Coronavirus: Plus de 17.000 décès en France, première baisse des hospitalisations

PANDEMIE Revivez avec nous toutes les dernières informations sur la pandémie de Covid-19

R. G.-V., M.A. et L.Br.

— 

L'unité Covid-19 de l'hôpital Joseph Imbert à Arles.
L'unité Covid-19 de l'hôpital Joseph Imbert à Arles. — Daniel Cole/AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Le nombre de personnes hospitalisées est en baisse pour la première fois en France, avec 513 patients en moins accueillis à l’hôpital. Le bilan total des décès grimpe à 17.167 morts à l’hôpital et dans les établissements de santé.
  • Edouard Philippe a annoncé ce mercredi une prime de 500 à 1.500 euros pour les soignants. Les personnels travaillant en Ehpad devraient aussi percevoir une prime « très rapidement », a promis le ministre de la Santé Olivier Véran.
  • Par ailleurs, Donald Trump a annoncé la suspension de la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), car elle aurait commis des erreurs, selon le président américain. Une mesure très critiquée en pleine pandémie.

A LIRE

A VOIR

 

3h00: Ce live est terminé

On s'arrête plus tôt cette nuit, mais on se retrouve à 7h pour suivre la suite des événements. Si vous voulez suivre notre nouveau live, c'est par ici

2h45 : Record quotidien de décès aux Etats-Unis (2.569 en 24 heures)

Les Etats-Unis ont enregistré mercredi un nouveau sombre record avec près de 2.600 morts supplémentaires du nouveau coronavirus en 24 heures, le plus lourd bilan journalier recensé par un pays, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.

Les Etats-Unis ont déploré 2.569 décès entre 20H30 locales mercredi et la veille à la même heure, selon les chiffres de l’université actualisés en continu. Cela porte le bilan américain à 28.326 morts au total. Le précédent record du nombre de décès sur une journée (2.228) y avait été enregistré la veille.

« La bataille continue mais les données suggèrent qu’à travers le pays, nous avons passé le pic des nouveaux cas », a déclaré le président américain lors de sa conférence de presse quotidienne, promettant de dévoiler jeudi ses pistes pour le déconfinement.

Les Etats-Unis comptent depuis fin mars le plus grand nombre de cas officiellement déclarés, avec plus de 637.000 contaminations diagnostiquées. Environ 3,2 millions de tests ont été effectués dans le pays.

1h35: Les derniers passagers contaminés ont quitté le paquebot en Uruguay

Quinze personnes contaminées au Covid-19 à bord du navire de croisière australien Greg Mortimer ancré dans les eaux uruguayennes, ont quitté mercredi Montevideo par un vol médicalisé pour les États-Unis, ont rapporté les autorités locales.

Le navire, propriété du croisiériste australien Aurora Expeditions, était arrivé au large des côtes de Montevideo le 27 mars avec plus de 200 passagers et membres d'équipage, dont au moins 128 étaient contaminés au Covid-19, selon des tests réalisés à bord par des équipes sanitaires uruguayennes. «Le corridor humanitaire a pris fin avec cette évacuation des derniers passagers», a déclaré à la presse Ernesto Talvi, ministre des Affaires étrangères de l'Uruguay, dans le port de Montevideo, où le bateau de croisière était amarré pour le transfert des passagers.

1h00: Seul un vaccin permettra un retour à la normale, selon le chef de l'ONU

Contre le Covid-19, «un vaccin sûr et efficace pourrait être le seul outil permettant un retour du monde à un sentiment de +normalité+», a estimé mercredi le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en l'espérant avant la fin de l'année.

Un tel vaccin «sauverait des millions de vie et des milliards innombrables de dollars», a-t-il ajouté lors d'une visioconférence avec la cinquantaine de pays africains membres de l'Organisation. Il a plaidé pour une accélération de son développement et son accessibilité à tous. Il doit être «universel» et «permettre de contrôler la pandémie».

«Nous avons besoin d'un effort ambitieux pour garantir (...) une approche harmonisée, intégrée et optimisée afin de maximiser la vitesse et l'échelle nécessaires pour le déploiement universel d'un tel vaccin d'ici la fin de 2020», a-t-il insisté.

0h25 : Il faut « rétablir les liens » entre les pensionnaires des maisons de retraite et leurs proches, selon Korian

La directrice générale du groupe de maisons de retraite Korian, Sophie Boissard, réclame le rétablissement d’un « minimum de liens sociaux entre (les) résidents et leurs proches », dans un entretien au Figaro. Mme Boissard estime que « sur le plan humain, on ne peut infliger de telles mesures de séparation plus longtemps ».

Pour la directrice générale de Korian, il faut « que nous puissions collectivement trouver des solutions qui permettent de respecter la sécurité de tous, tout en rétablissant un minimum de liens sociaux entre nos résidents et leurs proches ». « Il pourrait s’agir de visites en plein air, hors les murs, pourquoi pas en présence de volontaires qui seraient testés. Nous devons y réfléchir maison par maison », explique-t-elle.

0h10 : Les Etats-Unis semblent avoir « passé le pic », selon Trump, qui annoncera des mesures pour rouvrir le pays jeudi

Selon le président américain, les courbes du nombre de nouveaux cas ont atteint un plateau dans plusieurs villes dont New York, Washington et Detroit. « La bataille continue mais les données suggèrent qu’on a passé le pic dans le pays ». Donald Trump annoncera jeudi ses directives pour « rouvrir l’économie » américaine.

 

23h40 : Le Québec demande aux médecins de remplacer des infirmières

Le Premier ministre du Québec, François Legault, a appelé mercredi les médecins de la province à venir combler le manque d’infirmières et d’aides-soignants dans les établissements hospitaliers pour personnes âgées, durement frappés par le nouveau coronavirus. « On a besoin idéalement de 2.000 médecins qui viennent laver le monde, nourrir les patients. Qu’ils viennent faire le travail des infirmières. On trouvera le moyen de les rémunérer », a dit M. Legault lors de son point-presse quotidien.

23h25 : Les banques américaines se préparent à une flambée des impayés

Bank of America, Citigroup et Goldman Sachs ont à leur tour brossé mercredi un tableau sombre de l’économie américaine, mise à l’arrêt par la pandémie de coronavirus, en mettant de côté des milliards de dollars pour couvrir une avalanche attendue de prêts non remboursés des particuliers et des entreprises.

Les trois banques ont envoyé un message semblable à celui délivré la veille par leurs rivales JPMorgan Chase et Wells Fargo, à savoir que le plus dur est à venir.

David Solomon, le PDG de Goldman Sachs, conseille aux clients de la firme « d’espérer que la situation s’améliore, mais de se préparer au pire », a-t-il déclaré lors d’une conférence téléphonique avec des analystes financiers. Près de douze ans après la crise financière, les banques ont toutefois tenu à préciser qu’elles disposaient de suffisamment de liquidités pour résister à la crise sanitaire actuelle.

23h05 : Des mesures spécifiques pour l’indemnisation des marins pêcheurs

La spécificité du mode de rémunération des marins pêcheurs va être prise en compte pour le calcul de leur indemnité de chômage partiel, ont indiqué mercredi dans un communiqué commun les ministres du Travail Muriel Pénicaud et de l’Agriculture Didier Guillaume.

Cette décision, prévue dans une ordonnance adoptée en Conseil des ministres, « s’inscrit dans le cadre national de soutien à l’activité économique pour l’ensemble des filières impactées par le Covid-19 », selon le communiqué.

L’ordonnance modifie la référence au salaire forfaitaire servant de base pour le calcul de l’indemnité liée au chômage partiel pour les marins. Elle prévoit que la rémunération prise en compte pour le calcul de l’indemnité des marins rémunérés à la part de pêche sera fixée par décret.

22h20 : Pékin et Washington collaborent malgré les tensions

Les Etats-Unis et la Chine se sont engagés mercredi à coopérer pour combattre le nouveau coronavirus, malgré les tensions toujours vives entre les deux grandes puissances. L’administration de Donald Trump accuse Pékin d’avoir « dissimulé » la gravité de l’épidémie lorsqu’elle a fait son apparition en Chine, et a gelé mardi la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé en lui reprochant de s’être alignée sur les positions chinoises.

Dans un entretien téléphonique avec le plus haut responsable du Parti communiste chinois pour la politique étrangère, Yang Jiechi, le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a de nouveau insisté mercredi sur « la nécessité d’une transparence totale et du partage d’informations pour lutter contre le Covid-19 et prévenir de futures épidémies ».

Mais il a aussi semblé vouloir se montrer conciliant en soulignant, d’après un communiqué du département d’Etat américain, l’aide fournie par Washington à Pékin en janvier et les exportations de matériel médical chinois vers les Etats-Unis pour « répondre à une demande cruciale ».

21h50 : Des députés LREM réclament le maintien de France 4, « utile » pendant le coronavirus

Alors qu’elle doit cesser d’émettre le 9 août, plusieurs députés LREM réclament le maintien de la chaîne de télévision publique France 4, en soulignant l’utilité de ses programmes éducatifs pendant la crise du coronavirus.

