager loin à l’étranger très vite », juge Edouard Philippe

On s’en doutait mais le Premier ministre a tenu à clarifier les choses : il est encore un peu tôt pour sortir les valises. Lors de son intervention de dimanche, Edouard Philippe a préparé les Français à des vacances d’été toujours à l’ombre du coronavirus, en disant craindre que des voyages loin à l’étranger ne soient pas avisés dans l’immédiat. Plus de détails à lire par ici.

3h49 : Le baril de brut américain chute de près de 20 %

Le baril américain West Texas Intermediate (WTI) a chuté lundi de près de 20 % à moins de 15 dollars l’unité en Asie, son plus bas niveau depuis plus de deux décennies, en raison d’une chute de la demande mondiale due à la pandémie. Le baril américain WTI a dégringolé de plus de 18,7 % à 14,84 dollars l’unité dans les premiers échanges asiatiques, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord reculait de 1,5 %, à 27,64 dollars le baril.

3h37 : Port obligatoire du masque au Sénégal

Le Sénégal a imposé dimanche le port du masque pendant la période de l'état d'urgence, prévu pour durer au mois jusqu'à début mai. «Le port obligatoire du masque de protection durant l'état d'urgence est prescrit dans (...) les services de l'Administration, du secteur privé, de commerce et de transport. Tout manquement aux présentes dispositions sera puni par les peines prévues par les lois et règlements», indique un arrêté du ministère de l'Intérieur publié dimanche soir. Le pays a déclaré 367 cas de coronavirus, 220 guéris et trois décès.

3h10 : 1.997 morts en vingt-quatre heures aux Etats-Unis

Le nombre de morts du coronavirus aux Etats-Unis a augmenté de près de 2.000 au cours des dernières vingt-quatre heures pour atteindre au total 40.661 dimanche, selon le comptage de l’université Johns Hopkins, qui fait référence. L’augmentation du nombre de décès, de 1.997, est légèrement supérieure aux 1.891 décès recensés un jour plus tôt sur 24 heures.

2h29 : Deux grands prix de F1 d’affilée pour rattraper le calendrier ?
Les organisateurs du grand prix de F1 de Grande-Bretagne se sont dits prêts à tenir deux grand prix d’affilée pour favoriser la reprise du championnat du monde interrompu et sérieusement compromis par le coronavirus, une piste également étudiée en Autriche.
Neuf des 22 courses de la saison 2020 ont déjà été annulées (Australie, Monaco) ou reportées sine die (Bahreïn, Chine, Vietnam, Pays-Bas, Espagne, Azerbaïdjan, Canada). Le GP de France prévu le 28 juin est la première des courses encore programmées mais sa tenue est incertaine. En Autriche (course prévue le 5 juillet), les organisateurs seraient aussi prêts à organiser deux grands prix à la suite, le second en semaine, selon un des dirigeants de Red Bull, Helmut Marko, qui s’est exprimé à la radio autrichienne ORF.

1h42 : Tunis prépare une levée progressive du confinement après le 3 mai

Le gouvernement tunisien a annoncé dimanche soir que le confinement en place depuis le 22 mars serait prolongé jusqu’au 3 mai puis progressivement allégé, la situation étant « presque maîtrisée ». Le confinement a également été prolongé samedi en Algérie (jusqu’au 29 avril), et au Maroc (jusqu’au 20 mai). Depuis le premier cas début mars, la Tunisie n’a identifié que 38 personnes décédées officiellement du coronavirus sur 879 malades testés positifs, et 129 hospitalisées, sans qu’on ne puisse confirmer les causes de cette situation ni son évolution à venir. La situation est « presque maîtrisée », a estimé le chef du gouvernement, mais « on n’est pas encore sortis » de la pandémie, a-t-il prévenu.

1h31 : Bolsonaro harangue des manifestants anti-confinement à Brasilia

Le président brésilien est allé soutenir dimanche des manifestants qui, ne respectant pas les règles de confinement, se sont massés devant le quartier général de l’armée pour réclamer une intervention militaire et la fermeture du Congrès. « Nous ne voulons rien négocier », a lancé le président d’extrême droite, debout à l’arrière d’un pick-up, aux manifestants agglutinés, brandissant des pancartes appelant à « l’intervention militaire avec Bolsonaro ». « Je suis ici car je crois en vous et vous êtes ici car vous croyez au Brésil », a hurlé le président à quelques mètres de distance de la foule. Des enfants, des personnes âgées, quelques personnes portant des masques, se trouvaient aux premiers rangs du cortège qui a attiré environ 600 personnes.

Jair Bolsonaro critique constamment les dirigeants du Congrès, les gouverneurs et les maires qui défendent la politique de confinement et de distanciation sociale visant à enrayer la propagation du coronavirus qui a fait plus de 2.400 victimes et contaminé plus de 38.000 personnes dans le pays. Le chef de l’Etat minimise la létalité du virus qu’il qualifie de « gripette » et promeut les rassemblements. Il s’est exprimé à plusieurs reprises en faveur de la réouverture des commerces et des écoles.

21h39 : Le bilan mondial de l’épidémie s’alourdit à 164.016 morts selon le décompte de l’AFP

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 164.016 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles dimanche.

21h21 : Que faut-il retenir de l’allocution d’Edouard Philippe et d’Olivier Véran ?

La synthèse des annonces faites lors de la conférence de presse est à lire ici.

21h18: Les Etats-Unis franchissent la barre des 40.000 morts selon l'Université Johns-Hopkins

20h54: Masques, tests, respirateurs, visites dans les EHPAD... ce qu’il faut retenir des annonces d’Olivier Véran

La suite des annonces à retenir de la conférence de presse commune du Premier ministre et du ministre de la Santé, à retrouver en vidéo 

 

20h40 : L’édition estivale des Fêtes de Bayonne est annulée

Les fêtes de Bayonne, l’un des plus grands rassemblements festifs d’Europe, n’auront pas lieu cet été en raison de la situation sanitaire, a indiqué dimanche à l’AFP le maire de la ville, qui espère pouvoir organiser des festivités à l’automne.

