20 Minutes : Actualités et infos en direct
VETUSTEUn pont s'écroule dans le nord de l'Italie, un blessé léger

Italie : Un pont s’écroule dans le nord du pays, un blessé léger

VETUSTEL’édifice, long de 300 mètres, s’est effondré sur lui-même
Le pont d'Aulla s'est effondré, le 8 avril 2020.
Le pont d'Aulla s'est effondré, le 8 avril 2020. - Piero Tenagli / IPA/IPA/SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

A Aulla, dans le nord de l’Italie, un pont s’est écroulé ce mercredi, selon des sources officielles. Un seul blessé est à déplorer, le pont étant vide en période de confinement. L’accident rappelle celui du pont de Gênes en août 2018, apportant un nouvel exemple de la vétusté des infrastructures routières italiennes.

Les images sont impressionnantes. Le pont, qui enjambait le fleuve Magra, « s’est effondré sur lui-même » sur 300 mètres, a expliqué le maire d’Aulla, Roberto Valettini, aux médias italiens. Habituellement très fréquenté, il ne l’était pas ce mercredi en raison des mesures de confinement imposées par la pandémie de coronavirus, ce qui a permis d’éviter un drame.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

De nombreux signalements d’automobilistes

La victime présente, « selon les premières informations, des blessures légères », a indiqué le ministère des Transports dans un communiqué. La ministre Paola De Micheli a demandé un rapport détaillé à Anas, la société gérant cette route depuis 2018.

Cet accident « est extrêmement grave. Les premières alarmes sur la stabilité du pont remontent à 2013, mais elles étaient tombées dans le vide. Probablement parce qu’une éventuelle fermeture du pont aurait eu (…) des répercussions économiques importantes sur tout le territoire », a dénoncé Deborah Bergamini, vice-présidente de la Commission Transports de la Chambre des députés et membre du parti Forza Italia de Silvio Berlusconi (centre droit).

Selon l’agence italienne AGI, les signalements d’automobilistes s’étaient multipliés après une vague de mauvais temps début novembre. Les infrastructures italiennes sont connues pour leur vétusté. Une grande partie d’entre elles, comme les ponts routiers, ont plus de 50 ans. C’était le cas du viaduc de Gênes qui s’est effondré en août 2018, faisant 43 morts. A Rome, des experts rappellent aussi régulièrement la fragilité du pont de la Magliana sur le Tibre, emprunté chaque année par 20 millions de véhicules.

Sujets liés