« Un moratoire d’au moins un an est nécessaire », juge le président de la commission des affaires culturelles Bruno Studer, qui espère même la pérennisation de la chaîne. « Il n’est pas imaginable que France 4 s’éteigne le 9 août ».

« Ce n’est plus le France 4 d’hier qui doit exister, mais cet outil ludo-éducatif dont on a vu combien il était utile pendant cette période de confinement », ajoute l’élu du Bas-Rhin, interrogé par l’AFP mercredi.

Selon lui, un « arbitrage » est en cours au sein du gouvernement et des éléments de réponse pourraient être apportés lors de l’audition du ministre de la Culture Franck Riester en commission le 23 avril. « On a beaucoup d’arguments. France 4 a été capable de bousculer sa programmation, de créer de nouveaux programmes et d’attirer une audience forte », abonde la députée et porte-parole LREM Aurore Bergé.

21h30: Des solutions hydroalcooliques non-conformes rappelées, une enquête ouverte contre Vecteur Energy

Une enquête a été ouverte contre le laboratoire Vecteur Energy, de Saint-Maurice-de-Lignon (Haute-Loire), suspecté de produire une solution hydroalcoolique de lutte contre le Covid-19 non conforme, a-t-on appris mercredi de sources judiciaires.

À la suite d'un contrôle de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF), le parquet du Puy-en-Velay a ouvert une enquête en flagrance pour «tromperie sur la qualité d'un produit et mise en danger de la vie d'autrui», indique-t-on de mêmes sources. Vendredi dernier, une perquisition a été opérée dans les locaux de cette entreprise parallèlement au lancement d'un rappel de la DGCCRF des produits incriminés, «non-conformes et dangereux».

Cette dernière, indiquant qu'il s'agit de plus de 2.000 flacons commercialisés par Vecteur Energy sous le nom de «Solution Hydroalcoolic», demande à ceux qui sont en sa possession de «cesser immédiatement de l'utiliser et de la rapporter dans leur magasin d'achat, dès que les conditions sanitaires le permettront».

21h15 : Le best-of de Trump sur la Chine

Avant d’attaquer l’OMS et de l’accuser d’avoir fait trop confiance à la Chine, Donald Trump a chanté les louanges de la « transparence » de Pékin et du président Xi « qui travaille dur » contre le coronavirus.

 

21h05 : Pas de rassemblements sportifs jusqu’au 31 août, en Allemagne, la Bundesliga à huis clos ?

Les rassemblements sportifs resteront interdits en Allemagne jusqu’au 31 août en raison de la pandémie du coronavirus, ont annoncé les autorités du pays mercredi, qui n’ont cependant pas exclu la possibilité de disputer les matches de Bundesliga à huis clos. « Les grands événements (dont ceux liés au sport), qui jouent un rôle important dans la propagation du virus, resteront interdits jusqu’au 31 août », a indiqué la chancelière Angela Merkel à l’issue d’une réunion avec les dirigeants des 16 Etats régionaux.

Cette décision signifie que les supporters ne seront pas autorisés à se rendre dans les stades avant septembre au moins. Le chef du gouvernement de la Bavière Markus Söder a toutefois insisté sur le fait que les matches à huis clos restaient toujours une option. « La Bundesliga n’était pas un sujet de discussion aujourd’hui. La Ligue elle-même travaille sur les conditions de sécurité et il faudra certainement en parler bientôt : si et sous quelle forme les matches à huis clos seront possibles », a déclaré Söder.

21 heures : « Chaque Parisien sera doté d’un masque en tissu homologué », annonce Anne Hidalgo

500.000 premiers masques devraient arriver fin avril, une première livraison sur 2,2 millions de masques en tout pour la ville.

 

20h54 : Se couvrir le visage est désormais obligatoire en public à New York, a tweeté le gouverneur Andrew Cuomo

 

20h46 : Le festival des Vieilles Charrues est annulé, annonce son directeur

Le festival des Vieilles Charrues, le plus important pour les musiques actuelles en France l’été, a été annulé « pour la santé des festivaliers » face à la pandémie, a indiqué mercredi à l’AFP Jérôme Tréhorel, son directeur.

Le festival breton, qui avait réuni 270.000 personnes l’an passé, devait se tenir du 16 au 19 juillet « Nous avons pris la décision la plus difficile mais aussi la plus raisonnable qui soit, reporter à 2021 », a souligné Jérôme Tréhorel.

20h30 : Jean-Yves Le Drian critique à son tour le fonctionnement de l’OMS

Le fonctionnement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a montré des « manques » dans sa gestion de la crise, a estimé ce mercredi le ministre français des Affaires étrangères. « Il y a sans doute des choses à dire sur le fonctionnement de l’OMS, peut-être un manque de réactivité, d’autonomie par rapport aux Etats, peut-être un manque de moyens de détection, d’alerte et d’information, de capacité normative », a estimé Jean-Yves Le Drian lors d’une audition devant la commission des Affaires étrangères du Sénat.

« Mais ce n’est pas automatiquement la responsabilité des acteurs de l’OMS, c’est aussi dans les fondamentaux de l’institution et je pense que la crise actuelle devrait nous permettre de revoir le rôle de chacun des grands outils qui existent aujourd’hui », a-t-il ajouté.

20h27 : Melania Trump a un message pour les seniors américains

« Salutations à nos seniors américains. Les changements dans notre vie quotidienne ne dureront pas éternellement et nous pourrons bientôt rendre visite à nos proches. Je vous encourage à rester en contact, à garder le moral et à vous souvenir que toute l’Amérique travaille ensemble pour vous garder en bonne santé et en sécurité », a tweeté la Première dame américaine.

 

20h20 : Le retour du puzzle en plein confinement

Vous êtes plutôt 100 pièces, 1.000 pièces ou 9.000 pièces (si si, ça existe) ? Depuis le début du confinement, les puzzles voient leur côte de popularité soudainement augmenter, augmentant la pression sur les fabricants. 

 

20h18 : Un Anglais de 99 ans récolte plus de 5 millions de livres pour les soignants

 

20h02 : Un tiers des marins du porte-avions Charles de Gaulle sont positifs au coronavirus

Plus d’un tiers des marins du porte-avions français Charles de Gaulle ont été testés positifs au Covid-19 depuis leur retour anticipé en France dimanche, après la découverte de contaminations à bord, selon un bilan provisoire publié ce mercredi par le ministère des Armées.

« En date du 14 avril au soir, 1.767 marins du groupe aéronaval ont été testés. La grande majorité de ces tests concerne à ce stade des marins du porte-avions. 668 se sont révélés positifs », indique le ministère dans un communiqué. Parmi eux, « 31 sont aujourd’hui hospitalisés à l’hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne de Toulon (sud), dont un en réanimation », est-il précisé.

19h50 : En RDC, les autorités craignent « le pire » dès début mai

Les autorités sanitaires congolaises craignent « le pire » dès début mai à Kinshasa. L’épidémie de Covid-19, qui a fait jusqu’à présent 21 morts dans le pays, devrait entrer à ce moment-là « dans une phase de croissance exponentielle » dans un contexte où le confinement intégral est inopérant.

« Pendant cette période, il faut s’attendre à un afflux important des malades dans les structures sanitaires qui vraisemblablement seront débordées. Si les efforts de préparation en cours ne sont pas finalisés à temps, il faudra craindre le pire », prévient le comité multisectoriel de la riposte au Covid-19.

19h43 : « Grande Dépression » dans les années 1930, « Grande Récession » en 2009 et… « Grand Confinement » en 2020

Comme toutes les grandes crises économiques, celle de 2020 a été baptisée : appelez-la « Grand Confinement » («Great Lockdown » en anglais). C’est l’économiste en chef du Fonds monétaire international, Gita Gopinath, qui a employé l’expression ce mardi en dévoilant les dernières prévisions pour l’économie mondiale.

 

19h36 : La Turquie enregistre à nouveau plus de 100 morts en 24 heures

Entre mardi soir et mercredi soir, 4.281 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 115 malades ont perdu la vie, a annoncé mercredi soir le ministre de la Santé Fahrettin Koca. Le bilan officiel en Turquie s'élève désormais à près de 70.000 cas dont 1.518 mortels.

19h22 : 17.167 décès ont été recensés en France, tous établissements confondus

19h20 : 10.643 décès à déplorer à l’hôpital, dont 19 en outremer

6.339 décès ont été observés en Ehpad, pour un total de 6.524 décès dans les établissements médico-sociaux. Des chiffres en forte hausse sur les dernières 24 heures, mais liés à un « rattrapage » dans les remontées de données, a souligné le Pr Salomon.

19h20 : Le cap des 100.000 tests réalisés a été dépassé, selon le réseau des laboratoires

19h17 : Plus de 31.000 personnes hospitalisées sont rentrées chez elles guéries depuis le début du 1er mars

19h17 : 6.407 patients sont placées en réanimation, un chiffre en baisse

19h17 : « Nous avons 513 personnes hospitalisées en moins par rapport à hier, c’est la première baisse », salue Jérôme Salomon

19h16 : Comme chaque soir, Jérôme Salomon livre le bilan du coronvirus en France

19h13 : Des cas de coronavirus sur des chantiers du Mondial-2022 au Qatar

Le Qatar a déclaré ce mercredi cinq cas de contamination par le nouveau coronavirus sur trois chantiers de la Coupe du monde de football 2022.

