Coronavirus : Les Etats-Unis dépassent les 20.000 morts... Record de cas importés en Chine...

CORONAVIRUS Retrouvez avec nous les dernières nouvelles de l’épidémie de Covid-19 en France et à travers le monde

V.R.B., M. A. et R. G.-V.

— 

Du personnel soignant devant les urgences du Langone Medical Center à New York, le 10 avril 2020.
Du personnel soignant devant les urgences du Langone Medical Center à New York, le 10 avril 2020. — Lev Radin/Pacific Press/REX/SIPA

L’ESSENTIEL

  • En France, ces dernières 24 heures, 353 personnes sont décédées à l’hôpital et 290 dans les Ehpad (643 au total), soit 13.832 au total, a annoncé Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lors de son point quotidien ce samedi. L’Hexagone compte désormais 93.790 cas confirmés de Covid-19.
  • Avec 6.883 patients placés en réanimation, soit 121 de moins que vendredi, le solde entre sorties et admissions est en baisse pour la troisième journée consécutive.
  • Ce samedi commence le théoriquement long week-end de Pâques et les vacances de printemps pour la zone B. Pour éviter les départs en week-end en en vacances, les contrôles de police doivent être renforcés.
  • Avec 19.468 morts, l’Italie reste officiellement le plus endeuillé du monde, devant les Etats-Unis où ont été enregistrés 18.860 décès, selon le comptage de référence de l’université Johns Hopkins.

A LIRE

A VOIR

 

Et c'est l'heure de terminer ce live des dernières vingt-quatre heures, merci de l'avoir suivi. Rendez-vous dès maintenant sur 20minutes.fr pour continuer à suivre l'actualité liée au coronavirus sur notre nouveau live.

7h52 : Record de nouveaux cas importés en Chine

Pékin a annoncé dimanche 97 nouveaux « cas importés » de contamination, c’est-à-dire dus à des personnes arrivant de l’étranger, un niveau jamais atteint depuis début mars et la publication de ce décompte. L’épidémie est globalement endiguée dans le pays : seules deux cas locaux supplémentaires ont été recensés par le ministère de la Santé. Mais les autorités s’inquiètent d’une deuxième vague épidémique apportée par les voyageurs internationaux. Outre ces 97 nouveaux cas, portant le total à 1.280, la Chine n’a fait état d’aucun nouveau décès dû au Covid-19.

7h38 : Enquête au Québec après 31 décès dans une résidence pour personnes âgées

« Je trouve que ce n’est pas acceptable la façon dont on traite nos aînés au Québec », a lancé samedi le Premier ministre québécois François Legault, visiblement ému, en estimant qu’il y avait une « grosse négligence » de la part de cet établissement privé. La résidence Herron qui se trouve à Dorval dans la banlieue de Montréal, compte 150 résidents. Sur les 31 décès, 5 au moins sont dus au coronavirus mais on ignore encore la cause des 26 autres, a précisé le Premier ministre. Il y avait samedi 12.292 cas de coronavirus recensés dans la province du Québec et 289 décès, 48 de plus que la veille.

6h48 : Victoire par correspondance pour Joe Biden

Le candidat à l’élection présidentielle américaine a été déclaré vainqueur de la primaire démocrate en Alaska samedi soir, après un vote par courrier en raison du coronavirus. Les bulletins avaient été envoyés avant le retrait de son rival Bernie Sanders de la course à l’investiture du parti démocrate, la semaine dernière. L’ancien vice-président de Barack Obama, vainqueur assuré de la primaire démocrate, a largement remporté le scrutin en Alaska avec 55,3 % des suffrages et neuf des 15 délégués de cet Etat, ont annoncé sur Twitter les Démocrates d’Alaska. Bernie Sanders a obtenu 44,7 % des voix et huit délégués.

 

6h37 : La Corée du Nord appelle à des mesures plus fortes contre le virus

Le bureau politique du comité central du Parti des travailleurs de Corée, au pouvoir, a discuté samedi de la modification des objectifs politiques dans le cadre de l’épidémie, a rapporté l’agence de presse officielle KCNA, et des responsables ont appelé à une vérification stricte et complète d’une éventuelle infiltration du virus. La Corée du Nord a déclaré à de nombreuses reprises être entièrement exempte du virus. L’annonce faite dimanche par KCNA ne comporte toutefois pas cette affirmation. Plus de détails à lire par ici.

5h38 : Shinzo Abe appelle les Japonais à rester chez eux, en chanson

Pour ce premier week-end depuis la déclaration de l’état d’urgence mardi, le Premier ministre nippon a publié sur son compte Twitter une vidéo le montrant dans ce qui semble être son salon, caresser son chien, boire du thé ou regarder la télévision, appelant en légende les gens à rester chez eux pour « sauver des vies ». A gauche, on peut voir le musicien et acteur Gen Hoshino interpréter sa chanson Uchi de odorou (« Dansons à la maison »), mise en ligne la semaine dernière.

 

5h14 : « L’obscurité et la mort n’ont pas le dernier mot », déclare le pape François

« Nous pouvons et nous devons espérer », malgré des « jours tristes », a assuré le pape François dans une homélie prononcée dans la basilique Saint-Pierre samedi soir, à la veille de Pâques. « Tout ira bien, disons-nous avec ténacité en ces semaines, nous agrippant à la beauté de notre humanité et faisant monter du cœur des paroles d’encouragement. Mais, avec les jours qui passent et les peurs qui grandissent, même l’espérance la plus audacieuse peut s’évaporer », a-t-il convenu. « Faisons taire le cri de mort, ça suffit les guerres ! Que s’arrêtent la production et le commerce des armes, parce que c’est de pain et non de fusils dont nous avons besoin », a-t-il lancé.

Le pape François après son homélie prononcée dans la basilique Saint-Pierre au Vatican, le 11 avril 2020.
Le pape François après son homélie prononcée dans la basilique Saint-Pierre au Vatican, le 11 avril 2020. - Remo Casilli/AP/SIPA

4h53 : La Cour suprême appelée à défendre le droit à l’IVG au Texas

Des défenseurs du droit à l’avortement ont demandé samedi à la Cour suprême des Etats-Unis d’intervenir en urgence pour forcer le Texas à rétablir ce droit suspendu dans l’Etat depuis le début de la pandémie. Ce recours est le premier lié au Covid-19 à parvenir devant la plus haute juridiction américaine qui fonctionne uniquement par écrit depuis près d’un mois. La Cour, qui a légalisé les interruptions volontaires de grossesse (IVG) en 1973, devra dire si un Etat peut suspendre cette jurisprudence au nom d’une urgence de santé publique.

