Coronavirus : Aucun nouveau décès annoncé en Chine... 1.150 morts de plus aux Etats-Unis...

EPIDEMIE Retrouvez avec nous les derniers développements de la pandémie de « Covid-19 »

H.S., L.Br , J.-L.D. et A.I.

— 

Des masques de protection en Chine, illustration
Des masques de protection en Chine, illustration — CHINE NOUVELLE/SIPA

L’ESSENTIEL

  • La pandémie a fait au moins 68.125 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, pour près de 1.245.000 cas recensés, d’après un bilan établi par l’Agence France Presse le 5 avril.
  • En France, l’attestation dérogatoire de déplacement est disponible depuis ce lundi matin en version numérique.
  • Le bilan de l’épidémie dépasse désormais les 8.000 morts en France et, si le rythme des décès et des hospitalisations en réanimation semble ralentir, la vigilance reste de mise sur le respect du confinement.

A LIRE

A VOIR

 

Et nous mettons un point final à ce live nocturne. Qui se prolonge immédiatement dans notre live matinal, par là!

5h19 : Le monde manque de six millions de professionnels infirmiers

En pleine pandémie de Covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu mardi que la planète manquait de près de 6 millions de professionnels infirmiers. Dans un rapport sur l’état de l’offre infirmière dans le monde, l’agence de l’ONU, la campagne internationale Nursing Now et le Conseil international des infirmières (ICN) soulignent le rôle crucial des professionnels infirmiers qui représentent plus de la moitié des personnels médicaux. « Les infirmières sont la colonne vertébrale des systèmes de santé », a estimé le directeur général de l’OMS. « Aujourd’hui de nombreuses infirmières se trouvent sur la ligne de front du combat contre le Covid-19 », a-t-il rappelé.

Selon ce rapport, un peu moins de 28 millions de professionnels infirmiers exercent dans le monde. Entre 2014 et 2018, leur nombre a augmenté de 4,7 millions mais « il reste un déficit de 5,9 millions d’infirmiers », les manques les plus criants se trouvant dans les pays les plus pauvres d’Afrique, Asie du Sud-Est, Moyen-Orient et Amérique du Sud.

4h57 : Un ministre néo-zélandais sort de confinement pour aller à la plage

Le ministre néo-zélandais de la Santé a reconnu mardi avoir violé les règles du confinement en se rendant en famille à la plage, une escapade « idiote » qu’il a regrettée mais qui ne lui coûtera pas pour l’heure son poste, la Première ministre ayant choisi de le confirmer à la coordination des efforts nationaux contre le Covid-19. David Clark a expliqué avoir présenté sa démission après avoir reconnu une virée en famille à la plage à 20 kilomètres de son domicile, alors qu’un confinement est imposé à tout le pays depuis deux semaines pour endiguer le nouveau coronavirus. Il a reconnu qu’il s’agissait d’une violation des règles de confinement qui exigent de rester près de son domicile, alors même que sa fonction commande l’exemplarité.

4h35 : Airbnb lève 1 milliard pour investir dans l’après-coronavirus
La plateforme de réservation de logements, heurtée de plein fouet par le confinement prolongé de la moitié de l’humanité, a annoncé lundi avoir obtenu ces fonds en dette et actions de la part de Silver Lake et Sixth Street Partners. « Ces nouvelles ressources vont soutenir le travail d’Airbnb pour investir sur le long terme dans sa communauté d’hôtes », a précisé l’entreprise. Avant la pandémie, Airbnb avait prévu de rentrer en Bourse en 2020 à une valeur estimée jusqu’à 35 milliards de dollars. Dans son communiqué, la plateforme ne donne pas de précision sur l’impact financier de la crise, mais défend son histoire et son potentiel. Elle rappelle être née « pendant la grande récession de 2008 » et parie sur un rebond quand les personnes confinées pourront de nouveau se déplacer.

4h19 : La Colombie prolonge le confinement de deux semaines

Le président colombien, Ivan Duque, a annoncé lundi la prolongation pour deux semaines, jusqu’au 26 avril inclus, du confinement décrété pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, qui a contaminé 1.579 personnes dans le pays, dont 46 sont décédées. Le confinement de la population de ce pays de quelque 48 millions d’habitants avait initialement été décrété du 25 mars au 12 avril inclus, Bogota et d’autres grandes villes l’étant déjà depuis le 20 mars. « Tant qu’un vaccin n’a pas été mis au point, (le virus) reste présent et notre défi comme pays, comme société, va être d’être capables de nous adapter », a ajouté Ivan Duque.

4h06 : Pas de décision avant mai sur la saison de NBA

Le patron de la NBA, Adam Silver, a déclaré lundi qu’il ne prendrait pas de décision sur le maintien ou l’annulation de la saison avant le mois de mai, compte tenu de l’incertitude sur l’évolution du coronavirus. « Nous devrions simplement accepter que, au moins pour le mois d’avril, nous ne serons pas en mesure de prendre des décisions », a dit Silver à Ernie Johnson, le présentateur de la chaîne TNT qui l’a interviewé sur Twitter. « Et je ne pense pas que cela signifie nécessairement que nous le serons le 1er mai », a-t-il ajouté.

3h18 : Aucun nouveau décès annoncé en Chine, pour la première fois depuis le début de l’épidémie

Après avoir dépassé la centaine courant février, le nombre quotidien de nouveau décès s’est régulièrement réduit en Chine depuis, pour tomber à un seul mort annoncé lundi par le ministère de la Santé, puis zéro mardi. Les nouveaux cas de contamination diminuent aussi constamment depuis début mars, mais le pays est confronté à une deuxième vague d’infections importées de l’étranger, avec près d’un millier de cas cumulés, selon le ministère. L’organisme a fait état mardi de 32 nouveaux cas de contamination, tous d’origine importée. Les autorités ont aussi dénombré 30 nouveaux patients asymptomatiques, portant le total à 1.033. En tout, 3.331 personnes ont succombé à la maladie dans le pays.

3h04 : 1.150 morts supplémentaires en 24h aux Etats-Unis

Le pays, qui a dépassé les 10.000 morts du coronavirus depuis le début de la pandémie, a recensé 1.150 décès supplémentaires en vingt-quatre heures, selon le comptage lundi soir de l’université Johns Hopkins. Le pays dénombre officiellement plus de 366.000 cas d’infection (quasiment 30.000 cas supplémentaires en vingt-quatre heures) et déplore 10.783 décès au total, selon cette base de données actualisée en continu. Les Etats-Unis sont le pays du monde qui compte, de très loin, le plus de cas officiellement déclarés de Covid-19. Le nombre de décès causés par la maladie dans le pays augmente depuis plusieurs jours de plus de 1.000 morts quotidiennement, se rapprochant ainsi peu à peu du bilan déploré en l’Italie (16.523 morts) et en Espagne (13.005).

2h56 : La Pologne votera à la présidentielle par correspondance
Cette mesure a été proposée et votée par le parti conservateur nationaliste au pouvoir Droit et Justice (PiS), qui refuse l’ajournement de ce scrutin dont le premier tour est prévu le 10 mai. L’opposition, ainsi que deux tiers des Polonais selon un sondage, sont favorables à un report de ce scrutin en deux tours, au suffrage universel direct.