Le comité d’organisation dit suivre les recommandations du ministère qatari de la Santé, affirmant que les personnes infectées continueront de recevoir leurs salaires et bénéficieront de soins de santé gratuits, selon le communiqué.

19h10 : Pas de « gay pride » en juin à Paris

La Marche des Fiertés, prévue le 27 juin à Paris, a été reportée « à une date ultérieure » après l’interdiction des grands rassemblements jusqu’à mi-juillet, a annoncé ce mercredi l’Inter-LGBT. « À ce jour, nous n’avons malheureusement pas de nouvelles dates à annoncer », précisent les organisateurs.

19 h 00 : Amazon ferme ses sites français pour 5 jours après un rappel à l’ordre de la justice sur les conditions de travail de ses salariés

Mardi, le tribunal judiciaire de Nanterre a ordonné au géant américain de limiter ses livraisons aux seuls produits essentiels sous peine d’amende de 1 million d’euros par infraction constatée.

Dans un communiqué transmis ce mercredi, le groupe indiquait qu’il pourrait « être contraint de suspendre l’activité » de ses centres de distribution, restreignant un service « devenu essentiel pour les millions de personnes à travers le pays qui souhaitent avoir accès aux produits dont elles ont besoin chez elles pendant cette crise ». Dans ce communiqué, le groupe réfutait toute « menace » ou « chantage ».

Les syndicats dénoncent depuis le début du confinement le traitement de commandes de produits « non essentiels », tels que livres, musique, produits de beauté, etc.

18h53 : Et si vous comptiez les oiseaux de votre jardin ?

La Ligue de protection des oiseaux (LPO) a lancé «Confinés mais aux aguets», une vaste opération de comptage des oiseaux de jardins. Plus important dispositif de science participative instauré en 2012, ce décompte s'effectue habituellement deux fois l'an, en janvier et mai, mobilisant jusqu'à 10.000 observateurs bénévoles.

L'activité semble plaire aux Français, qui joignent l'utile à l'agréable à temps de confinement : 13.322 nouveaux contributeurs se sont inscrits sur www.oiseauxdesjardins.com et plus d'un demi-million d'oiseaux ont été observés depuis le lancement de l'opération. Les chiffres sont sans appel : depuis janvier 2020, plus de 528.000 actes d'observation ont été enregistrés contre 669.931 sur l'ensemble de l'année 2019.

18h47 : Que deviennent les patients transférés d'une région à l'autre en sortant de réanimation ?
Entre rééducation et réadaptation, pour ces patients loin de chez eux, le chemin est encore long, comme nous l’explique notre journaliste Marion Pignot dans cet article.

 

18h40 : Des nouvelles du député LR Jean-Luc Reitzer, atteint par une forme grave du Covid-19

C’était le premier parlementaire officiellement touché par le Covid-19. « Je voulais partager avec vous cette bonne nouvelle : notre collègue Jean-Luc Reitzer va mieux. (….) Sachez que c’est un petit miracle. Sa convalescence sera très longue », souligne le chef de file des députés LR Damien Abad, dans un message adressé à son groupe.

Agé de 68 ans, Jean-Luc Reitzer avait été hospitalisé à Mulhouse début mars en réanimation. Son état était jugé préoccupant et n’avait pas connu d’évolution significative durant de longues semaines. Gaulliste affirmé, cet élu alsacien siège depuis 32 ans à l’Assemblée nationale, un record sous cette législature.

18h36 : Après le requin de Brest, le chevreuil du Morbihan

Et dire que l'an dernier, c'était nous sur cette plage du Morbihan.

 

18h23 : En Allemagne, les écoles et lycées rouvriront progressivement à partir du 4 mai, a annoncé Angela Merkel

Le port de masques dans les transports et magasins est recommandé, a poursuivi la chancelière. Les magasins de moins de 800 m2 sont autorisés à rouvrir. Les grands rassemblements sont interdits jusqu’au 31 août, a-t-elle enfin annoncé.

18h18 : Un requin profite du confinement pour nager dans le port de Brest

 

18h08 : La contagion serait possible avant même l’apparition de symptômes, selon une étude

Les personnes infectées par le Covid-19 pourraient transmettre le virus plusieurs jours avant l’apparition des premiers symptômes, d’après une nouvelle étude de modélisation publiée mercredi. L’équipe de chercheurs de l’Université de Hong Kong a mené des prélèvements de la gorge de 94 patients et mesuré le degré de contagion dès le premier jour de symptômes et pendant 32 jours. Elle a constaté que les patients, dont aucun ne se trouvait dans un état grave ou critique, étaient porteurs de la plus forte charge virale dès l’apparition de symptômes, avant de diminuer progressivement. Les auteurs en ont conclu que l’infectiosité a commencé 2,3 jours avant l’apparition de symptômes et a atteint son pic à 0,7 jour avant les premiers signes de la maladie.

18h01 : Le confinement en Belgique prolongé jusqu’au 3 mai inclus

Jusqu’alors le confinement était prévu jusqu’au 19 avril. Aucun « événement de masse » ne pourra être organisé avant le 31 août, a annoncé ce mercredi la Première ministre Sophie Wilmès. Aucune date n’a été précisée pour la réouverture des écoles et commerces.

Une nouvelle réunion de crise est prévue la semaine prochaine pour évoquer « le déconfinement progressif » qui s’appliquera à compter de début mai, a-t-elle ajouté.

17h50 : L’ARS répond au professeur Didier Raoult

« Non, l’épidémie de coronavirus n’est pas en train de disparaître », a martelé mercredi l’Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte d’Azur, au lendemain de propos du professeur marseillais Didier Raoult suggérant le contraire. « Dans notre région, rien que dans la journée d’hier, 481 nouveaux cas ont été enregistrés, 1.847 personnes sont à l’hôpital (…), dont 433 dans un service de réanimation », et 11 sont mortes, a rappelé dans une vidéo le directeur de l’ARS, Philippe de Mester.

« Alors non, l’épidémie n’est pas en train de disparaître », a-t-il répété, même si « depuis quelques jours les choses vont un peu mieux : le nombre de personnes qui entrent à l’hôpital est moins important que ceux qui en sortent », tout comme en réanimation, « et c’est tant mieux ».

17h47 : La Bourse de Paris finit en net recul (-3,76 %) à 4.353,72 points

La Bourse de Paris a fini en net repli (-3,76 %) mercredi après cinq séances de rebond, exposée à des prises de bénéfices qui ont été alimentées par des publications macro et microéconomiques affligeantes aux Etats-Unis. L’indice CAC 40 a reculé de 170,19 points à 4.353,72 points. La veille, il avait fini sur une toute petite progression de 0,3 %.

17h41 : L’OMS « regrette » la décision de Trump de suspendre le financement de l’organisation

L’OMS a « regretté » mercredi la décision du président américain Donald Trump de suspendre le financement de l’organisation, qu’il accuse de mal gérer la pandémie de coronavirus. L’instance a également annoncé qu’elle allait étudier l’impact de la décision américaine et les moyens de la compenser.

17h40 : Emmanuel Macron se défend aussi sur les masques

Emmanuel Macron se défend par ailleurs sur la question des masques, dont l’Etat a commandé début avril plus d’un milliard d’exemplaires mais dont de nombreux personnels soignants déplorent le manque. « Dès le début de la crise, nous faisons le choix de gérer la distribution et de prioriser les personnels soignants et les personnes les plus exposées », explique-t-il.

« On me fait le procès d’il y a 15 jours, mais moi, sur les stocks, je ne ferai pas le procès de mes prédécesseurs, même si parfois ce serait plus facile », assène encore le chef de l’Etat, tout en soulignant que « nous n’aurons pas tout de suite un retour à la vie normale » après le déconfinement prévu au 11 mai.

17h37 : Emmanuel Macron « assume totalement » le maintien des municipales

Emmanuel Macron affirme « assumer totalement » le maintien du premier tour des élections municipales le 15 mars, deux jours avant le confinement, dans un entretien au Point publié mercredi. Le chef de l’Etat raconte avoir hésité à reporter les élections avant de décider, le 12 mars, de les maintenir, avis du Conseil scientifique à l’appui. « Si le Conseil scientifique m’avait dit que les maintenir mettrait la santé des Français en danger, je ne les aurais pas maintenues », déclare-t-il.

« Je ne voulais pas que le pays pense qu’il y avait une manipulation, que les gens puissent se dire que j’avais trouvé là un prétexte pour ne pas les organiser », confie aussi le président de la République.

17h26 : Un beau geste

La région des Abruzzes, dans le centre de l’Italie, a annoncé sa décision d’acheter pour 12.000 euros de billets au « zoo d’Abruzzo », déserté en raison du confinement, qui seront ensuite distribués aux écoles.

« C’est un petit geste qui servira à donner une première réponse à la crise que vit le zoo des Abruzzes », a expliqué le président du Conseil régional Lorenzo Sospiri. Sur son site Internet, le zoo propose aussi l’achat d’un « billet SOS » à date ouverte, valable pour n’importe quel jour en 2020, à partir de la date de réouverture (https://biglietti.zooabruzzo.it/prodotto/sos-zoo-ticket/).