3h41 : Plus de 10 % de l’équipage d’un porte-avions américain porteur du virus

Plus de 10 % des 4.800 membres d’équipage du Theodore Roosevelt ont été testés positifs au nouveau coronavirus, a indiqué samedi à l’AFP un porte-parole de la marine américaine. Selon cette source, « 92 % de l’équipage du TR a été testé. A ce stade, 550 sont positifs et 3.673 négatifs ». Le porte-parole a précisé que 3.696 personnes avaient été transférées dans des hôtels ou des casernes sur l’île de Guam dans le Pacifique, où le navire est à quai depuis que son ancien commandant a tiré le signal d’alarme pour faire évacuer son navire contaminé par le coronavirus, avant d’être démis de ses fonctions.

3h19 : 1.920 morts en 24h aux Etats-Unis, soit un léger ralentissement

Au cours des vingt-quatre heures précédentes, le Covid-19 avait fait 2.108 morts aux Etats-Unis, où l’épidémie a causé 20.506 décès au total, le bilan le plus lourd pour un pays dans le monde, selon un décompte de l’Université Johns Hopkins, qui fait référence.

2h56 : Les personnes âgées confinées encore plusieurs mois, avertit l’UE
Les contacts des personnes âgées avec leur environnement en Europe vont devoir rester limités jusqu’à au moins la fin de l’année, a mis en garde la présidente de la Commission européenne. « Sans vaccin il faut limiter autant que possible les contacts des seniors », notamment ceux qui vivent dans les maisons de retraite, a déclaré Ursula von der Leyen dans le quotidien allemand Bild paru dimanche. « Je sais que c’est difficile et que l’isolement pèse mais c’est une question de vie ou de mort, nous devons rester disciplinés et patients », a-t-elle dit. « Les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux », a dit la dirigeante allemande de l’exécutif européen, disant « espérer » le développement d’un vaccin par un laboratoire européen « vers la fin de l’année ». « Pour qu’on puisse ensuite rapidement vacciner nous sommes déjà en discussion avec des fabricants sur des capacités de production mondiales », a-t-elle dit.

2h37 : A quoi ressemble la vie après le coronavirus ?

Ils peuvent flâner dans les supermarchés, toucher sans crainte les poignées de portes et même « lécher les bancs ». Alors que le monde s’installe dans un confinement parti pour durer, le New York Times publie des témoignages de ceux qui ont déjà contracté le Covid-19 et y ont survécu. L’épidémiologiste Anthony Fauci, conseiller de la Maison-Blanche sur le coronavirus, se dit « très confiant » dans le fait que ces ex-patients sont protégés contre une nouvelle infection, mais il n’existe encore aucun test parfait d’immunité, et donc aucun moyen d’en avoir la certitude. A lire par ici (en anglais).

2h24 : La confiance dans le gouvernement pour faire face au virus s’émousse

Quelque 45 % (- 3 points) des sondés ont confiance dans le gouvernement pour aider les entreprises à affronter la crise, et 38 % (- 6 points) lui font confiance en général pour combattre l’épidémie et ses conséquences, selon cette étude Ifop pour le Journal du Dimanche, faisant suite à une précédente enquête réalisée les 26 et 27 mars. Le sondage est publié à la veille de l’intervention télévisée d’Emmanuel Macron, qui doit notamment s’exprimer sur la poursuite du confinement et les conditions de sa sortie.

2h12 : Le Royaume-Uni donne 200 millions de livres pour les pays en développement

Annoncé dimanche, ce don de 227,6 millions d’euros supplémentaires aux pays en développement aura notamment pour but « d’éviter qu’une deuxième vague mortelle ne touche le Royaume-Uni ». Cette aide sera reversée à diverses organisations britanniques ou internationales, a précisé le ministère du Développement international dans son communiqué : 130 millions de livres (148 millions d’euros) iront ainsi à l’ONU, dont 65 millions à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et 50 millions à la Croix rouge internationale. « Le coronavirus ne connaît pas de frontières. Nous ne pourrons protéger efficacement les Britanniques que si nous aidons les pays en développement à renforcer leurs systèmes de santé », a déclaré la ministre du Développement international Anne-Marie Trevelyan.

Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s’est réjoui de cette nouvelle « généreuse contribution », saluant une prise de position « forte » qui montre « qu'une menace globale exige une réponse mondiale». « Nous sommes tous dans le même bateau, ce qui signifie que protéger la santé mondiale contribuera à protéger la santé des Britanniques », a-t-il déclaré.

1h14 : Dix-neuf présidents de départements PS réclament un « revenu de base » universel

Dix-neuf présidents PS de départements réclament dimanche l’instauration d’un « revenu de base » universel, présenté comme un outil pragmatique pour lutter contre la pauvreté dans le contexte de l’épidémie du coronavirus. « Alors que la crise sanitaire du Covid-19 évolue chaque jour un peu plus en une crise économique mondiale, poussant nos systèmes de solidarité dans leurs retranchements, le revenu de base apparaît (…) comme une solution pour amortir le choc social qui risque de faire basculer nombre de nos concitoyens dans la précarité », écrivent-ils dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche. L’allocation qu’ils préconisent serait « sans contrepartie mais avec un accompagnement renforcé, automatique pour résoudre le problème du non-recours aux droits, ouverte dès 18 ans pour lutter contre la précarité des plus jeunes, dégressive en fonction des revenus d’activité et d’un montant égal au seuil de pauvreté. »

22h08 : Plus de 20.000 morts aux Etats-Unis, selon l'université Johns Hopkins

La pandémie de nouveau coronavirus a franchi le cap des 20.000 morts aux Etats-Unis, selon un bilan ce samedi de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.

L'épidémie de Covid-19 a tué au moins 20.071 personnes aux Etats-Unis, où se trouve également le plus grand nombre de cas de contaminations (519.453), selon la célèbre université basée à Baltimore (est).

21h57 : La Real Sociedad baisse les salaires de ses joueurs

La Real Sociedad annonce être parvenue à un accord en vue d’une diminution des salaires de ses joueurs, qui pourrait atteindre les -20 %, en raison de l’arrêt des compétitions en Espagne à cause de la pandémie de nouveau coronavirus. « Un accord a été conclu avec les joueurs de l’équipe première masculine pour la réduction de leur salaire de 20 % au cas où la compétition ne reprendrait pas (cette année), et de 5 % au cas où la saison pourrait reprendre », a expliqué le club de football dans un communiqué.

21h35 : Le bilan de la pandémie dans le monde
La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 107.064 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles ce samedi à 19h. Plus de 174.5290 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 344.600 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Depuis le comptage réalisé la veille à 19h, 6.205 nouveaux décès et 81.219 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. L’Europe totalisait samedi à 19 heures 73.948 décès pour 898.273 cas, les Etats-Unis et le Canada 20.560 décès (537.612 cas), l’Asie 4.734 décès (134.227 cas), le Moyen-Orient 4.649 décès (96.597 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 2.381 décès (57.797 cas), l’Afrique 726 décès (13.297 cas) et l’Océanie 66 décès (7.496 cas).