2h39 : Les masques commandés en Chine seront livrés d’ici la fin juin
« Le pont aérien que nous avons mis en place se déroule et les masques commandés arriveront (par) toute une série de vols qui vont s’échelonner d’ici la fin du mois de juin », a déclaré lundi le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. La France poursuit ses efforts pour s’approvisionner en masques, un bien désormais convoité par l’ensemble de la planète, et ses commandes auprès de fabricants en Chine atteignent désormais près de deux milliards d’exemplaires, a assuré samedi le ministre de la Santé Olivier Véran.

2h27 : Sao Paulo redoute 111.000 morts en 6 mois
Environ 111.000 personnes pourraient mourir du Covid-19 en six mois dans l’Etat de Sao Paulo, le plus peuplé du Brésil, ont averti lundi les autorités sanitaires, qui ont prolongé de deux semaines les mesures de confinement. Principal foyer de contamination du pays, Sao Paulo, qui compte 46 millions d’habitants, a déjà comptabilisé 4.620 cas du nouveau coronavirus, dont 275 décès. Le nombre de morts dus au Covid-19 pourrait s’y élever à 1.300 dans une semaine, d’ici au 13 avril, et à 5.000 sans mesure de confinement, a expliqué en conférence de presse Dimas Covas, président de l’institut Butantan, organisme public de recherche de référence de Sao Paulo. « S’il n’y avait aucune mesure (de confinement), nous aurions 277.000 morts (sur six mois). Avec les mesures, on pourra avoir 166.000 morts en moins », d’où la prévision de 111.000 morts dans l’Etat.

2h18 : Trump souhaite un prompt rétablissement à son « ami » Boris Johnson

« Nous avons été très tristes d’apprendre qu’il avait été placé en soins intensifs il y a peu de temps. Tous les Américains prient pour son rétablissement », a déclaré Donald Trump. « Lorsque vous êtes placé en soins intensifs, c’est très très grave avec cette maladie », a-t-il ajouté, précisant que la Maison-Blanche était en contact avec ses médecins. « Nous verrons si nous pouvons aider », a-t-il ajouté, sans autres précisions.

2h06 : Première réunion jeudi du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra jeudi sa première réunion sur la pandémie après des semaines de tergiversations, notamment entre ses cinq membres permanents, selon des sources diplomatiques. A ce stade, la tournure que pourrait prendre cette session reste inconnue : règlement de comptes ou affichage d’une unité et d’une volonté de coopérer, à l’instar de la résolution adoptée jeudi dernier par consensus par les 193 pays membres de l’Assemblée générale de l’ONU, malgré une tentative de la Russie de s’y opposer ?

Pendant longtemps, Washington a réclamé que toute réunion ou document adopté souligne l’origine chinoise de la pandémie, au grand dam de Pékin. Ce lundi, l’opposition à une réunion était plutôt du côté de la Russie et de la Chine, selon des diplomates.

1h59 : Garde à vue d’un entrepreneur proposant de la chloroquine à ses salariés

Le fondateur du groupe de chimie SNF, à Andrézieux-Bouthéon (Loire), a été placé lundi en garde à vue puis relâché, soupçonné de proposer de la chloroquine aux salariés de sa société pouvant souffrir du Covid-19. René Pich, 79 ans, avait informé l’encadrement de SNF, le 18 mars, que l’entreprise avait fait l’acquisition de comprimés de phosphate de chloroquine. Le document, dont l’AFP a obtenu copie, invite les cadres à faire une demande « auprès de la direction pour la délivrance du produit » en cas de symptômes du Covid-19 chez un salarié. La posologie à suivre y est même indiquée. Une plainte du syndicat CFDT de la chimie a été déposé vendredi auprès du parquet de Saint-Etienne pour « mise en danger de la vie d’autrui, exercice illégal de la médecine et de la pharmacie et administration de substances vénéneuses ».

 

1h43 : Controverse autour des élections au Wisconsin

La Cour suprême de cet Etat du Midwest américain a bloqué lundi un décret qui exigeait le report des élections prévues mardi, dont la primaire démocrate opposant Joe Biden à Bernie Sanders, à cause de craintes de contagion. Les républicains avaient saisi la haute cour lundi, peu après la publication du décret par le gouverneur démocrate de cet Etat du Midwest américain, Tony Evers. La décision a été rapidement prise par quatre magistrats conservateurs contre deux progressistes, « selon des lignes partisanes », a déploré le président du parti démocrate du Wisconsin, Ben Wikler. Son parti « ne pousse pas les électeurs à voter en personne » mardi, a-t-il tweeté, appelant les républicains à privilégier aussi le vote par correspondance. En jeu : la primaire démocrate mais aussi des élections locales parfois cruciales pour l’équilibre des pouvoirs dans l’Etat, ce qui explique avant tout le bras de fer politique autour du scrutin.

23h : Plus de 80 malades du Covid-19 à bord d’un paquebot ancré au large de l’Uruguay

On vous en parlait un peu plus tôt. Le bilan a évolué depuis. Désormais, au moins 80 passagers et membres d’équipage d’un paquebot australien, ancré depuis plusieurs jours au large de Montevideo, sont contaminés au Covid-19, selon les résultats de tests effectués par les autorités sanitaires locales rendus publics lundi.

Le Greg Mortimer, battant pavillon des îles Bahamas et transportant quelque 200 passagers et membres d’équipage, est bloqué à une vingtaine de kilomètres au large du port de la capitale uruguayenne depuis plus d’une semaine. Les autorités uruguayennes, qui ont fermé leurs frontières en raison de la pandémie de Covid-19, ont refusé au navire le droit d’accoster.

Selon la compagnie australienne de croisières Aurora Expeditions, propriétaire du navire, des tests au Covid-19 ont été menés dimanche à bord par les autorités sanitaires locales. Dans l’immédiat, « 81 passagers et membres d’équipages ont été testés positif » et « 90 résultats d’analyses sont toujours en attente ». Les résultats devraient être connus dans les « 12 à 24 heures », indique l’entreprise dans un communiqué.

22h45 : Au Royaume-Uni, le ministre des Affaires étrangères, chargé de remplacer Boris Johnson « là où nécessaire » pendant son hospitalisation, s’engage à agir pour « vaincre le coronavirus »

« Le gouvernement va apporter toute son attention pour s’assurer que les instructions du Premier ministre, et les mesures prévues pour vaincre le coronavirus et permettre au pays tout entier de traverser ce défi, soient suivies d’effet », a déclaré Dominic Raab, après avoir été désigné pour remplacer le Premier ministre Boris Johnson, atteint du Covid-19 et transféré en soins intensifs. Il a assuré sur la BBC que le chef du gouvernement se trouvait « entre de bonnes mains » à l’hôpital St Thomas.

22h25 : A Mulhouse, un entrepôt va accueillir les cercueils

Face à l’afflux de décès liés au coronavirus dans cette ville particulièrement touchée par l’épidémie, un entrepôt va être utilisé pour accueillir les cercueils de défunts, a annoncé lundi la préfecture du Haut-Rhin. « La gestion de ce dépositoire à vocation départementale a été confiée par l’Etat à la ville de Mulhouse, où est situé cet entrepôt jusqu’alors sans activité », a indiqué la préfecture du Haut-Rhin. Les premiers cercueils devraient être accueillis dans cet entrepôt mardi « dans des conditions qui garantissent le respect et la dignité des défunts », assure la préfecture. Sans préciser l’endroit, un porte-parole a assuré à l’AFP qu’il s’agissait bien d’un entrepôt et pas d’un lieu ayant eu vocation à accueillir du public. Au début de l’épidémie du coronavirus, la rumeur avait couru sur les réseaux sociaux que la patinoire de Mulhouse avait été utilisée pour entreposer les cercueils de personnes décédées.