17h22 : La dette des pays pauvres suspendue 12 mois

La dette des pays les plus pauvres est suspendue pour une période de 12 mois afin de les aider à traverser la crise liée à la pandémie du coronavirus, a indiqué mercredi Mohammed al-Jadaan, le ministre des Finances saoudien lors d’une conférence de presse virtuelle.

17h16 : L’AS Saint-Etienne recueille 88.058 euros pour la recherche contre le Covid-19

L’AS Saint-Etienne a annoncé mercredi avoir recueilli 88.058 euros, à travers une opération menée par l’association ASSE-Coeur vert, entièrement reversés au CHU de Saint-Etienne dans le cadre de son programme de recherche européen Discovery dédié à la lutte contre le Covid-19.

17h10 : La crise va durer « des années », selon Bruno Le Maire

La crise économique engendrée par l’épidémie de Covid-19 va durer « des années », a estimé mercredi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, auditionné par la commission des Finances de l’Assemblée nationale. « Cette crise n’est pas une affaire de semaines, pas une affaire de mois, mais une affaire d’années. Et je pense qu’il faut mesurer que nous en avons pour des années avant de sortir des conséquences économiques de cette crise », a-t-il affirmé.

16h50 : Les mariages prévus après le 11 mai pourront-ils avoir lieu ?

Une question en particulier vous taraude ? Chaque jour, 20 Minutes fait en sorte de vous apporter la réponse. Aujourd’hui, notre journaliste Julie Bossart se penche sur la question des mariages et c'est à lire juste ici.

16h38 : Le G20 donne son aval à la suspension temporaire du service de la dette des pays les plus pauvres

Les ministres des finances et les banquiers centraux du groupe G20 ont donné mercredi leur aval à une suspension provisoire du service de la dette des pays les plus pauvres, ont-ils annoncé.

Mardi, le G7 s’était dit favorable à une telle initiative pour aider ces pays à faire face aux impacts sanitaires et économiques de la pandémie du coronavirus, mais à condition de recevoir l’aval du G20.

16h31 : Des tests ultra rapides à l’aéroport de Dubaï

La compagnie aérienne de Dubaï, Emirates Airlines, a annoncé mercredi être la première à organiser « des tests rapides » à l’aéroport international de l’émirat, pour détecter « en 10 minutes » des cas de nouveau coronavirus parmi ses passagers.

Les Emirats arabes unis, qui ont officiellement annoncé près de 5.000 cas d’infection et 28 décès dus à la maladie, avaient suspendu tous les vols commerciaux le 23 mars. Mais les compagnies aériennes du pays, dont Emirates, la plus importante du Moyen-Orient, sont autorisées depuis la semaine dernière à assurer un nombre limité de vols pour rapatrier des étrangers qui étaient dans le pays.

16h29 : Le festival des Vieilles Charrues pourrait être reporté

Jérôme Tréhorel, directeur des Vieilles Charrues, va « proposer au conseil d’administration » du festival mercredi soir de reporter l’évènement à 2021, « décision la plus douloureuse et la plus raisonnable qui soit », a-t-il indiqué.

Le cas du festival breton, le plus important de l’été pour les musiques actuelles (270.000 spectateurs l’an dernier), est particulier : il est programmé du 16 au 19 juillet, soit au lendemain de la levée de l’interdiction des gros rassemblements fixée par Emmanuel Macron lundi soir. « Nous ne pouvons pas laisser les festivaliers penser que nous sommes irresponsables », ajoute Jérôme Tréhorel. Le conseil d’administration se réunit à 19 heures.

16h07 : Vous aviez un voyage prévu en tour-opérateur d’ici fin mai ?

Les tour-opérateurs français ont annoncé mercredi le report de tous les départs prévus jusqu’au 29 mai, contre la mi-mai jusqu’ici, en raison de la pandémie de Covid-19 et des restrictions de voyages qui en ont découlé. Cette décision est motivée par « la situation sanitaire » liée à la pandémie de Covid-19 et les « circonstances inévitables et exceptionnelles qui imposent des restrictions de voyages », indique dans un communiqué le Seto (syndicat des tour-opérateurs).

15h54 : Le PS veut revaloriser les APL et élargir le RSA aux étudiants

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure, le groupe universitaire socialiste et d’autres responsables du parti proposent mercredi dans Libération la revalorisation des APL pour les étudiants précarisés par la crise et l’élargissement du RSA aux 18-24 ans.

« Sur la base d’un volume horaire hebdomadaire moyen chez les étudiants-travailleurs de 16 heures payé au Smic, il s’agit de majorer les APL à hauteur de 514 euros par mois », détaillent les signataires de la tribune, une mesure qu’ils chiffrent à 0,1 % du budget social. Ils souhaitent aussi « la généralisation du RSA aux 18-24 ans, (qui) permettrait à près 5,2 millions de jeunes de toucher entre 650 euros et plus de 1.000 euros par mois ». Ils citent une étude de l’Institut des politiques publiques, d’après laquelle la mesure coûterait environ 11,8 milliards d’euros, soit 1,6 % du budget social.

15h39 : 761 morts supplémentaires en 24 heures au Royaume-Uni, le bilan s’élève à près de 13.000 au total

Le Royaume-Uni a dénombré mercredi 761 morts supplémentaires à l’hôpital de patients atteints par le nouveau coronavirus, un bilan marquant un très léger ralentissement par rapport à la veille (+778 morts), qui porte à 12.868 le nombre total de victimes du Covid-19 dans le pays. Le nombre de personnes testées positives a atteint au total 98.476, en augmentation de 4.605 par rapport à la veille, selon le ministère de la Santé.

15h30 : Deuxième journée de baisse du nombre de morts en Iran

L’Iran a annoncé mercredi avoir enregistré moins de 100 décès dus au nouveau coronavirus, pour la deuxième journée d’affilée dans un pays parmi les plus touchés au monde et qui tente progressivement de relancer son activité économique, déjà éprouvée par les sanctions américaines.

Ces dernières 24 heures, 94 décès supplémentaires dus à la maladie Covid-19 ont été recensés, portant le nombre total des morts à 4.777, a indiqué le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour, lors de son point de presse quotidien. Il a également indiqué que 1.512 nouvelles personnes avaient été infectées, portant leur nombre total à 76.389. Parmi elles, 49.933 personnes se sont rétablies.

15h22 : Edouard Philippe détaille « un plan d’une ampleur exceptionnelle » de 110 milliards d’euros

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a présenté mercredi un plan d’urgence « d’une ampleur exceptionnelle « d’un total de 110 milliards d’euros », lors du Conseil des ministres, qui doit permettre « de renforcer de façon très significative (les) dispositifs de soutien à l’urgence économique ». Le plan a été intégré à un nouveau projet de loi de finances rectificative. Mi-mars, une première enveloppe de 45 milliards d’euros avait déjà été allouée pour faire face à la crise liée à la pandémie du coronavirus.

« Le financement de l’activité partielle et porté à 24 milliards d’euros et le fonds de solidarité en faveur des très petites entreprises et des indépendants est porté à 7 milliards d’euros », a détaillé le Premier ministre. Le projet prévoit également l’ouverture d’une enveloppe de 20 milliards d’euros et un « effort historique en faveur de notre système sanitaire » à hauteur de 8 milliards d’euros, notamment l’achat de matériel et de masques pour près de 4 milliards d’euros, ainsi que des primes exceptionnelles pour les personnels soignants.

14h58 : Les personnels des Ehpad auront « très rapidement » une prime

Une prime sera « très rapidement » attribuée aux personnels des Ehpad, en première ligne face à l’épidémie de coronavirus, à l’instar des agents hospitaliers, a annoncé mercredi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Les personnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes ont fait « des efforts de réorganisation, d’adaptation de prévention, avec des mesures d’isolement collectif ou individuel et le maintien en poste dans des conditions parfois difficiles des soignants », a-t-il souligné. Par conséquent, « il est tout à fait normal qu’ils puissent bénéficier d’une reconnaissance et ce sera le cas très prochainement à l’issue d’une négociation », a-t-il ajouté.

14h42 : Les pharmaciens ont-ils vraiment interdiction de vendre des masques de protection ?

La vidéo d’un pharmacien se plaignant sur CNews de ne pouvoir vendre des masques de protection au grand public a beaucoup fait débat au cours des derniers jours sur les réseaux sociaux. Notre journaliste Aymeric Le Gall démêle le vrai du faux ici.

14h38 : Tous masqués dans les TGV ?

Très fortement réduit ces dernières semaines, le trafic ferroviaire devrait reprendre progressivement d’ici l’été après le déconfinement, mais les passagers devront porter des masques, a indiqué mercredi le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou. « Le "jour d’après" sera progressif. (…) Nous allons avoir une remontée progressive de l’offre » pour accompagner « le déconfinement partiel ou le confinement allégé » à partir du 11 mai, a expliqué Jean-Pierre Farandou lors d’une audition au Sénat.