21h07 : Plus de 40 personnes en garde à vue pour des émeutes en plein confinement à Bruxelles
La police belge a arrêté ce samedi 43 personnes qui avaient pris part à une émeute après une collision mortelle entre une voiture de police et un jeune homme à scooter, ont annoncé les autorités. Les troubles avaient commencé vendredi lorsqu’une patrouille de police avait demandé de s’arrêter à un homme de 19 ans qui conduisait un scooter dans le quartier d’Anderlecht. Alors que les fonctionnaires avaient pris en chasse le deux-roues, celui-ci était entré en collision avec une deuxième voiture de police et son conducteur avait été tué sur le coup.

20h25 : 2,5 millions de tests bientôt distribués en Italie

Les autorités sanitaires italiennes vont distribuer 2,5 millions de tests dans le pays la semaine prochaine, a annoncé le responsable de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Lors d’une conférence de presse, le commissaire extraordinaire du gouvernement italien pour le coronavirus, Domenico Arcuri, a expliqué que « 2,5 millions de tests seront distribués dans les régions la semaine prochaine ». Pour l’instant, un peu moins d’un million de tests ont été faits depuis le début de la pandémie en Italie, où près de 20.000 personnes sont mortes et où environ 100.000 sont actuellement positives.

20h20 : La CGT réclame la « fermeture temporaire » d’un site de STMicroelectronics en Isère
La CGT réclame la « fermeture temporaire » de deux unités de production du fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics à Crolles (Isère), estimant que les risques de contamination au coronavirus ne sont « pas écartés » pour les salariés. Le syndicat demande « la mise en sécurité qu’il convient pour un site Seveso seuil haut », écrivent David Majewski et Serge Sahaguian, respectivement trésorier et secrétaire de l’antenne CGT, dans un courrier adressé vendredi au préfet de l’Isère. Le 18 mars, la CGT a déclenché sur le site de Crolles une procédure de « danger grave et imminent » après avoir observé « une multitude de manquements de la part de la direction de ST à la sécurité » des salariés, intérimaires et sous-traitants.

20h16 : L’OMS presse le Bélarus de durcir ses mesures face à la hausse du nombre de cas
L’Organisation mondiale de la Santé a averti le Bélarus que l’épidémie de Covid-19 connaissait une « hausse rapide » du nombre de cas sur son territoire, signe de l’échec de son approche souple pour endiguer la propagation du virus. Il existe « des preuves de l’augmentation rapide du nombre de cas » au Bélarus, a indiqué Dr Patrick O’Connor du bureau européen de l’OMS, en mission dans le pays de 9,5 millions d’habitants, un des rares pays d’Europe à n’avoir pas ordonné de confinement. « Le nombre de cas double quasiment tous les deux ou trois jours, ce qui indique le début d’une transmission au sein de la communauté », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Minsk, mettant en garde : la situation « réclame de nouvelles mesures ». Ce samedi, les autorités de Santé bélarusses ont annoncé avoir recensé 23 décès sur 2.226 cas de contaminations, parmi lesquels figurent 301 soignants.

20h08 : La Bulgarie rend obligatoire le port du masque pour Pâques 

Les Bulgares devront se couvrir le nez et la bouche dès dimanche selon un décret publié ce samedi, le gouvernement craignant une recrudescence des infections au coronavirus à l’occasion des fêtes de Pâques, très importantes dans ce pays orthodoxe. Le gouvernement souhaite que le port du masque soit généralisé jusqu’au 26 avril dans les lieux publics, les habitants de ce pays d’Europe orientale étant priés de trouver un autre moyen de protection buccale et nasale s’ils n’en ont pas à disposition. La fête des Rameaux a lieu dimanche et les orthodoxes célèbres Pâques dans une semaine. Les églises demeureront ouvertes, même si le gouvernement appelle les Bulgares à rester chez eux.

20h02 : Le tournoi WTA de Montréal 2020 annulé

Le tournoi WTA de Montréal, initialement programmé entre le 10 et 16 août, n’aura finalement pas lieu cette année et sera reporté en 2021 en raison de l’épidémie de nouveau coronavirus, ont annoncé les responsables du circuit féminin de tennis. Le tournoi était menacé depuis la décision du gouvernement de Québec de suspendre tous les événements sportifs et culturels jusqu’au 31 août en raison des risques liés au Covid-19.

19h53 : Le triathlète Jan Frodeno réalise un Ironman… chez lui en plein confinement

Le triathlète allemand Jan Frodeno, confiné chez lui à Gérone en Espagne en raison du Covid-19, est parvenu à terminer un incroyable Ironman à son domicile samedi après plus de 8h30 d’effort. « C’est mentalement un grand défi de maîtriser ces 226 kilomètres sans se déplacer à plus de cinq mètres de l’endroit où l’on se trouve », a-t-il expliqué sur la vidéo qui a filmé son exploit en direct.

Agé de 38 ans, le champion olympique du triathlon de Pékin en 2008 a effectué sa performance dans une durée quasi-optimale : les 3,8 km de natation dans sa piscine avec un contre-courant en 47 min 30 sec. ; les 180 km sur son vélo d’appartement en 4h 13 min et enfin le marathon de 42,195 km sur son tapis roulant en… 2 h 58 minutes, perturbées par un souci technique.

19h50 : L’Argentine prolonge le confinement obligatoire jusqu’au 26 avril

Le gouvernement argentin a prolongé de deux semaines, jusqu’au 26 avril, le confinement obligatoire dans les grandes villes pour tenter de contenir la pandémie de nouveau coronavirus, tout en envisageant de l’assouplir dans les zones rurales. Le pays sud-américain compte à ce jour 1.975 cas officiels de Covid-19, dont 82 mortels.

19h48 : Près de 20.000 morts en Italie

La pandémie de coronavirus a fait près de 20.000 morts en Italie, avec 619 nouveaux décès recensés dans les dernières 24 heures, selon les bilans officiels rendus publics samedi soir.

Avec 19.468 morts, l’Italie reste officiellement le plus endeuillé du monde, devant les Etats-Unis où ont été enregistrés 18.860 décès, selon le comptage de référence de l’université Johns Hopkins. En Italie, les hospitalisations sont toutefois en baisse depuis une dizaine de jours et la contagion est en net ralentissement.

19h39 : « La pression hospitalière reste très importante »

« L’heure n’est pas au déconfinement mais au respect strict du confinement, des mesures barrières et de distanciation sociale. La pression hospitalière reste très importante. Il commence à y avoir de plus en plus de malades qui n’ont pas le Covid mais qui ont subi les conséquences de ce confinement », a déclaré Jérôme Salomon lors de son point presse. « Il est beaucoup trop tôt et pas raisonnable de faire des pronostics sur l’avenir », a-t-il poursuivi, ajoutant : « Je suis frappé de voir que les gens ne respectent pas les distances physiques ».