22h15 : Emmanuel Macron a, lui aussi, une pensée pour Boris Johnson

« Je lui souhaite de surmonter cette épreuve rapidement », a tweeté le président de la République.

 

22h : « Je sais sa force », réagit Le Drian sur BoJo

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian s’est dit convaincu que le Premier ministre britannique Boris Johnson, placé en soins intensifs lundi après sa contamination par le Covid-19, allait « surmonter cette épreuve ».

« Je sais sa force, je suis convaincu qu’il va puiser dans ses ressources, qui sont grandes, la capacité de surmonter cette épreuve, a-t-il dit sur BFMTV. C’est aussi le symbole de la gravité de la crise, qui touche tout le monde ».

21h50 : Le Parlement européen à Strasbourg transformé en centre de dépistage

Les bâtiments du Parlement européen à Strasbourg vont accueillir un centre de dépistage et un centre de consultations Covid-19, a annoncé lundi la secrétaire d’Etat française aux Affaires européennes Amélie de Montchalin. Le président du Parlement européen, l’Italien David Sassoli, avait déclaré jeudi avoir « mis à la disposition des autorités de Bruxelles notre propre centre de soins aux patients et une flotte de 100 véhicules », et être « prêt à faire de même pour nos centres au Luxembourg et à Strasbourg s’ils en ont besoin ».

Si le travail parlementaire se fait pour beaucoup à Bruxelles, le siège du Parlement européen, inscrit dans les traités de l’UE, se situe à Strasbourg, mais les parlementaires ne s’y retrouvent que pour leurs sessions plénières, une semaine par mois. Celles de mars et d’avril n’ont exceptionnellement pas eu lieu à Strasbourg en raison de l’épidémie de coronavirus, qui touche particulièrement l’Alsace.

21h20 : Boris Johnson admis en soins intensifs

Le Premier ministre britannique, contaminé par le coronavirus et admis à l’hôpital dimanche, sera remplacé par son ministre des Affaires étrangères « là où nécessaire ».

Après avoir été diagnostiqué il y a dix jours, Boris Johnson, seul chef d’Etat ou de gouvernement d’une grande puissance à avoir été contaminé, a été hospitalisé dimanche soir pour subir des examens, ont annoncé ses services. Le dirigeant continuait à éprouver des symptômes de la maladie, dont de la fièvre. « Au cours de l’après-midi, l’état de santé du Premier ministre s’est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs de l’hôpital », a indiqué son porte-parole.

21h : « Les plans de réorganisation » des hôpitaux « évidemment suspendus », confirme Edouard Philippe

Les plans de réorganisation des établissements de santé sont « évidemment suspendus », a écrit lundi le Premier ministre, Édouard Philippe, dans un courrier au maire de Nancy qui s’étonnait de la volonté de l’ARS du Grand Est de poursuivre les suppressions de poste.

Cette mise au point intervient après le tollé provoqué durant le week-end par le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS) Grand Est, Christophe Lannelongue, qui avait estimé, en pleine crise du coronavirus, qu’il n’y avait « pas de raison » d’interrompre les suppressions de postes et de lits au CHRU de Nancy. « Demain, nous aurons à tirer tous les enseignements de cette crise sans précédent et à partager ensemble les conditions de la refondation de notre système hospitalier », écrit le chef du gouvernement.

20h50 : Un « temps de méditation » à Notre-Dame de Paris le Vendredi Saint

Sept personnes, des religieux et trois artistes, vont observer un « temps de méditation » à Notre-Dame de Paris vendredi, jour du Vendredi Saint pour les catholiques, à quelques jours de l’anniversaire de l’incendie de la cathédrale, a-t-on appris lundi auprès du diocèse de Paris.

« Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, vénèrera la Sainte Couronne d’épines au cœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris » vendredi à 11h30, a déclaré le diocèse à l’AFP. « Il ne s’agira pas d’une messe », a-t-on précisé. Il n’y a pas de messe possible pour les catholiques le jour du vendredi saint, ce jour marquant la mort de Jésus et le deuil de l’Eglise.

20h45 : Rome débloque 400 milliards d'euros de garantie publique sur les prêts aux PME

20h40 : Deux millions de masques volés en Espagne

Un entrepreneur soupçonné d’avoir volé deux millions de masques utiles contre le Covid-19 a été arrêté en Espagne, a annoncé lundi la région de Galice : le butin aurait été revendu au Portugal.

« La police régionale a arrêté une personne à Saint-Jacques-de-Compostelle pour son implication présumée dans le vol de près de deux millions de masques, parmi d’autres matériels sanitaires » dans une entreprise de la ville qui vendait ces produits, a annoncé cette région du Nord-Ouest de l’Espagne dans un communiqué.

20h30 : Nombre de décès en milieu hospitalier en France

 

20h20 : Originalité pour applaudir les soignants

 

20h10 : Christophe Castaner autorise les préfets à « durcir les mesures » en cas de relâchement

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a demandé aux préfets « d’examiner au cas par cas », la « nécessité de durcir les mesures » en cas de « relâchement » dans le confinement, selon Beauvau.

« Là où des signes de laisser-aller se feraient jour et où ces règles viendraient à être contournées », le ministre demande aux préfets de prendre, « en lien avec les maires, les mesures qui s’imposent, notamment de limitation de la pratique sportive individuelle, pour assurer un respect strict du confinement », a-t-on ajouté de même source.

20h00 : C'est 20 heures, l'heure d'applaudir
Alors clappez fort des mains à la fenêtre et revenez dans une minute suivre notre live

19h50 : Notre reportage dans un hôpital d'Ile de France

A lire ici

 

19h40 : Les Etats-Unis dépassent la barre des 10.000 morts

Les Etats-Unis ont franchi lundi la barre des 10.000 morts recensés du nouveau coronavirus, selon l'université Johns Hopkins, dont le comptage, actualisé en continu, fait référence. 

La pandémie y a tué au total 10.335 personnes, pour 347.003 cas officiellement déclarés. La première puissance mondiale est le troisième pays le plus endeuillé après l'Italie (15.877 morts) et l'Espagne (13.055).

19h25 : Un gymnase transformé en centre de décontamination pour les soignants près de Saint-Nazaire

 

19h17 : Dans les Ehpad, des tests systématiques dès le premier cas désormais, annonce Véran

Cette opération « permettra de regrouper les cas positifs au sein de secteurs dédiés au sein des Ehpad pour éviter la contaminations des autres résidents », a-t-il précisé. Selon le dernier bilan, au moins 2.417 décès ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie dans les maisons de retraite médicalisées et autres établissements médico-sociaux.

