Coronavirus : Plus de 4.000 morts et 56.000 cas en Espagne

CONTAMINATIONS La région de Madrid, la plus touchée du pays, concentre à elle seule la moitié des décès

20 Minutes avec AFP

— 

Un militaire chargé de désinfecter un bâtiment, à Getafe en banlieue de Madrid, le 25 mars 2020.
Un militaire chargé de désinfecter un bâtiment, à Getafe en banlieue de Madrid, le 25 mars 2020. — BALDESCA SAMPER / AFP

Le bilan s’alourdit de jour en jour en Espagne. La pandémie de Covid-19 a fait 655 nouveaux morts en vingt-quatre heures, portant le bilan à 4.088 décès, et 56.188 cas de contamination ont été confirmés, selon un dernier bilan du ministère de la Santé.

Le nombre de morts a progressé de 19 % entre mercredi et jeudi, soit moins vite que la veille (27 %) quand 738 morts avaient été enregistrées. Les autorités espèrent atteindre d’ici la fin de la semaine le pic de la pandémie et voir les chiffres redescendre bientôt.

Des hôpitaux « au-delà de leurs capacités »

L’Espagne est le pays qui compte le plus de morts dans le monde derrière l’Italie et devant la Chine. La région de Madrid à elle seule déplore plus de la moitié des décès (2.090), devant la Catalogne (672).

Le nombre de malades déclarés guéris s’élève à 7.015, une progression de 30 % par rapport à la veille. Et 3.679 patients se trouvent en soins intensifs. L’avancée de la pandémie a submergé de nombreux hôpitaux, où le personnel, dont une partie est elle-même souvent contaminée, a du mal à gérer l’afflux des patients.

« Les urgences sont dépassées en ce moment » a déclaré par téléphone à l’AFP Jorge Rivera, porte-parole de l’hôpital de Leganès, dans la banlieue de Madrid. L’établissement « travaille au-delà de ses capacités, pratiquement tout l’hôpital est engagé dans la lutte contre le coronavirus, les unités de soins intensifs comme les autres départements », a-t-il ajouté.