19h34 : Le porte-avions Charles-de-Gaulle de retour à Toulon dimanche

Le porte-avions nucléaire français Charles-de-Gaulle, sur lequel 50 marins ont été testés positifs au coronavirus, arrivera dimanche à Toulon et pourra commencer la mise en quarantaine des personnels, a indiqué samedi le ministère des Armées.

Le bâtiment est attendu « dans l’après-midi » de dimanche, selon un communiqué du ministère. Les équipages du porte-avions, du groupe aérien embarqué – hélicoptères, avions de surveillance Hawkeye et Rafale – et de la frégate Chevalier Paul qui les accompagne, seront confinés 14 jours « dans des enceintes militaires avant de rejoindre leurs foyers ».

19h28 : 31.320 personnes hospitalisées, soit 2.044 nouveaux cas en 24 heures, dont 6.883 personnes en réanimation

Actuellement, 31.320 personnes sont hospitalisées en France. 6.883 patients se trouvent dans un service de réanimation, soit 255 nouveaux patients supplémentaires en 24 heures. Avec le nombre de sorties enregistrées, le solde de cas en réanimation est négatif (-121) pour la troisième journée consécutive. « Un très haut plateau semble se dessiner », a déclaré Jérôme Salomon.

19h20 : 353 morts en 24 heures en France, soit 13.832 au total

En France, ces dernières 24 heures, 353 personnes sont décédées à l'hôpital et 290 dans les Ehpad (643 au total), soit 13.832 au total, a annoncé Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lors de son point quotidien ce samedi. 3.114 cas supplémentaires ont été recensés en 24 heures, portant à 93.790 le nombre de cas confirmés. 

19h15 : Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, va donner son point journalier

19h08: L'Allemagne condamne des actes anti-français dans les zones frontalières

Le ministre allemand des Affaires étrangères a condamné samedi des agressions ou vexations répétées subies depuis plusieurs semaines par des Français en déplacement dans les zones frontalières, moins touchée par le Covid-19. «Le coronavirus ne connaît pas de nationalité. C'est la même chose pour la dignité humaine. Cela fait mal de voir comment nos amis français sont parfois insultés et attaqués à cause du Covid-19. Un tel comportement n'est pas possible. Nous sommes dans le même bateau!», a twitté Heiko Maas.

18h30 : Tunis envoie plusieurs médecins et infirmiers en Italie

Une mission médicale tunisienne composée de sept médecins et infirmiers est arrivée en Italie samedi, afin de soutenir ce « pays ami » dans la lutte contre le nouveau coronavirus, malgré les « modestes moyens » de la santé tunisienne, a indiqué la présidence à Tunis.

Sept médecins et infirmiers volontaires, faisant partie du corps médical militaire et spécialisés en réanimation, anesthésie ou sécurité biologique, sont arrivés samedi à Milan, dans le nord de l’Italie, selon la présidence. Ils doivent être déployés pour 15 jours au moins dans la région italienne de la Lombardie, particulièrement touchée par la pandémie qui a fait plus de 18.000 morts en Italie et 25 en Tunisie.

18h : Les Etats-Unis deviennent le pays le plus touché au monde avec 18.860 morts

Les Etats-Unis sont devenus samedi le pays le plus touché au monde par la pandémie de coronavirus en enregistrant 18.860 décès, dépassant ainsi l’Italie, selon le comptage de référence de l’université Johns Hopkins. L’Italie enregistre pour l’instant 18.849 morts liées au virus, selon un comptage basé sur des bilans officiels. Les Etats-Unis sont aussi le pays le plus touché par les contaminations avec plus de 500.000 personnes atteintes.

17h59 : 200 fidèles violent le confinement pour une prière dans les Pouilles

Quelque 200 fidèles ont participé à une cérémonie du Vendredi Saint dans les Pouilles (sud-est), au mépris des règles de confinement en Italie, provoquant une onde d’indignation et les excuses contrites du maire. Une prière en silence devant l’église, organisée par le curé Don Matteo Ferro, devait être confidentielle et retransmise par vidéo. Mais des familles avec enfants et personnes âgées sont arrivées en nombre pour y participer, a expliqué le maire Michele Merla.

« J’ai commis une erreur, je le sais », dit-il dans une vidéo diffusée sur son compte Facebook. « Quand ces personnes sont arrivées et se sont mises à prier à genoux devant la Madone, c’était compliqué pour moi d’interrompre la prière », s’est-il justifié, en présentant ses excuses aux autres habitants qui étaient restés sagement à la maison pour le Vendredi Saint.

17h37 : Des médecins se sont-ils exprimés en faveur de l’hydroxychloroquine dans un sondage ?

L’affirmation a notamment été reprise par l’équipe du professeur Didier Raoult. Sondés par un site américain, des médecins se sont prononcés sur les différentes approches pour traiter le Covid-19. Notre journaliste de la rubrique Fake Off, Mathilde Cousin, fait le point par ici.

17h33 : Quid du festival We Love Green ?

Initialement prévu les 6 et 7 juin au Bois de Vincennes à Paris, le festival We Love Green pourrait être reporté à septembre. « Nous nous battons tous les jours pour que le festival vive en 2020. Nous voulons proposer un rassemblement solidaire en septembre. Un festival plus long, un format différent, en collaboration avec un autre événement. Nous espérons annoncer une bonne nouvelle d’ici dix à 12 jours », a expliqué la directrice, Marie Sabot, à nos confrères du Parisien.

17h29 : Coronavirus + ouragan : un scénario dramatique pour la Floride

Quoi de pire qu’une pandémie qui bouleverse les vies, submerge le système de santé et ravage l’économie mondiale ? A moins de deux mois du début de la saison des ouragans, la Floride craint qu’une catastrophe naturelle ne vienne s’ajouter à la crise. « Le Covid est mauvais, un ouragan est mauvais. Si vous combinez les deux », le résultat est terrible, dit Bryan Koon, qui jusqu’en 2017 dirigeait les services de gestion des urgences de cet Etat, et qui est aujourd’hui consultant dans le même domaine. « L’impact d’un ouragan sur un environnement affecté par le Covid sera pire que les deux combinés. Cela aura un effet multiplicateur, pas cumulatif », assure-t-il.

Lorsque la saison des ouragans de l’Atlantique commencera le 1er juin, les Etats-Unis seront très probablement encore en train de lutter contre le nouveau coronavirus. Les météorologues de l’Université du Colorado, ainsi que ceux d’Accuweather, prédisent déjà que cette année, la saison des ouragans sera plus active que d’habitude. Selon eux, entre juillet et novembre, quatre ouragans majeurs pourraient frapper, avec des vents de plus de 180 km/h.