19h15 : Olivier Véran annonce la suspension de « toutes les réorganisations » engagées dans les hôpitaux

19h11 : « L’hôpital devra s’armer (dans le futur) pour répondre à toutes les épidémies », annonce Olivier Véran

19h09 : 8.911 décès au total depuisle 1er mai

19h05 : 6.494 décès, soit 605 de plus en 24 heures, et 2.417 décès en Ehpad depuis le début de l'épidémie

19h04 : 17.250 patients guéris ont quitté l'hôpital

19h03 : 7.072 cas graves, soit 478 nouveaux patients, et une solde d'entrée-sorite de seulement 94 cas de plus en réanimation, annonce Olivier Véran, ministre de la Santé

19h00 : La Turquie bâtit en urgence deux hôpitaux à Istanbul

La Turquie a commencé à construire en urgence deux nouveaux hôpitaux à Istanbul pour faire face à l'épidémie de nouveau coronavirus qui progresse rapidement dans le pays, a annoncé lundi le président Recep Tayyip Erdogan.

«Nous allons les terminer rapidement, sous 45 jours, et les mettre au service de notre population», a déclaré Erdogan lors d'une allocution télévisée à Istanbul. Selon lui, ces hôpitaux auront chacun une capacité d'accueil de 1.000 lits. L'un est en train d'être construit sur la rive européenne d'Istanbul et l'autre sur la rive asiatique de la métropole de 16 millions d'habitants.

18h50 : Le gouverneur de New York prolonge les mesures de confinement jusqu’au 29 avril

Le gouverneur de l’Etat de New York, épicentre de l’épidémie de Covid-19 aux Etats-Unis, a annoncé lundi prolonger jusqu’au 29 avril les mesures de confinement imposant la fermeture des écoles et de toutes les activités non essentielles.

« Si la courbe s’infléchit » et que « le taux d’infection baisse », « c’est parce que la distanciation sociale marche, il faut la poursuivre et les activités non essentielles resteront fermées jusqu’au 29 avril », a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo lors de son point de presse quotidien.

18h40 : Un Ehpad du Territoire-de-Belfort placé sous administration provisoire

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Valdoie (Territoire-de-Belfort), où 17 personnes sont décédées du Covid-19, a été placé lundi sous administration provisoire par l’ARS et le conseil départemental, a-t-on appris auprès de ce dernier.

Une administration provisoire a été décidée « pour deux mois reconductibles » afin de « permettre à l’établissement de retrouver une gestion stable en cette période de crise liée au coronavirus », a indiqué le conseil départemental dans un communiqué.

18h30 : La ville de Brest distribue des bons alimentaires aux familles

La ville de Brest a commencé à distribuer des bons alimentaires aux familles dont les enfants bénéficient de repas gratuits ou à tarifs réduits dans les restaurants scolaires, pour un montant total de plus de 300.000 euros, a-t-elle annoncé ce lundi.

Les familles bénéficiaires sont celles pour lesquelles le repas dans les restaurants scolaires est totalement gratuit pour leurs enfants, soit 1.181 enfants concernés au sein de 774 familles, précise dans un communiqué la ville dirigée par le socialiste François Cuillandre.

18h20 : Les masques seuls ne sont pas « la solution miracle » contre la pandémie prévient l’OMS

Les masques seuls ne sont pas « la solution miracle » contre la pandémie de Covid-19, et leur usage généralisé dans la population n’est justifié qu’en cas d’accès limité à l’eau pour se laver les mains, ou lorsque la distanciation physique est difficile, a estimé lundi le patron de l’OMS.

« Il n’y a pas de réponse binaire, pas de solution miracle. Les masques seuls ne peuvent juguler la pandémie de Covid19 », a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève.

18h10 : 636 nouveaux décès en Italie, le nombre de cas en réanimation diminue encore

Le bilan des morts en Italie est reparti lundi à la hausse, avec 636 décès supplémentaires en 24 heures, après deux journées consécutives de baisse, a annoncé la Protection civile.

L'Italie, pays le plus durement touché par l'épidémie de Covid-19 avec un total de 16.523 morts pour plus de 132.000 cas, avait commencé à espérer une accalmie après avoir enregistré des baisses significatives samedi et dimanche par rapport aux 766 décès de vendredi.

17h52 : Grand soleil sur les Bourses européennes ce lundi

La Bourse de Paris finit en fort rebond (+4,61 %) à 4.346,14 points, principalement soulagée par des signes de ralentissement des décès liés au coronavirus en Europe. A Francfort, le Dax dépasse les 5 % à la clôture, au-dessus des 10.000 points.

17h47 : Le maire de la ville de Saint-Louis (Haut-Rhin) est décédé du Covid-19

 

17h42 : Le Royaume-Uni passe la barre des 5.000 morts, 439 de plus en 24 heures

Le bilan de la pandémie a dépassé les 5.000 morts au Royaume-Uni, avec 439 décès supplémentaires en une seule journée, selon un bilan officiel publié ce lundi.

Le bilan est désormais de 5.373 morts, après une deuxième journée consécutive de baisse du nombre de décès, et de 51.608 contaminations officiellement recensées, ont précisé les services sanitaires.

17h36 : La CGT des Hospices de Lyon va porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui

Cette plainte fait suite à la diffusion d’une note de la direction invitant à ne pas jeter les blouses qui vont être lavées et réutilisées, en pleine épidémie de coronavirus. Plus d’informations dans cet article de notre journaliste Mathilde Ceilles.

 

17h31 : Le gouvernement met en ligne une page pour que les étudiants restent en contact avec la culture

Opéra, lecture, cinéma ou podcasts… Des liens (gratuits) par centaines sont disponibles sur cette page.

17h12 : Qui est Jean Castex, chargé de piloter le déconfinement français ?

Haut fonctionnaire chevronné et maire de la petite ville de Prades (Pyrénées-Orientales), proche de Sarkozy… Jean Castex est le « M. déconfinement » du gouvernement. Agé de 54 ans, il « connaît parfaitement le monde de la santé et (…) est redoutable d’efficacité », a résumé jeudi 2 avril le Premier ministre Edouard Philippe.

C’est lui qui devra plancher sur « plusieurs scenarii », afin de répondre à cette question « essentielle » : comment déconfiner la France sans risquer de faire repartir l’épidémie ? « C’est un vrai couteau suisse, il a des connexions un peu partout, il sait faire ce qu’il faut faire au bon endroit », assure Franck Louvrier, l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy.

17h08 : Un détenu atteint du coronavirus est mort à la maison d’arrêt de Douai

Les deux médecins légistes ayant procédé à l’autopsie indiquent que ce cas doit « d’ores et déjà être considéré comme positif au Covid 19 », a indiqué le parquet de Douai dans un communiqué.

L’homme « ne présentait ni antécédents ni signes cliniques antérieurs ». Il a « connu les premiers symptômes de toux et détresse respiratoire de façon brusque » et son « décès est survenu très rapidement ». En France, 60 détenus ont été testés positifs au coronavirus, et 1.003 sont actuellement en confinement sanitaire.

16h48 : A la SPA, des milliers d’animaux menacés d’euthanasie

Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, a demandé ce lundi dans une interview à Franceinfo que soit rajoutée la possibilité de venir adopter un animal dans les refuges aux motifs autorisés de sortie en cette période de confinement. Selon lui, les refuges sont proches de la saturation : « Lorsque nous ne pourrons plus accueillir d’animaux, les fourrières vont les euthanasier parce qu’elles ne pourront plus nous les proposer. »

16h38 : Avec le coronavirus, l’Union européenne fait face « à sa plus grande mise à l’épreuve » de son histoire, prévient Angela Merkel

La dirigeante conservatrice a également estimé que « la réponse » à cette crise ne pouvait être que « plus d’Europe, une Europe plus forte et une Europe qui fonctionne bien », au cours d’une conférence de presse à Berlin.