« Il tombait sous le coup du bon sens que les fêtes (prévues du 28 juillet au 2 août, ndlr) ne pouvaient pas se tenir cet été, la situation sanitaire en France ne le permettra pas », a expliqué Jean-René Etchegaray (UDI), qui se refuse à parler d’annulation.

20h36 : « Aveu d’échec », « une conférence de presse pour rien », impréparation… L’opposition sévère avec les annonces d’Edouard Philippe

À l’issue de la conférence de presse commune du Premier ministre et du ministre de la Santé, plusieurs élus de l’opposition ont réagi. À gauche comme à droite, ils déplorent le manque d’annonces précises relatives au déconfinement.

 

20h26 : Transports, école, entreprise, commerces… les premières pistes du déconfinement dévoilées ce dimanche par Edouard Philippe

 

20h14 : « Nous avons des capacités de tests dérisoires par rapport à nos voisins (…) qui font massivement des tests »

Invitée sur le JT de 20h de France 2, Marine Le Pen estime que le gouvernement a trop tardé dans sa stratégie de test de la population.

19h50 : L'épidémie à New York en phase «descendante» mais prudence

L'épidémie de coronavirus dans l'Etat de New York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis, a amorcé pour la première fois une courbe «descendante», a indiqué dimanche le gouverneur Andrew Cuomo, tout en appelant à ne pas relâcher les mesures de confinement.

«Toutes les indications sont que nous sommes dans une phase descendante», a indiqué le gouverneur lors de son point de presse quotidien sur l'épidémie, appelant néanmoins à la prudence.

19h40 : 3.000 véhicules contrôlés sur l'A9 autour de Montpellier

Plus de 3.000 véhicules ont été contrôlés et une centaine d'infractions relevées lors d'une importante opération de contrôle du respect du confinement ce week-end sur l'autoroute A9 à la hauteur de Montpellier, dans l'Hérault.

Pour cette opération, conduite par la gendarmerie, l'autoroute a été fermée dans les deux sens et tous les véhicules déviés vers l'A709, axe parallèle. Les douanes ont de leur côté procédé à la vérification de camions, a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

19h30 : Fin de la conférence de presse

 

19h22 : « Nous aurons, sur les conditions de ce déconfinement, un débat parlementaire, il est indispensable », assure Edouard Philippe

19h17 : « Nous allons faire appel à la responsabilité individuelle de chacun », prévient Olivier Véran. Pas de déconfinement par classe d'âge ou de fragilité

19h12 : « Les écoles n’ouvriront pas partout et ne fonctionneront pas partout le 11 mai comme avant le confinement »

19h10 : Le télétravail devra rester la norme tant que possible après le 11 mai, prévient Edouard Philippe

19h08 : « Les transports publics sera l’un des cas où le masque pourrait être obligatoire » à partir du 11 mai

19h05 : « Les transports ont été réduits à 10 % de leurs capacités normales »

18h57 : « Nous souhaitons être en mesure de réaliser 500.000 tests par semaine à partir du déconfinement »

18h55 : « Les masques ne remplaceront jamais les gestes barrières », avertit Olivier Véran

18h52 : Pour le déconfinement, trois grands axes annonce le Premier ministre :

-Les gestes barrières devront rester de rigueur 
-Des tests massifs, rapides et efficaces
-L'isolement des porteurs du virus

18h50 : Deux à six millions de Français auraient été confrontés au virus selon Edouard Philippe

18h48 : « Nous allons devoir apprendre à vivre avec ce virus », annonce Edouard Philippe

18h45 : «Nous devons rétablir la capacité d'accueil des hôpitaux (pour le déconfinement). Nous devons veiller à la pression qui sera sur les hôpitaux.»

18h35 : Neuf millions de salariés et 700.000 entreprises, soit « presque un salarié sur deux » et « presque une entreprise sur deux », sont au dispositif de chômage partiel, indique Edouard Philippe.

18h25 : « La croissance sera négative de – 8 % en 2020 », estime Edouard Philippe

18h15 : « Nous allons permettre, sous certaines conditions, un droit de visite dans les Ehpad »

Ces visites seront très encadrées. Cela sera également possible pour les centres de handicap.

18h13 : « 50.000 tests ont été programmés et réalisés dans les Ehpad cette semaine »

18h12 : « 45 % des Ehpad ont signalé au moins un cas de coronavirus positif »

18h11 : « La situation des tensions de médicaments indispensables pour la réanimation est réelle… Certains médicaments ont vu la demande mondiale exploser de 2000 % »

18h10 : « D’ici la fin du mois de juin, la France devrait disposer de 15.000 respirateurs de réanimation, mais aussi 15.000 respirateurs plus légers pour les transports »

18h08 : « Nous avons déstocké cinq millions de masques cette semaine pour les sages-femmes, les ambulanciers, et d’autres professions de soignants… A terme, nous voulons que les malades puissent également en bénéficier »

18h07 : « Je ne nie pas qu’il y a encore des tensions sur les masques FFP2 », tempère Olivier Véran, qui se félicite néanmoins d’une amélioration de stock du masque

18h05 : Olivier Véran s'exprime à son tour

18h02 : « Pour la première fois cette semaine, nous avons réussi à importer plus de masques que ce que nous consommons actuellement »

18h00 : « Nous sommes passés de quatre millions de masques produits hebdomadaire nationale à plus de huit millions »

