Coronavirus : Plus de 5.000 masques de protection retrouvés dans la crypte de la cathédrale de Washington

ETATS-UNIS Les masques, qui avaient été achetés il y a plus de dix ans, ont été offerts à deux hôpitaux de la capitale américaine

20 Minutes avec agences

— 

La cathédrale de Washington.
La cathédrale de Washington. — Valery Sharifulin/TASS/Sipa USA/SIPA

Aux Etats-Unis, les autorités religieuses ont annoncé avoir retrouvé plus de 5.000 masques de protection dans la crypte de la cathédrale de Washington, alors que le pays n’est pas épargné par la crise du coronavirus. Ils avaient été achetés il y a plusieurs années pour équiper les prêtres, avant d’être oubliés dans le sous-sol de l’édifice néogothique qui surplombe la capitale américaine.

Des masques offerts aux hôpitaux

« Les masques ont été achetés il y a plus d’une décennie, à la suite d’une précédente crise sanitaire », ont indiqué les responsables de la cathédrale dans un communiqué. « Ils devaient permettre aux membres du clergé de fournir un soutien pastoral sans mettre leur santé en danger », ont-ils ajouté.

Après vérifications, environ 3.000 masques toujours utilisables ont été offerts à l’hôpital de l’université de Georgetown et 2.000 à l’hôpital pédiatrique Children’s National de Washington. La cathédrale a précisé avoir gardé un petit nombre de masques pour son clergé.