17h13 : Il faudra travailler plus après le confinement, prévient Geoffroy Roux de Bézieux

Plusieurs responsables économiques ont incité samedi les travailleurs français à mettre « les bouchées doubles » pour permettre un sursaut économique une fois que l’activité reprendra à la sortie du confinement imposé par l’épidémie de coronavirus. Pour le patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux, « il faudra bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire ».

La secrétaire d’État à l’Économie, Agnès Pannier-Runacher, a également prévenu qu'« il faudra probablement travailler plus que nous ne l’avons fait avant » pour « rattraper » la perte d’activité induite par le confinement en cours depuis le 17 mars. « L’enjeu est de reprendre le travail plein pot », a-t-elle insisté sur Franceinfo.

17h09 : Vous ne savez pas quoi faire ? Lisez notre roman-feuilleton

Retrouvez chaque jour à 17 heures un nouvel épisode du roman-feuilleton de l’appli Rocambole et 20 Minutes : L’Ancre Noire de Tina Bartoli. Aujourd’hui, le dix-neuvième épisode est disponible juste ici. De quoi vous occuper quelques minutes.

17h03 : Pour le président allemand, la pandémie « n’est pas une guerre » mais un « test d’humanité »

Le président allemand a pris samedi le contre-pied du président français Emmanuel Macron, assurant que la pandémie de Covid-19 « n’est pas une guerre » mais constitue un « test de notre humanité ». « Non, cette pandémie n’est pas une guerre. Les nations ne s’opposent pas à d’autres nations, les soldats à d’autres soldats. C’est un test de notre humanité », a assuré Frank-Walter Steinmeier lors d’une rare allocution télévisée. Cette crise « fait ressortir le meilleur et le pire des gens. Montrons aux autres ce qu’il y a de meilleur en nous », a-t-il demandé à ses concitoyens.

« Et s’il vous plaît, montrez-le-nous aussi en Europe ! », a-t-il ajouté, car l’Allemagne ne pourra pas « sortir de la crise forte et saine » si ses voisins « ne deviennent pas eux aussi forts et sains ». « Nous, Allemands, ne sommes pas seulement appelés à faire preuve de solidarité en Europe, nous sommes obligés de le faire ! », a-t-il estimé, alors que l’Europe commémore cette année les 75 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la victoire sur la tyrannie du régime nazi.

16h33 : Les écoles de New York fermées jusqu’à la rentrée

Les écoles publiques de New York vont rester fermées jusqu’à la fin de l’année scolaire, a annoncé le maire de la ville, Bill de Blasio. « Vous dire qu’on ne pourra pas rouvrir nos écoles pour le reste de l’année scolaire est douloureux mais je peux aussi vous dire que c’est la bonne chose à faire », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

 

16h07 : Comment repérer les fakes news ?

Nos journalistes Mathilde Cousin et Lise Abou Mansour vous livrent leurs conseils.

 

16h01 : Les Outre-mer, bientôt « territoires pilote du dépistage généralisé » ?

La délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale a réclamé samedi, dans une lettre au président de la République, que les territoires ultramarins puissent « faire office de territoires pilotes en matière de dépistage généralisé de la population », et qu’ils disposent d’aides économiques spécifiques.

Dans cette lettre, adressée aussi au Premier ministre, au président de l’Assemblée Nationale et à la ministre des Outre-mer, les députés de la Délégation aux Outre-mer soulignent que « les ultramarins manquent (…) de visibilité sur la quantité et les délais de livraison des masques, de gants, de tests, de lits de réanimation » et réclament « un tableau de bord » des besoins, des commandes passées et des dates prévisionnelles de réception. Par ailleurs, « lorsque les conditions du déconfinement seront réunies, les territoires ultramarins devront pouvoir faire office de territoires pilotes, notamment en matière de dépistage généralisé de la population », estime aussi la délégation.

15h50 : Le confinement prolongé jusqu’au 3 mai à Monaco

Le confinement en vigueur depuis trois semaines dans la principauté de Monaco est prolongé jusqu’au 3 mai, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, a annoncé le gouvernement princier dans un communiqué. Les conditions de ce confinement et les dérogations prévues sont globalement les mêmes qu’en France, et punies d’amendes allant jusqu’à 200 euros.

« En aucun cas, les déplacements pour rendre une visite à un membre de sa famille ou à des amis ne sont autorisés. Il en est de même des déplacements pour se rendre à la campagne ou sur les bateaux », a rappelé le gouvernement princier. A l’occasion de ce week-end pascal, des contrôles sont menés par drone, ainsi qu’aux frontières avec les autorités françaises, « l’objectif étant de limiter au maximum la circulation entrante et sortante du pays ».

15h42 : 917 décès supplémentaires au Royaume-Uni en 24 heures, soit 9.875 morts au total

15h40 : Attention à un déconfinement trop rapide

« Beaucoup de pays ont mis en place un confinement qui réduit les contacts entre les gens mais si le confinement est relâché trop rapidement, et pas assez progressivement, on craint que la transmission s’emballe à nouveau », a expliqué Sylvie Briand, directrice du département de la préparation mondiale aux risques infectieux à l’OMS, ce samedi sur BFMTV, craignant un risque de « résurgence mortelle de la pandémie ».

 

15h37 : L’usine Toyota à Valenciennes reprend du service

L’usine du géant japonais de l’automobile Toyota située à Valenciennes (Nord), où travaillent quelque 4.500 salariés et à l’arrêt depuis mi-mars en raison du coronavirus, va redémarrer à partir du 21 avril, a-t-on appris samedi de sources concordantes. « Nous avons pris la décision de redémarrer notre production en deux équipes de façon progressive à compter du 21 avril, convaincus que les mesures sanitaires mises en place nous permettront de nous remettre en ordre de marche avec nos trois équipes le plus rapidement possible », écrit le président de Toyota Motor Facturing France (Toyota Onnaing près de Valenciennes), Luciano Biondo.

« Nous devons produire et livrer 35.000 Yaris de la génération actuelle. Elles ont été commandées par des clients qui attendent leur livraison dans les prochaines semaines », ajoute-t-il. Quelque 1.500 voitures devraient sortir de l’usine la semaine de reprise, soit la production quotidienne habituellement. Selon la direction, il y aura notamment des pauses aménagées, une équipe de jour et une équipe de nuit d’environ 1.000 personnes chacune qui ne se croiseront pas, des masques voire des visières pour les quelque 70 postes où le mètre minimum de distance entre deux personnes ne peut pas être respecté.

15h26 : Le parquet de Saint-Etienne ouvre une enquête après des « menaces » contre une infirmière

Une enquête a été ouverte pour « menaces » contre les auteurs d’une lettre invitant une infirmière de Rive-de-Gier (Loire) à quitter son logement « au plus vite », a indiqué samedi le parquet de Saint-Etienne. « Merci d’essayer de penser à quitter le bâtiment, vous êtes un danger pour tous le monde (…) s’il y a un cas de Covid-19 dans le bâtiment, vous en serez entièrement responsable. Quittez les lieux au plus vite !! », dit le message trouvé mercredi dans sa boîte aux lettres par Samia Mazzi, une infirmière de 44 ans, mère de deux enfants.