17h58 : « Au mois de janvier, lorsque la crise a été évoquée, nous disposions d’un stock de 117 millions de masques chirurgicaux. En situation normale, la consommation normale par le milieu hosptaliers est de cinq millions de masques hebdomadaire. On produisait quatre millions de masques hebdomadaires »

17h57 : « Plus de 180 transferts l’ont été vers des pays amis, et je les remercie sincèrement »

17h56 : « 644 transferts entre les hôpitaux ont été effectués, cela a constitué un exploit logistique remarquable, un exploit médical remarquable, et un exploit humain remarquable »

17h55 : « Nous étions à 71 lits dans les territoires d’Outre-mer, nous sommes montés à 310 lits, et la circulation de virus est faible et semble contenue »

17h53 : « La stratégie de confinement, et donc de limitation de la propagation du virus, a correctement fonctionné »

17h51 : « Cette diminution du nombre de patients est évidemment une bonne nouvelle, mais elle doit être accueillie avec prudence. 5.800 patients sévères, c’est encore considérable. Nous avons besoin de poursuivre cette diminution de lits et de récupérer des forces chez les soignants »

17h49 : Plus de 13 millions de contrôles de police à propos du respect du confinement

17h48 : « Il faut absolument éviter d’être dépassé en termes de capacité de réanimation, ce fut tout le cœur de notre stratégie »

Les capacités de lit en réanimation sont passés de 5.000 à 10.500 actuellement

17h45 : 19.718 décès au total, 395 nouveaux morts en 24 heures

17h43 : Solde négatif en réanimation pour le onzième jour consécutif
- 89 personnes en réanimation en 24 heures

5.744 malades sont encore dans un état grave. Ils étaient plus de 7.100 lors du pic.

17h42 : Jérôme Salomon, directeur de la Santé, s'exprime

30.610 malades hospitalisés, le solde est négatif (- 29) pour le cinquième jour consécutif

17h42 : « Notre vie, à partir du 11 mai, ce ne sera pas exactement la vie d’avant le confinement, pas tout de suite et probablement pas avant longtemps »

17h41 : « Je ne répondrais pas aux questions précises sur le déconfinement aujourd’hui, je ferais un nouveau point plus tard »

17h41 : « Cette crise sanitaire va entraîner une crise économique qui ne fait que commencer et qui sera brutale »

17h40 : « Cette crise sanitaire n’est pas terminée. Bien sûr, nous marquons des points, lentement mais sûrement, mais nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire », insiste le Premier ministre

17h35 : « Nous vivons une crise sanitaire sans précédent dans l'Histoire moderne, d’une grande intensité »

17h30 : Edouard Philippe s'exprime

17h20 : Drôle de Pâques pour les orthodoxes

Petit cours religion : les orthodoxes ont fêté cette année la résurrection du Christ une semaine après les catholiques et les protestants, qui observent un autre calendrier. Le 12 avril, les célébrations de Pâques avaient donné lieu à des scènes ahurissantes de lieux de culte désertés.

Dans l'ensemble, les orthodoxes -- qui vivent principalement en Europe orientale et en ex-URSS -- ont donc vécu une Pâque confinée, même si dans certains pays les traditions sont passées avant les règles de distanciation, à l'heure où le coronavirus a fait plus de 160.000 morts dans le monde et provoqué le confinement de la moitié de l'humanité.

 

17h15 : Edouard Philippe devrait parler dans quinze minutes

 

 

 

17h10 : Un faux policier interpellé après une arnaque au contrôle d’attestation de déplacement

Une personne a été interpellée et placée en garde à vue après s’être fait passer pour un policier et avoir réalisé un contrôle d’attestation de déplacement factice à Saint-Pol-sur-Mer (Nord), extirpant ainsi 900 euros à sa victime, a-t-on appris ce dimanche de source policière.

Vendredi soir, le faux policier a contrôlé une personne sur la voie publique « pour vérifier qu’elle était en règle » dans le cadre du respect du confinement, selon la source. La victime « n’avait pas son attestation et n’a donc pas été surprise quand ce policier lui a dit qu’elle allait faire l’objet d’une verbalisation », a-t-elle ajouté.

17 h 01 : Combien de temps ?

Ce live ? Jusqu’au bout de la nuit, vous en avez l’habitude. Mais je vous quitte, pour passer la main à Jean-Loup Delmas. C’est avec lui que vous vivrez la conférence de presse du Premier ministre et du ministre de la Santé, normalement à partir de 17 h 30. Peut-être qu’eux vous diront, combien de temps, avant la sortie.

 

16 h 57 : Marine Le Pen veut quand même un 8 Mai

Marine Le Pen a plaidé dimanche pour que les maires et les préfets puissent aller déposer une gerbe aux monuments aux morts à l’occasion des cérémonies du 8 mai, annulées à cause de la crise du coronavirus. Elle a également appelé les Français à « mettre un drapeau bleu blanc rouge à leur fenêtre » pour « participer à cette date si importante », marquant le 75e anniversaire de la victoire sur le nazisme.

« Le 1er mai, nous allons réfléchir comment exprimer une pensée, peut-être par des moyens numériques », pour remplacer le traditionnel rassemblement organisé par son parti à cette date, a également précisé la députée du Pas-de-Calais. C’est « une date extrêmement importante non seulement pour le RN mais pour tous les Français » puisque « la France est l’héritage de deux siècles de luttes sociales et de luttes nationales », a-t-elle ajouté.

16 h 50 : Direction Moscou

Julien Colling est journaliste indépendant en Russie.

 

16 h 46 : Ça sent mauvais pour la Braderie de Lille, en septembre

Mikaël Libert, de notre bureau du Nord, vous explique pourquoi.

 

16 h 41 : On est quel jour ?