Mais cette reprise du trafic doit s’accompagner de nouvelles précautions sanitaires, a-t-il insisté. Jean-Pierre Farandou prône en particulier « le port du masque obligatoire », ce qui selon lui permettrait de lever à bord des règles de distanciation qui « paraissent très, très compliquées à aborder ».

14h31 : Malgré la polémique sur le retrait des Etats-Unis, la « seule préoccupation » de l’OMS est de sauver des vies

La « seule préoccupation » de l’OMS est d’aider les pays bataillant contre la pandémie de Covid-19 à « sauver des vies », a déclaré mercredi son directeur général après la suspension du financement américain à cette agence onusienne.

« Il n’y a pas de temps à perdre. La seule préoccupation de l’OMS est d’aider tous les peuples à sauver des vies et à mettre fin à la pandémie de Covid-19 », a indiqué Tedros Adhanom Ghebreyesus sur son compte Twitter, sans toutefois mentionner explicitement la décision du président Donald Trump.

14h25 : La France « regrette » la décision de Trump sur l’OMS

La France « regrette » la décision de Donald Trump de suspendre la contribution des Etats-Unis à l’Organisation mondiale de Santé (OMS) en pleine crise du coronavirus, a déclaré mercredi la porte-parole du gouvernement. « C’est une décision que nous regrettons », a déclaré Sibeth Ndiaye à l’issue du Conseil des ministres, en indiquant que Paris espérait « un retour à la normale » pour que l’OMS puisse poursuivre son travail.

14h21 : 18 millions de personnes devraient rester confinées après le 11 mai

Dix-huit millions de personnes à risque devront rester confinées même après l’allégement du confinement prévu le 11 mai, a plaidé mercredi le président de l’instance scientifique qui conseille les autorités, soulignant que ce déconfinement devrait être reporté si les conditions n’étaient pas réunies.

« Pour combien de temps, je ne sais pas. En attendant peut-être un médicament préventif », a-t-il ajouté. Selon lui, ces 18 millions de personnes sont les personnes « d’un certain âge, dont je suis, au-dessus de 65 ou de 70 ans », les personnes ayant des affections de longue durée, ainsi que « des sujets jeunes ayant une pathologie, mais aussi obèses ».

14h18 : Mais pourquoi les Français ont-ils attendu le confinement pour se mettre au jogging ?

Depuis le début de la crise du coronavirus, on n’a jamais vu autant de coureurs. D’où vient cet engouement ? Notre journaliste Laure Beaudonnet vous explique tout juste ici.

14h15 : A Cannes, la distribution de masques commence

Cannes a démarré mercredi la distribution de masques fabriqués par ses soins, en commençant par les commerçants et les personnes fragiles avant de l’étendre la semaine prochaine au reste de la population, a annoncé la mairie. Pour les commerçants dont les établissements restent ouverts, cette distribution s’effectue en mairie, sur rendez-vous, chaque professionnel pouvant venir se procurer des masques pour son propre compte et pour son personnel.

Les personnes fragiles et âgées, hors Ehpad, seront ensuite livrées d’ici la fin de semaine avant une opération inédite qui va démarrer lundi : la distribution, dans toutes les boîtes aux lettres de la ville, de quelque 75.000 de ces masques «made in Cannes».

13h54 : Une aide de 150 euros par ménage au RSA, plus 100 euros par enfant versée

Le gouvernement versera le 15 mai une « aide d’urgence » de 150 euros par famille bénéficiaire du RSA ou de l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), à laquelle s’ajouteront 100 euros par enfant, a annoncé mercredi le Premier ministre Edouard Philippe.

Les familles qui ne bénéficient ni du RSA ni de l’ASS, mais qui touchent des aides au logement, percevront de leur côté 100 euros par enfant, a indiqué le chef du gouvernement, précisant que ces aides d’urgence profiteront au total à « plus de quatre millions de foyers ».

13h49 : Edouard Philippe annonce une prime de 500 à 1.500 euros pour les soignants

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé mercredi le versement d’une prime de 1.500 euros pour tous les personnels des services de santé qui gèrent la crise du Covid-19 dans les départements les plus touchés et des services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les départements les moins touchés.

Les autres personnels de santé recevront une prime de 500 euros, a ajouté le chef du gouvernement, à l’issue du Conseil des ministres, précisant que ces primes seront « nettes de tout », c’est-à-dire exemptes de charges et d’impôts.

13h47 : Débat au Parlement les 28 et 29 avril sur le traçage des données mobiles

Le débat voulu par Emmanuel Macron sur les techniques de traçage des données des téléphones pour lutter contre le Covid-19 se tiendra le 28 avril à l’Assemblée nationale et le 29 au Sénat.

Le premier débat, organisé sur la base de l’article 50-1 de la Constitution et introduit par une déclaration du gouvernement, aura lieu le mardi 28 avril après la séance des questions au gouvernement au Palais Bourbon.

13h42 : Un nouveau jeu sur le confinement le week-end sur France 3

« Jouons à la maison », c’est le nom de ce nouveau programme présenté par Alex Goude les samedis et dimanches à 20h30. Dans ce jeu, quatre candidats s’affrontent en trois manches avec 5.000 euros à la clé, précise France 3 dans un communiqué. Ils doivent répondre pour cela à des questions sur « ce que les Français préfèrent manger, ce qu’ils aiment regarder à la télévision, lire… Comment et à quel rythme ils organisent leurs journées, particulièrement en cette période de confinement », indique France 3. Les réponses sont basées sur des sondages réalisés récemment.

13h23 : Dans le monde arabe, 74 millions de personnes ne peuvent pas se laver les mains

« Alors qu’il est établi dans le monde entier que le lavage des mains (…) est le meilleur outil de prévention contre la contamination au Covid-19, ce simple acte s’avère difficile dans une région où 74 millions de personnes n’ont pas accès à un dispositif de base pour se laver les mains », souligne la Commission économique et sociale des Nations unies pour l’Asie occidentale (CESAO). Un geste barrière pourtant essentiel dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

13h18 : Passes interdites et pelouse divisée… Anderlecht a repris l’entraînement sous contrôle policier

Le club de foot belge a repris l'entraînement lundi, à la « stupéfaction » de certains médecins. Cette reprise concerne uniquement « les joueurs le souhaitant ». Des mesures spéciales ont été prises : le terrain est divisé en plusieurs compartiments, où chaque joueur dispose de son propre ballon. Il est interdit de quitter sa zone et de se faire des passes.

Chaque jour, des policiers municipaux vérifient si ces mesures de distanciation sont respectées. Malgré ces conditions sanitaires strictes, la décision a suscité des critiques venant du monde médical. Le virologue Marc Van Ranst a qualifié cette décision de « légale mais de mauvais signal » dans un pays où le confinement reste la règle dans le contexte de la crise du Covid-19.

13h12 : Moins 43 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat

La récession liée à la pandémie de Covid-19 va provoquer une baisse des recettes fiscales de 42,7 milliards d’euros cette année en France, selon le texte du deuxième projet de loi de finances rectificative obtenu mercredi par l’AFP.

« La prévision est ainsi revue à la baisse de 32 milliards d’euros par rapport à la précédente loi de finances rectificative », adoptée en mars, précise le document.

13h10 : Lyon BD Festival annule son édition 2020

La 15e édition de Lyon BD Festival, qui devait se tenir du 12 au 14 juin, est annulée en raison des consignes du gouvernement sur les grands rassemblements, interdits au moins jusqu’à mi-juillet, ont annoncé ce mercredi ses organisateurs.

Plus de 200 artistes français et étrangers étaient initialement attendus à Lyon pour ce rendez-vous. Mais tout n’est pas perdu pour les fans de BD avec « un plan B qui se dessine », a ajouté Mathieu Diez, le directeur du festival. « Ce ne sera pas un report du festival mais une alternative ».

13h08 : L'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'au 3 mai

L'Allemagne va prolonger au moins jusqu'au 3 mai les restrictions, dont les fermetures d'école, pour endiguer la pandémie.

Elles devraient être ensuite progressivement levées à partir du 3 mai en Allemagne, où le nombre de cas officiellement recensés continue d'augmenter, ont décidé le gouvernement fédéral d'Angela Merkel et les dirigeants des 16 régions allemandes.

13h01 : Le Tour de France aura lieu du 29 août au 20 septembre

Déplacé à cause de l’épidémie de coronavirus, le Tour de France partira le 29 août de Nice et arrivera le 20 septembre à Paris. Ces nouvelles dates du Tour de France ont été officialisées mercredi par l’Union cycliste internationale (UCI).

Le calendrier initial prévoyait un départ fin juin mais il a été rendu caduque par l’épidémie de Covid-19. Jamais le Tour de France n’est parti aussi tard dans l’été depuis sa création en 1903.

 

13h : Enfants, travail, charge mentale, injonctions, stress… Comment aider les parents confinés en crise ? Les conseils de la psychiatre Christine Barois

Retrouvez le podcast du jour de notre journaliste Anne-Laëtitia Béraud.

12h56 : Pékin fait un pas vers Paris

Pékin a évoqué mercredi des « malentendus » après la convocation de son ambassadeur en France par le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui lui reprochait des propos critiquant la réponse occidentale au Covid-19.

