Pédophilie : Le Vatican salue l’acquittement du cardinal australien George Pell

PROCES Accusé des violences sexuelles sur deux enfants de chœur de 13 ans dans les années 1990, le prêtre australien a finalement été acquitté 

20 Minutes avec AFP

— 

Le cardinal Pell lors de son procès en première instance. (archives)
Le cardinal Pell lors de son procès en première instance. (archives) — Andy Brownbill/AP/SIPA

Le Vatican a salué, ce mardi, l'acquittement du cardinal australien George Pell, condamné en première instance à six ans de prison pour des violences sexuelles sur deux enfants de chœur de 13 ans dans les années 1990.

Le Vatican s’est félicité du « verdict unanime prononcé par la Haute Cour à l’égard du cardinal George Pell, qui le blanchit de toutes les accusations d'agressions sur mineurs », dans un communiqué. Plus tôt dans la matinée, le pape François avait appelé à prier pour ceux « qui souffrent pour un jugement injuste », sans nommer le prêtre australien.

Pas d’enquête interne au Vatican

L’ex-secrétaire à l’Economie du Saint-Siège, âgé de 78 ans, avait été condamné en mars 2019 à six ans d’incarcération pour des viols et agressions sexuelles sur deux enfants de chœur en 1996 et 1997 dans la cathédrale Saint-Patrick de Melbourne (sud-est) dont il était l’archevêque.

Sa condamnation, confirmée en appel en août, a été finalement cassée mardi par la Haute Cour d’Australie qui l’a acquitté de cinq chefs d’accusation de violences sexuelles, au bénéfice du doute. L’ancien argentier du Vatican reste prêtre, mais son futur rôle dans l’Eglise est des plus incertains. Il a l'an passé été discrètement écarté des plus hautes instances de l'Eglise. Le Saint-Siège n’a en revanche pas ouvert d’enquête interne.