 

16 h 36 : Merci François

Le pape François est venu dimanche saluer les journalistes après avoir célébré une messe lors de laquelle il a mis en garde contre « un virus encore pire » que le coronavirus, « l’égoïsme ». « Merci pour votre travail. Au lieu de rester au lit le dimanche, vous travaillez. Merci beaucoup, merci. Il est important de communiquer », a dit le pape aux journalistes qui l’attendaient devant l’église romaine de Santo Spirito in Sassia, à deux pas du Vatican.

16 h 33 : Une nouvelle série spéciale confinement sur France 2

Anne Demooulin, notre spécialiste série chez 20 Minutes, vous explique.

 

16 h 27 : L’eau non-potable de Paris légèrement polluée au Covid

Des « traces infimes » de Covid-19 ont été découvertes dans le réseau d’eau non potable de la Ville de Paris, utilisé notamment pour nettoyer les rues, mais il n’y a « aucun risque pour l’eau potable », a annoncé dimanche la Mairie de Paris.

Le laboratoire de la régie municipale Eau de Paris a découvert « ces dernières 24 heures » la présence en quantité infime de traces du virus sur 4 des 27 points de prélèvements testés, ce qui a conduit la mairie a suspendre immédiatement l’usage de son réseau d’eau non potable, dans le cadre du « principe de précaution », indique la Ville à l’AFP. Mais l’eau potable, qui dépend d’un autre réseau « totalement indépendant », « ne présente aucune trace de virus Covid » et « peut être consommée sans aucun risque », assure la mairie.

16 h 25 : Et si on allait se faire un resto ?

 

16 h 21 : Un nouveau sondage qui fait mal pour le gouvernement

 

16 h 16 : Le plus gros avion du monde arrive en France avec plein de masques… pour une entreprise privée

Le plus gros avion-cargo du monde, l’Antonov An-225 Mriya, s’est posé dimanche à l’aéroport de Paris-Vatry (Marne) avec à son bord quelque huit millions de masques médicaux destinés à la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Cet avion, en provenance de Tianjin (Chine), s’est posé aux alentours de 11 h 00 avec à son bord « 150 tonnes de fret (masques, gants, charlottes, blouses…) », a affirmé un porte-parole de l’aéroport.

Ce vol n’entre pas dans le cadre du « pont aérien » lancé entre la Chine et la France pour faire face à l’épidémie de Covid-19, a précisé ce porte-parole. « Il ne s’agit pas d’une commande du gouvernement, c’est une demande d’une société privée française », a-t-il indiqué, sans donner le nom de cette entreprise.

16 h 11 : Le président du FC Nantes veut le retour du championnat

Jérôme Gicquel, de notre bureau de Rennes, vous en dit plus.

 

16 h 05 : Amazon fermé deux jours de plus

Les sites français d’Amazon resteront fermés deux jours de plus, jusqu’à mercredi inclus, a déclaré dimanche le géant américain du commerce en ligne, qui espère obtenir mardi en appel la levée par la justice de la limitation de ses activités. "Nous restons perplexes face à la décision du tribunal de Nanterre rendue la semaine dernière et nous attendons avec intérêt que notre appel soit entendu", explique l’entreprise.

Les quelque 10.000 salariés et intérimaires répartis dans six entrepôts en France sont donc appelés à rester chez eux jusqu’à la réouverture. Ils ont été informés de la prolongation et une réunion avec le comité social et économique (CSE) devrait avoir lieu lundi. Ils resteront payés à 100 %, a précisé la société, qui n’a pas fait de demande de chômage partiel.

Les consommateurs gardent la possibilité d’utiliser la plateforme Amazon pour acheter et se faire livrer des produits depuis l’étranger.

15 h 59 : En Aparté

Le journaliste de France Inter Julien Baldacchino produit depuis le tout début du confinement un petit podcast quotidien. Le principe est tout simple : une dizaine de minutes de conversation avec d’autres confinés. Ça s’appelle A la maison, c’est très agréable à écouter, on vous le conseille !

 

15 h 53 : Mélenchon a des doutes sur la réouverture des écoles le 11 mai

« La mesure pour l’école, j’ai l’impression qu’elle n’a été prise que pour permettre aux gens de retourner au travail et qu’on veut les faire retourner au travail parce que la compétition continue entre les différentes économies », a dit « craindre » le chef de file des Insoumis sur BFMTV, faisant « remarquer que l’école n’est pas une garderie ».

« Personnellement, il y aurait un petit à la maison, ce qui n’est pas mon cas, je ne l’enverrais pas à l’école et je pense que, comme moi, des dizaines de gens » ne le feront pas, a ajouté le député des Bouches-du-Rhône. « Je le dis clairement : ramener les gosses à l’école si on n’a pas pris les autres mesures », comme le port de masques et les tests « en masse », « ça me met mal à l’aise parce que les enfants naturellement véhiculent les virus », a-t-il expliqué en critiquant une « décision hasardeuse ».

15 h 47 : D’ailleurs, si vous cherchez du boulot près d’Arcachon…

 

15 h 41 : Il n’y a pas d’âge

Cette histoire vous est racontée par Elisa Frisullo.

 

15 h 32 : François Bayrou parle de « ratés » et « manquements » de la France dans la gestion de la crise

« Est-ce qu’on était prêts ? Non. Est-ce qu’il y a eu des manquements et des ratés ? Oui, notamment sur les masques et les tests », a souligné le maire de Pau, François Bayrou, dans Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, dénonçant « un problème d’organisation de la société française qui se tourne perpétuellement vers l’Etat centralisé ».

En Allemagne, Etat fédéral, « l’impact de l’épidémie est plus faible » parce qu’il y a eu « une anticipation plus grande » mais des « initiatives locales, régionales, des villes ». « L’Etat n’a pas la faculté de prévoir ce qui est inédit et ne favorise pas les initiatives qui sont toujours dérangeantes, hors normes. S’il y a une chose qu’on doit retenir de cette crise, c’est que les réseaux d’initiative locales sont plus efficaces pour répondre à l’imprévisible », a insisté le patron du parti centriste, proche d’Emmanuel Macron.

