Coronavirus aux Etats-Unis : Il se rend à un enterrement et à un anniversaire et contamine 15 personnes

EPIDEMIE En cinq jours, un homme a dîné avec des amis, s’est rendu à un enterrement puis à un anniversaire à Chicago. Rien de plus normal sauf que porteur du Covid-19, il a créé un cluster de contamination

F.H. avec AFP

— 

Un enterrement. (Illustration)
Un enterrement. (Illustration) — Francisco Seco/AP/SIPA

L’histoire se passe à Chicago avant que la pandémie du nouveau coronavirus​ ne soit déclarée aux Etats-Unis. Un homme, présentant quelques symptômes respiratoires légers, s’est rendu à l'enterrement d’un ami de famille, raconte une enquête publiée mercredi par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

La veille des obsèques, il se rend à dîner chez deux amis où ils partagent un repas à emporter et se servent dans les mêmes plats. Le lendemain, lors du buffet après l’enterrement, il se sert à manger, probablement en utilisant les mêmes ustensiles que les autres. Il présente ses condoléances à la famille endeuillée, prend dans ses bras au moins trois proches du mort.

Le premier cercle de malades en a provoqué un second

Trois jours après les obsèques, il a toujours des symptômes légers. Il se rend tout de même à une fête d’anniversaire où se trouvent neuf personnes. Le virus, qu’il porte en lui à son insu, va y faire des ravages.

Sur les neuf présents, sept attraperont ce jour-là le coronavirus. Deux tomberont si gravement malades qu’ils seront hospitalisés. Trois semaines après l’anniversaire, ces deux-là seront morts. Les deux hôtes du premier dîner à emporter ont aussi été infectés et l’un d’eux finira par décéder, 27 jours après le repas.

Pire, le premier cercle des malades en a provoqué un second. Les gens qui se sont occupés de plusieurs premiers malades ne se sont pas protégés avec masques ou gants, et ont eux-mêmes été infectés.

Importance de la distanciation sociale

Et trois convives de la fête d’anniversaire, bien que malades, se sont rendus à l’église plus tard, après six jours de symptômes. A l’église, ils ont touché et passé la corbeille de la quête à leurs voisins de bancs. Un fidèle, assis pendant 90 minutes à une rangée d’écart, est la dernière personne recensée de ce « cluster » par les enquêteurs épidémiologistes des CDC et de l’Illinois.

Notre dossier sur le coronavirus

Au total, le patient index, qui n’a jamais eu besoin de voir un médecin, a contaminé, directement et indirectement, au moins 15 personnes en trois semaines, dont trois sont mortes.

L’histoire illustre l’importance de la distanciation sociale, et la contagiosité élevée et invisible du nouveau coronavirus, que les scientifiques tentent encore de quantifier exactement, entre la très contagieuse rougeole ou la moins contagieuse grippe.