Tchernobyl : Un important feu de forêt ravage la zone d’exclusion, la situation s’améliore selon les autorités

INCENDIE Selon les autorités ukrainiennes, « il n’y a plus de feu ouvert » dans la zone d’exclusion de Tchernobyl alors que l’incendie s’est déclaré il y a une dizaine de jours

20 Minutes avec agences

— 

Tchernobyl : Un important feu de forêt a ravagé la zone d’exclusion — 20 Minutes

La situation s’améliore. Les efforts des pompiers et la pluie ont permis de réduire le feu de forêt ravageant la zone d’exclusion de Tchernobyl ( Ukraine), ont assuré ce mardi les autorités. Entretenu par le vent et une sécheresse inhabituelle, l’incendie s’est déclaré il y a une dizaine de jours dans ce territoire fortement contaminé, théâtre du pire accident nucléaire de l’Histoire en 1986.

La radiation n’aurait pas augmenté

« Il n’y a plus de feu ouvert », a ainsi assuré ce mardi matin dans un communiqué le service pour les Situations d’urgence, faisant état de « foyers isolés » et de « feux couvant ». « Le taux de radiation à Kiev et dans sa région ne dépasse pas le niveau naturel », est-il encore précisé alors que 400 secouristes et pompiers, trois avions et trois hélicoptères sont déployés sur place.

Critiqué ces derniers jours pour son inaction, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé tard ce lundi soir qu’il « suivait la situation de près » et promis de convoquer le chef du service d’Etat pour les Situations d’urgence. « La société a le droit de savoir la vérité et d’être en sécurité », a-t-il souligné alors que des rumeurs sur une hausse de la radioactivité ou les risques pesant sur la centrale circulaient sur les réseaux sociaux.

L’incendie a été provoqué le 4 avril dernier par un jeune habitant de 27 ans vivant près de la zone de Tchernobyl, qui a dit avoir mis le feu à de l’herbe « pour s’amuser » selon la police.

Tchernobyl : Les touristes peuvent désormais entrer dans la salle de contrôle de la centrale
Selfies, objets volés… Tchernobyl craint les nouvelles hordes de touristes