15 h 23 : 596 morts supplémentaires à l’hôpital au Royaume-Uni, plus de 16.000 au total (officiel)

Le gouvernement britannique a annoncé dimanche 596 morts supplémentaires à l’hôpital de patients atteints par le nouveau coronavirus, ce qui porte à plus de 16.000 le nombre total de décès dus au virus dans le pays. Au total, 16.060 personnes sont décédées de la maladie Covid-19 à l’hôpital et 120.067 personnes ont été testées positives au virus, a annoncé le ministère de la Santé.

15 h 14 : Cette fabuleuse performance a eu lieu lors du fameux concert « virtuel », hier soir

Anne Demoulin, du service culture de 20 Minutes, vous en dit plus. Des dizaines d’artistes étaient mobilisés.

 

15 h 05 : Les Rolling Stones, même confinés, c’est quelque chose

(Ceci n’est le pas le post d’une boomeuse)

14 h 56 : Situation encore plus difficile que d’habitude pour les migrants et migrantes

Quelque 180 migrants et migrantes secourues en mer ont été placés en quarantaine sur un ferry amarré face au port de Palerme, principale ville de l’île italienne de Sicile, ont annoncé dimanche les garde-côtes italiens. Dimanche, 34 personnes secourues par l’ONG espagnole Aita Mari ont été transférées sur le ferry « Rubattino », où elles ont rejoint 146 migrants, installés vendredi après avoir été sauvées par l’« Alan-Kurdi », bateau d’une organisation humanitaire allemande, Sea Eye. Une vingtaine de volontaires de la Croix-Rouge sont à bord.

Les 180 migrants du « Rubattino » doivent être testés, avant une quarantaine de 14 jours. Selon les médias italiens, ils doivent être ensuite répartis dans divers pays de l’Union européenne. Le ferry peut accueillir 1.471 passagers et dispose de 289 cabines et d’un centre médical.

14 h 47 : Foyers

Superbe carte de la diffusion du Covid-19 en France, basé sur les cas officiels, jusqu’au 17 avril.

 

14 h 38 : Halte au Paris-bashing

Anne Hidalgo a dénoncé dans une interview au Journal du dimanche le « bashing systématique insupportable » des Parisiens et Parisiennes qui ont quitté la capitale à la mi-mars pour se confiner dans leur maison de campagne. « Beaucoup sont partis rejoindre leur famille. Ils ne méritent pas cette stigmatisation, dit-elle. C’est quand même très dur d’avoir à supporter un confinement quand on vit dans un petit appartement sans balcon, parfois même sans beaucoup de lumière du jour. »

14 h 29 : On a le marché noir qu’on mérite

Jérôme Diesnis, de notre bureau de Montpellier, vous raconte.

 

14 h 20 : La vallée de la Roya enclavée par l’Italie

Les forces de l’ordre italiennes refoulent systématiquement les habitants français de la vallée de la Roya lors de leur arrivée en Italie, et ce depuis samedi, a indiqué dimanche à l’AFP Sébastien Olharan, maire de la commune de Breil-sur-Roya (Alpes-Maritimes).

Pour les habitants de cette vallée enclavée proche du Mercantour, ce transit par l’Italie leur permet de rejoindre plus rapidement le littoral et l’autoroute A8, via Vintimille. En l’absence de cette possibilité, ils doivent emprunter des routes de montagne qui rallongent leur trajet d’une demi-heure, à l’aller comme au retour.

« D’après les éléments dont je dispose, les autorités locales italiennes de la préfecture d’Imperia, contactées par les autorités françaises, se retranchent derrière un arrêté gouvernemental invitant les forces de l’ordre à ne pas laisser passer à cette frontière les personnes en provenance d’un pays tiers », note l’élu.

14 h 11 : La réduction de la circulation dans Paris est spectaculaire

On ne finit pas de s’en impressionner.

 

14 h 02 : Le sens des priorités dans les Hauts-de-France

Face à la crise économique, le fromage local est en péril, nous explique Mikael Libert, de notre bureau de Lille.

 

13 h 53 : 180 migrants en quarantaine sur un ferry face à Palerme

180 migrants secourus en mer ont été placés en quarantaine sur un ferry amarré face au port de Palerme, principale ville de l’île italienne de Sicile, ont annoncé dimanche les garde-côtes italiens.

Dimanche, 34 personnes secourues par l’ONG espagnole Aita Mari ont été transférées sur le ferry Rubattino, où elles ont rejoint 146 migrants, installés vendredi après avoir été sauvées par l’Alan Kurdi, bateau d’une organisation humanitaire allemande, Sea Eye. Une vingtaine de volontaires de la Croix-Rouge sont à bord.

13 h 44 : Conférence de presse qu’on livera bien sûr


 

 

13 h 35 : Un recensement des étudiants ultramarins dans l’hexagone pour planifier leur retour

Les étudiants ultramarins dans l’hexagone vont être recensés pour connaître leurs besoins, identifier ceux qui veulent et peuvent rentrer chez eux, et planifier les quatorzaines à mettre en place, annonce dimanche un arrêté publié au Journal officiel.

« Il est créé, au ministère des outre-mer, un traitement automatisé de données à caractère personnel » dont l’objectif « est d’évaluer et d’organiser les besoins en termes de quarantaine des étudiants ultramarins en mobilité dans l’Hexagone dans la perspective de leur retour sur leur territoire », précise l’arrêté, signé de la ministre des Outre-mer Annick Girardin.

13 h 26 : Le second tour des municipales « sûrement après l’été »

« Le réalisme conduit » à ce que le second tour des élections municipales ait lieu « sûrement après l’été », et non le 21 juin, comme envisagé un temps, a annoncé la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault.

