Coronavirus en Israël : Le pays va fabriquer des masques spécialement pour les barbus

CRISE SANITAIRE Le ministère de la Santé du pays a annoncé travailler à une certification industrielle de masques, qui seront disponibles en plusieurs tailles et permettront aux religieux de ne pas se raser

20 Minutes avec agence

— 

Un Juif orthodoxe
Un Juif orthodoxe — MATHIEU PATTIER/SIPA

Le gouvernement israélien a annoncé ce lundi que les citoyens portant une barbe pour des raisons religieuses ne seraient pas obligés de se raser. Les autorités sanitaires du pays ont en effet recommandé la semaine dernière le port généralisé du masque pour se protéger du coronavirus. Or, la barbe peut nuire à l’efficacité de l’accessoire. Un modèle particulier de masque va donc bientôt être disponible, explique la chaîne de télévision Al Jazeera.

« Nous sommes en train de mettre en place une certification industrielle pour les masques, ce qui veut dire que nous aurons des masques de différentes tailles dans quelques jours », a indiqué Itamar Grotto, le directeur général associé au ministère de la Santé. « Les personnes portant une barbe auront à leur disposition des masques adéquats », a-t-il ajouté.

Le rasage avait été envisagé

Itamar Grotto a ajouté qu’une mesure sanitaire interdisant le port de la barbe n’était « pas d’actualité pour le moment ». Le porte-parole du grand rabbinat d’Israël avait pourtant fait savoir que l’autorité religieuse était prête à envisager d’imposer le rasage aux juifs pratiquants.

La barbe est un signe de foi important pour de nombreux juifs, musulmans et chrétiens d’Israël. Les mesures annoncées par le gouvernement demandant de se couvrir la bouche et le nez pour lutter contre la propagation du Covid-19 avaient fait naître de nombreuses interrogations dans les milieux religieux.