Samia Mazzi a porté plainte jeudi au commissariat de Saint-Chamond (Loire) pour « outrage à une personne chargée d’une mission de service public ». Le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz, a précisé qu’il avait « requalifié en menaces les faits visés par la plainte contre X déposée » par la professionnelle de santé.

15h13 : Antoine Griezmann va faire un don à l’hôpital de Mâcon

Le footballeur français, originaire de Mâcon, va effectuer un don « très généreux » à l’hôpital de la ville, révèle le Journal de Saône-et-Loire, ce samedi. Selon nos confrères, cette somme, très importante, devrait être versée dans les prochains jours à l’établissement qui accueille 80 patients atteints du Covid-19.

15h08 : Ça va mieux pour Boris Johnson

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, souffrant du nouveau coronavirus et hospitalisé depuis presque une semaine, fait de « très grands progrès », a annoncé samedi un de ses porte-paroles. Le dirigeant conservateur de 55 ans est sorti jeudi soir des soins intensifs où il se trouvait depuis lundi. Il a été transféré vers un autre service de l’hôpital londonien de St Thomas où il est placé « sous surveillance étroite pendant la phase initiale de sa guérison », selon des déclarations antérieures.

La veille déjà, les services de Boris Johnson avaient annoncé que celui-ci recommençait à « marcher un peu ». « Son moral reste très bon », avait-il été indiqué précédemment, précisant que le Premier ministre se trouvait dans « la phase initiale » de sa guérison et que son retour aux commandes de l’exécutif dépendrait de « l’avis de son équipe médicale ».

15h04 : Les gestes barrières version Jair Bolsonaro… c’est pas encore ça

Le président brésilien s’est rendu dans une boulangerie de Brasilia. Au programme : bain de foule, poignées de main, selfies côte à côte. On n’a pas les mots.

 

15 h 01 : Jolie une de nos confrères du Guardian, à Londres

 

14 h 55 : Où l’on reparle de la chloroquine

 

14 h 49 : Louche, ce mec en rouge

 

14 h 44 : Où en est l’épidémie en Afrique ?

Selon le dernier décompte établi par l’AFP, plus de 12.800 contaminations et près de 700 morts ont été recensés officiellement en Afrique, dans 52 de ses 54 pays. Le pays le plus touchés d’Afrique subsaharienne, l’Afrique du Sud, a dépassé les 2.000 cas confirmés pour 24 morts, tandis que dans le nord du continent l’Algérie compte 256 morts pour près de 1.800 cas. Sans commune mesure avec les plus de 871.000 cas et 71.000 décès recensés en Europe.

Mais la marée monte, alertent les experts. « Ces quatre derniers jours, on a vu les chiffres doubler », a averti jeudi Michel Yao, chargé des situations d’urgence en Afrique à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). « Certains pays pourraient très bientôt connaître un pic important », a-t-il ajouté, sans en citer aucun. « Le virus se répand au-delà des grandes villes. Ça veut dire qu’un nouveau front s’est ouvert », s’est inquiétée la cheffe de l’OMS pour le continent, la Dr Matshidiso Moeti.

14 h 40 : Un petit point sur la situation dans les outre-mer

 

14 h 22 : « Un printemps incertain »

Tu l’as dit, Virg' !

 

14 h 13 : Mascarade ?

 

14 h 04 : Avec le confinement, le nombre de morts sur les routes en baisse de 39,6 % en mars (officiel)

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a plongé de 39,6 % en mars par rapport au même mois l’année dernière, avec 154 personnes décédées, un chiffre qui reflète la mise en place du confinement, a annoncé samedi la Sécurité routière. Le nombre d’accidents corporels est également en nette baisse sur cette période (-43,2 %). Mais « si les déplacements routiers ont considérablement diminué, les forces de l’ordre et les radars constatent un nombre inquiétant de grands excès de vitesse », selon le communiqué du ministère de l’Intérieur.

13 h 55 : Comment les hôpitaux « en guerre » montent au front sur les réseaux sociaux

Depuis le mois de janvier le CHU Pellegrin se fait omniprésent sur Twitter et a réorganisé son service com'. Notre journaliste Marion Pignot fait le point dans cet article.

13 h 07 : 8 millions de salariés au chômage partiel

La France compte désormais 8 millions de salariés au chômage partiel, répartis dans plus de 700.000 entreprises, soit 3 millions de salariés supplémentaires en une semaine, a annoncé Muriel Pénicaud, la ministre du Travail sur son compte Twitter, ce samedi.

 

13 h 03 : En Iran aussi, le bilan aussi est lourd

Le nouveau coronavirus a fait 4,357 morts en Iran sur un total de 70.029 personnes infectées depuis le début de l’épidémie, selon le dernier bilan officiel publié samedi à Téhéran. Les autorités sanitaires ont recensé 125 nouveaux décès provoqués par la maladie Covid-19 au cours des dernières 24 heures, a déclaré Kianouche Jahanpour, porte-parole du ministère de la Santé, lors de son point presse quotidien. Au total, l’Iran a réalisé 251.703 tests de dépistage de la maladie, a-t-il ajouté.

12 h 54 : Une plateforme pour prêter son vélo aux soignants

Les initiatives solidaires se multiplient. Depuis le 5 avril, il est possible de prêter son vélo aux soignants, via la plateforme « Des vélos pour l’hosto », pour faciliter leurs déplacements.

12 h 52 : Un hommage virtuel pour les 75 ans de la libération du camp de Buchenwald

Le mémorial de Buchenwald, contraint d’annuler les manifestations du 75e anniversaire de la libération du camp de concentration en raison de la pandémie de Covid-19, a mis en ligne samedi un site rendant hommage aux victimes du nazisme.

Sur ce site accessible en allemand, anglais et français (www.thueringer-erklaerung.de), le mémorial publie également une « Déclaration de Thuringe », sous forme de pétition appelant à « défendre la démocratie et les droits humains » dans un contexte de regain de l’extrême droite, notamment en Allemagne.

12 h 41 : Avec son masque transparent, elle veut faciliter la vie des sourds et malentendants

Une jeune Toulousaine, victime de surdité, a lancé un financement participatif pour développer un « masque inclusif » qui permettra la lecture sur les lèvres. Notre journaliste Nicolas Stival vous explique tout juste ici.

12h06 : Le confinement et le couvre-feu prolongés jusqu’au 29 avril en Polynésie française

Le confinement et le couvre-feu imposés en Polynésie française jusqu’au 15 avril sont prolongés jusqu’au 29 avril, ont annoncé vendredi le haut-commissaire de la République et le président polynésien.