« Nous pensons qu’il sera difficile de tenir les élections au mois de juin », a expliqué sur France 3 la ministre. « Vous avez vu que l’AMF [Association des maires de France] demande à ce que ça soit fin septembre, alors je ne sais pas si ça sera fin septembre ou octobre mais en tout cas le réalisme conduit à ce que ça sera sûrement après l’été », a-t-elle précisé.

13h17 : Taxi Driver au grand cœur

La belle vidéo du jour « foi en l’humanité restaurée » nous vient d’Espagne. Un chauffeur de taxi est réputé depuis quelques semaines pour transporter gratuitement les patients à l’hôpital.
Les soignants du bâtiment ont décidé de lui faire une surprise avec un faux appel pour qu’il se rende à l’hôpital afin de l’ovationner et lui donner une enveloppe d’argent.

 

13 h 08 : Xavier Bertrand pour une « union sacrée » entre l’Etat et les élus

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR), a plaidé dimanche pour une « union sacrée » entre l’Etat et les collectivités face à la crise du Covid-19, tout en demandant au gouvernement de faire « davantage confiance » aux élus locaux.

Les régions, les départements, les villes, « faisons l’union sacrée » avec « le gouvernement, avec l’Etat » mais « il faut aussi peut-être davantage que le président de la République, que le gouvernement, nous fasse confiance », a souligné l’ancien ministre au micro du Grand Rendez-vous Europe 1-Les Echos. « Cette « Union sacrée », c’est tout de suite, sans arrière-pensées politiques », a-t-il lancé.

12 h 59 : Bruits de bottes au Cap, en Afrique du Sud

Les manchots profitent du retrait des humains et humaines pour reprendre le contrôle.

 

12 h 50 : De bonnes nouvelles venues d’Occitanie

Béatrice Colin, de notre bureau de Toulouse, vous détaille ça.

 

12 h 41 : Une seule journaliste à la conférence de presse de cet après-midi

Ce n’est pas nouveau : c’était la même chose il y a trois semaines lors du précédent exercice du même genre d’Olivier Véran et Edouard Philippe. Et aussi lors des conférences de presse qui suivent le Conseil des ministres. Le ou la journaliste sur place transmet les questions de ses confrères et consœurs. Pour autant, ce choix est contesté par plusieurs journalistes sur Twitter. Dont Nassira El Moaddem, ancienne rédactrice en cheffe du Bondy Blog, ancienne de France 2.

 

12 h 32 : Anne Hidalgo pas chaude pour le tracking numérique après le confinement

Pour le déconfinement, la maire PS prône d’utiliser « massivement les tests » mais est moins favorable au traçage numérique pour « collecter des données personnelles dont on ne sait pas par qui elle seront captées ou achetées ». C’est ce qu’elle dit dans Le Journal du dimanche, ce matin.

12 h 23 : Toujours à Brest

 

12 h 14 : L’origine de l’épidémie du porte-avions Charles-de-Gaulle est probablement Brest

C’est ce qu’a déclaré dimanche le chef d’état-major des armées. « On considère, on pense (…) que cette contamination s’est produite à l’escale qui a eu lieu à Brest au mois de mars (du 13 au 16 mars, ndlr) », a déclaré le général François Lecointre sur France Inter.

Près des deux-tiers de l’équipage du porte-avions, soit 1.046 marins sur 1.760, ont été testés positifs, mais l’origine de la contamination reste une énigme. L’équipage, en mission depuis fin janvier, n’a pas été en contact avec un élément extérieur après cette escale à Brest, au cours de laquelle une relève d’une cinquantaine de personnes est montée à bord et des centaines de marins sont descendus à terre.

12 h 05 : Une fresque installée à Bordeaux sur l’échafaudage de la rénovation de la place de la Bourse, sur les quais

 

11 h 56 : Wuhan toujours

Les joueurs de l’équipe de football de Wuhan ont fait leur retour samedi soir dans la ville du centre de la Chine, épicentre de la pandémie de coronavirus, après plus de trois mois passés loin de leurs familles. L’équipe a été accueillie par des dizaines de supporteurs et supportrices enthousiastes, à son arrivée à la gare de Weihan. Les joueurs, portant des masques de protection, ont reçu des bouquets de fleurs par leurs supporteurs, habillés en orange, aux couleurs de leur équipe.

La reprise de l’entraînement, sous la conduite du technicien espagnol Jose Gonzales, est programmée dès mercredi, a précisé le club, 6e du dernier Championnat de Chine. En raison du confinement très strict mis en place par les autorités locales, les joueurs chinois de Wuhan ont passé 104 jours loin de leur ville.

11 h 47 : L’institut de virologie de Wuhan veut se disculper

 

11 h 38 : Le bilan quotidien de la pandémie en Espagne baisse à 410 morts

C’est le chiffre le plus faible depuis la fin du mois de mars. Une forte baisse déjà par rapport aux 565 recensés la veille, a annoncé dimanche le ministère de la Santé. Le bilan total de la pandémie, dans le pays le plus frappé au monde derrière les Etats-Unis et l’Italie, s’élève à 20.453 morts. Le nombre de cas confirmés se monte à 195.344, avec 4.218 nouveaux cas en vingt-quatre heures.

11 h 34 : Des pistes cyclables provisoires à Paris ?

La maire de Paris, Anne Hidalgo, souhaite le prolongement du télétravail au-delà du 11 mai quand c’est possible. "Si tous les usagers du métro retournent au travail mi-mai, l’épidémie risque de repartir de plus belle", prévient-elle. Comme d’autres maires de grandes villes, elle réfléchit à créer des pistes cyclables provisoires. En projet : les rues au-dessus des lignes les plus fréquentées du métro : ligne 1, ligne 4, ligne 13.