Angela Merkel a également plaidé pour que l’Europe devienne plus « souveraine » dans la production de masques sanitaires, alors que leur grande demande pour lutter contre le Covid-19 est devenue une compétition mondiale sans pitié.

16h36 : La Fifa demande aux clubs et aux joueurs de trouver des accords sur les salaires

L'instance internationale recommande aussi de prolonger les contrats des joueurs pour achever la saison.

16h34 : Le transfert de patients français vers la République Tchèque pour désengorger les hôpitaux ne se fera pas

La France a finalement renoncé à envoyer en République Tchèque six personnes atteintes par le Covid-19, a indiqué le Premier ministre tchèque Andrej Babis après un entretien téléphonique avec son homologue Edouard Philippe.

Edouard Philippe « a exprimé ses remerciements, mais a dit que la situation en France s’est améliorée et qu’ils n’allaient pas profiter de notre offre », a dit Andrej Babis, cité par l’agence CTK. « Ils sont reconnaissants pour notre solidarité, mais ont opté pour une autre solution », a-t-il ajouté.

15h24 : La Norvège juge l’épidémie « sous contrôle » sur son territoire

La Norvège, qui a adopté un régime de semi-confinement, a comptabilisé à ce jour 5.760 cas et 74 décès seulement.

Le taux de reproduction de la maladie, c’est-à-dire le nombre de personnes contaminées par chaque malade, est tombé sous le seuil de 1, à 0,7 contre 2,5 avant l’adoption à la mi-mars de mesures telles que la fermeture de certains espaces publics et l’interdiction des événements sportifs et culturels. « Cela veut dire que nous avons fait passer l’épidémie de coronavirus sous contrôle », a affirmé le ministre de la Santé, Bent Høie.

16h15 : En Uruguay, une soixantaine de passagers d’un paquebot australien positifs au coronavirus

« Au moins 60 passagers » parmi les 200 personnes se trouvant à bord du Greg Mortimer, sont infectés, a-t-on indiqué au ministère de la Santé. Six personnes « au pronostic vital engagé » ont été autorisées à débarquer. Le reste des passagers et de l’équipage restent à bord du navire qui mouille à quelque 20 km du port de Montevideo.

16h02 : Le sélectionneur anglais Gareth Southgate a accepté une baisse de 30% de son salaire

«Les personnes avec les salaires les plus élevés dans l'organisation ont accepté une baisse de leur salaire allant jusqu'à 30%», a indiqué la Fédération anglaise. Le salaire de Southgate est estimé à trois millions de livres par an et son effort financier devrait permettre d'économiser 225.000 livres, soit 256.000 euros, s'il dure trois mois.

15h53 : Un tableau de Pierre et Gilles ou une gouache de Boltanski… Des enchères permettent de récolter plus de 2,4 millions d’euros pour les soignants

Une photo peinte de Pierre & Gilles (20.000 euros), une peinture de Claire Tabouret (207.000 euros), une gouache de Boltanski (13.000 euros)… des enchères en ligne proposant des œuvres d’artistes renommés ont réuni plus de 2,4 millions d’euros au profit des soignants, a annoncé ce lundi la maison de ventes Piasa.

Près de 400 lots offerts par les artistes, des collectionneurs ou des galeristes ont été dispersés au profit du collectif #ProtègeTonSoignant. L’intégralité des enchères est destinée à aider des structures hospitalières, des médecins de ville, des infirmières libérales et des aides-soignants pour l’achat de matériel de protection, de respirateurs ou pour les frais de transport de ces personnels pendant la crise sanitaire.

15h42 : Heathrow, le plus grand aéroport du Royaume-Uni, ferme une piste

L’aéroport d’Heathrow, le plus grand du Royaume-Uni et l’un des principaux « hubs » du transport aérien mondial, va fermer l’une de ses deux pistes et suspendre l’activité liée aux passagers dans deux terminaux, face à la chute du trafic en pleine crise du coronavirus.

L’aéroport reste ouvert notamment pour permettre l’acheminement des équipements médicaux et des produits alimentaires au Royaume-Uni, et pour permettre le rapatriement des Britanniques coincés à l’étranger à cause de la pandémie et des fermetures de frontières ou des mesures de confinement, précise Heathrow dans un communiqué ce lundi.

15h36 : Comme la Bourse de Paris ce matin, Wall Street ouvre en hausse (Dow Jones +4,38 %, Nasdaq +3,89 %)

15h32 : Le confinement a fortement limité les crimes et délits en mars

Alors que la population est confinée depuis le 17 mars, les crimes et délits ont baissé en moyenne de l’ordre de 45 % pour la majorité des indicateurs, selon le service statistique du ministère de l’Intérieur (SSMI).

Mais ce chiffre est à nuancer. Le SSMI estime que l’interprétation de ces baisses est « très complexe pour plusieurs raisons ». « D’abord le confinement a fortement influencé les conditions de dépôt de plainte pour les victimes et les forces de sécurité », note-t-il. « Ensuite, certaines formes de délinquance ne peuvent pas s’exercer dans le contexte de confinement, tandis que d’autres sont renforcées », souligne le SSMI.

15h30 : Parlons voisins 

 

15h19 : Trois repas par jour, ce n’est plus la même chose

Votre budget alimentation a explosé durant le confinement ? Racontez-nous en témoignant dans l’article ci-dessous.

 

15h13 : En Afrique, 20 millions d’emplois menacés par le coronavirus

« Près de 20 millions d’emplois, à la fois dans les secteurs formel et informel, sont menacés de destruction sur le continent si la situation persiste », anticipe une étude de l’Union africaine. Les pays dont l’économie repose largement sur le tourisme ou la production pétrolière sont les plus à risque.

Lundi, 9.198 cas de coronavirus et 414 morts avaient été officiellement recensés dans 51 pays africains, selon le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

14h56 : Les travailleurs et travailleuses du sexe demandent à Macron un fonds d’urgence

« Un fonds d’urgence doit être créé afin de permettre un revenu de remplacement le temps du confinement, sans condition de régularité de séjour », écrit dans une lettre au chef de l’Etat la Fédération Parapluie Rouge, qui réunit les associations de santé communautaire des travailleuses du sexe. Faute de pouvoir travailler afin de respecter le confinement, les prostituées ont vu leurs revenus chuter et se trouvent dans « une insécurité financière extrême », alertent les associations.

14h54 : L’Argentine reporte le paiement de 9,8 milliards de dollars de dette à 2021

Le gouvernement du président argentin Alberto Fernandez s’est libéré de son obligation de payer avant le 31 décembre 2020 des obligations libellées en dollars, affirme un décret publié au Journal Officiel, au moment où le pays est confiné et voit son économie, déjà en crise, fortement affectée par le coronavirus.

14h40 : Des artistes vous font bosser le bac français

France Culture propose depuis ce lundi aux élèves de Première de réviser l’oral du bac de français avec une émission spéciale tous les midis, « Ecoutez Révisez » (12h-12h30).

