Coronavirus : Non, Trump n’a pas annoncé que Roche s’apprête à lancer un vaccin contre le Covid-19

FAKE OFF C'est ce qu'affirme un message relayé sur Facebook. Le laboratoire explique à « 20 Minutes » ne pas développer un vaccin

Mathilde Cousin

— 

Donald Trump pendant une conférence de presse à la Maison Blanche, le 13 mars, à laquelle participait le directeur de Roche Amérique du Nord.
Donald Trump pendant une conférence de presse à la Maison Blanche, le 13 mars, à laquelle participait le directeur de Roche Amérique du Nord. — SIPA/2003140252
  • Un message relayé sur Facebook affirme que Donald Trump a annoncé que le laboratoire Roche allait lancer un vaccin contre le virus.
  • Un représentant du laboratoire a participé à une conférence de presse avec le président américain le 13 mars, mais celui-ci n’a pas annoncé le lancement d’un vaccin.

Donald Trump n’a pas annoncé qu’une entreprise s’apprêtait à lancer un vaccin contre le Covid-19 « dimanche prochain ». L’intox est relayée sur les réseaux sociaux, accompagnée de ce message : « Le vaccin contre le coronavirus est prêt. [Il est] capable de guérir le patient dans les trois heures suivant l’injection. Prenons le chapeau aux scientifiques américains. Pour le moment, Trump a annoncé que la Roche Medical Company lancerait le vaccin dimanche prochain et des millions de doses sont prêtes. »

Le laboratoire Roche explique ne pas travailler sur un vaccin.
Le laboratoire Roche explique ne pas travailler sur un vaccin. - Capture d'écran Facebook

FAKE OFF

Le laboratoire Roche précise à 20 Minutes que « cette information n’est pas correcte. Roche n’a jamais été actif dans le domaine des vaccins et ne développe pas des vaccins [pour le Covid-19]. »

Le laboratoire suisse a seulement annoncé le 24 mars avoir lancé une nouvelle phase d’essais cliniques au sujet d’un de ses médicaments, l’Actemra, afin de déterminer s’il est efficace, ou non, pour traiter le Covid-19. Le laboratoire a également obtenu un feu vert des autorités sanitaires américaines pour proposer un test de détection du virus.

Le 13 mars, Matthew Sause, le directeur général de Roche en Amérique du Nord, a pris part à une conférence de presse à la Maison Blanche. Comme l'ont repéré nos confrères du site de fact-checking indien Boom Live, une première version de l’intox incluait une capture d’écran de cette conférence de presse. Pendant cette conférence, disponible sur la chaîne YouTube de la Maison Blanche, le président américain n’a pas annoncé que l’entreprise allait lancer un vaccin, il a rappelé l'autorisation accordée au laboratoire et remercié celui-ci (à 6' 30" et à 19' 14").

Quant à la photo qui accompagne le post, elle montre un kit de détection du Covid-19 développé par la société coréenne Sugentech.

Des essais sont bien lancés dans plusieurs pays pour trouver un vaccin. En France, l’Institut Pasteur travaille sur des candidats-vaccins. Mais à ce jour, aucun vaccin n’a encore été trouvé dans le monde.

Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

 

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.