Vendredi, cette collectivité d’outre-mer comptait 51 cas confirmés de Covid-19. Aucun patient n’est décédé et un seul est en réanimation. Collectivité française bénéficiant d’une relative autonomie, la Polynésie a les compétences en matière de santé. C’est donc elle qui décide des mesures de confinement.

12h03 : Le gouvernement met en garde contre la fraude au chômage partiel

La secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher a mis en garde les entreprises contre la fraude au chômage partiel, affirmant qu’il y aurait des contrôles, samedi sur Franceinfo. « Il y aura des contrôles » et s’ils « montrent que le chômage partiel est utilisé à mauvais escient et que des gens cumulent chômage partiel et télétravail, ça va très mal se passer pour les entreprises concernées », a-t-elle averti.

La mise en chômage partiel (activité partielle) des salariés est incompatible avec le télétravail. Lorsqu’un employeur demande à un salarié de télétravailler alors que ce dernier est placé en activité partielle, cela s’apparente à une fraude et est assimilé à du travail illégal, selon le ministère du Travail.

Tout manquement à cette règle est passible de sanctions qui sont cumulables, à savoir le remboursement intégral des sommes perçues au titre du chômage partiel, l’interdiction de bénéficier, pendant une durée maximale de cinq ans, d’aides publiques en matière d’emploi ou de formation professionnelle, ainsi que deux ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

11h46 : 510 décès du coronavirus en 24 heures en Espagne, nouvelle baisse du nombre quotidien de morts

L’Espagne a de nouveau enregistré samedi une baisse du nombre quotidien de morts du Covid-19, avec 510 en 24 heures, ce qui porte à 16.353 le nombre total de décès dans le pays, a annoncé le ministère de la Santé. Le bilan quotidien a ainsi diminué pour le troisième jour d’affilée après deux jours de rebond consécutifs. Il s’agit du nombre de décès en 24 heures le plus bas depuis le 23 mars, alors que l’Espagne est soumise à un confinement des plus stricts depuis quatre semaines.

11h33 : Une aide supplémentaire pour les commerçants et les artisans

Une aide supplémentaire, financée par la Sécurité sociale des indépendants, va être attribuée aux travailleurs indépendants de l’artisanat et du commerce, a annoncé Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, ce samedi matin sur Franceinfo. Cette aide sera aussi cumulable avec le fonds de solidarité créé par le gouvernement pour les petites entreprises

« Les charges seront payées par la reprise de l’activité. Si l’entreprise reprend une activité dynamique elle retrouvera la capacité de payer ses charges qui seront très étalées dans le temps. Si l’entreprise n’arrive pas à passer ce cap-là, on examinera au cas par cas des dégrèvements », a-t-elle expliqué.

11h28 : Sondage inutile, mais on veut votre avis 

 

11h20 : Le Time rend hommage aux soignants, « les héros en première ligne »

On vous laisse admirer ces magnifiques couvertures.

 

11h11 : Se déplacer pour adopter un animal, c’est possible

A partir du 16 avril, les déplacements visant à adopter des animaux seront autorisés. « Face à l’impossibilité pour les adoptants de venir chercher leurs animaux lors de la période de confinement, les refuges de la SPA pourraient être débordés et devoir refuser les animaux recueillis par les fourrières, avec pour conséquence de risquer leur euthanasie. Il a été décidé qu’une tolérance sera accordée concernant les déplacements pour l’adoption d’animaux en refuge », explique le ministère de l’Intérieur dans un communiqué de presse.

Le candidat à l’adoption d’animaux devra « se déplacer seul », avoir déjà choisi l’animal sur le site du refuge et être muni d’une attestation délivrée par la SPA ainsi que d’une attestation de déplacement dérogatoire pour « motif familial impérieux », précise le ministère.

11h09 : Chloroquine, crise à la maison et traçage des malades… Notre rendez-vous sérieux de la semaine

Parce qu’entre vous et nous, c’est du sérieux, voici notre sélection d’articles qui donnent à réfléchir. C’est à lire juste en dessous.

 

11h06 : Privés de Foire du Trône, les forains bichonnent leurs manèges en espérant sauver la saison

Pommes d’amour, train fantôme, auto tamponneuses, « tout était prêt, puis le couperet est tombé » : la Foire du Trône à Paris est annulée. Désormais confinées, les familles de forains bichonnent leurs manèges avec l’espoir de sauver leur saison sous peine de faillite. « Ce n’est pas la joie, on a la peur au ventre mais on essaye de garder le moral », confie le forain de 35 ans. Comme pour tous ses collègues, la Foire du Trône qui devait se tenir du 27 mars au 24 mai, représente son plus gros chiffre d’affaires de la saison.

Près de 200 forains et leurs familles vivent confinés depuis le début mars à la Foire du Trône, avec l’autorisation de la Mairie de Paris. Ils sont installés dans un vaste terrain entouré d’arbres. A ce jour, aucun cas de suspicion de Covid-19 n’a été détecté parmi eux. La maire Anne Hidalgo souhaite « que les dispositifs de soutien aux acteurs économiques mis en place par l’État bénéficient aux entreprises foraines durement frappées par les annulations de foire dans plusieurs villes de France ».

10 h 58 : Allez, un peu d’optimisme

Pour l’instant, il ressemble à ça, le « plateau » de l’épidémie, en réanimation, en France.

 

10 h 52 : Commerce de proximité en détresse

Il n’y a bien sur pas qu’aux Etats-Unis que ces boutiques indépendantes est sur la sellette. Mais voici un exemple trouvé par le correspondant de Mediapart aux Etats-Unis, Mathieu Magnaudeix (actuellement à Paris).

 

10 h 47 : Les Bordelais et Bordelaises devront attendre…

…avant de se faire croire qu’ils et elles s’y connaissent en vin.

(L'illustration est vraiment parfaite.)

10 h 38 : Une petite avancée pour les droits des femmes

La Haute Autorité de santé a donné son feu vert pour étendre à neuf semaines, contre sept actuellement, l’accès à l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse à domicile, pour assurer aux femmes une continuité de leur droit pendant l’épidémie de coronavirus. La HAS justifie sa décision par « la nécessité de garantir le droit des femmes à l’IVG durant la période d’épidémie de Covid-19 en évitant autant que faire se peut d’aller en établissement de santé ».

L’IVG médicamenteuse, qui peut être prescrite par un médecin libéral, une sage-femme ou être réalisée à l’hôpital, est actuellement accessible jusqu’à sept semaines d’aménorrhée (date des dernières règles) à domicile.

10 h 29 : Après les masques, les blouses

Frédéric Brenon, de notre bureau des bords de Loire, vous explique la situation.