Un extrait d’un grand roman, d’un poème, ou d’une pièce de théâtre, y est lu chaque jour par les comédiens Ariane Ascaride, Dominique Blanc, Jacques Gamblin, Irène Jacob, Elsa Lepoivre, Micha Lescot ou Robin Renucci. L’extrait est accompagné d’une introduction et d’une analyse de l’œuvre préparées par l’Education nationale et présentée par Olivia Gesbert.

14h34 : Deux anciens résistants morts du Covid-19

Deux survivants de la France Libre et de la Résistance juive, Henri Ecochard et Frida Wattenberg, âgés de 96 et 95 ans, ont été emportés par l’épidémie de Covid-19, ont annoncé des fondations mémorielles.

 

14h13 : Un numéro national pour écouter les auteurs de violences conjugales et ceux qui se sentent au bord du passage à l’acte

Un numéro national dédié à l’écoute des auteurs de violences a été lancé ce lundi dans le but d’éviter que les tensions au sein du couple ou de la famille ne s’aggravent pendant la période du confinement, a annoncé sur Twitter Marlène Schiappa.

« Le numéro de prévention des #ViolencesConjugales ouvre aujourd’hui. Préservez votre famille des violences : faites-vous accompagner au 08.019.019.11 », a tweeté la secrétaire d’Etat à l’Egalité entre les femmes et les hommes.

14h11 : Des nouvelles de Boris Johnson, hospitalisé pour Covid-19

« Le Premier ministre a passé une nuit tranquille à l’hôpital St Thomas à Londres et son moral est bon. Il reste à l’hôpital en observation », a déclaré à la presse son porte-parole, répétant que le responsable, âge de 55 ans, restait aux commandes du pays.

13h55 : Le Barça se débat sous sa lourde masse salariale

Club ayant les plus hauts revenus du monde mais aussi l'une des pires masses salariales, le géant catalan est pris à la gorge entre arrêt des compétitions, tensions avec ses stars et travaux somptuaires pour son stade.

Plus d'un milliard d'euros: voilà le chiffre d'affaires record avancé par le Barça dans son budget prévisionnel pour la saison 2019-2020. Mais la crise sanitaire due à la pandémie de nouveau coronavirus, qui a durement frappé l'Espagne (deuxième pays le plus endeuillé au monde derrière l'Italie) et paralysé la Liga le 12 mars, a obligé le Barça à revoir ses objectifs financiers à la baisse et à prendre des mesures drastiques pour éviter la noyade. 

13h50 : Le Japon se prépare à l'état d'urgence

La déclaration officielle de l'état d'urgence devrait intervenir dès mardi, après consultation d'un comité d'experts conseillant le gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire, a annoncé le Premier ministre Shinzo Abe devant des journalistes.

Prévu pour durer un mois, l'état d'urgence doit concerner Tokyo et les préfectures voisines de Chiba, Kanagawa et Saitama, les régions d'Osaka et Hyogo (ouest du pays) ainsi que la préfecture de Fukuoka (sud-ouest).

13h40 : Hausse prévue de 25 % des défaillances d’entreprises dans le monde

« Le risque de crédit des entreprises sera en très forte hausse et ce, même si l’on se place dans un scénario où l’activité économique redémarrerait graduellement dès le troisième trimestre » et ne connaîtrait pas de deuxième vague épidémique, souligne cette étude.

Ces défaillances devraient exploser aux Etats-Unis (+39 %) et au Royaume-Uni (+33 %) mais aussi augmenter fortement en France (+15 %), en Italie (+18 %), en Espagne (+22 %) et, de façon un peu moins marquée, en Allemagne (+11 %).

13h30 : Baisse « progressive et lente » de la propagation en Iran

La maladie Covid-19 a provoqué 136 décès au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 3.739 morts le bilan officiel de l'épidémie en Iran, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, lors de son point presse quotidien en ligne.

Dans le même temps, la République islamique a enregistré 2.274 nouveaux cas de contaminations, a indiqué M. Jahanpour, portant le bilan officiel à 60.500 patients.

13h20 : Les Etats-Unis s’apprêtent à vivre « une semaine horrible »

« Dans les jours à venir, l’Amérique va supporter le pic de cette terrible pandémie. Nos combattants dans cette bataille à la vie et à la mort sont les incroyables médecins, infirmiers et personnels de santé en première ligne », a affirmé dimanche soir le président Donald Trump.

« Nous savons tous que nous devons atteindre un certain seuil, qui va être horrible en termes de morts, pour que les choses commencent à changer. Nous arrivons tout près de ce point-là maintenant. Et les deux prochaines semaines vont être, je pense, très difficiles », a-t-il jugé.

13h10 : Côte d'azur et masque sûr

 

12h59 : En Gironde, des associations demandent la suspension des épandages pendant l’épidémie

« Vu la gravité de la situation sanitaire actuelle et en vertu du principe de précaution, nous vous demandons que les pulvérisations de pesticides de synthèse soient suspendues car considérées comme non essentielles et aggravant la détresse respiratoire des personnes malades du Covid-19 », écrivent deux associations anti-pesticides dans un communiqué transmis ce lundi.

12h41 : Bruno Le Maire favorable à un dispositif d’assurance contre les catastrophes sanitaires (mais pas pour le Covid-19)
Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire s’est dit ce lundi favorable à la mise en place d’un mécanisme d’assurance mutualisé contre les catastrophes sanitaires, comme l’a proposé le PDG de l’assureur AXA. « Je souhaite qu’on puisse aboutir rapidement sur la définition d’un dispositif de catastrophe sanitaire qui puisse être couvert par les assureurs », a indiqué Bruno Le Maire lors d’une audition par la commission des Affaires économiques du Sénat. « Mais ça ne pourra s’appliquer évidemment qu’à l’avenir et pas au passé », donc pas à la crise actuelle du coronavirus, a-t-il ajouté.

Les assureurs sont sous le feu des critiques depuis le début de la crise, certains dénonçant le fait que les contrats actuels ne couvrent pas les pertes d’exploitation des entreprises engendrées par la crise du coronavirus.

12h32 : Smartphone, télé, bouilloire… Comment éviter la panne de ces objets du quotidien, essentiels en période de confinement ?

Notre journaliste Anne-Laëtitia Béraud, reine du podcast, y répond avec Quentin Ghesquière de l’association Halte à l’obsolescence programmée (HOP).

12h17 : Une série sur le confinement… Vous en rêviez, la République Tchèque l’a fait

« Une maison, trois générations et la pandémie mondiale »… C’est le scénario d’une sitcom en tournage en République Tchèque. Elle sera diffusée d’ici la fin du mois.

Baptisée « L’Amour aux temps du corona » – une allusion transparente au roman de Gabriel Garcia Marquez « L’Amour aux temps du choléra » – la série sera tournée dans un immeuble d’appartements à Prague à partir du 14 avril et diffusée à compter du 27 avril.

12h17 : Vers une reconnaissance de « maladie professionnelle » pour les malades du Covid-19 ?

Pour ceux « qui ont été exposés et ont subi des conséquences graves », l’Académie de médecine suggère ce lundi qu’ils « soient pris en charge au titre des maladies professionnelles dues à des virus », comme cela est déjà possible pour les hépatites, la rage ou les infections nosocomiales.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déjà promis en mars que « pour tous (les) soignants qui tombent malades, le coronavirus sera reconnu comme maladie professionnelle ». L’Académie de médecine suggère de faire de même pour « les personnels travaillant pour le fonctionnement indispensable du pays », en particulier dans les secteurs de l’alimentation, des transports en commun et de la sécurité.

