Coronavirus aux Etats-Unis : Les pharmacies autorisées à réaliser des tests de dépistage

PANDEMIE Tous les tests autorisés par l’agence américaine du médicament, y compris les tests de sérologie, pourront dorénavant être commandés par les pharmaciens

20 Minutes avec agences
— 
Une infirmière effectue un test de dépistage du coronavirus à Seattle, le 13 mars.
Une infirmière effectue un test de dépistage du coronavirus à Seattle, le 13 mars. — Ted S. Warren/AP/SIPA

La décision vise à aider les Etats-Unis à rattraper leur retard en termes de dépistage. Le gouvernement américain a autorisé ce mercredi les pharmacies à réaliser des tests de dépistage du coronavirus, y compris des tests de sérologie qui permettent de voir si une personne a déjà été infectée.

Le secrétaire à la Santé, Alex Azar, a annoncé que tous les tests autorisés par l’agence du médicament, la FDA, pourraient dorénavant être commandés par les pharmaciens. « L’administration Trump est heureuse de permettre aux pharmaciens de jouer un plus grand rôle dans la réponse au Covid-19, aux côtés des héros que sont les personnels soignants », a déclaré Alex Azar.

Un test à 290 dollars à Washington

Lorsqu’une personne est infectée par le coronavirus, un test, à partir d’échantillons prélevés par une sorte de grand coton-tige dans le nez ou la gorge, peut confirmer que le virus est actif dans son organisme. Après la période de contamination, on peut tester le sang de la personne pour y rechercher des anticorps spécifiques au coronavirus. Ce type de test, dit de sérologie, permet de voir si elle a déjà rencontré le virus, même sans le savoir.

A Washington, mercredi, un centre médical privé annonçait qu’il offrait désormais un test de sérologie rapide en quinze minutes. Mais le patient doit débourser 290 dollars (266 euros) pour la consultation et le test.