11 h 25 : A Lyon, la solidarité s’organise

Caroline Girardon, de notre bureau dans la capitale des Gaules, vous en dit plus.

 

11 h 16 : Italie, nouveau foyer eurosceptique ?

L’Italie se découvre de plus en plus eurosceptique, un sentiment né de ce que beaucoup considèrent comme l’absence de solidarité européenne lors des crises migratoires récentes, aujourd’hui exacerbée par la pandémie de coronavirus. Selon divers sondages réalisés en avril et publiés sur le site du gouvernement, 71 % des Italiens pensent que la pandémie de coronavirus détruit l’UE et environ 55 % seraient d’accord pour sortir de l’Union et/ou de l’euro. Des chiffres impressionnants dans un pays pilier de l’Union et historiquement très europhile.

Rome a reproché à certains partenaires, notamment l’Allemagne et les Pays-Bas, aveuglement et d’égoïsme pour avoir refusé une mutualisation de la dette née de la pandémie par l’émission de « coronabonds » ou « eurobonds », qui sont devenus en Italie un enjeu de politique intérieure. Cette opposition a apporté de l’eau au moulin des partis italiens d’extrême droite eurosceptique et souverainistes.

11 h 07 : Des nouvelles de la stratégie de l’immunité collective en Suède

 

10 h 58 : Des masques gratuits et réutilisables pour les Parisiens et Parisiennes

La maire de Paris Anne Hidalgo (PS) a indiqué dimanche que 500.000 masques seraient disponibles fin avril pour les Parisiens, une des mesures de la Ville pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et accompagner le déconfinement de la capitale à partir du 11 mai. « On s’est orienté vers une fabrication de masques en tissu, homologués, lavables, que nous distribuerons gratuitement aux Parisiens », souligne l’édile dans un entretien au Journal du dimanche.

Au total ce sont plus de 2 millions de masques réutilisables qui vont être distribués. « A la mi-mai, tous les Parisiens pourront être équipés », promet la maire qui chiffre le coût pour la Ville à 3 millions d’euros. Ces masques, disponibles dans les pharmacies, « seront prioritairement distribués aux plus fragiles : les plus de 70 ans, mais aussi les personnes atteintes de maladie chronique et les femmes enceintes ». Anne Hidalgo pense qu’il est « vraiment nécessaire » de les rendre obligatoires dans les transports.

10 h 50 : Et puisqu’on parle football…

 

10 h 41 : La fin de la bulle spéculative dans le foot ? Oui mais non

La pandémie de coronavirus précipite-t-elle l’éclatement de la bulle dans le foot-business ? « Oui », estiment les experts interrogés par l’AFP, mais seulement « à court terme » s’il n’y a pas la mise en place d’une « régulation » pour encadrer l’inflation à l’œuvre lors de la dernière décennie.

Le prochain « transfert du siècle » attendra encore. « Pour une raison simple : les clubs auront de gros problèmes de trésorerie. Avec l’incertitude sur les droits TV et les revenus sponsoring, cela va devenir très compliqué de s’engager sur des achats très importants », explique Jean-Pascal Gayant, économiste du sport. Principales victimes de l’assèchement de ce « ruissellement » ? Les championnats comme le Portugal, la Belgique, les Pays-Bas ou la France qui ont misé sur un modèle économique fondé sur le « trading de joueurs » grâce à une politique de formation performante.

Inquiétant sur le long terme ? « Quand le foot reprendra la tête à l’endroit, on reviendra sur cette inflation avec des salaires toujours plus élevées, des mutations toujours plus onéreuses. Je ne pense pas que cela remette en cause considérablement le système », estime Jean-Pascal Gayant.

10 h 26 : Wuhan-sur-Lot

Jean-Christophe Wasner est journaliste à Sud Ouest.

 

10 h 17 : L’Australie pas loin de Trump

L’Australie a appelé dimanche à l’ouverture d’une enquête indépendante sur la lutte mondiale contre la pandémie de nouveau coronavirus et sur la façon dont l’OMS a géré la crise. « Nous avons besoin de connaître des détails que seul un rapport indépendant peut nous permettre de comprendre sur l’origine du virus, sur la manière d’y faire face (et) sur la transparence avec laquelle les informations ont été partagées », a déclaré Marise Payne, la ministre des Affaires étrangères à la chaîne publique ABC.

Marise Payne a affirmé que l’Australie partage les mêmes inquiétudes que les Etats-Unis, le président Donald Trump ayant accusé l’Organisation mondiale de la santé (OMS) d’être trop proche de la Chine et de mal gérer la pandémie. « Je ne suis pas certaine qu’une organisation de la santé, responsable de la diffusion d’une grande partie des outils de communication, et qui a pris une large part à une intervention précoce (…) puisse procéder à cet examen », a affirmé Marise Payne. « C’est un peu comme (être) braconnier et garde-chasse », selon elle.

10 h 08 : Les journaux de confinement qu’on aime

Ici dans un quartier du sud de Bordeaux.

 

9 h 59 : Fnac-Darty annonce avoir obtenu un prêt de 500 millions d’euros garanti par l’Etat

Le groupe de distribution français Fnac Darty a annoncé dimanche avoir obtenu un prêt de 500 millions d’euros, dont 70 % garantis par l’Etat, pour « sécuriser la liquidité du groupe » et « préparer la reprise des activités » affectées par l’épidémie de Covid-19. Ce prêt, « le premier que l’Etat français octroie à une grande entreprise française », selon le ministre de l’Economie Bruno Le Maire cité dans un communiqué, a été souscrit auprès d’un pool de banques comprenant Arkéa, BNP Paribas, Bred, CIC, Crédit Agricole CIB, La Banque Postale, LCL, Natixis CIB et Société Générale CIB.