11h45 : Quatrième jour consécutif de baisse du nombre de décès en Espagne, avec 637 morts

Le total des morts se monte à 13.055, celui des personnes contaminées à 135.032. Plus de 40.000 patients sont sortis de l'hôpital, ce qui représente près de 30% des cas confirmés, a ajouté Maria José Sierra, du Centre d'alertes sanitaires.

11h40 : La France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945, annonce Bruno Le Maire

Le France va sans doute connaître en 2020 sa pire année de récession économique depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, a estimé ce lundi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire lors d’une audition par la commission des Affaires économiques du Sénat.

« Le chiffre de croissance le plus mauvais qui ait été fait par la France depuis 1945, c’est en 2009 après la grande crise financière de 2008 : -2,2 %. Nous serons vraisemblablement très au-delà des -2,2 % » cette année, a affirmé le ministre.

11h37 : Confiné et plein aux as (enfin presque)

S'il y en a un qui est encore plus pressé que nous tous que la fin du confinement arrive, c'est bien lui : un joueur des Côtes-d’Armor a gagné le jackpot Euromillions de 17 millions d'euros. Mais il ne pourra retirer son gain... qu'à la fin du confinement.

 

11h25 : Attention à l’overdose

Conséquence inattendue du confinement : la tolérance aux substances toxiques a diminué (alcool, médicaments, drogues dures…). Des médecins lyonnais alertent sur le risque d’overdose lors de la reprise à la fin du confinement.

 

11h21 : L’Autriche envisage sur une levée progressive des restrictions à partir du 14 avril

« Notre but est une remise en marche par étapes », a déclaré le chancelier Sebastian Kurz lors d’une conférence de presse, appelant la population à conserver « la plus grande discipline ». Après les petits commerces le 14 avril, tous les autres magasins devraient rouvrir début mai, puis les restaurants mi-mai, les grands rassemblements publics restant interdits jusqu’au mois de juillet au moins.

11h17 : La présidente de Bourgogne-Franche-Comté demande une « répartition plus solidaire » des masques

Deux millions de masques destinés à la région ont été « intégralement » réquisitionnés par l’Etat à leur arrivée, dimanche, à l’aéroport de Bâle-Mulhouse, « sans concertation, ni même information préalable », se plaint Marie-Guite Dufay dans un communiqué diffusé tard dimanche soir.

Le 2 avril, une commande similaire de masques de protection, également à l’initiative de la région Bourgogne-Franche-Comté (BFC), avait déjà été retenue par l’Etat.

11h17 : Le Japon annonce un plan de soutien à l'économie dépassant 900 milliards d'euros

11h09 : Au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe propose de déclarer l’Etat d’urgence

Bien que voisin de la Chine, foyer d’origine du Covid-19, le Japon est jusqu’à présent nettement moins touché par la pandémie que l’Europe ou les Etats-Unis. L’archipel totalisait dimanche quelque 3.650 cas pour 73 décès, selon un dernier bilan officiel. Le nombre de cas a cependant sensiblement augmenté depuis deux semaines, notamment à Tokyo où 148 nouvelles infections ont été recensées dimanche, un nouveau record local.

L’état d’urgence devrait seulement viser certaines régions, et ne devrait pas entraîner des mesures de confinement aussi drastiques que celles actuellement en vigueur dans de nombreux autres pays, notamment en Europe.

10h53 : C'est l'heure du sondage, non ?

Si.

 

10h39 : Les élèves auront bien cours jusqu’au 4 juillet, même en cas de déconfinement

« Les établissements ne seront pas pris par les examens en juin comme c’était le cas habituellement, donc les élèves auront réellement cours jusqu’au 4 juillet dès lors que le confinement serait terminé », a détaillé le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer sur RTL ce lundi. Concernant une éventuelle reprise des cours, fixée pour le moment au 4 mai, Jean-Michel Blanquer n’a pas donné plus de détail : « Cela relève de ce que diront les autorités sanitaires sur l’évolution de l’épidémie ».

10h35 : Le confinement ne doit pas être relâché «trop tôt», alerte Martin Hirsch

«Si on voit les choses se stabiliser, c'est parce que le confinement a été mis en place», a déclaré sur France inter le responsable de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

«C'est pour cela que nous insistons tous pour qu'il n'y ait pas de relâchement. Relâcher le confinement trop tôt, craquer en ce moment, si je puis dire, cela conduirait (...) à créer ce que nous avons évité jusqu'à présent, le vrai débordement», a-t-il poursuivi. Selon Martin Hirsch, le confinement va cependant être amené à évoluer, pour devenir «plus subtil», «en fonction des publics, en fonction des territoires», a-t-il détaillé.

Selon Martin Hirsch, l'épidémie de coronavirus se trouve ainsi à un niveau de «plateau» en France, et non sur un pic. «Un pic ça monte vite et ça descend vite. Là, ça monte vite et ça descendra (...) lentement», a-t-il souligné, estimant que la «tension» allait «durer longtemps».

10h19 : On vous avait dit qu'il ne fallait pas procrastiner

 

10h07 : Les vainqueurs de la Coupe du monde à fond derrière les soignants

« Nous chantons et applaudissons pour vous », affirme la star Kylian Mbappé, au côté de plusieurs équipiers et membres de l’encadrement des Bleus, chacun ayant enregistré une partie d’un message vidéo publié dimanche soir. « Vous allez gagner, nous en sommes certains », reprend Paul Pogba, tandis qu’Olivier Giroud conclut : « Vous ramènerez la victoire contre ce virus à la maison. »

La Fédération française de football (FFF), les Bleus et le staff de Didier Deschamps ont par ailleurs décidé de remettre une importante somme d’argent à la fondation Assistance Publique-Hôpitaux de Paris pour soutenir le quotidien des soignants et la recherche, a-t-on appris plus tôt dans la semaine de source proche du dossier.

10h01 : Google rend hommage aux soignants sur sa page d’accueil

« Merci à tous les personnels de santé et à tous les chercheurs », peut-on lire sur la page d'accueil de Google.

9h53 : Le délicat travail des aumôniers, aussi en première ligne dans les hôpitaux

Rites modifiés, équipement de protection et visites interdites… Vincent Vantighem raconte dans cet article le quotidien chamboulé des aumôniers de toutes confessions, qui tentent de soulager les patients comme ils le peuvent.

 

9h43 : Un couple coincé en lune de miel aux Maldives

Originaires d’Afrique du Sud, ils sont arrivés le 22 mars pour une durée de six jours. Depuis, ils attendent un rapatriement qui a du mal à s’organiser. Ils ne savent pas quand ils pourront rentrer chez eux.

 

9h41 : Fournier ne croit plus à la reprise du Championnat NBA

L’arrière français d’Orlando Evan Fournier, 27 ans, a admis dimanche qu’il ne croyait plus que la saison 2019-20 du Championnat NBA, suspendue le 11 mars en raison de l’épidémie du coronavirus, pourrait reprendre.

« Ici on commence à peine le confinement. Une reprise en juillet ? C’est dans 4 mois. Il nous faudrait au moins un mois de reprise/prepa physique sinon les blessures ça va être un massacre. Et en plus on irait direct en PO ? », a poursuivi Fournier.