« La Chine n’a jamais émis de commentaire négatif sur la façon dont la France fait face à l’épidémie, et n’a aucune intention d’en émettre », a indiqué lors d’un point de presse régulier Zhao Lijian, un porte-parole de la diplomatie chinoise.

12h56 : Amazon menace de suspendre l’activité de ses centres en France

Amazon pourrait être contraint « de suspendre l’activité » de ses centres de distribution et de « restreindre » son service en France, suite à une décision du tribunal judiciaire de Nanterre, a-t-il prévenu dans un communiqué mercredi.

L’entreprise compte faire appel de la décision, qui la contraint à s’en tenir strictement aux envois de produits essentiels. « Cependant, notre interprétation suggère que nous pourrions être contraints de suspendre l’activité de nos centres de distribution en France » et « de restreindre un service qui est devenu essentiel pour les millions de personnes à travers le pays ».

12h44 : Comment ça on ne connaît pas la distanciation sociale en France ?

 

12h33 : Une information judiciaire ouverte après la mort d’un homme lors d’un contrôle

L’ouverture d’une information judiciaire contre X a été requise par le parquet dans l’enquête sur le décès d’un homme de 33 ans après son interpellation par trois policiers municipaux de Béziers dans le cadre d’un contrôle du confinement, a annoncé mercredi le procureur.

Cette information judiciaire, dont l’ouverture a été requise samedi, porte sur des chefs de « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission » et « non-assistance à personne en péril », précise Raphaël Balland dans un communiqué, confirmant une information du Parisien-Aujourd’hui en France.

12h31 : La prime de 1.000 euros promise par Auchan proportionnelle au temps de travail

La prime « forfaitaire » de 1.000 euros promise fin mars par le distributeur Auchan aux 65.000 salariés présents dans le contexte du coronavirus sera proportionnelle au temps de travail effectif, a-t-on appris mercredi de sources concordantes, des syndicats affirmant que certains caissiers toucheront seulement 50 euros.

La direction a indiqué que la prime serait versée « au prorata du temps de travail effectif », sans donner les dates de début et de fin de période pour la calculer ni les tranches. Selon la direction, « il est normal d’associer le temps de travail en entreprise » pour la calculer et il y aura bien 65.000 salariés qui en bénéficieront, avec un « acompte » sur la paie du mois d’avril en attendant les « ajustements réglementaires ».

12h15 : Les maires réclament « un plan de déconfinement précis »

Les maires, au contact direct de la population, pressent mercredi le gouvernement d’établir avec eux « un plan de déconfinement précis au niveau national », pour ce qui concerne notamment les masques et les écoles, après les annonces lundi d’Emmanuel Macron. « Pour être efficace, la fin programmée des mesures de confinement devra être menée étroitement en lien avec les maires et leurs équipes », écrit l’Association des maires de France (AMF) dans un communiqué commentant le début possible du déconfinement le 11 mai.

Les maires doivent être « les premiers maillons de la chaîne afin d’assurer la bonne distribution des masques de protection sur le territoire, évoquée par le chef de l’Etat », poursuit-elle. « Toutefois, une telle opération ne pourra réussir que si les volumes suffisants de masques sont disponibles ».

12h11 : L’UE s’en prend à son tour aux Etats-Unis

Le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell, « regrette profondément » la suspension de la contribution américaine à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), annoncée dans la nuit de mardi à mercredi par Donald Trump.

« Il n’y a aucune raison pour justifier » cette décision à un moment où les efforts de l’OMS « sont plus nécessaires que jamais pour aider à contenir et à réduire la pandémie de coronavirus », a déclaré l’Espagnol dans un message sur son compte Twitter. « C’est seulement en unissant les forces que nous pouvons surmonter cette crise qui n’a pas de frontières », a-t-il ajouté.

12h10 : 700 passagers toujours bloqués sur un paquebot à Saint-Nazaire

Environ 700 personnes, soit la moitié de l’équipage du Celebrity Apex, un immense paquebot livré par les Chantiers de l’Atlantique au tout début du confinement, n’a pas encore pu être évacuée mais la situation sanitaire n’est pas inquiétante à bord, a-t-on appris mercredi auprès de Michel Bergue, sous-préfet de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

Fin mars, plusieurs membres de l’équipage de ce paquebot, capable d’accueillir quelque 2.900 passagers dans un décor luxueux, avaient été testés positifs au Covid-19 et mardi, deux personnes étaient toujours hospitalisées à l’hôpital de Saint-Nazaire à la suite de la propagation du virus sur le palace flottant.

12h07 : C’est officiel, l’IVG médicamenteuse est autorisée jusqu’à 9 semaines à domicile

L’accès à une interruption volontaire de grossesse médicamenteuse à domicile est étendu jusqu’à neuf semaines pendant la crise liée au coronavirus afin de limiter les consultations en milieu hospitalier tout en garantissant le droit à l’avortement, selon un arrêté paru mercredi au Journal officiel.

L’IVG médicamenteuse, qui peut être prescrite par un médecin libéral, une sage-femme ou être réalisée à l’hôpital, était jusqu’à présent accessible jusqu’à sept semaines d’aménorrhée pour les pratiques à domicile et neuf semaines en milieu hospitalier.

11h38 : On vient de recevoir la newsletter « Restez positifs chez vous »

Si vous voulez vous faire une idée, vous pouvez consulter notre newsletter ici et si vous voulez vous inscrire, c’est juste en dessous.

 

11h35 : Une conférence des donateurs pour lever des fonds pour un vaccin

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen va organiser une conférence des donateurs en ligne le 4 mai afin de lever des fonds pour la recherche d’un vaccin et de traitements contre le nouveau coronavirus, a-t-elle annoncé mercredi.

Un vaccin est « notre meilleure chance collective de vaincre le virus », a expliqué Ursula von der Leyen lors d’une conférence de presse. La conférence « permettra d’aborder la question des déficits de financement immédiats et de trouver des solutions innovantes et équitables », a-t-elle ajouté.

11h30 : Près de 10.000 détenus en moins dans les prisons depuis un mois, annonce l’administration pénitentiaire

Le nombre de détenus dans les prisons françaises a diminué de près de 10.000 en un mois en raison de la crise du Covid-19, faisant baisser le taux de population carcérale à 103 %, a annoncé mercredi le directeur de l’Administration pénitentiaire.

« La diminution constatée au 13 avril est de 9.923 détenus depuis le 16 mars (…) pour atteindre 62.650 détenus », a déclaré Stéphane Bredin, auditionné par la commission des lois de l’Assemblée nationale. Cette forte baisse, qui vise à éviter une crise sanitaire et sécuritaire dans les prisons, est notamment due à un ralentissement de l’activité judiciaire et à des libérations anticipées.

11h15 : 100.000 récupérés pour les policiers ?

Le syndicat policier Alliance a affirmé mercredi avoir récolté 100.000 masques au bénéfice des forces de l’ordre, grâce aux dons de conseils régionaux, et a appelé Beauvau à accepter ces moyens de protection pour pallier les « carences » de l’Etat. Selon son secrétaire général, Fabien Vanhemelryck, Alliance doit récupérer mercredi en fin de matinée, 50.000 masques de protection auprès du conseil régional d’Ile-de-France, après avoir récolté mardi, 50.000 masques auprès de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

« Voilà des semaines que le ministère [de l’Intérieur] est incapable de donner un masque de façon systématique aux policiers et un syndicat arrive à rassembler 100.000 masques en deux jours avec un peu de bonne volonté. Des masques, il y en a, la preuve », a déclaré Fabien Vanhemelryck. « Des masques, il y en aurait plus si on faisait preuve de volonté et si on acceptait les masques de certains », quelle que soit la couleur politique du donateur, estime-t-il.

11h12 : 523 morts en 24 heures en Espagne, le bilan quotidien en baisse

L’épidémie de coronavirus a fait 523 morts en 24 heures en Espagne, selon les autorités espagnoles. Le bilan quotidien est en baisse (567 morts mardi). Au total, 18.579 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, le troisième plus endeuillé du monde derrière les Etats-Unis et l’Italie. Le nombre de nouveaux cas confirmés en 24 heures a en revanche connu un rebond à plus de 5.000 après six jours consécutifs de baisse, ce qui porte le nombre total de cas confirmés à plus de 177.000.

11h10 : Après la Chine, l’Allemagne s’en prend, elle aussi, aux Etats-Unis

L’Allemagne a dénoncé mercredi la suspension par les Etats-Unis de Donald Trump de leur contribution à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), jugeant que « blâmer n’aide pas » en période de pandémie de nouveau coronavirus.

« Nous devons travailler en étroite collaboration contre le Covid-19. Un des meilleurs investissements est de renforcer les Nations unies, en particulier l’OMS, qui est sous-financée, par exemple pour le développement et la distribution de tests et de vaccins », a estimé sur Twitter le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas.

11h07 : Quarante députés pour une « reconnaissance nationale » des enfants de soignants décédés

Quarante députés, principalement de la majorité, demandent « un statut de reconnaissance nationale » pour les enfants des personnels soignants morts du coronavirus, dans un appel diffusé mercredi. Il s’agirait de protéger ces enfants par des mesures concrètes, avec une prise en charge de la scolarité et des études par exemple.