 

10 h 20 : Miroir depuis l’étranger

Illustration avec ce reportage du New York Times à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

 

10 h 11 : Bien sur que non, nous ne sommes tous et toutes égales devant le virus

Contrairement à ce que disent certains commentateurs ou commentatrices sur le virus qui n’aurait pas de frontières. Sauf qu’il s’agit bien là des frontières des classes sociales. Les plus pauvres, les plus précaires sont plus touchés. En région parisienne, on voit bien que l’est, plus pauvre voire beaucoup plus pauvre que l’ouest, est plus touché.

Il est aussi largement prouvé que les populations racisées sont aussi les plus pauvres. Et donc les plus touchées par l’épidémie : exemple à Chicago.

 

10 h 02 : #OnDiraitBlackMirror

Alors, dit comme ça, on sait pas trop si c’est une solution à la crise ou un cauchemar.

 

9 h 53 : Vers une baisse des salaires des joueurs au PSG ?

A l’image de leurs homologues européens, les joueurs du PSG sont-ils prêts à baisser leur salaire pour aider leur club à surmonter la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus ? "Les capitaines (du PSG, ndlr) en discutent actuellement avec la direction. Tout ce que nous pourrons faire pour aider le PSG et Paris en général, nous essaierons de le faire", a confié à l’AFP l’attaquant Pablo Sarabia, samedi.

La masse salariale de l’effectif est estimée à 337 millions d’euros, soit plus de la moitié du budget. Les joueurs de plusieurs clubs européens encore engagés en Ligue des champions ont déjà consenti à un tel effort, à l’image de la Juventus Turin, du Real Madrid ou du Bayern Munich. A l’Atlético Madrid ou au FC Barcelone, les effectifs ont accepté une réduction de 70 % leur salaire tant que l’état d’alerte est en vigueur.

9 h 43 : La mairie de Toulouse commande des masques

Hélène Ménal, de notre bureau dans la ville rose, vous en dit plus.

 

9 h 34 : Rappel

Pas d’injonction à la productivité en confinement ! C’est OK de glander, c’est normal de s’ennuyer.

(Et, entre nous, pas qu’en confinement, hein)

9 h 25 : Méfiance sur la mafia

Roberto Saviano partage l’inquiétude de responsables italiens : en ces temps de coronavirus, la mafia est à l’affût, prête à profiter de la détresse des plus démunis pour s’acheter leur fidélité et leurs bonnes grâces, à coups de vivres et de prêts gratuits. Les groupes mafieux cherchent aussi à profiter de l’effondrement de la troisième économie européenne pour s’emparer d’affaires en difficulté, ajoute l’auteur du livre Gomorra sur la Camorra, la mafia napolitaine.

« La mafia n’attend que ça, une crise » car les entreprises qui en seront victimes se retrouveront alors avec de nouveaux partenaires liés à ces organisations criminelles, a expliqué Roberto Saviano, lors d’un entretien en vidéoconférence cette semaine avec des représentants des médias internationaux en Italie. « Vous devenez un partenaire, vous entrez dans les affaires », a-t-il expliqué. « Ce n’est pas comme si quelqu’un venait avec un pistolet, ce sont leurs conseillers financiers qui à un certain moment » les conseillent.

9 h 16 : Des nouvelles de l’arrière du front

Marion Pignot, de 20 Minutes Bordeaux, s’est posée la question.

 

9 h 07 : Autosuggestion et optimisme économique

Malgré la violente crise économique qui vient, certains économistes,prévoient un rebond rapide et solide dès que les gens pourront quitter leur maison et retourner travailler. En effet, les conséquences de cette crise ressemblent plus à celles d’une catastrophe naturelle, par exemple un ouragan, qu’à une crise financière ou économique traditionnelle, ont souligné les économistes de la Banque centrale régionale de New York.

Comme un ouragan, elle a d’abord touché les secteurs du voyage et du tourisme. Mais, contrairement à une catastrophe naturelle, elle n’a pas entraîné de destructions physiques, « ce qui pourrait faciliter une reprise économique plus rapide », relèvent-ils. Même avec des dépenses publiques massives, essentielles pour permettre une relance rapide de l’économie, « les pertes d’emplois seront traumatisantes et le rebond post-virus (…) avec une reprise complète prendra 12 à 18 mois », estime pour sa part Grégory Daco, d’Oxford Economics.

8 h 58 : A vous qui être toujours prompt à montrer des gens du doigt

Marie-Laetitia Sibille fait le point.

 

8 h 49 : La météo nous trolle très très fort

Le nord de la France a connu cette semaine des records de chaleur précoce, avec des valeurs supérieures aux normales de saison de 10 à 12 °C, soit des températures moyennes d’un début d’été, a indiqué Météo-France. Brest a ainsi connu vendredi son jour de chaleur le plus précoce avec 25,2 °C. Paris et Rouen avaient enregistré la veille leur record de chaleur précoce avec respectivement 27,1 °C et 25,3 °C. « Il n’avait jamais fait si chaud » dans ces villes « à cette période de l’année », note Météo-France.

« Cette chaleur s’étirera jusqu’au week-end. On attend encore jusqu’à 27 °C à Strasbourg dimanche », poursuit l’organisme. Mais, après un week-end pascal « encore clément, le temps changera radicalement lundi, avec une forte chute des températures, surtout sur la moitié nord du pays ». L’air froid qui va arriver par le nord mardi va faire chuter les températures. Ah, quand même.

8 h 40 : Ça va être long, très long

Fabrice Pouliquen vous explique.

 

8 h 31 : Pas trop vite, le déconfinement, dit l’OMS

Une levée prématurée des mesures de confinement prises pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus pourrait entraîner une « résurgence mortelle » de la pandémie, a prévenu vendredi le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Le reflux [de la pandémie] pourrait être aussi mortel que sa propagation s’il n’est pas géré convenablement », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Alors que la Chine a rouvert une partie de la ville de Wuhan, dans la province de Hubei, berceau de la pandémie apparue en décembre, et que la propagation montre des signes de stabilisation ou de recul en Europe, les autorités de plusieurs pays, dont la France, commencent à envisager un déconfinement à plus ou moins court terme. L’OMS dit consulter les pays concernés pour élaborer des stratégies de desserrement progressif et sûr.

8 h 22 : Triste passage

Hier, le monde a passé le cap des 100.000 morts et mortes liées au Covid-19. Un chiffre donné par l’université Johns-Hopkins, qui fait référence, mais qui ne concerne que les bilans officiels. Le chiffre réel est sans doute bien supérieur. On approche aussi des 1,7 million de cas depuis le début de la crise, à la toute fin de l’année dernière, en Chine.

Bonjour bonjour ! C’est l’heure de commencer un nouveau live 20 Minutes sur la pandémie de nouveau coronavirus. Ici Rachel Garrat-Valcarcel puis Manon Aublanc, pour vous servir. Installez-vous bien, de toute façon vous n’irez pas très loin.

Pour toutes les infos de la nuit, c'est ici.