9 h 44 : Le télétravail, à la Nasa aussi

 

9 h 35 : Edouard Philippe et Olivier Véran en conférence de presse à 17 h 30

Pour la deuxième fois, le Premier ministre et le ministre de la Santé vont se prêter à cet exercice. Le chef du gouvernement est attendu sur les pistes du gouvernement pour le déconfinement, mais il pourrait aussi se concentrer sur la nécessité d’un respect strict du confinement pour que le 11 mai soit vraiment la date pivot.

9 h 26 : Au tour de la pâque orthodoxe

Plus de 260 millions de chrétiens orthodoxes fêtent ce dimanche Pâques dans des conditions exceptionnelles, les autorités les ayant globalement invités à rester chez eux pour limiter la propagation du nouveau coronavirus, même si des rassemblements sont maintenus. Les orthodoxes, qui constituent la troisième branche la plus importante du christianisme en nombre de croyants, célèbrent cette année la résurrection du Christ une semaine après les catholiques et les protestants, qui se réfèrent à un autre calendrier.

Pour entraver la propagation du Covid-19, Kirill, le chef du Patriarcat de Moscou qui revendique le plus de fidèles orthodoxes dans le monde (150 millions), a recommandé de suivre les offices à la maison. De nombreux lieux de culte resteront toutefois ouverts dimanche dans des dizaines de régions de Russie, qui compte 36.793 cas de coronavirus, dont 313 mortels. Mais à Moscou et dans sa région – de loin le principal foyer épidémique dans ce pays –, les services se dérouleront obligatoirement à huis clos.

9 h 17 : Un prix Nobel de médecine a quelque chose à nous dire

 

9 h 08 : Les migrants et migrantes, 36e roue du carrosse

Envrion 1.700 migrants et migrantes clandestiness en route vers les Etats-Unis ont été confinées par les autorités dans une zone de la jungle panaméenne en raison de cas du nouveau coronavirus détectés parmi elles. Elles s’agglutinent dans une humidité asphyxiante à La Peñita, localité indigène proche de la frontière colombienne, dans des installations prévues pour accueillir environ 200 personnes.

« Dix-sept migrants ont été contaminés par le nouveau coronavirus », a déclaré à l’AFP une source officielle sous couvert d’anonymat. Les personnes contaminées ont déjà été retirées du camp. Au Panama, où 120 personnes sont décédées de la maladie Covid-19 et 4.273 ont été contaminées, les migrants sont traités dans trois postes frontières temporaires où le gouvernement, l’UNICEF et la Croix-Rouge leur fournissent de l’eau, de la nourriture et des soins médicaux.

8 h 59 : Le confinement de l’acteur Seth Rogen se passe bien

Demain, les cendriers. 

 

8 h 50 : Anthony Fauci, nouvelle star aux Etats-Unis

Tee-shirts, cocktails et donuts à l’effigie du Dr Anthony Fauci se multiplient aux Etats-Unis. Qui aurait pu imaginer qu’un respectable épidémiologiste de 79 ans, caution scientifique de la cellule de crise anti-coronavirus de la Maison-Blanche, devienne la nouvelle coqueluche du pays ? Rien ne semblait pourtant destiner ce New-Yorkais, au ton grave et à l’allure réservée, respecté mondialement pour son expertise sur de nombreux virus, du sida à Ebola, à devenir une star de la pop culture.

Avec ses apparitions télévisées à la Maison-Blanche, il a été « propulsé au cœur de tous les esprits », souligne Robert Thompson, à la tête du département Télévision et Culture populaire de l’Université de Syracuse. Le virologue à la voix éraillée cultive une omniprésence médiatique en faisant des entretiens en direct sur Snapchat, ou en répondant aux questions du célèbre basketteur Stephen Curry sur Instagram, ou de l’animateur Trevor Noah sur YouTube. Son côté direct, factuel et sa capacité à recadrer les propos approximatifs de Donald Trump avec des arguments scientifiques expliquent aussi l’enthousiasme qu’il suscite.

8 h 41 : Sens des priorités

 

8 h 32 : Attention à vote santé mentale en confinement !

Les conséquences psychiques du confinement, que plusieurs pays touchés par la pandémie de coronavirus ont prolongé cette semaine, inquiètent les professionnels de la santé mentale, qui demandent une vraie prise en compte de la question. « Les conséquences indirectes s’accumulent », notait Linda Bauld, professeur en santé publique à l’université d’Édimbourg, soulignant que « de récentes études montrent une augmentation inquiétante de l’anxiété et de la dépression » dans la population générale.

Ainsi en France, un consortium d’unités de recherche, dont l’École des hautes études en santé publique, a lancé CoConel (coronavirus et confinement), « étude longitudinale » (sur la durée) d’un panel d’un millier de personnes, réalisée par l’Ifop. Au terme de la deuxième vague, sortie le 8 avril, avant l’annonce du prolongement d’un mois du confinement en vigueur depuis le 17 mars en France, « globalement 37 % des enquêtés présentent des signes de détresse psychologique », sans variation notable avec la première vague publiée en mars.

8 h 23 : Nouveau cap

160.917 personnes sont mortes, dans le monde, du nouveau coronavirus. C’est le chiffre donné par l’université américaine Johns-Hopkins, qui fait référence pour le suivi du Covid-19. Parmi elles, 19.323 sont mortes en France. 39.089 sont mortes aux Etats-Unis, le pays le plus touché sur la planète.

Bonjour bonjour ! Plus d’un mois désormais que nous sommes officiellement confinés et confinées, et le live de 20 Minutes est toujours là pour vous accompagner avec les dernières infos. Les mauvaises, mais aussi les bonnes nouvelles, il y en a. Ici Rachel Garrat-Valcarcel et, plus tard, Jean-Loup Delmas, pour vous servir !

Les infos de la nuit sont sur notre précédent live.