Depuis le début de l’épidémie, 6.019 cas potentiels de contamination ont été rapportés parmi les professionnels de santé et les salariés d’établissements médico-sociaux, selon un bilan de Santé publique France la semaine dernière. Parmi eux, une quinzaine de décès ont, à ce stade, été rendus publics.

10h38 : Google propose une aide d’urgence pour les médias locaux

Google va distribuer des aides d’urgence aux médias locaux à travers le monde, plongés dans la crise par le coronavirus, a annoncé le géant américain mardi dans un billet de blog posté sur son site. Google n’a pas précisé le montant total des aides qui pourraient être distribuées.

Les aides sont destinées aux médias qui « produisent de l’information originale au niveau local pendant ce temps de crise », selon le billet. Elles iront « de quelques milliers de dollars pour les petites rédactions hyper-locales à quelques dizaines de milliers de dollars pour les plus grandes rédactions », a précisé Google. Les demandes d’aides doivent être adressées à Google avant le mercredi 29 avril à minuit (heure de Californie, soit jeudi 30 à 9h, heure française).

10h37 : « Je ne veux plus que des patients partent sans avoir dit au revoir à leurs proches… »

Alors que les visites dans les hôpitaux sont interdites, des soignants se mobilisent pour maintenir un lien ténu entre les patients et leurs familles.

 

10h35 : Léger rebond de confiance pour l’exécutif

La confiance dans l’exécutif pour gérer la crise sanitaire est en légère hausse (+2) après l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron, selon un sondage hebdomadaire Elabe diffusé mercredi. Si la défiance à l’encontre du chef de l’Etat et du gouvernement pour « lutter efficacement contre l’épidémie » reste majoritaire (55 %, -1), 45 % des personnes interrogées lui font désormais confiance, soit 4 points de plus en deux semaines.

La plupart des mesures annoncées par Emmanuel Macron sont plébiscitées : mise à disposition de masques et de tests de dépistage du coronavirus à partir du 11 mai (94 %), aides spécifiques à certains secteurs économiques (tourisme, restauration…) (92 %), ou encore fermeture des frontières avec les pays non-européens (90 %).

10h30 : L’Allemagne en récession depuis mars, qui devrait durer « jusqu’en milieu d’année »

L’économie allemande, durement frappée par les conséquences de la pandémie de nouveau coronavirus, se trouve en récession depuis mars et devrait y rester « jusqu’en milieu d’année », a annoncé mercredi le ministère de l’Economie.

« La demande globale cassée, l’interruption des chaînes de livraison, les changements de comportement des consommateurs et les incertitudes des investisseurs ont des répercussions massives sur l’économie allemande », a précisé le ministère alors que l’Allemagne, nation très exportatrice, est la première économie européenne.

10h27 : La Chine « vivement préoccupée » par la suspension de la contribution américaine à l’OMS

La Chine a fait part mercredi de sa « vive préoccupation » après la décision du président américain Donald Trump de suspendre la contribution de son pays à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dont la gestion de la pandémie de Covid-19 est critiquée. « Cette décision va affaiblir les capacités de l’OMS et miner la coopération internationale contre l’épidémie », a regretté devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Zhao Lijian.

10h08 : Au Japon, des locations courte durée pour éviter des « corona-divorces »

« Avant d’envisager le divorce, appelez-nous » : une entreprise au Japon a opportunément adapté son message en ces temps de confinement face au Covid-19, en suggérant à des personnes mariées de s’offrir un répit dans ses appartements de location courte durée.

Sur son site Internet, la société Kasoku, concurrente locale de Airbnb, promeut désormais ses logements meublés comme des « refuges temporaires » à la disposition de ceux qui veulent échapper un temps à leurs familles, que ce soit pour travailler plus tranquillement ou s’aérer l’esprit. Les Japonais n’ont pas interdiction de sortir de chez eux depuis l’instauration de l’état d’urgence dans plusieurs régions de l’archipel il y a une semaine. Cependant le gouvernement recommande vivement de limiter les déplacements à l’essentiel, le télétravail s’est répandu et les écoles sont fermées.

10h01 : Les concours de l’enseignement (Capes, agrégation…) maintenus

Les 250.000 candidats préparant l’agrégation, le Capes ou le concours de professeur des écoles pourront bien passer leurs examens sous différentes modalités d’ici à mi-juillet, malgré l’épidémie de Covid-19, a annoncé mercredi le ministre de l’Education. Il s’agit de l’agrégation (recrutement pour l’enseignement secondaire ou supérieur), du Capes (Certificat d’aptitude au professorat de l’enseignement secondaire), et du concours de professeur des écoles (CRPE).

Sur les modalités précises, qui n’avaient pas été dévoilées, « lorsque le début du concours a déjà été passé avant la période du confinement, souvent ce sont des écrits et bien l’oral peut être passé en juin ou juillet », a détaillé le ministre. « Lorsqu’il n’y a pas eu le passage d’une première épreuve avant la période de confinement, c’est le cas de la plupart des Capes, ce sera un écrit, organisé dans les conditions sanitaires qui conviennent, avec de la distance, dans des salles qui permettront cela et ce sera à partir de la mi-juin et jusqu’à la fin juillet », a-t-il ajouté.

9h45 : Confinée, une rameuse australienne bat un record du monde

Georgina Rowe s’entraînait à l’aviron sur sa machine, confinée à Sydney à cause du coronavirus et frustrée d’attendre un an de plus pour les Jeux olympiques… tant et si bien qu’elle a battu un record du monde en salle.

L’Australienne de 27 ans, membre de l’équipe nationale de huit féminin et également pratiquante de l’aviron indoor (en salle), a terminé son parcours virtuel de 21,097 kilomètres sur un rameur Concept2 en 1 heure, 19 minutes et 28,4 secondes… pulvérisant le record du semi-marathon de plus de 40 secondes !

9h43 : Didier Raoult est un « grand scientifique », estime Emmanuel Macron

Le président Emmanuel Macron a qualifié mercredi le professeur marseillais Didier Raoult, vivement critiqué pour ses études sur le traitement du Covid-19, de « grand scientifique », estimant qu’il fallait que la bi-thérapie concoctée par ce spécialiste des maladies infectieuses « soit testée ».

« La bi-thérapie que propose le professeur Raoult, il faut qu’elle soit testée », a déclaré Emmanuel Macron dans un entretien à Radio France internationale (RFI). « Il faut qu’on avance, qu’on montre l’efficacité et qu’on mesure la toxicité ». Ceci tout en tant « très prudent », a poursuivi le chef de l’Etat.

9h37 : Quand va-t-on pouvoir reprendre les métros et les RER ?

Invitée sur France Inter, ce mercredi matin, Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile-de-France, a prévenu que le déconfinement en région parisienne, « très urbaine », sera « progressif ».

« Tous les jours, nous avons en temps normal 5 millions de Franciliens dans les transports en commun. Est-ce qu’on imagine aujourd’hui remettre 5 millions de personnes dans des métros et dans les RER ? Il faut savoir qu’aujourd’hui, il n’y a plus que 500.000 personnes chaque matin dans les transports en commun. Donc, la marche est très haute. Cela veut dire qu’il va falloir y aller très progressivement », a-t-elle expliqué.

9h35 : Une décision sur Air France dans les prochains jours

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a indiqué, ce mercredi sur RTL, que le gouvernement prendrait « dans les prochains jours » une décision sur le soutien public à Air France, dont la plupart des avions sont cloués au sol à cause du coronavirus. « Nous prendrons la décision dans les prochains jours d’un soutien à Air France sous une forme que nous sommes en train de déterminer avec le Premier ministre et le président de la République, mais c’est une affaire de jours », a-t-il déclaré.

Vendredi, le secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari avait précisé que l’Etat, qui détient 14,3 % de la compagnie aérienne, pourrait recapitaliser Air France mais sans en prendre le contrôle. Bruno Le Maire avait pour sa part déclaré il y a une semaine qu’Air France bénéficierait d’un « soutien massif » de la part de l’Etat alors que la compagnie perd « des milliards par mois ». « Nous voulons à tout prix préserver cette compagnie aérienne qui est un fleuron industriel français », avait-il assuré.

9h25 : 8,7 millions de salariés au chômage partiel

Le chômage partiel concerne désormais 8,7 millions de salariés français, a indiqué mercredi la ministre du Travail Muriel Pénicaud sur Radio Classique. « C’est plus d’un salarié sur trois », a-t-elle ajouté. « 732.000 entreprises » soit « plus d’une entreprise sur deux » bénéficient de ce dispositif mis en place depuis le début de la crise du coronavirus. La ministre a confirmé que le coût était à ce stade de 24 milliards d’euros, comme l’avait dit le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire.

« C’est un investissement (…) oui cela va faire de la dette, oui ça va être difficile, mais c’est à ce prix-là qu’on va sauver les emplois et qu’on va permettre aussi à notre tissu de petites et moyennes entreprises de continuer à exister », a-t-elle dit. Le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi en Conseil des ministres permettra en outre « à l’État de garantir les emprunts consentis par la Nouvelle-Calédonie afin de mettre en place un dispositif équivalent au chômage partiel » dans ce territoire, a annoncé mardi Edouard Philippe.

