Vers un report en 2021 de la 15e réunion de la Convention de l’ONU

BIODIVERSITÉ La décision doit être officialisée par la Convention sur la diversité biologique (CBD) et de nouvelles dates fixées

20 Minutes avec agences

— 

Séance de clôture de la COP25 (photo d'illustration)
Séance de clôture de la COP25 (photo d'illustration) — OSCAR DEL POZO / AFP

La 15e réunion de la Convention de l’ONU sur la diversité biologique (COP15) devrait être reportée à 2021 à cause du coronavirus, a indiqué ce mardi un responsable des négociations, tandis que d’autres rencontres clé pour le climat et la biodiversité sont en suspens. Cette décision doit encore être officialisée par la Convention sur la diversité biologique (CBD) et de nouvelles dates trouvées.

La COP15, qui devait se tenir en octobre à Kunming, en Chine, aura très certainement lieu « en 2021 toujours en Chine », au « premier trimestre », a déclaré Basile van Havre, coprésident des négociations. Ce lundi, le secrétariat de la CBD avait indiqué que des réunions techniques prévues en mai étaient reportées en août et en septembre.

Report « en cours d’arbitrage »

Les dates d’une session intermédiaire de négociations, prévues cet été en Colombie et de la COP15 « devront être ajustées », avait-il indiqué, sans plus de précisions. La tenue en juin à Marseille du congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est aussi en question. L’UICN réunit son congrès tous les quatre ans, avec des milliers de participants, et est considéré comme le plus grand événement portant sur la conservation de la nature à travers le monde.

Concernant son report, « c’est en cours d’arbitrage », selon le ministère de la Transition écologique. Une source proche du dossier a expliqué qu’un report est à l’étude en août ou septembre, voire en janvier 2021. La même question se pose pour la COP26 sur le climat, prévue pour novembre à Glasgow.

La 26e Conférence de l’ONU maintenue

« À ce stade, nous continuons nos préparatifs pour accueillir la 26e Conférence de l’ONU pour le climat à Glasgow du 9 au 20 novembre », a indiqué le secrétariat de la Convention climat de l’ONU (CCNUCC). Mais la CCNUCC suit « de près l’épidémie de Covid-19 et reverra sa décision d’organiser les conférences de manière continue », précise-t-il.

Une décision pourrait être prise le 1er avril concernant une session intermédiaire prévue à Bonn en juin. Le Portugal, qui devait accueillir début juin un sommet de l’ONU sur l’océan, a demandé son report, en lien avec le Kenya, pays coorganisateur, selon une source proche. La décision devra là encore être officialisée par l’ONU.