Fournier évoque dans son message l’un des scénarios évoqués régulièrement pour la reprise de la saison NBA : un championnat resserré avec le début immédiat des play-offs et des séries se disputant au meilleur des trois matches.

9h24 : Hospitalisé, Boris Johnson « reste aux commandes »

Le Premier ministre britannique a été admis à l’hôpital dimanche soir pour des « tests », a déclaré son ministre du Logement. « Aujourd’hui, il est à l’hôpital pour subir des tests, mais il continuera d’être tenu informé de ce qui se passe et d’être aux commandes du gouvernement », a déclaré à la BBC Robert Jenrick, ministre chargé du Logement et des Communautés.

9h18 : Un tigre testé positif à New York

Nadia, un tigre du zoo de New York qui présentait une toux sèche et une perte d'appétit, a été testé positif au Covid-19. Il aurait contracté la maladie auprès d'un gardien asymptomatique. Sa soeur Azul, deux tigres de l'Amour et trois lions d'Afrique souffrent aussi de toux sèche, mais devraient se rétablir complètement, indique le zoo dans un communiqué.

«Nous avons testé le félin en prenant toutes les précautions et nous nous assurerons que toute connaissance acquise sur le Covid-19 contribuera à la compréhension de ce nouveau coronavirus dans le monde.»

8h55: Les violences intrafamiliales et conjugales toujours en hausse confirme Christophe Castaner 

«Hélas, la tendance se confirme, on sait que le confinement peut être un facteur aggravant des violences conjugales et intrafamiliales», a déploré le ministre de l'Intérieur. «On a déjà interpellé des auteurs de violences et je refuse que le confinement soit un facteur d'impunité», a-t-il ajouté, précisant également que «quelques dizaines de SMS sérieux ont été reçus» par les forces de l'ordre via le nouveau numéro d'alerte, le 114, mis en place depuis le 1er avril dernier. 

Notre journaliste Emilie Petit a compilé les mesures mises en place pour lutter contre ces violences, même pendant le confinement, en vidéo.

 

8h52: Voilà le formulaire à remplir en ligne pour obtenir son attestation numérique

Désormais disponible sur téléphone mobile, l'attestation de déplacements dérogatoires est à remplir ici sur le site du ministère de l'Intérieur. 

8h48 : Le gouvernement travaille avec la Cnil sur le développement d’un outil de « suivi » de l’épidémie

« Nous travaillons évidemment avec la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés), qui est associée dans ses réflexions (…) et nous allons chercher non pas un outil de surveillance mais un outil de soin et de suivi de l’épidémie » a déclaré le ministre de l’Intérieur sur Franceinfo. Il a ajouté que le gouvernement ne comptait pas utiliser les données des opérateurs téléphoniques.

8h41 : Sur Franceinfo, Christophe Castaner déconseille aux policiers de fabriquer leurs propres masques

Interrogé sur Franceinfo, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a précisé qu’il n’était pas nécessaire pour les forces de l’ordre de fabriquer leurs propres masques de protection en tissu : « Nous avons mobilisé près de 900.000 masques auprès des policiers et des gendarmes qui en ont besoin (…) je développe aussi des acquisitions lourdes pour avoir des lunettes de protection »

 

8h33 : « Nous avons renforcé » les contrôles annonce à 20 Minutes le ministre le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur, Laurent Nuñez

« Au cours du week-end, les forces de l’ordre ont réalisé 1,4 million de contrôles et procédé à près de 67.000 verbalisations », a précisé Laurent Nuñez dans une interview accordée à 20 MinutesLes contrôles ont été renforcés à l’occasion du début des vacances scolaires a ajouté le ministre : « Un certain nombre de personnes vont vouloir changer de lieu de confinement, passer du domicile à la résidence secondaire, ce qui est complètement interdit ».

8h27 : Le bilan grimpe à 31 résidents décédés du Covid à Mougins

Le nombre de résidents de l’Ehpad de Mougins (Alpes-Maritimes) décédés du coronavirus s’est alourdi ce week-end passant de 29 à 31, a indiqué lundi à l’AFP un porte-parole de l’établissement. Le précédent bilan communiqué vendredi par le groupe privé Korian, qui gère cet établissement où résident 109 personnes âgées, avait en effet recensé 29 décès depuis le 20 mars.

8h22: La bourse de Tokyo en forte hausse à la clôture 

L'indice vedette Nikkei a terminé la séance sur une hausse de 4,24%. Les investisseurs ont visiblement été soulagés par la baisse de la mortalité liée au Covid-19 observée en Europe ce week-end, et ayant déjà largement intégré l'état d'urgence qui se profile au Japon.

7h57 : Ne rien lâcher

C’est le mot d’ordre que vous risquez d’entendre toute cette semaine, partout, tout le temps : « Ne (re)lâchez rien ». Parce que des signes encourageants apparaissent, timidement, en Europe, en Italie et en Espagne notamment, les soignants redoutent un « relâchement » des populations confinées depuis plusieurs semaines déjà.

L’Italie qui compte près de 16.000 morts, sait néanmoins qu’il a « encore quelques mois difficiles » devant lui, a insisté le ministre de la Santé, Roberto Speranza. « Il ne faut pas baisser la garde », a confirmé le Premier ministre Giuseppe Conte. 

7h50 : Alerte bonne nouvelle musicale

Ça va se déhancher très fort dans les salons. La bonne nouvelle du jour nous vient de Radio Nova. La station musicale et alternative a annoncé le lancement ce lundi d’une « internationale des radios confinées ». Les membres proposeront chaque soir sur leurs ondes une émission réalisée par l’une des stations participant à ce réseau, qui s’étend de Bologne à Johannesburg et de Séoul à Los Angeles.

La Neu Radio de Bologne en Italie, un des pays les plus durement touchés par le Covid-19, a préparé une émission inaugurale qui sera être diffusée lundi soir sur Radio Nova. Vivement ce soir !

7h36 : L’attestation de déplacements dérogatoires arrive (enfin) sur nos téléphones

Après des semaines d’attente et d’interrogations, le ministère de l’Intérieur va mettre en ligne dès 8h un lien sur son site pour générer directement sur son téléphone mobile un formulaire téléchargeable sous format PDF afin de le présenter aux forces de l’ordre grâce à un code QR.

Le ministre Christophe Castaner a précisé que ce nouveau dispositif saura se prémunir contre les risques de fraude : « Il faudra préciser votre heure de sortie, mais l’heure à laquelle vous avez édité le document sera accessible aux policiers. Cela évitera que des personnes remplissent l’attestation uniquement à la vue d’un contrôle de police. Et grâce au QR code, les policiers et les gendarmes n’auront pas besoin de prendre le téléphone en main, il leur suffira de scanner l’écran ».

Bonjour la France masquée ! Pour enquiller confortablement cette 21e journée de confinement, rejoignez-nous sur le live de 20 Minutes. C’est Hélène Sergent aux manettes, rejointe par la talentueuse Lucie Bras dès 9h ! Et parce qu’il faut se donner du courage, autant le faire en musique avec cette vidéo hommage à Bill Withers, qui nous a quittés vendredi dernier et a résonné dans nos oreilles pendant tout ce week-end ensoleillé.

Et si vous voulez retrouver toutes les infos d’hier, voilà le live du dimanche