Coronavirus : En Russie, le mois d’avril sera chômé et payé indique Vladimir Poutine

ECONONOMIE Selon Vladimir Poutine, cette mesure a permis de limiter la pandémie

20 Minutes avec AFP

— 

Une policière russe s'assurant que le confinement est respecté sur la place rouge.
Une policière russe s'assurant que le confinement est respecté sur la place rouge. — Sergei Savostyanov/TASS/Sipa USA/SIPA

« J’ai décidé de prolonger le régime de jours chômés jusqu’au 30 avril inclus ». Cette annonce, le président russe Vladimir Poutine, l’a faite ce jeudi lors d’une allocution télévisée tout en demandant que les salaires soient maintenus.

Avec 3.548 cas, dont 30 morts officiellement recensés, le pays n’est pas l’un des plus touchés, mais l’épidémie de coronavirus progresse vite puisque le 25 mars, on recensait seulement 495 malades et aucun décès.

« La menace demeure. Comme l’estiment les virologues, le pic de l’épidémie dans le monde n’a pas encore été franchi, y compris dans notre pays », a-t-il déclaré, notant que cette mesure, en vigueur depuis le 28 mars, avait déjà permis de « gagner du temps » face à l’épidémie.

Confinement, notamment à Moscou

Chaque entité régionale pourra déterminer les mesures de confinement qui lui sont adaptées, certaines parties du territoire russe n’ayant pas encore enregistré de cas du nouveau coronavirus. Vladimir Poutine a appelé à nouveau les Russes à faire preuve de « responsabilité » et à suivre « les directives des autorités ». Moscou, principal foyer de l’épidémie avec 2.475 cas, a confiné sa population, comme d’autres régions russes.