9h16 : Création d’une « avance remboursable » pour les PME qui n’obtiennent pas de prêt

Les petites et moyennes entreprises en difficulté à cause de la crise sanitaire et qui n’obtiennent pas de prêt bancaire pourront faire appel à l’Etat pour obtenir une « avance remboursable », a annoncé le ministre de l’Economie Bruno le Maire, ce mercredi sur RTL.

« Nous allons mettre en place un système d’avances remboursables pour 500 millions d’euros qui vont aider ces entreprises à acheter les matières premières ou les marchandises dans la restauration pour redémarrer leur activité », a-t-il déclaré. La cible de ces avances qui seront distribuées par les services déconcentrés du ministère de l’Economie et des finances sont les PME « qui ne trouvent pas de trésorerie pour redémarrer », a-t-il précisé, évoquant des entreprises industrielles de 40 à 50 salariés.

9h14 : « Il ne s’agit pas de faire rentrer tout le monde le même jour de la même façon »

« Le mot à souligner avant tout, c’est le mot « progressif », a ajouté Jean-Michel Blanquer. Il ne s’agit pas de faire rentrer tout le monde le même jour de la même façon », a-t-il insisté, soulignant que cette rentrée progressive serait réfléchie « par niveau d’élèves, par caractéristiques du territoire, par impératifs pédagogiques ».

b

9h09 : « Il faut de la concertation »

Interrogé sur LCI, ce mercredi matin, sur la réouverture des écoles le 11, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, a expliqué que « ce que nous recherchons (le gouvernement) c’est l’intérêt général », et que le retour à l’école se fera après un travail « par scénarios. »

« Si je vous donnais les solutions toutes faites, vous me diriez que je suis un technicien vertical, il faut de la concertation », a-t-il déclarant, assurant que des mesures seraient annoncées fin avril.

« S’agissant du raisonnement niveau par niveau, il y a effectivement pour les écoles de primaire une forme de priorité », a ajouté le ministre, affirmant que certains établissements, « où il y a le plus de décrochage », seraient plus suivis que d’autres.

9h04 : Le gouvernement assure le service après-vente

Depuis le début de la crise, les mêmes du gouvernement assurent le service après-vente dans les matinales radio. Ce mercredi matin, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, était sur RTL, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, sur Europe 1, Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, sur Radio Classique et Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, sur LCI.

8 h 53 : Darmanin annonce aussi un sacré geste pour le tourisme

Le gouvernement va travailler à annuler jusqu’à 750 millions d’euros de charges fiscales et sociales actuellement reportées pour les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et des arts et spectacles, a annoncé mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

« L’Etat annulera à la demande du président de la République, les charges pour les secteurs les plus touchés », a affirmé le ministre sur Europe 1, ajoutant qu'« il y a 750 millions (d’euros) qui concernent les secteurs évoqués par le président, notamment la restauration (…) mais aussi les arts et spectacles (…) ».

8 h 45 : Des fonctionnaires percevront jusqu’à 1.000 euros de prime annonce Gérald Darmanin

Certains fonctionnaires qui poursuivent leur mission de service public malgré le confinement recevront une prime jusqu’à 1.000 euros, a annoncé mercredi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin. « Cette prime a été décidée par le président de la République (…). Cette prime sera défiscalisée (…) jusqu’à 1.000 euros, c’est prévu dans le projet de loi de finances rectificative », présenté mercredi en Conseil des ministres, a indiqué le ministre sur Europe 1, ajoutant que cela représentera pour la Fonction publique d’Etat « un peu plus de 300 millions d’euros ».

8 h 40 : Stop StopCovid ?

 

8 h 31 : La Corée vote sereinement

Prise de température générale, isoloirs spéciaux pour les électeurs fiévreux, bureaux de vote dédiés aux personnes en quarantaine… Les Sud-Coréens sont sortis mercredi en nombre pour aller élire leurs députés, en dépit de la menace du nouveau coronavirus. La Corée du Sud est un des premiers pays confrontés à l’épidémie qui organise malgré tout des élections nationales, et des mesures drastiques ont été prises pour permettre la tenue du scrutin.

Les bureaux de vote ont ouvert à 06 h 00 (21 h 00 GMT mardi) pour des élections auxquelles 43,9 millions de personnes sont appelées à participer. Le port du masque est obligatoire pour les électeurs qui, dans les files d’attente aux abords des bureaux de vote, sont tenus de se tenir au minimum à un mètre les uns des autres.

8 h 22 : L’année difficile des compagnies aériennes

 

8 h 13 : Les écoles ont timidement rouvert mercredi au Danemark après un mois de fermeture

Le royaume est le premier pays européen à rouvrir ses crèches, écoles maternelles et primaires après l’instauration de restrictions le 12 mars pour endiguer l’épidémie. Les cours ont toutefois repris dans seulement la moitié des communes danoises et dans 35 % des établissements à Copenhague, les autres ayant demandé plus de temps pour s’adapter aux règles de sécurité sanitaire encore en vigueur. Tous les établissements devraient être ouverts d’ici le 20 avril.

8 h 02 : Nouveau cap

Aujourd’hui le monde devrait passer le cap des 2.000.000 de personnes officiellement contaminées. Le bilan actuel de l’université Johns-Hopkins en compte à cette heure 1.982.281.

7 h 53 : Jacinda Ardern veut donner l’exemple

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a annoncé mercredi que les membres de son gouvernement et elle-même avaient décidé de baisser leur salaire de 20 % sur six mois, par solidarité avec leurs compatriotes touchés de plein fouet par les répercussions économiques de l’épidémie de Covid-19. La dirigeante travailliste touche environ 470.000 dollars néo-zélandais (260.000 euros) par an, ce qui fait que ce geste lui coûtera de l’ordre de 47.000 NZD.

« En soi, cela ne bouleversera pas la situation générale des finances, mais il s’agit ici de leadership », a-t-elle déclaré aux journalistes. « C’est une façon de reconnaître l’impact actuel pour de nombreux Néo-Zélandais. »

7 h 45 : Les ventes dans le commerce de détail en baisse d’un quart en mars en France

Les ventes du commerce de détail en France ont reculé de 24 % en mars par rapport à février, sur une période qui comprend le début du confinement et la fermeture de certains magasins durant les deux dernières semaines du mois, a rapporté mercredi la Banque de France. Selon les données provisoires publiées par la banque centrale française, le recul est de 43,4 % pour les produits industriels et de seulement 0,9 % pour les produits alimentaires, dont une partie de la consommation s’est reportée de la restauration vers les particuliers.

Sur les trois derniers mois arrêtés à fin mars par rapport aux trois mois précédents, « les ventes du commerce de détail chutent de 7,2 %, tirées à la baisse par l’automobile neuve (-20,7 %) et des meubles (-20,6 %). Le document indique aussi que pour le premier trimestre 2020, » la pharmacie fait exception" et enregistre une hausse (+2,7 %), ainsi que les produits alimentaires qui progressent de 3,2 % par rapport au quatrième trimestre 2019.

7 h 37 : Le chef de l’ONU s’oppose à Trump sur l’OMS

« Ma conviction est que l’Organisation mondiale de la Santé doit être soutenue car elle est absolument essentielle aux efforts du monde pour gagner la guerre contre le Covid-19 », a ajouté dans un communiqué Antonio Guterres, en réaffirmant qu’il serait toujours temps d’étudier par la suite « comment ont réagi tous ceux qui ont été impliqués dans la crise ».

Le 8 avril, le chef de l’ONU avait déjà réagi aux critiques américaines à l’égard de l’OMS, en rappelant que cette organisation, avec ses milliers de personnels, est à l’avant-poste de la lutte contre la pandémie, en soutenant les Etats membres de l’ONU comme leurs sociétés, « notamment les plus vulnérables », avec des directives, de la formation ou de l’équipement.

7 h 28 : Souvenez-vous

S’il y a un mois on votait, il y a un an on pleurait face à l’incendie de Notre-Dame de Paris. Le paysage a bien changé.

 

7 h 19 : Trump coupe les vivres à l’OMS

Le président américain Donald Trump a annoncé cette nuit qu’il suspendait la contribution des Etats-Unis à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en raison de sa « mauvaise gestion » de l’épidémie du coronavirus. « Le monde a reçu plein de fausses informations sur la transmission et la mortalité » du Covid-19, a-t-il ajouté, dans un long réquisitoire contre cette agence de l’ONU.

Soulignant que les Etats-Unis contribuaient à hauteur de « 400 à 500 millions de dollars par an » à l’organisation, contre environ 40 millions de dollars « et même moins » pour la Chine, Donald Trump a estimé que son pays avait le devoir de réclamer des comptes. « Si l’OMS avait fait son travail et envoyé des experts médicaux en Chine pour étudier objectivement la situation sur le terrain, l’épidémie aurait pu être contenue à sa source avec très peu de morts », a-t-il martelé.

Bonjour à toutes et à tous ! Souvenez-vous, il y a un mois – une éternité —, on votait. Depuis, on a globalement plus vu personne mais on se retrouve sur le live de 20 Minutes pour tout savoir. Bienvenue !

Pour retrouver les infos de la nuit, c’est ici !